Paysan : définition de paysan, paysanne


Paysan, paysanne : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PAYSAN, -ANNE, subst. et adj.

I. − Empl. subst. Personne de la campagne qui vit de la culture du sol et de l'élevage des animaux (v. laboureur B). Synon. agriculteur, cultivateur, fermier.M. de Balzac a fait, dans les premiers chapitres de ses Paysans, une peinture des paysans comme les a faits la révolution (Goncourt, Journal, 1856, p.247).De nombreux fils de paysans délaissent la charrue pour venir s'embaucher à l'usine (Menon, Lecotté, Vill. Fr., 1, 1954, p.35).V. agriculture ex 3:
1. L'homme d'affaires de la marquise invita pour les premières places les paysannes propriétaires, mères de jeunes écoliers, tandis que les paysannes simples fermières ne furent invitées qu'aux secondes. Stendhal, Lamiel, 1842, p.37.
Paysan(-)ouvrier, ouvrier(-)paysan. Ouvrier qui consacre son temps libre à l'exploitation d'une petite ferme. L'homme travaille à l'usine −la ville n'est jamais très éloignée −et rentre à la ferme, le soir, sur sa petite Honda. C'est un paysan-ouvrier qui donne un coup de main aux champs au moment des gros travaux (L'Express, 28 juill. 1979, p.77, col. 3).
Écrivain(-)paysan, paysan(-)écrivain. Paysan qui écrit des oeuvres littéraires. Le cachet d'authenticité, seul le labeur quotidiennement vécu peut le donner à l'oeuvre de l'écrivain paysan. Guillaumin demeurera un maître écrivain paysan, parce que paysan il a su rester (L. Gachon, L'Écrivain et le paysands Cahiers bourbonnais, Moulin, 1970, p.39).
A. − [L'accent est mis sur la catégorie sociale représentée] Quand l'heure fut venue où les bourgeois et les paysans purent abattre le système féodal, c'est dans le sens d'une simplification de la propriété que s'exerça la révolution (...). Le bourgeois, le paysan devinrent plus nettement, plus absolument propriétaires qu'ils ne l'étaient sous le régime féodal (Jaurès, Ét. soc., 1901, p.156):
2. Mais le paysan n'est pas un héros de roman. On peut écrire sur lui un livre, et non un roman (...). Romancer le paysan, c'est presque faire une insulte à sa misère. Le paysan n'a pas d'histoire, du moins pas d'histoires romanesques. Renard, Journal, 1906, p.1072.
HIST. Guerre, révolte des paysans. Soulèvement des paysans miséreux de la Souabe, la Thuringe, la Franconie contre les nobles, durant la réforme religieuse (1524-1525). En Allemagne, la grande révolte des paysans de Souabe, puis le soulèvement des anabaptistes de Munster, qui professaient le communisme, avaient coïncidé avec la prédication protestante (Bainville, Hist.Fr., t.1, 1924, p.160).
B. − [L'accent est mis sur l'oppos. avec les citadins] Synon. campagnard.Plus de cinq cents personnes: des gens de la ville et des paysans, des hommes et des femmes, serrés les uns contre les autres (Erckm.-Chatr., Conscrit 1813, 1864, p.31).L'urbain n'est souvent urbain que depuis une ou deux générations (...). Le paysan a reçu son milieu avec son hérédité des générations les plus lointaines (Mounier, Traité caract., 1946, p.83).
SYNT. Paysan armé, parvenu, pauvre, propriétaire, traditionnel; paysan de son pays, en blouse; gros, jeune, pauvre, petit, simple, vieux paysan; jolie, vieille paysanne; air, fils, foi, habit, loisir, maison, masse, tas, vie de paysan(s); artisans et paysans; ouvriers et paysans; bourgeois et paysans; nous autres paysans.
Péj. [P. réf. à l'allure, au comportement, au langage du paysan] Personne qui ne connaît pas les usages de la vie citadine. Synon. bouseux, cambrousard, cul-terreux, péquenot, plouc.Emma trépignait en répétant: −Ah! quel savoir-vivre! Quelle paysanne! Il courut à sa mère; elle était hors des gonds (Flaub., MmeBovary, t.2, 1857, p.31).Paysans! −Oui, c'est bien ça, je suis un paysan, tandis que vous êtes un monsieur, vous!... (Zola, Débâcle, 1892, p.34):
3. «Paysan»! Il se rappelle qu'à la caserne, c'était une injure dans la bouche des loustics de la ville. Sans doute n'a-t-il pas lu dans le dictionnaire de l'Académie de 1835, à l'article paysan, cet exemple (...): «C'est un paysan, c'est un homme rustre, impoli, grossier dans ses manières»... Mauriac, Journal occup., 1944, p.322.
C. − [P. allus. littér. à la fable de La Fontaine Le Paysan du Danube] Paysan du Danube. Homme de bon sens à l'allure rustaude, qui étonne par une franchise brutale. Depuis M. G. Planche, un paysan du Danube dont l'éloquence impérative et savante s'est tue (...) la critique des journaux (...) jamais indépendante, a, par ses mensonges et ses camaraderies effrontées, dégoûté le bourgeois de ces utiles guide-ânes (Baudel., Salon, 1845, p.4).Il n'était pas seulement ce paysan du Danube qui heurtait de front les puissances établies (Guéhenno, Jean-Jacques, 1948, p.290).
