La langue française

Rural

Sommaire

  • Définitions du mot rural
  • Étymologie de « rural »
  • Phonétique de « rural »
  • Citations contenant le mot « rural »
  • Images d'illustration du mot « rural »
  • Traductions du mot « rural »
  • Synonymes de « rural »
  • Antonymes de « rural »

Définitions du mot « rural »

Trésor de la Langue Française informatisé

RURAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − [En parlant d'une chose] Qui appartient aux champs, qui concerne les champs, la campagne; de la campagne. Synon. campagnard, champêtre, paysan.Commune, économie, exploitation, société rurale; domaine, habitat rural; exode rural (v. exode B 1 b); génie rural (v. génie III B 3). Dans ce monde rural où tout est le prix de la sueur, où le cœur s'endurcit comme les mains, à force de peiner, les grands-parents, le père et la mère même deviennent à charge (...). Eux-mêmes se sentent inutiles (Pesquidoux,Livre raison, 1928, p. 225):
C'était un quartier qui suffisait à ses habitants, dont les plus grandes exigences étaient comblées par les souvenirs ruraux qui traînaient encore du côté de la rue Lhomond, de la rue Rataud et de la rue du Pot de fer, au fond des chantiers feuillus et des pavillons ombragés d'acacias, vers le manège du Panthéon et ses têtes dorées de chevaux. Nizan,Conspir., 1938, p. 19.
[P. oppos. à vicinal] Chemin rural. ,,Chemin appartenant au domaine privé ou au domaine public de la commune, et d'intérêt exclusivement communal`` (Agric. 1977). « Est rural tout chemin public communal qui n'est pas classé vicinal. » (L. 20 août 1881, Artier) (Baradat,Organ. préfect., 1907, p. 213).[Ces chemins] font partie du domaine public communal et ils comprennent: les chemins de grande communication, les chemins d'intérêt commun et les chemins vicinaux ordinaires, les chemins ruraux et enfin les chemins publics (Bourde,Trav. publ., 1929, p. 7).
Code rural. Ensemble de lois concernant les biens, la propriété à la campagne. Le code rural a régi les ventes et les échanges d'animaux domestiques par la loi du 2 août 1884 (Garcin,Guide vétér., 1944, p. 243).Certaines dispositions du code rural permettent le contrôle des défrichements (Belorgey,Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 387).
Droit rural. Branche du droit concernant le code rural. Il est important (...) de montrer le caractère pratique des calculs ou des rédactions de lettres comme des éléments de droit rural (Encyclop. éduc., 1960, p. 188).
[En parlant d'une manière d'être ou de faire] Caractéristique de la campagne, des gens de la campagne. Comportement rural; manières rurales. Les nouveaux maîtres, ayant des mœurs rurales grossières, ne vivraient pas en grands seigneurs, mais en chefs de grands domaines; peut-être alors la terre serait-elle mieux cultivée (Sorel,Réflex. violence, 1908, p. 128).D'où, de qui lui furent remis sa rurale sensibilité, son goût fin de la province? (Colette,Sido, 1929, p. 48).
[En parlant d'une étude, d'une discipline] Dont l'objet d'étude est constitué par les choses et les gens de la campagne. Géographie rurale. La sociologie rurale s'est d'abord développée dans les collèges d'agriculture (Traité sociol., 1967, p. 316).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre, rare. Il était digne d'être ainsi dirigé vers les antiques sources du naturel et du vrai, celui [Chênedollé] qui (...) écrira sur son calepin de poëte des notes d'un pittoresque puisé dans le rural (Sainte-Beuve,Chateaubr., t. 2, 1860, p. 154).
B. − [En parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.]
1. Qui vit à la campagne, de la campagne. Anton. urbain.Le prolétariat rural devenant de plus en plus rare, la croissance de la grande propriété se trouve naturellement arrêtée (Jaurès,Ét. soc., 1901, p. 4).Çà et là, des logis des derniers siècles marquent l'existence d'une bourgeoisie ou d'une petite noblesse rurales (Vidal de La Bl.,Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 316).
