La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « perdant »

Perdant

[pɛrdɑ̃]
Ecouter

Définitions de « perdant »

Perdant - Nom commun

  • Individu qui ne remporte pas la victoire dans une compétition ou un jeu.

    Dans l'arène de la vie, le perdant n'est pas celui qui tombe, mais celui qui refuse de se relever. - François Hollande, Journal Le Monde.
    (Citation fictive)
  • Personne qui est défavorisée par le résultat d'une activité ludique ou compétitive.

    Après avoir fait gambades sur gambades, exécuté des voltiges hardies autour de sœur Rose très émue, fait niches sur niches et mille agaceries aux militaires qui jouaient à la drogue et dont les pinces en bois posées sur le nez des perdants me faisaient toujours rire, j'étais, on le pense, très animé, très emporté ; […].
    — P.-J. Stahl, Les quatre peurs de notre général : Souvenirs d’enfance et de jeunesse

Perdant - Adjectif

  • Qui ne gagne pas dans une compétition, un jeu ou une confrontation.

    Dans le cruel jeu politique, aujourd'hui c'est lui le perdant, sa défaite est sans appel.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Avoir tout à perdre (être exposé à l'échec ou à la faillite sans espoir de contrepartie.)
  • Billets, numéros perdants
  • Cours d'eau qui se perd sous la terre
  • Fleuve qui se perd dans la mer
  • Il n'y a pas un instant à perdre
  • Il y a des coups de pied, des gifles qui se perdent (certains mériteraient coups de pied et gifles.)
  • Illusions qui se perdent
  • J'y perds!
  • Je m'y perds, on s'y perd (ne plus savoir où on en est n'y comprendre plus rien.)
  • Jouer les perdants (être convaincu d'avance d'être battu.)
  • Jouer perdant
  • Jouer à qui perd gagne
  • La chambre à air perd
  • La marée perd (la marée décroît en amplitude.)
    Il jugea donc à propos d'attendre le jour et de rester à l'ancre : mais la marée perdant beaucoup plus qu'on ne l'avait présumé, les chaloupes restèrent à sec à trois heures du matin
  • La mer perd (la mer se retire du fait de la marée.)
  • Le fût perd
  • Le sens de tel mot s'est perdu
  • Les parfums se perdent
  • N'avoir rien à perdre (n'être exposé à rien de fâcheux ou en être arrivé aux solutions extrêmes.)
  • N'avoir rien à perdre et avoir tout à gagner
  • Ne pas perdre un mot
  • On hasarde de perdre en voulant trop gagner
  • Partir perdant
  • Perdeur de temps (celui qui consacre son temps de loisir à la rêverie, à la flânerie.)
    Travaillant dix heures par jour, mais grand perdeur de temps, s'oubliant en lectures et tout prêt à faire un tas d'écoles buissonnières autour de son œuvre
    — Goncourt, Journal
  • Perdre au change
  • Perdre au jeu
  • Perdre beaucoup de monde dans un combat
  • Perdre d'honneur, de réputation
  • Perdre de vue (ne plus apercevoir un objet, ne pas tenir compte de quelque chose le négliger.)
    Fabrice s'approcha du cheval et passa la bride dans son bras gauche, sans perdre de vue le soldat qui s'éloignait lentement
    — Stendhal, La Chartreuse de Parme
  • Perdre de vue, des yeux un être vivant
  • Perdre des kilos, du poids
  • Perdre du terrain (reculer devant la pression ennemie, céder à un concurrent une partie de l'avance qu'on avait sur lui, augmenter la distance qui nous sépare de quelqu'un.)
    Quelques jours après la levée de certaines restrictions sanitaires, le Covid-19 semble perdre du terrain à Strasbourg (Bas-Rhin). C’est ce que laisse penser les dernières informations diffusées vendredi 18 février 2022 par l’Agence régionale de santé (ARS) du Grand-Est.
    — actu.fr, Le Covid-19 semble perdre du terrain à Strasbourg : voici les derniers chiffres | Actu Strasbourg
  • Perdre en vent (s'éloigner de plus en plus de la direction du vent.)
  • Perdre espoir (tout espoir n'est pas perdu)
  • Perdre l'honneur
  • Perdre la boule
    Marseille - Le Provençal : à en perdre la boule !
    — LaProvence.com, Sports | Marseille - Le Provençal : à en perdre la boule ! | La Provence
  • Perdre la boussole
    Vous allez être pris dans un véritable tourbillon, et vous aurez des projets amoureux plein la tête. Mais attention ! Ce climat d'intensité émotionnelle risque de vous faire perdre la boussole. Tempérez un peu vos ardeurs, sinon vous pourriez commettre quelques belles bêtises. Rappelez-vous constamment que "l'amour est tout yeux et ne voit rien" (proverbe chinois)." Sachez assumer toutes les tâches qui vous incombent sans vous plaindre ni vous énerver. Lire la suite de l'horoscope Buffle du jour
    Horoscope chinois du jour : mercredi 14 septembre 2022
  • Perdre la grâce
  • Perdre la partie
    [...] car c’est drôle, mais aussi mariolle que puisse se croire un escroc, il commet toujours une erreur à un moment donné, et c’est pourquoi il finit automatiquement par perdre la partie [...].
    — Peter Cheyney, La Môme vert-de-gris
  • Perdre la voix
  • Perdre le nord
    Nous comprenons aisément la raison pour laquelle le «nord» n’a pas été retenu pour illustrer le fait «d’avoir la tête ailleurs». En effet, ce point cardinal est un point de repère. Un guide. L’indice le plus fiable de la rose des vents. Ce n’est d’ailleurs pas anodin si l’expression «perdre le nord» a pour signification «être perdu, désorienté ; ne plus savoir où l’on est»...
    — LEFIGARO, Pourquoi êtes-vous «à l’ouest»?
  • Perdre les pédales
    On comprend mal la coherence du raisonnement. Pas assez de filles s’inscrivent en économie, nous dit-on. En quoi les hommes sont-ils concernés ? Tout se joue aux USA, nous dit-on encore, tout en ayant précisé au préalable que la discrimination (?) y est plus forte. Lorsque l’idéologie se prend pour de la science, on s’expose a perdre les pédales…
    — Le Point, Emmanuelle Auriol : « Esther Duflo, c’est vraiment une supernova ! » - Le Point
  • Perdre pied (ne plus pouvoir toucher le fond de l'eau avec ses pieds, être dépassé par la situation.)
  • Perdre quelqu'un auprès, dans l'esprit de quelqu'un
  • Perdre sa peine, son temps
  • Perdre ses enfants, son père
  • Perdre ses feuilles, son parfum
  • Perdre ses poils (en parlant d'une brosse, d'une fourrure)
  • Perdre son année
  • Perdre son crédit, ses droits
  • Perdre son eau
  • Perdre son âme au jeu
  • Perdre sur la marchandise
  • Perdre sur parole
  • Perdre sur quelque chose
  • Perdre terre (ne plus voir la terre, ne plus vivre au contact des réalités)
  • Perdre une journée
    Il y a des gens si ennuyeux qu'ils vous font perdre une journée en cinq minutes.
    — Jules Renard, Journal
  • Perdre une pièce, une vis (en parlant d'un appareil)
  • Perdre une/l'occasion de
  • Perdre à quelque chose
  • Qui va à la chasse, perd sa place
  • Rien ne se perd, rien ne se crée
  • Route qui se perd au loin
  • Se perdre (sombrer.)
    Dans la forêt enchantée du Langage, les poètes vont tout exprès pour se perdre, et s'y enivrer d'égarements
    — Valéry, Variété IV
  • Se perdre dans la foule (retourner à l'anonymat.)
    Comble de l’inattention : se perdre dans la foule et aller chez le commissaire de police donner son signalement.
    — Alphonse Allais, Le Tintamarre
  • Se perdre dans la nuit des temps
  • Se perdre dans les détails (s'appliquer aux détails au détriment de l'essentiel.)
    Pour l'empêcher de se perdre dans les détails, pour rendre un peu de vie à une interprétation « traditionnelle » à l'excès, il ne faudrait qu'un grand chef d'orchestre
    — Paul Lalo, Musique
  • Se perdre dans les nuages, dans les nues (s'égarer dans les digressions, les rêves.)
  • Se perdre dans ses pensées
  • Se perdre de réputation
  • Se perdre en conjectures, en considérations (émettre de nombreuses hypothèses et n'en retenir aucune.)
  • Se perdre en dieu (s'unir à la divinité par la contemplation.)
    Si réduite que soit dans ceci la part de la danse, elle n'en exerce pas moins une action sur l'état auquel son association à la voix, et surtout à la sainteté des syllabes émises dans le souffle, doit conduire le récitant animé du désir de se perdre en Dieu
    — Cuisinier, Danse sacrée
  • Un bateau perd (il se fait remonter par un concurrent.)
  • Un bon, un mauvais perdant
  • Un(e) de perdu(e), dix de retrouvé(e)s
  • Une partie encore perdable
  • Voix qui se perdent dans la foule
  • Vous avez bien perdu en n'étant pas là
  • Vous ne perdez rien pour attendre
  • Y perdre son latin (perdre son temps, ne rien comprendre.)