Rem. À la différence de cultivateur, éleveur, agriculteur qui désignent une profession, paysan désigne une condition avec des connotations souvent dépréciatives.
II. − Empl. adj.
A. − [En parlant d'une pers.]
1. Qui appartient à la catégorie sociale des paysans. Je n'hésite pas à adresser la parole aux électeurs paysans (Stendhal, L. Leuwen, t.3, 1835, p.79).Les propriétaires se différencient d'autre part par leur situation professionnelle et sociale et par leur résidence: propriétaires paysans et propriétaires non paysans (Traité sociol., 1967, p.259).
2. Qui est composé de paysans. Synon. rural.Milieu, monde paysan; parti ouvrier et paysan. Les Baillehache de père en fils s'étaient succédé à Cloyes (...) prenant de leur clientèle paysanne la pesanteur réfléchie, la circonspection sournoise qui noient de longs silences et de paroles inutiles le moindre débat (Zola, Terre, 1887, p.26).À l'arrière de l'armée, dans les campagnes, les communistes commencent à organiser les unions paysannes (Malraux, Cond. hum., 1933, p.260):
4. ... j'essaierai de représenter ce qu'était alors tout cet admirable monde ouvrier et paysan, disons-le d'un mot, tout cet admirable peuple. C'était rigoureusement l'ancienne France et le peuple de l'ancienne France. Péguy, Argent, 1913, p.1100.
B. − [En parlant d'un inanimé]
1. [En parlant d'un inanimé concr.] Qui appartient au(x) paysan(s). Soupe paysanne, soupe faite de légumes divers (Ac.1935).On sentait, là dedans, le lait, la pomme, la fumée, et cette odeur innommable des vieilles maisons paysannes, odeur du sol, des murs, des meubles, odeur des vieilles soupes répandues, des vieux lavages et des vieux habitants, odeurs des bêtes et des gens mêlés (Maupass., Contes et nouv., t.2, Fermier, 1886, p.654).
[En parlant d'un meuble] Rustique. Un bureau vaste, pauvrement meublé de chaises paysannes et d'une table en bois blanc (Daniel-Rops, Mort, 1934, p.411).Les horloges gothiques avaient souvent des pierres taillées, que l'on retrouve dans les horloges paysannes jusqu'au XIXesiècle (Bassermann-Jordan, Montres, horl. et pend., 1964, p.198).
OENOL. Cru paysan. Classe mineure des crus de Bordeaux, de qualité inférieure au Cru Bourgeois et au Cru Artisan (d'apr. Lich. Vins 1984).
2. [En parlant d'un inanimé abstr.] Qui est propre aux paysans, correspond à leurs préoccupations, à leurs intérêts. Conscience paysanne, instinct, malaise paysan; manifestation, revendication paysanne. Il avait, en matière d'amour, ou d'amourette, une bonne grosse philosophie paysanne, une sagesse de matelot toujours pris, jamais enchaîné (Hugo, Travaill. mer, 1866, p.85).Toutes ces diatribes des auteurs laïques contre la grossièreté et le vice paysans (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p.119):
5. «L'ordre éternel des champs» fut en général caractérisé par la polyculture-élevage tandis que l'individualisme paysan exprimait alors des nécessités techniques: l'exploitation intensive des terres ne pouvait être réalisée que dans le cadre d'une famille. Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.367.
Péj. [Corresp. à supra I C] La trop grande jeunesse et «l'air paysan» du «tourlourou» (Hugo, Misér., t.2, 1862, p.176).Il s'était noué sa serviette autour du cou, et mangeait avec son couteau. Kohn-Hamilton était horriblement choqué par sa voracité et ses manières paysannes (Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p.657).
3. Loc. adv. À la paysanne. À la manière des paysans. Elle s'arrêta timidement et lui fit une révérence à la paysanne (Mérimée, Colomba, 1840, p.74).Vous vous brodez un joli bonnet à la paysanne (...) vous mettez une jolie robe à la paysanne (Sue, Myst. Paris, t.1, 1842, p.200 et 202).Gaspard décrocha son fusil, et, à la paysanne, en veste de chasse et pantalon de la même grosse toile écrue que sa chemise, se mit en route (Pourrat, Gaspard, 1925, p.234).
REM. 1.
Paysannement, adv.,hapax. Synon. de à la paysanne.Il ne la trompait, d'ailleurs, que paysannement (...). Quelque chose est là, de très spécial, que seuls peuvent discerner les ruraux, les manants du sol (La Varende, Centaure de Dieu, 1938, p.15).
2.
Paysanner, verbe,hapax. Vivre à la manière des paysans. Voici quinze nuits passées à paysanner, malgré mes douleurs (Balzac, Lettres Étr., t.2, 1844, p.439).
Prononc. et Orth.: [peizɑ ̃], fém. [-an]. Ac. 1694: païsan, dep. 1718: paysan. Étymol. et Hist.I. Masc. A. 1. Ca 1140 païsant «celui qui habite la campagne et cultive la terre» (Geoffroi Gaimar, Estoire des Engleis, éd. A. Bell, 2419); 1160-74 (Wace, Rou, éd. A.J. Holden, II, 2679: La terre est plenteïve et li homme manant, La sont li bon villain et li bon païssant); ca 1245 empl. adj. qualifiant un subst. fém. (Philippe Mousket, Chron., 18204 ds T.-L.: De frankes femes päisans Ot li rois Henris ces enfans); 1306 uns homs gentis ou païsant (Guillaume Guiart, Royaux lignages, éd. N. de Wailly et L. Delisle, 10486); 1568 [éd. 1585] paisan (Garnier, Porcie, éd. R. Lebègue, 1044); 1573 id. (A. de Baif, Poèmes, III ds OEuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t.2, p.129); 2. «nigaud, imbécile; rustre» a) 1remoitié xiiies. empl. adj. tenir por païsant (Durant, Des trois boçus menestrels, 242 ds Fabliaux, éd. A. de Montaiglon et G. Raynaud, t.1, p.21 [ms. Bibl. nat. fr. 837]; fin xiiies. gent rude et päysant (Chastelain de Couci, 33 ds T.-L.); b) 1269-78 subst. «personne rustre» (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 3653). B. 1155 «celui qui habite le pays, autochtone» (Wace, Brut, 2626 ds T.-L.), cf. av. 1188 nobles païsans (Partonopeus de Blois, éd. M. Gildea, 362) et ca 1280 (Jehan, Merveilles de Rigomer, 14572 ds T.-L.: Li päisant et li lontain). II. Fém. a) 1559 paisante subst. (Marguerite de Navarre, Heptaméron, XXIXenouvelle, éd. M. François, p.229); 1573 une simple païsante (A. de Baif, op.cit. ds OEuvres, t.2, p.230); b) 1580 [date éd.] paysande id. (Bèze, Hist. ecclés., III, 204 ds Gdf.); c) α) 1666 adj. chanson paysanne (D'Espeisse, Oeuvres, t.2, p.227 ds Littré); 1671 a la païsane «more rustico» (Pomey); 1697 race paysanne (Dancourt, Vacances, scène 2 ds Rép.théâtre second ordre. Comédies en prose, t.3, Paris, 1821, p.67); β) 1680 subst. païsanne (Rich.). L'a. fr. païsant est une altér. d'une forme ant. *païsenc, dér., à l'aide du suff. -enc (germ. -ing, v. -an), du b. lat. pagensis quand celui-ci prit le sens de «pays», v. ce dernier mot. La substitution de -ant est peut-être due à païsens (nomin.) - païsenc (acc.) devenu païsanz - païsant d'apr. le type fréquent -anz -ant (granz - grant), Pope, § 755, 815; Thomas (A.). Essais, pp.269-74. D'autre part, le -z final (notation du -s de flexion précédé d'une dentale) s'étant au cours du xiiies. réduit à -s, païsans a pu être considéré comme le cas suj. sing. et régime plur. à la fois de païsant ou de païsan, d'où l'apparition de cette dernière forme puis de son fém. paysanne succédant aux formes en -ante et -ande, dér. de païsant. Dans le domaine d'oc, le terme désignant le «paysan» est directement issu de pagensis: a. prov. pagés (1150 Rouergue ds Brunel t.1, no58). V. aussi A. Stefenelli, Geschichte des frz. Kernwortschatzes, 150 et 287. Fréq. abs. littér.: 6166. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 6837, b) 10383; xxes.: a) 12333, b) 7406.
DÉR. 1.
Paysannat, subst. masc.a) Écon. pol. Classe sociale des paysans. Le pentagone embrasse la majeure partie du paysannat, soit cinquante-sept pour cent de la population (Sartre, Mains sales, 1948, 4etabl., 4, p.151).L'abolition du servage n'a modifié que la structure sociale et juridique du paysannat russe, mais les transformations techniques et économiques furent beaucoup plus lentes et plus tardives (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1966, p.317).b) Condition des paysans. L'évolution séculaire du paysannat européen a longtemps pris appui sur une technologie du bois (Forêt fr., 1955, p.48). [peizana], [pε-]. Martinet-Walter 1973 [pe-], [pε-] (11/6). 1resattest. a) 1935 «l'ensemble des paysans, la classe paysanne» (Sachs-Villatte, Enzyklopädisches französisch-deutsches... Wörterbuch, Nachtrag ds Quem. DDL t.4), 1942 (Brunhes, Géogr. hum., p.157), b) 1935 «état de paysan» (Sachs-Villatte, loc. cit.), 1954 «condition paysanne» (R.T.F., 22 nov. ds Gilb. 1980); de paysan, suff. -at*.
2.
Paysan(n)esque,(Paysanesque, Paysannesque) adj. vieilli.Qui caractérise le paysan. Tous ceux-là qui, aujourd'hui, [à notre arrivée à la caserne] se moquent de notre tournure paysanesque (...) ont été ridicules, sales, paysans comme nous (Vidal, Delmart, Caserne, 1833, p.25).Une jolie et gaie dose de malice paysannesque (Goncourt, Journal, 1883, p.290). [peizanεsk], [pε-]. 1resattest. 1578 vocables rustiques et paisanesques (La Boderie, De l'honn. Am., p.331 ds Gdf.), ex. isolé, 1849 vie paysannesque (Lamart., loc. cit.); de paysan, suff. -esque*.
BBG.D'Oria (D.). La Struct. pol. de la société fr. du xviies. dans les dict. de Richelet (1680)... In: Annali della Facoltă di Lingue e Letterature straniere. n. s. 3. Bari, 1972, pp.207-288. _Dub. Pol. 1962, p.370. _Dauzat Ling. fr. 1946, p.10. _Quem. DDL t.3 (s.v. paysannesque), t.4 (s.v. paysannat). _Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p.284.