Empl. subst., surtout au plur. Habitant de la campagne. Synon. paysan.Moore déclarait pernicieux l'esprit démocratique, l'instruction pour tous, cette éducation qui attirerait les ruraux à la ville, nous priverait de serviteurs et de « manger des asperges » (Blanche,Modèles, 1928, p. 247).Il importe toujours au rural d'être de tel canton ou de tel autre et son univers social demeure pour une part limité par des frontières géographiques plus que sociales (Traité sociol., 1967, p. 320).
2. Dont l'activité s'exerce à la campagne. Je le vis faire un paquet de certains papiers, les mettre sous enveloppe avec l'adresse de Paris et les confier avec des recommandations pressantes au facteur rural de Villeneuve (Fromentin,Dominique, 1863, p. 55).
En partic. Dont les travaux, les études portent sur la vie à la campagne. Si le sociologue rural se refuse à fixer des frontières intellectuelles à son activité, il se doit par contre de tracer les limites de son champ d'investigation (Traité sociol., 1967, p. 316).
REM.
Ruralement, adv.D'une manière rurale. Elle était [une jeune fille] plutôt maladroitement ruralement vêtue (Colette,Képi, 1943, p. 96).
Prononc. et Orth.: [ʀyʀal], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. déb. xives. « de la campagne » dieu rural (Ovide moralisé, VI, 1635, éd. C. de Boer, t. 2, p. 324); 2. ca 1395 spéc. « qui habite la campagne » (Ménagier, I, 9 ds T.-L.); 3. ca 1395 « qui concerne la vie à la campagne » (Jean Le Boutillier ds G. Van Dievoet, Jean Boutillier en de Somme rural, Louvain, 1951, p. 61); 4. 1457 « qui exerce son activité dans les campagnes ou auprès des gens de la campagne » procureur rural (Archives du Nord, B 1687, fol. 27 v ods IGLF); 1601 doyens ruraux (C. Fauchet, Fleur maison de Charlemaigne, p. 184); 1849 facteur rural (Lamart., Confid., p. 11); 5. ca 1500 [date de l'éd.] « rustique, grossier » langue rurale (Guillaume de Diguleville, Pélerinages, f o1b, Prologue du correcteur). B. Subst. [2emoit. xves. sing. « personne de la campagne, paysan » (E. de Monstrelet, Chron. d'apr. La Curne pas à la réf. de l'éd. indiquée)]; 1508 sing. rurault (Eloy d'Amerval, Deablerie, éd. Ch. Fr. Ward, p. 80, col. a); 1602 plur. « paysans » (Cl. Fauchet, Déclin maison Charlemagne, p. 28); 1871 plur. spéc. « membres de l'Assemblée Nationale réputés élus par les campagnes conservatrices » (Le Vengeur, 31 mars ds Larch. 1872, p. 219). Empr. au lat.ruralis, -e « de la campagne, champêtre ». Fréq. abs. littér.: 360. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 279, b) 357; xxes.: a) 607, b) 735.
DÉR. 1.
Ruralisme, subst. masc.,,Recherche et propagande pour l'aménagement des campagnes au bénéfice, non seulement des ruraux, mais encore des villégiateurs et des touristes de la population urbaine`` (Fouq. Sc. soc. 1978). C'est le grand mérite de Louis Leroy de souligner en 125 pages l'intérêt du ruralisme « science du mieux vivre dans les campagnes » (Combat, 19 oct. 1960, p. 7, col. 1-2). [ʀyʀalism]. 1resattest. 1874 « politique des députés élus par les campagnes réputées conservatrices » (E. Millaud, Le Journ. d'un parlementaire, publié sous la dir. de L. Payen et de J. de Bérys, 24 mars, p. 184 ds Quem. DDL t. 22), 1932 « tendance à faire prévaloir les modes de vie de la campagne » (C. Bouglé, Socialismes fr., p. 150, ibid., t. 15); de rural, suff. -isme*.
2.
Ruralité, subst. fém.Condition des choses et des gens de la campagne; caractère, état de ce qui est rural. Qu'est-ce que la ruralité? C'est la coutume issue des travaux des champs, de leur ordre et de leur méthode (L. Daudet,Stup. XIXes., 1922, p. 166). [ʀyʀalite]. 1resattest. 1390 « rusticité » (Arch. JJ 138, pièce 178 ds Gdf.), 1822 « conditions de la campagne, état rural » (M. Fournel, Les Lois rurales de la France, t. 1, XV ds Quem. DDL t. 33); de rural, suff. -té, -ité*.
BBG.Dub. Pol. 1962, p. 413, 414 (et s.v. ruralité).

