Pirate : définition de pirate


Pirate : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pirate \pi.ʁat\ masculin (pour une femme on peut dire : pirate, piratesse)

  1. Celui, celle qui exerce le brigandage sur mer.
    • Les Féroë furent connues des pirates norwégiens longtemps avant qu'ils eussent découvert l'Islande; mais elles ne furent peuplées qu'à l'époque des guerres du roi Harald. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 36)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Par extension) Tout homme qui s’enrichit malhonnêtement et aux dépens d’autrui, qui commet des exactions criantes.
    • C’est un pirate, un vrai pirate.
  3. (Informatique) Personne qui contourne ou détruit les protections d’un logiciel, d’un ordinateur ou d’un réseau informatique, fouineur [1].
  4. Enregistrement illégal d'une prestation artistique.
    • Le seul souvenir précis que j'ai, c'est un enregistrement de Child in time, un pirate réalisé à Duisburg en 1970, la sonorité de ses Klipschorn était vraiment exceptionnelle, [...]. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, p. 227)

Adjectif

pirate \pi.ʁat\ masculin et féminin identiques

  1. (En apposition ou en composition) Relatif aux pirates.
    • navire-pirate, bâtiment-pirate, bateau-pirate, navire utilisé par les pirates, dont l'équipage se livre à des actes de piraterie.
    • Sans lui que serais-tu devenu, pauvre cher brick?... Quelque infâme bâtiment pirate. — (Sue, Atar-Gull, 1831, page 22)
    • Insulté par un hercule, le chef de la bande, il le tuait à coups de poings, prenait sa place et ressortait, roi des truands, juste à temps pour embarquer ses troupes sur un bateau-pirate. — (Sartre, Mots, 1964, page 177)
  2. (En apposition ou en composition) Hors-la-loi, illégal.
    • Taxi-pirate ; radio-pirate , émission pirate.
    • Les usines pirates planquées sous de fausses raisons sociales, où triment des esclaves de treize ans vendus par leur famille. — (J.-C. Guillebaud, Un Voyage vers l'Asie, Paris, éd. du Seuil, 1979, page 132)
  3. Sauvage, sans autorisation officielle.
    • Le festival [de la photo, à Arles] sécrète déjà ses signes extérieurs de réussite. Son antifestival, par exemple. Un accrochage pirate sur les parois d'une camionnette. — (Le Nouvel Observateur, 26 juillet, 1976, page 39, col. 1)
  4. Plagiaire, tenant du copillage, en violation des lois protégeant la propriété artistique ou intellectuelle.
    • Édition-pirate.
    • Devenu quasi introuvable, le livre [« l'École des cadavres »] s'achète à prix d'or chez les bouquinistes. Et depuis peu, en photocopie-pirate. — (Le Point, 2 août 1976, page 73, col. 1)
    • Macbeth demeura un opéra mal aimé jusqu'à nos jours. Exactement jusqu'au soir de 1952 où Maria Callas, comme de coutume, en donna à la Scala une interprétation bouleversante, et dont nous savons, grâce à un disque pirate et à l'enregistrement des principaux airs effectué en 1959, qu'elle reste inégalée. — (L'Express, 14 août 1978, page 19, col. 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pirate : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIRATE. n. m.
Celui qui exerce le brigandage sur mer. Il tomba entre les mains des pirates. Notre flotte a nettoyé ces parages des pirates qui les infestaient. Il se dit, par extension, de Tout homme qui s'enrichit malhonnêtement et aux dépens d'autrui, qui commet des exactions criantes. C'est un pirate, un vrai pirate.

Pirate : définition du Littré (1872-1877)

PIRATE (pi-ra-t') s. m.
  • 1Celui qui n'a de commission d'aucun gouvernement, et qui court les mers pour piller. De nos jeunes guerriers la troupe vagabonde Allait courir fortune aux orages du monde, Et déjà pour voguer abandonnait le bord, Quand l'aguet d'un pirate arrêta leur voyage, Malherbe, I, 4. Errant de mers en mers, et moins roi que pirate, Conservant pour tous biens le nom de Mithridate, Racine, Mithr. II, 4. Les premiers Grecs étaient tous pirates, Montesquieu, Esp. XXI, 7. Le métier de pirate était pour eux [les flibustiers] ce qu'il avait été pour les premiers héros de la Grèce, la carrière de la gloire et de la fortune, Raynal, Hist. phil. v, 1.
  • 2Corsaire barbaresque. Les pirates d'Alger, de Tripoli, de Salé.
  • 3 Fig. Tout homme qui s'enrichit aux dépens d'autrui.
  • 4Pirate de la mer, le fou de Cayenne, oiseau.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils y vont perir contre un escueil, ou en quelque coste, ainsi que font les vaisseaux des pyrates, Lanoue, 181. Amour, cruel pirate, incessamment le poind [un amant], Desportes, Élégies, II, 5, Pyromance.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PIRATE. - HIST. Ajoutez : XVe s. Plusieurs des subjectz du roy se font pirates, et se mectent en armes pour faire la guerre sur la mer à tous ceulx qui [sic] rencontrent, soient amys ou ennemys du zoy, Procès-verbaux du Conseil de régence de Charles VIII, p. 78.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Pirate : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PIRATE, s. m. (Marine.) on donne ce nom à des bandits, qui, maîtres d’un vaisseau, vont sur mer attaquer les vaisseaux marchands pour les piller & les voler. Ils se retirent pour l’ordinaire dans des endroits écartés & peu fréquentés, où ils puissent être à l’abri de la punition qu’ils méritent.