Paysan, paysanne : définition du Wiktionnaire

Adjectif

paysan \pɛ.i.zɑ̃\

  1. Villageois, relatif aux paysans.
    • Mœurs paysannes.
    • La vie paysanne.
    • Une danse paysanne.
  2. (Vieilli) Qualifiait une soupe faite de légumes divers.
  3. Qui n'est pas de manières urbaines.
    • Il a l’air paysan.

Nom commun

paysan \pɛ.i.zɑ̃\ masculin

  1. Personne qui vit à la campagne et s’occupe des travaux de la terre.
    • En Pologne, chaque paysan, attaché en naissant à la glèbe du maître, cultive pour son propre compte une fraction de cette glèbe, dont il ne doit à son maître qu'une faible redevance, laquelle est un hommage lige plutôt qu'un impôt de quelque valeur. — (François-Vincent Raspail, De la Pologne — Pour une réforme agraire, 1839)
    • Sous la première République, au moment même où toute l’Europe nous tombait sur le dos, c'est les curés qui ont excités la guerre civile en Vendée, fanatisant les paysans, les menant au combat, et leur promettant le paradis s'ils étaient tués. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 203, Fischbacher, 1896)
    • Rabalan rencontra une paysanne, les manches retroussées jusqu’au coude, qui portait un seau plein de lait... — (Octave Mirbeau, Rabalan)
    • Les paysans du Lot, il y a vingt ans, étaient misérables, accablés par les hypothèques dont une prospérité relative, survenue à la suite de la guerre, les libéra. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les paysans qui estiment avoir bien « mérité de la patrie » ne sont pourtant pas jugés comme tels par les gens des villes. Comme le dit Michel Augé-Laribé — spécialiste des problèmes de l'agriculture de cette époque — le paysan est perçu comme un profiteur de guerre, comme le responsable de la « vie chère », comme un enrichi qui ne paie pas sa part d'impôt. — (Jean-Jacques Becker, avec la collaboration d'‎Annette Becker, La France en guerre: 1914-1918 : la grande mutation , Éditions Complexe, 1988, p. 177)
  2. (Péjoratif) Personne fruste ou ayant des manières frustes.
    • Son fiancé est sympa, mais il s'habille comme un paysan.
  3. (Argot) Chez les gens du voyage, désigne le gadjo, la personne qui n’appartient pas à une communauté rom (littéralement personne du pays, personne autochtone).

