La langue française

Pompeuse

Définitions du mot « pompeuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

POMPEUX, -EUSE, adj.

A. − Littér. [Corresp. à pompe1A]
1. [En parlant d'un cortège, d'une cérémonie] Fastueux, grandiose. Suite pompeuse. En vain l'homme étale sa grandeur factice et tâche de cacher son néant sous un pompeux appareil (M. de Guérin,Corresp., 1829, p.26).Tu seras un seigneur dans mon pompeux cortège, Et tu présideras des cours d'amour (Hugo,Légende, t.2, 1877, p.395).V. appareil ex. 5.
2. Somptueux, majestueux. Entrée, cour pompeuse. Cette nef royale de haut-bord et à trois ponts, galbée, stylisée, pleine de voussures et de dorures, pompeuse de la pomme du grand mât à la quille, et qui livra sous Louis XVI un si galant combat aux Anglais (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p.57):
1. Je le répète, même en ses parties les moins pompeuses, Paris offrait alors au promeneur, au passant, des voies et des carrefours que les masses en mouvement n'arrivaient pas souvent à rendre inaccessibles. Duhamel,Jard. bêtes sauv., 1934, p.12.
3. Glorieux. Accoudés au balcon, sous le pompeux écu des Barcenas, nous écoutions leurs voix monter jusqu'à nous avec le parfum enivrant des jasmins (T'Serstevens,Itinér. esp., 1963, p.325).
B. − [Corresp. à pompe1B]
1. Vx. Style pompeux. Style noble (d'apr. Ac. 1835).
2. Péj. Exprimé avec pompe et affectation. Raquel Meller, vedette imposée, fit de Carmen une oeuvre pompeuse et froide, mais la sensibilité de Visages d'enfants demeure bouleversante (Sadoul,Cin., 1949, p.197).Les expressions toutes faites ou pompeuses ou pédantes, les platitudes, les vulgarités, les maniérismes (Sarraute,Ère soupçon, 1956, p.123):
2. ... la lecture de ces phrases pompeuses sur «la perversion des moeurs contemporaines et le mépris des saintes lois de l'honneur et de la morale» a le don de le mettre de mauvaise humeur pour le reste de la journée. Theuriet,Mais. deux barbeaux, 1879, p.149.
3. Affecté, emphatique. Style, discours pompeux. Les «historiens» cultivaient le genre littéraire, pompeux et vide, que l'on appelait alors «l'Histoire» (Langlois, Seignobos,Introd. ét. hist., 1898, p.92).[Le programme] ne doit pas être promulgué et ne saurait avoir rien de commun avec ce que le langage pompeux des parlements appelle les grands programmes de travaux publics (Chardon,Trav. publ., 1904, p.106).
4. [En parlant d'une pers.] Qui affecte une solennité, une dignité excessive et plus ou moins ridicule. Orateur pompeux. La réduction du prix du sel (...) aurait une influence bien autrement efficace sur les richesses agricoles du pays, que toutes ces pompeuses commissions, dont l'impuissance et l'inutilité sont aujourd'hui généralement reconnues (Monopole et impôt sel, 1833, p.39).
Prononc. et Orth.: [pɔ ̃pø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) Ca 1350 «(personne) qui affecte une solennité plus ou moins ridicule» (Gilles li Muisis, Poésies, II, 206 ds T.-L.); b) 1474 «(personne) qui a de la pompe, de l'éclat» (Jean de Roye, Chronique scandaleuse, éd. B. de Mandrot, t.1, p.311); 2. 1409 «(cortège, cérémonie) magnifique, somptueux» (Traité de P. Salem., ms. Genève 165, fo76 vods Gdf. Compl.); 3. 1572 «qui est exprimé sur un ton élevé» (Amyot, OEuvres morales, ibid.: parole pompeuse); 1674 péj. (Boileau, Art poét., I, 158, éd. Ch.-H. Boudhors, p.86: pompeux barbarisme). Dér. de pompe1*, d'apr. le b. lat. pomposus (ves. ds Gaff.). Fréq. abs. littér.: 382. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 901, b) 468; xxes.: a) 431, b) 344.
DÉR.
Pompeusement, adv.a) Avec pompe. On vanta pompeusement le génie de Mack, chef d'état-major de Cobourg, qui mena la campagne (Lefebvre,Révol. fr., 1963, p.315).b) Avec emphase. Pour leur donner l'éclat des vraies perles, on y insufflait avec une pipette effilée une pâte pompeusement dénommée «essence d'Orient» (Cl. Duval, Verre, 1966, p.93). [pɔ ̃pøzmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. a) Ca 1370 «avec pompe, faste» (Jean Le Fèvre, Lamentations Matheolus, IV, 309 ds T.-L.), b) 1686 «avec emphase» (Fontenelle, Entretiens sur la pluralité des mondes, 1ersoir ds Littré); de pompeux, -euse, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 90.
BBG.Duch. Beauté 1960, p.119-120.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

pompeuse \pɔ̃.pøz\

  1. Féminin singulier de pompeux.

Nom commun

pompeuse \pɔ̃.pøz\ féminin

  1. Féminin singulier de pompeur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pompeuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pompeuse pɔ̃pøz

Citations contenant le mot « pompeuse »

  • Près de quatre ans plus tard, voilà un nouveau profil, plus jeune (33 ans), spécialisé dans le recrutement des jeunes et des professionnels, qui s'installe dans l'organigramme olympien avec une appellation plus pompeuse : directeur général délégué chargé du football. Ses prérogatives élargies couvriront l'ensemble du champ sportif placé sous sa responsabilité. "Il sera responsable des transferts et accélérera le développement de l'usage des données dans la prise de décision sportive", écrit l'OM dans un communiqué transmis hier matin. LaProvence.com, OM | OM : le virage Pablo Longoria | La Provence
  • « L’hôtel C.O.Q et Volkswagen Véhicules Utilitaires viennent de associent pour créer un concept unique dans le monde de l’hôtellerie et du voyage. » Sous cette description un peu pompeuse du constructeur allemand se niche cependant en effet une offre originale bien dans l'air du temps. Autonews Loisirs, Le camping-car Grand California transformé en chambre d'hôtel
  • Réinvestis dans leurs fonctions, rétrogradés, voire évincés, les ministres d’État et les ministres attachés du gouvernement Philippe II ont au moins eu la chance d’être fixés. Certains sont même devenus ministres délégués sous la tutelle d’un autre ministre. Si la titulature est certes plus pompeuse, c’est bien toujours de secrétaires d’État qui ne disent pas leur nom qu’il s’agit. WorldZine.fr - Magazine jeune et pertinent, REMANIEMENT. Où sont passés les secrétaires d’État ? – WorldZine.fr – Magazine jeune et pertinent
  • Bref, vous l’aurez compris, cela sent le marketing un peu hors-sol agrémenté d’une explication un poil pompeuse. Au moins, on évitera le fait d’accoler simplement les noms de FCA et PSA car l’ordre choisi aurait alors pu être vu comme le signe d’une domination de l’un sur l’autre. Italpassion, Fusion PSA-FCA : ce sera Stellantis - Italpassion

Images d'illustration du mot « pompeuse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pompeuse »

Langue Traduction
Anglais pompous
Espagnol pomposo
Italien pomposo
Allemand pompös
Chinois 浮夸的
Arabe أبهى
Portugais pomposo
Russe напыщенный
Japonais 華々しい
Basque pomposo
Corse pomposo
Source : Google Translate API

Synonymes de « pompeuse »

Source : synonymes de pompeuse sur lebonsynonyme.fr

Pompeuse

Retour au sommaire ➦

Partager