On aura de la peine à croire que la piraterie ait été honorable, & l’emploi des Grecs & des Barbares, c’est-à-dire, des autres peuples qui cherchoient des établissemens fixes, & les moyens de subsister. Cependant Thucidide nous apprend, dès le commencement de son histoire : « que lorsque les Grecs & les Barbares, qui étoient répandus sur la côte & dans les îles, commencerent à trafiquer ensemble ; ils firent le métier de pirates sous le commandement des principaux, autant pour s’enrichir, que pour fournir à la subsistance de ceux qui ne pouvoient pas vivre par leur travail ; ils attaquoient les bourgs, les villes qui n’étoient pas en état de se défendre, & les pilloient entierement : ensorte que par ce moyen, qui bien loin d’être criminel, passoit pour honorable, ils subsistoient & faisoient subsister leur nation ».

L’historien ajoute que l’on voyoit encore des peuples de la terre, qui faisoient gloire du pillage ; & dans les anciens poëmes, on voit de même que, lorsqu’on rencontroit dans le cours de la navigation quelque navire, ils se demandoient réciproquement s’ils étoient pirates. Mais il y apparence que le métier de pirate, n’a pas été long-tems un métier honorable ; il est trop contraire à toutes sortes de droits, pour n’être pas odieux à tous les peuples qui en souffrent des dommages considérables.

On convient que les Egyptiens & les Phéniciens commencerent à exercer le commerce par la voie de la mer ; les premiers s’emparerent de la mer Rouge, & les autres de la Méditerranée, sur laquelle ils établirent des colonies, & bâtirent des villes qui ont été depuis fameuses ; ils y transporterent l’usage de la piraterie & du pillage, & quoiqu’on ait souvent tâché de les détruire, comme étant des voleurs publics dignes des plus cruels supplices ; ils se trouverent en si grand nombre sur la Méditeranée, qu’ils se rendirent redoutables aux Romains qui chargerent Pompée de les combattre.

On méprisa d’abord des gens errans sur la mer, sans chef, sans discipline : la guerre contre Mitridate étoit un objet plus pressant, & occupoit entierement le sénat, qui d’ailleurs étoit divisé par les brigues des principaux citoyens. Ensorte que les pirates profitant de l’occasion, s’aggrandirent & s’enrichirent par le pillage des villes situées sur le bord de la mer, & par la prise de ceux qu’ils rencontroient. Plutarque a même remarqué que des personnes considérables par leurs richesses & par leur naissance, armerent des vaisseaux, où ils s’embarquerent & se firent pirates, comme si par la piraterie on pouvoit acquérir beaucoup de gloire.

Il faut avouer que de la maniere dont Plutarque nous décrit la vie des corsaires, il n’est pas surprenant que des personnes riches, & même d’une famille illustre, aient pris leur parti. Leurs vaisseaux étoient magnifiques, l’or & la pourpre y éclatoient de toutes parts, leurs rames mêmes étoient argentées ; & s’étant rendus maîtres d’une partie de la côte maritime, ils descendoient pour se reposer, & tâchoient de se dédommager de leurs fatigues par toutes sortes de débauches. On n’entendoit, dit Plutarque, tout le long de la côte que des concerts de voix & d’instrumens ; & ils soutenoient les dépenses qu’ils faisoient, par les grosses rançons qu’ils exigeoient des personnes & des villes, & même par le pillage des temples.

Les Romains commençant à se ressentir du voisinage des pirates, qui causoient une diserte de denrées, & une augmentation de prix à toutes choses ; on résolut de leur faire la guerre, & l’on en donna la commission à Pompée, qui les dissipa dans l’espace de quarante jours, & les détruisit aisément par la douceur ; au lieu de les faire mourir, il les relegua dans le fond des terres, & dans des lieux éloignés des bords de la mer. C’est ainsi qu’en leur donnant moyen de vivre sans piraterie, il les empêcha de pirater. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Pirate : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « pirate » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « pirate »

Étymologie de pirate - Littré

Lat. pirata, de πειρατὴς, qui vient περᾷν, tenter : proprement celui qui tente, se hasarde sur la mer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pirate - Wiktionnaire