Étymologie de « perdant »

Du verbe français perdre.

Usage du mot « perdant »

Évolution historique de l’usage du mot « perdant » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « perdant » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « perdant »

Antonymes de « perdant »

Citations contenant le mot « perdant »

  • Celui qui emporte un enjeu que nul ne convoite, n’est qu’un perdant.
    Alain Monnier — Les ombres d’Anna
  • Les vieux amis sont comme les vieux vins qui, en perdant de leur verdeur et de leur montant, gagnent en chaleur suave.
    Charles Augustin Sainte-Beuve — Correspondance, à Paul Lacroix, novembre 1838
  • Au tennis, à la fin d’une journée, on sait si on est un gagnant ou un perdant.
    Chris Evert — Sports Illustrated - 25 Mai 1992
  • Les histoires aussi s'endorment en perdant leur sens pour mieux le retrouver.
    Raymond Schwab — Deux histoires de pauvre homme
  • Ce n'est quelquefois qu'en perdant ceux qu'on aime qu'on sent combien on les aimait.
    Alfred de Musset — Emmeline
  • S'abandonner au désespoir sur la ligne de départ, c'est partir perdant.
    Normand Reid — T'es fou l'artiste !
  • Le corps grandit en prenant de la taille. L'esprit grandit en perdant de la hauteur.
    Christian Bobin — Le Très-Bas
  • Le vrai politique, c’est celui qui sait garder son idéal tout en perdant ses illusions.
    John Fitzgerald Kennedy

Traductions du mot « perdant »

Langue Traduction
Anglais losing
Espagnol perdiendo
Italien perdente
Allemand verlieren
Chinois 输了
Arabe خاسرة
Portugais perdendo
Russe проигравшая
Japonais 負け
Basque galdu
Corse perde
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.