Nom commun

paysanne \pe.i.zan\

  1. Celle qui vit à la campagne et s’occupe des travaux de la terre.
    • Son allure et ses manières n'étaient pourtant pas celles d'une paysanne et encore moins d'une ancienne vannière du village ; pour qui ne la connaissait pas, elle avait tout d'une soixante-huitarde ayant opéré un retour à la campagne. — (Jean-Pierre Le Goff, La fin du village: Une histoire française, Éditions Gallimard, 2012)
  2. (Familier) (Péjoratif) Femme fruste ou ayant des manières frustes.
    • Sa fiancée est sympa, mais elle s'habille comme une paysanne.
  3. Nom d'une pizza garnie de gruyère, lardons, mozzarella, oignon, crème fraîche, sauce tomate et œuf.
    • Je sors de la pizzeria, j'ai pris une quatre fromages et une paysanne.

Forme d’adjectif

paysanne \pe.i.zan\

  1. Féminin singulier de paysan.

Forme de verbe

paysanne \pɛ.i.zan\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe paysanner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe paysanner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe paysanner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe paysanner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe paysanner.

Nom commun

paysanne \pe.i.zan\

  1. Celle qui vit à la campagne et s’occupe des travaux de la terre.
    • Son allure et ses manières n'étaient pourtant pas celles d'une paysanne et encore moins d'une ancienne vannière du village ; pour qui ne la connaissait pas, elle avait tout d'une soixante-huitarde ayant opéré un retour à la campagne. — (Jean-Pierre Le Goff, La fin du village: Une histoire française, Éditions Gallimard, 2012)
  2. (Familier) (Péjoratif) Femme fruste ou ayant des manières frustes.
    • Sa fiancée est sympa, mais elle s'habille comme une paysanne.
  3. Nom d'une pizza garnie de gruyère, lardons, mozzarella, oignon, crème fraîche, sauce tomate et œuf.
    • Je sors de la pizzeria, j'ai pris une quatre fromages et une paysanne.

Forme d’adjectif

paysanne \pe.i.zan\

  1. Féminin singulier de paysan.

Forme de verbe

paysanne \pɛ.i.zan\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe paysanner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe paysanner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe paysanner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe paysanner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe paysanner.

Nom commun

paysanne \pe.i.zan\

  1. Celle qui vit à la campagne et s’occupe des travaux de la terre.
    • Son allure et ses manières n'étaient pourtant pas celles d'une paysanne et encore moins d'une ancienne vannière du village ; pour qui ne la connaissait pas, elle avait tout d'une soixante-huitarde ayant opéré un retour à la campagne. — (Jean-Pierre Le Goff, La fin du village: Une histoire française, Éditions Gallimard, 2012)
  2. (Familier) (Péjoratif) Femme fruste ou ayant des manières frustes.
    • Sa fiancée est sympa, mais elle s'habille comme une paysanne.
  3. Nom d'une pizza garnie de gruyère, lardons, mozzarella, oignon, crème fraîche, sauce tomate et œuf.
    • Je sors de la pizzeria, j'ai pris une quatre fromages et une paysanne.

Forme d’adjectif

paysanne \pe.i.zan\

  1. Féminin singulier de paysan.

Forme de verbe

paysanne \pɛ.i.zan\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe paysanner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe paysanner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe paysanner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe paysanner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe paysanner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Paysan, paysanne : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAYSAN, ANNE. n.
Celui, celle qui est de la campagne, qui y vit et s'occupe des travaux de la terre. C'est un paysan de mon village. Les qualités du paysan français. C'est un fin paysan. Un paysan madré. Par extension et adjectivement, Mœurs paysannes. La vie paysanne. Une danse paysanne. Soupe paysanne, Soupe faite de légumes divers. Il a l'air d'un paysan, il a l'air paysan, se dit de Quelqu'un qui n'a pas les manières de la ville, qui a l'extérieur, les manières, le langage de la campagne.

À LA PAYSANNE, loc. adv. À la manière des paysans.

Paysan, paysanne : définition du Littré (1872-1877)

PAYSAN (pè-yi-zan, za-n') s. m.
  • 1Homme, femme de campagne. Un riche paysan. Une bonne paysanne. Un paysan son seigneur offensa ; L'histoire dit que c'était bagatelle ; Et toutefois ce seigneur le tança Fort rudement ; ce n'est chose nouvelle, La Fontaine, Paysan. Je n'avais point de connaissance, point d'autre métier que celui de paysan ; je savais parfaitement semer, labourer la terre, tailler la vigne, et voilà tout, Marivaux, Pays. parv. part. 1. Là [en Pologne], le paysan ne sème point pour lui, mais pour des seigneurs à qui lui, son champ et le travail de ses mains appartiennent, Voltaire, Charles XII, 2. Un paysan, non de France, où l'on prétend qu'il faut les faire mourir de misère, afin qu'ils nous fassent vivre, Rousseau, Lett. à Voltaire, Corresp. t. III, p. 225, dans POUGENS. C'est sur l'état du paysan que je juge d'un gouvernement, que je n'ai ni le temps ni le moyen de connaître, Duclos, Voy. Italie, Œuvr. t. VII, p. 35.

    Guerre des paysans, soulèvement des paysans contre les nobles qui éclata, à la suite de la réforme religieuse, dans la Souabe, la Thuringe et la Franconie.

    C'est un paysan, un gros paysan, il a l'air d'un paysan, d'un franc paysan, c'est un homme rustre, impoli.

    À la paysanne, loc. adv. À la mode de la campagne. Un bonnet à la paysanne.

  • 2 S. f. Paysanne, espèce de danse.
  • 3 Adj. Qui appartient aux paysans. C'est une assez méchante engeance que la race paysanne, Dancourt, Vacances, SC. 2. Je suis né pauvre et paysan, destiné par mon état à cultiver la terre, Rousseau, Ém. IV.

PROVERBES

Il faut acheter son blé d'un paysan et son vin d'un bourgeois, parce que le paysan vend toujours le plus beau de son blé, et que le bourgeois a toujours une meilleure cave que le paysan.

C'est toujours le paysan qui paye, proverbe d'allusion aux impôts de l'ancien régime.

REMARQUE

On prononce dans quelques provinces pèzan, en deux syllabes. Cette prononciation, qui n'est plus qu'un provincialisme, était, au XVIIe siècle, reçue à côté de l'autre : Que le paysan recueille, emplissant à milliers Greniers, granges, chartis, et caves et celliers, Régnier, Sat. X. Et la bonne paysanne, apprenant mon désir, Molière, Éc. des femmes, I, 1.

HISTORIQUE

XIIe s. N'avoit homme ou [au] pays si os [hardi], Ne bachelier ne païsant, Tant orgueilloux ne tant vaillant, Qui s'osast au jaiant [géant] combatre, Brut, ms. f° 86, dans LACURNE.

XIIIe s. Li paisant de la terre les assaillirent, et ocistrent tous, fors quatre, sans plus, qui s'en retornerent à l'ost, Villehardouin, LIV. Emmi sa voie [elle] encontre un païsan vilain, Berte, LXXIII. Et s'il se presente à ceval et armés comme gentix hons, et li païsans qu'il apela se presente à pié comme campions, li gentix hons en a le pieur [le pire], Beaumanoir, LXIV, 2.

XVe s. Pour quoi veult estre un païsant à un noble homme ressemblant ? Deschamps, Poésies mss. f° 519. À la longue n'est nulles des grandes [nations] dont le pays à la fin ne demeure aux paisans [aux nationaux, par opposition aux étrangers, à propos des mariages des princesses héritières], Commines, VI, 2.

XVIe s. Veer surprit le fort qui estoit de l'autre costé de Zutphen par des soldats deguisez en païsandes [paysannes], D'Aubigné, Hist. III, 318. Dieu mit des cœurs de rois aux seins des artisans, Et aux cerveaux des rois des esprits de paisans, D'Aubigné, Tragiques, éd. LALANNE, p. 175.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PAYSAN.
3Ajoutez : Chanter une chanson paysanne comme un ivrogne, D'Espeisse, (avocat et jurisconsulte à Montpellier), Œuvres, t. II, p. 227, Lyon, 1666.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « paysan »

Étymologie de paysan - Littré

Pays : Berry, paisan (de deux syllabes) ; bourg. poysan ; espagn. paisano ; ital. paesano. Dans l'historique, paysan a parfois le sens de gens du pays, qui est le sens primitif.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de paysan - Wiktionnaire

(1140)[1] En ancien français paisant[1][2], dérivé de pays avec le suffixe -an, littéralement « (gens) du pays »[3].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paysan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paysan pɛizɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « paysan »

  • J'aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers. Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, Mes pensées
  • Notre urbanité ne vaut la délicatesse paysanne, vraie fille de la charité chrétienne. De Lionel Groulx / L'Appel de la race
  • Les paysannes sont comme les fleurs des champs : sous le nez, ça ne sent rien, ou ça sent mauvais. De Jules Renard / Journal
  • De la paysanne idéalisée du XVIIIe siècle à la représentation folklorique de la bressane du début du XXIe siècle, venez découvrir la place qu’occupe les paysannes dans l’art occidental. Expo ouverte tous les jours de 14h à 18h. Musée fermé le mardi et dimanche. Plus d'infos au 03.85.76.27.16. , "Entre reve et realite, la paysanne dans l art" : Exposition Peinture a Louhans
  • “La Terre du milieu” sur France 3, ode sensible à la liberté de Camille, paysanne dans la Creuse Télérama, “La Terre du milieu” sur France 3, ode sensible à la liberté de Camille, paysanne dans la Creuse
  • Un an après le vote du Ceta par l’Assemblée nationale, des militants de la Confédération paysanne, de Greenpeace et de France Attac se sont mobilisés pour demander l’abandon du traité de libre-échange transatlantique. La France Agricole, Accords de libre-échange : La Confédération paysanne bouscule les députés
  • Nous descendons maintenant à la gare pour récupérer les quatre vélos que j’ai réservé la veille sur le site "la Garonne à vélo". Et c’est parti pour une balade ressourçante sur le "parcours cyclable de Garonne", une jolie piste qui suit le méandre du fleuve. A Valentine, nous nous arrêtons à l’épicerie paysanne qui regorge de produits locaux pour composer un bon pique-nique de charcuteries et fromages de la région. Les enfants ont déjà repéré le dessert, la tourte des Pyrénées aux myrtilles, un mélange de douceur et de gourmandise, comment résister ? Juste après nous faisons un petit arrêt sur les vestiges de la Villa Gallo-Romaine de Nymfius. Le parcours est vraiment agréable, au milieu des champs, il offre une belle vue sur les Pyrénées en fond. Ici, les maisons dévoilent un autre aspect, on y retrouve plus de galets, l’influence du fleuve. Nous nous arrêtons dans un petit village au calme, dans un espace ombragé près de la Garonne. Nous profitons d’un pique-nique fermier au bord de l’eau avant d’entamer le voyage retour vers Saint-Gaudens où une petite surprise attend mes deux petits passionnés de voitures. Nous arrivons devant le Musée du Circuit du Comminges, que j’ai découvert ce matin sur le Pass Tourisme. Alexis a le regard qui pétille, tandis que Benjamin qui a la même passion que son père trépigne d’impatience ! En effet cette ambiance vintage nous plonge au cœur de toute l’histoire sportive du Circuit et des grands événements comme les Grands Prix de France (ACF). Michel nous raconte que son équipe de passionnés et lui ont œuvré pendant 40 ans pour réunir un ensemble de pièces et une collection qui témoignent de cette riche histoire. Je laisse Alexis et les enfants profiter du musée tandis que je sors pour aller voir juste à côté l’aire de camping-car ombragée qui offre une superbe vue sur les Pyrénées. Mon rêve est de partir arpenter les routes françaises en camping-car avec les enfants. Ma curiosité m’amène à la rencontre de Marie-Rose et Franck, deux camping-caristes de Chartres arrivés ce matin. Ils font un périple de trois jours entre Garonne et Pyrénées. D’une extrême gentillesse, ils me proposent même de visiter leur camping-car. ladepeche.fr, Au fil de la Garonne et pique-nique paysan - ladepeche.fr
  • Cet événement est organisé en partenariat avec : la Confédération paysanne, Terra Gers, le Département du Gers, la Région Occitanie , Un moment d’échanges entre les producteurs gersois et les consommateurs - Le journal du Gers
  • Nous descendons maintenant à la gare pour récupérer les quatre vélos que j’ai réservé la veille sur le site "la Garonne à vélo". Et c’est parti pour une balade ressourçante sur le "parcours cyclable de Garonne", une jolie piste qui suit le méandre du fleuve. A Valentine, nous nous arrêtons à l’épicerie paysanne qui regorge de produits locaux pour composer un bon pique-nique de charcuteries et fromages de la région. Les enfants ont déjà repéré le dessert, la tourte des Pyrénées aux myrtilles, un mélange de douceur et de gourmandise, comment résister ? Juste après nous faisons un petit arrêt sur les vestiges de la Villa Gallo-Romaine de Nymfius. Le parcours est vraiment agréable, au milieu des champs, il offre une belle vue sur les Pyrénées en fond. Ici, les maisons dévoilent un autre aspect, on y retrouve plus de galets, l’influence du fleuve. Nous nous arrêtons dans un petit village au calme, dans un espace ombragé près de la Garonne. Nous profitons d’un pique-nique fermier au bord de l’eau avant d’entamer le voyage retour vers Saint-Gaudens où une petite surprise attend mes deux petits passionnés de voitures. Nous arrivons devant le Musée du Circuit du Comminges, que j’ai découvert ce matin sur le Pass Tourisme. Alexis a le regard qui pétille, tandis que Benjamin qui a la même passion que son père trépigne d’impatience ! En effet cette ambiance vintage nous plonge au cœur de toute l’histoire sportive du Circuit et des grands événements comme les Grands Prix de France (ACF). Michel nous raconte que son équipe de passionnés et lui ont œuvré pendant 40 ans pour réunir un ensemble de pièces et une collection qui témoignent de cette riche histoire. Je laisse Alexis et les enfants profiter du musée tandis que je sors pour aller voir juste à côté l’aire de camping-car ombragée qui offre une superbe vue sur les Pyrénées. Mon rêve est de partir arpenter les routes françaises en camping-car avec les enfants. Ma curiosité m’amène à la rencontre de Marie-Rose et Franck, deux camping-caristes de Chartres arrivés ce matin. Ils font un périple de trois jours entre Garonne et Pyrénées. D’une extrême gentillesse, ils me proposent même de visiter leur camping-car. ladepeche.fr, Au fil de la Garonne et pique-nique paysan - ladepeche.fr
  • L’auteure Colette Berthès était en dédicace, lundi 6 juillet à la librairie Styl’Ô Plumes à Caussade pour son nouveau livre Une infinité de matins. "C’est une histoire de paysan qui me touche particulièrement, liée à mon enfance ; une véritable histoire de personnes ordinaires confrontées à des situations extraordinaires historiques ou difficiles" commente l’auteure qui met en exergue ce métier indispensable de paysan, selon elle, vraiment maltraité. Son roman balaie la période de 1915 à nos jours et raconte, à travers cinq générations de paysans sur la même terre, l’évolution du monde paysan, des façons de travailler, des idées, de la ruralité, des familles. Le passage de l’agriculture traditionnelle à l’agriculture industrielle, les progrès, les réussites mais aussi les drames, faillites, suicides, qui ont accompagné ces changements, les luttes, les oppositions au sein même de la paysannerie. La grande histoire est présente, de la 1re guerre mondiale à l’Algérie, en passant par l’occupation, la résistance. ladepeche.fr, Caussade. Colette Berthès a dédicacé pour une histoire de paysan - ladepeche.fr
  • Le paysan prie qu’il pleuve, le voyageur qu’il fasse beau, et les dieux hésitent. De Proverbe chinois
  • Le paysan et ses rides, la terre et ses sillons ont une seule et même signification. De Alex Le Gall
  • Il n’y a pas de plus méchant diable qu’un paysan qui devient seigneur. De Proverbe lituanien
  • Une centaine de citadins ne peuvent dénouer le noeud fait par un paysan. De Proverbe persan
  • Le paysan entre deux avocats est comme le poisson entre deux chats. De Proverbe espagnol
  • Le bourgeois et le paysan Ne sont séparés que par un mur. De Victor Beyer
  • Mieux vaut un paysan en bonne santé qu'un empereur malade. De Proverbe allemand
  • A la fourche, on reconnaît le paysan, au bec l'avocat. De Proverbe allemand
  • Un paysan, c'est un tronc d'arbre qui se déplace. De Jules Renard
  • Pied de paysan et chaussure de seigneur ne vont de compagnie. De Proverbe scandinave
  • Il arrive, lorsqu'on est paysan, qu'on devienne bossu, mais il est rare qu'un bossu devienne paysan ! De Gérard Depardieu / du film Jean de Florette
  • On naît paysan, jamais on ne le devient. De Jean-René Major / Où nos pas nous attendent
  • Le paysan meurt de faim et son maître de gourmandise. De Proverbe polonais
  • Un paysan est un accident de terrain. De Willette / Journal 1893 - 1898
  • Tout paysan debout domine noble à genoux. De Proverbe français
  • J'aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers. Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, Mes pensées

Images d'illustration du mot « paysan »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « paysan »

Langue Traduction
Corse paisanu
Basque baserritar
Japonais 農民
Russe крестьянский
Portugais camponês
Arabe فلاح
Chinois 农民
Allemand bauer
Italien contadino
Espagnol campesino
Anglais peasant
Source : Google Translate API

Synonymes de « paysan »

Source : synonymes de paysan sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « paysan »



mots du mois

Mots similaires