(1213) Du latin pirata, lui-même dérivé du grec ancien πειρατής peiratếs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pirate »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pirate pirat play_arrow

Citations contenant le mot « pirate »

  • Ils signent systématiquement leurs méfaits sous les pseudonymes « Kuroi'SH » et « Prosox ». Mais derrière ces alias très réputés et redoutés dans le petit monde des hackers, il y a deux jeunes Français aussi désocialisés qu'ils sont connus des services spécialisés dans la lutte contre la cybercriminalité : Gabriel K.A.-B., 21 ans, et Nassim B., 20 ans. Outre le braquage massif de la plate-forme GateHub, pour lesquels ils ont été mis en examen avec deux complices entre novembre 2019 et février 2020, les deux pirates ont été impliqués dans d'autres affaires judiciaires, en duo ou seuls : les piratages de clips Vevo sur YouTube, du site de la Nasa américaine ou encore du ministère de la Justice française… Jusqu'à à ce qu'ils décident de dérober 8 millions d'euros, leurs exploits relevaient surtout d'une volonté de défi ou d'asseoir leur renommée. leparisien.fr, Cybercasse du siècle : YouTube, Nasa… l’impressionnant palmarès des deux pirates français - Le Parisien
  • Une telle manipulation, précise Rachel Tobac, a pu permettre à des individus ou des groupes malveillants de prendre le contrôle des comptes attaqués. Justin Sun, un jeune entrepreneur américain très actif dans les cryptomonnaies et lui-même victime du piratage, a offert un million de dollars à quiconque identifierait les pirates. La Croix, Twitter piraté : Bill Gates, Barack Obama… plusieurs personnalités visées
  • La voilà donc pirate, et ce jusqu’en 1718 – lorsque l’équipage accepte le pardon royal et se soumet au gouverneur Woodes Rogers. La vie de corsaire ne dure cependant pas longtemps, et Mary Read retourne du côté de la piraterie. C’est alors qu’elle rencontre le célèbre pirate Jack Rackham, et sa femme Anne Bonny, qui se fait passer elle aussi pour un homme. Jack Rackham pense d’ailleurs avoir affaire à un pirate, et mit du temps à comprendre l’étrange amitié qui liait « Willy Read » et sa femme… Le trio a bien embêté le gouvernement britannique, qui les a poursuivi de nombreuses fois. C’est lors de l’une de ses campagnes que Mary Read capture un charpentier nommé Matthews, qui deviendra son amant, et avec qui elle aura un enfant. Vanity Fair, Pirates des Caraïbes : Les femmes pirates les plus féroces de l'Histoire
  • Ah, ça, il est courageux, le gaillard ! Sabre au clair, il dégomme de l’Espagnol à tour de bras sur des ponts d’infortune et des océans tourmentés. Un de ces hardis compagnons de la flibuste qui sèment la terreur, la mort, et nourrissent de leurs trophées les requins autant que les récits de pirate. , Livres - BD | Raven, le pirate qui porte la poisse
  • Que s’est-il passé ? Le 14 juillet, un expert informatique indépendant a relevé une faille sur le site Internet de l’entreprise. Celle-ci a permis d’accéder à la base de données des clients. Selon les constatations de Ledger, la faille a été exploitée le 25 juin dernier. L’ampleur de l’attaque est importante car le pirate a dérobé la moitié de la base des clients de l’entreprise, qui en compte deux millions à travers le monde. Sont concernés : ceux qui ont acheté un produit directement sur le site marchand de Ledger, ainsi que ceux qui reçoivent la newsletter de la start-up. Capital.fr, Ledger piraté : un million de données de clients dérobées - Capital.fr
  • Les Anglais sont un peuple de pirates qui, après avoir pillé le monde, ont commencé à s'ennuyer. De Emil Michel Cioran / Des larmes et des saints
  • Il y a certainement plus de richesse en un seul livre que dans tout le butin rapporté par les pirates de l'Île au Trésor. De Walt Disney
  • Les pirates chassés, le commerce restauré. De Anonyme / Bahamas
  • Le pirate doit savoir conduire sa barque aussi bien sinon mieux que les navigateurs qu'il brave. De Hubert Haddad / Evene.fr - Mars 2006
  • Celui qui pille avec un petit vaisseau se nomme pirate ; celui qui pille avec un grand navire s’appelle conquérant. De Proverbe grec
  • Liberté mon seul pirate. Aimé Césaire, Cadastre, Batouque , Le Seuil

Images d'illustration du mot « pirate »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pirate »

Langue Traduction
Corse pirate
Basque pirata
Japonais 海賊
Russe пират
Portugais pirata
Arabe القرصان
Chinois 海盗
Allemand pirat
Italien pirata
Espagnol pirata
Anglais pirate
Source : Google Translate API

Synonymes de « pirate »

Source : synonymes de pirate sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires