La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « flibustier »

Flibustier

Définitions de « flibustier »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLIBUSTIER, subst. masc.

A.− [Aux xviieet xviiies.] Membre d'une association de pirates des mers d'Amérique. Les flibustiers ont fait des entreprises qui demandaient une audace extraordinaire (Ac.1932) :
1. ... ces fameux et célèbres flibustiers, si remarquables par le mélange des races humaines, par le courage porté à l'excès, ainsi que la résolution, l'amour du pillage et la cruauté. Balzac, Annette,t. 1, 1824, p. 167.
B.− Au fig. Celui qui vit de vol, de fraude, d'escroquerie. Un comportement, une existence de flibustier. Cet homme d'affaires est un flibustier (Littré) :
2. Cette criminologie à col blanc [des classes aisées et moyennes, d'après les Américains] se rencontre surtout dans les milieux d'affaires, de banque et de finances, et les noms des grands flibustiers comme Ivar Kruger, Staviski, Lovenstein, Joanovici, sont encore dans toutes les mémoires. Traité sociol.,1968, p. 222.
Emploi adj., rare. [En parlant de pers. ou de leur comportement] Qui est voleur; qui est d'un voleur. Ces aptitudes flibustières dont s'honore la Bourgeoisie (Bloy, Lieux communs,1902, p. 211).
Prononc. et Orth. : [flibystje]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. Subst. 1666 « corsaire des îles d'Amérique » (J. Clodoré, Memoire sur la ville de Saint-Domingue, ms. des Archives nationales, Colonies, C 9 B (1), 2 ro-vods Fr. mod. t. 45, p. 32); adj. 1722 (J.-B. Labat, Nouveau voyage aux Iles d'Amérique, II, 250, ibid., t. 26, p. 51); 2. subst. a) 1756 « brigand, voleur à main armée » (Voltaire, Essai sur les mœurs et l'esprit des nations, éd. R. Pomeau, t. 1, p. 180); b) 1828-29 « homme malhonnête, escroc, filou » (Vidocq, Mém., t. 4, p. 50); adj. 1859 « personne d'une conscience peu délicate » (Bonn.-Paris). Empr., dans la région des Antillescf. R. Arveiller, Sur l'origine du français « flibustier » ds Fr. mod. t. 45, 1977, p. 22-32) à l'angl. freebooter « corsaire » (dep. 1570 frebetter ds NED); également empr. par le néerl. vrijbuiter de même sens (dep. Kiliaen, cf. Valkh.), cf. aussi l'a. liégois vribute, vributeur « voleur de grand chemin » (Gdf.) et le m. b. all. vributer, cf. all. Freibeuter. Le passage de fr- à fl- (cf. flibuste) peut s'expliquer par l'infl. de flibot « sorte de petit navire », du néerl. vlieboot « petit cargo ». La forme flibustier avec un -s- est une hypercorrection, d'abord purement graphique, qui a fini par entrer dans la prononc. au début du xviiies. comme dans d'autres mots en -st-. Fréq. abs. littér. : 48. Bbg. Aebischer (P.). Au dossier du fr. flibustier, esp. filibustero. R. Ling. rom. 1969, t. 33, pp. 38-52. − Arv. 1963, pp. 231-233. − Boulan 1934, p. 108, 142. − Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 289. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 412. − Pamart (P.). Néol. Vie Lang. 1971, p. 370. − Quem. DDL t. 3.

Wiktionnaire

Adjectif - français

flibustier \fli.bys.tje\

  1. Qui est voleur.
    • Ces aptitudes flibustières dont s'honore la Bourgeoisie. Bloy, Lieux communs,1902
  2. Qui permet de pirater.
    • Les boîtes flibustières genre Spotify me paraissent utiles pour précipiter la chute des grosses majors et assainir tout ça. — (Musique en ligne : Spotify, pari (à moitié) réussi, rue89.com, 5 décembre 2011)

Nom commun - français

flibustier \fli.bys.tje\ masculin (pour une femme, on dit : flibustière)

  1. Membre d’une association de pirates qui, aux XVIIe et XVIIIe siècles, couraient les mers d’Amérique.
    • Les flibustiers sont gens hardis et surtout clairvoyants et rusés comme des singes. — (Gustave Aimard, Les Rois de l’océan: L’Olonnais, Paris : E. Dentu, 1877)
    • J’aimais à relire la vie des flibustiers, les exploits des extraordinaires capitaines et bons marins qu’étaient Graaf, Grammont et de Lussan, maîtres de ces parages au XVIIe et au XVIIIe siècle, avant que l’entente franco-anglaise mît fin à cette guerre de pillage et de course. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Figuré) Aventurier qui vit de rapines.
    • Cela ne constitue pas un armement bien formidable, mais au moins nous sommes à l’abri de la nécessité de nous rendre à la première sommation, si nous venions à être attaqués par un parti de flibustiers. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 46)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLIBUSTIER. n. m.
Membre d'une association de pirates qui, aux XVIIe et XVIIIe siècles, couraient les mers d'Amérique. Les flibustiers ont fait des entreprises qui demandaient une audace extraordinaire. Figurément, il se dit d'un Aventurier qui vit de rapines.

Littré (1872-1877)

FLIBUSTIER (fli-bu-stié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des fli-bu-stié-z entreprenants) s. m.
  • 1 Aventurier, pirate appartenant à une association d'hommes établis dans quelques îles d'Amérique, et toujours en guerre contre les Espagnols, dont ils capturaient les navires et inquiétaient le commerce, Jal Il [un marchand] parle mal de la dureté des flibustiers et de leur peu de fidélité à rapporter tout à la masse après le combat ; car il est permis de prendre lorsqu'on a l'épée à la main, D'Estrées, à Pontchartrain, 23 août 1697, dans JAL. Les flibustiers firent venir des filles de Paris dans la petite île dont ils s'étaient emparés ; et on conte que Romulus, dans un beau spectacle qu'il donna aux Sabins, leur vola trois cents filles, Voltaire, Dict. philos. Population. Imaginez des tigres qui auraient un peu de raison, voilà ce qu'étaient les flibustiers, Voltaire, Mœurs, 152. La France n'est entrée en partage de cette île [Saint-Domingue] avec l'Espagne que par la hardiesse désespérée d'un peuple nouveau, que le hasard composa d'Anglais, de Bretons et surtout de Normands ; on les a nommés boucaniers, flibustiers ; leur union et leur origine furent à peu près celles des anciens Romains, Voltaire, ib. Tels furent les flibustiers ; mais quel peuple en Europe ne fut pas flibustier ? les Goths, les Alains, les Vandales, les Huns étaient-ils autre chose ? Voltaire, Dict. phil. Flibustier. On ne sait pas d'où vient le nom de flibustiers, et cependant la génération passée vient de nous raconter les prodiges que ces flibustiers ont faits, Voltaire, ib.
  • 2 Par extension, brigand, voleur à main armée. Les premiers rois de Rome étaient des capitaines de flibustiers, Voltaire, Mœurs, Rome.
  • 3Chevalier d'industrie, homme qui vit de rapine et d'escroquerie. Cet homme d'affaires est un flibustier.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « flibustier »

À l'origine fribustier ; du hollandais vrybuiter ; allem. Freibeuter ; angl. freebooter, maraudeur ; de vry, frei, free, libre, et boot, butin : libre faiseur de butin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du néerlandais vrijbuiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flibustier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flibustier flibystje

Évolution historique de l’usage du mot « flibustier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flibustier »

  • Et vous, auriez-vous aimé être pirate ? Oui pour la liberté et la soif d’aventure. Mais ce n’était pas le même monde qu’aujourd’hui en termes de dangerosité et d’agressivité de la vie. Les mecs partaient en mer pendant des mois et pouvaient mourir à tout moment. Ces pirates étaient en danger de mort permanent. Leur vie était intense. Comme dit un des personnages dans la comédie musicale : “Pour arriver à cet âge, il faut en avoir dans le pantalon”. Finalement, je préfère vivre en 2020. En étant comédien, je peux devenir un flibustier sans risquer la mort à la fin de la journée ! www.lechorepublicain.fr, Harold Simon, originaire des Yvelines à l'assaut du théâtre des Folies Bergère, à Paris - Rambouillet (78120)
  • resaflibustier@gmail.com +33 4 42 27 84 74 http://www.leflibustier.net/ Unidivers, Célibataires Aix-en-Provence jeudi 10 septembre 2020
  • Dans la description des sets plus gros, on trouve la confirmation que l’apparence du Warthog, du Pélican, de la Mangouste et du Banshee reflètent celle qu’on trouvera dans le jeu. On trouve également un véhicule glisseur appelé Banished Skiff (Skiff paria), dont on sait qu’il ne sera pas pilotable dans le jeu. Les figurines de ces sets portent également des noms intéressants comme Jackal Freebooter (Rapace flibustier), Grunt Conscript (Grognard conscrit), Grunt Assault (Grognard d’assaut) ou Elite Mercenary (Élite mercenaire), nous donnant ce qui semble être un aperçu de la structure de grades des ennemis du jeu. Halo.fr, [MàJ2] Halo Infinite – Mega Construx révèle des noms et des armures — Halo.fr

Traductions du mot « flibustier »

Langue Traduction
Anglais filibuster
Espagnol filibustero
Italien filibustiere
Allemand obstruieren
Chinois 阻挠
Arabe معطّل
Portugais obstrução
Russe пират
Japonais フィリバスター
Basque filibuster
Corse filibuster
Source : Google Translate API

Synonymes de « flibustier »

Source : synonymes de flibustier sur lebonsynonyme.fr

Flibustier

Retour au sommaire ➦

Partager