rural « qui concerne la vie dans les campagnes »

Wiktionnaire

Adjectif

rural \ʁy.ʁal\

  1. Relatif à la campagne.
    • Soit, d'abord, le niveau culturel. En 529 le concile de Vaison avait ordonné que les prêtres ruraux éduquassent les candidats à la cléricature. — (Alain Derville, Quarante générations de Français face au sacré: Essai d'histoire religieuse de la France (500-1500), Presses Universitaires du Septentrion, 2006, p. 25)
    • Des biens ruraux. — Économie rurale.
  2. (En particulier) (France) Qualifie une commune de moins de 2000 habitants.

Nom commun

rural \ʁy.ʁal\ masculin (pour une femme on dit : rurale)

  1. Habitant de la campagne.
    • Le fait, d'ailleurs, est patent, incontesté, affirmé de tous côtés : l'aisance s'est énormément développée parmi les ruraux des Côtes-du-Nord. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Que le rural soit plus confiant et qu'il utilise, de plus en plus, l'électricité dans l'exécution de ses travaux, alors les inconvénients que représente la dispersion des abonnés disparaîtront […]. — (L’Électrification des Écarts, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, page 37, éditions La Terre nationale)

Adjectif

rural masculin

  1. Rural, rustique, grossier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RURAL, ALE. adj.
Qui appartient aux champs, qui concerne les champs, la campagne. Des biens ruraux. Économie rurale. Code rural. Les communes rurales. La vie rurale. Les mœurs rurales. Substantivement, Les ruraux, Les gens de la campagne. Facteur rural, Facteur chargé de distribuer les courriers dans les campagnes.

Littré (1872-1877)

RURAL (ru-ral', ra-l') adj.
  • Qui appartient aux champs, à la campagne. Biens ruraux. La vie rurale. Les mœurs rurales. Esprits ruraux volontiers sont jaloux, La Fontaine, Féronde.

    Doyen rural, curé commis par l'évêque pour avoir inspection sur les curés d'un certain district.

    Code rural, ensemble de règlements concernant les biens de la campagne. À la même époque [1749], un jurisconsulte, M. Boucher d'Argis, introduisait un mot nouveau dans le langage législatif, en donnant le titre de code rural à un recueil de maximes et de règlements concernant les biens de campagne, Bayle-Mouillard, Projet de code rural, session 1868 du Corps législatif, p. 5.

HISTORIQUE

XIVe s. Un dieu rural appelé Pan, Oresme, Thèse de MEUNIER. Ainsi comme, entre nous gens ruraulx, disons le jour depuis l'aube du jour jusques à la nuit, Ménagier, I, 1.

XVe s. Molineau, qui n'estoit et n'est pas noble, mais de rural condition, Du Cange, ruralitas.

XVIe s. J'ay veu des courtisans les endurer [les fatigues de la guerre] aussi bien, ou mieux supporter que les plus robustes rurals soldats de l'armée, Brantôme, Capit. franç. t. IV, p. 239, dans LACURNE. Les deux extremes, des hommes philosophes et des hommes ruraux, Montaigne, IV, 170.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RURAL. Ajoutez :
2Toile rurale, toile qui se fait à la campagne. Le phormium fait une concurrence bien dangereuse à la fabrication rurale… la fabrication des toiles dites rurales, qui se font toutes à la main, Enquête, Traité de comm. avec l'Angleterre, t. V, p. 212.
3 S. m. pl. Les ruraux, s'est dit, surtout en 1871, des paysans et des députés qu'on croyait particulièrement nommés par les paysans, et à qui on attribuait des sentiments monarchiques ou conservateurs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RURAL, adject. (Gramm.) qui appartient aux champs & à la campagne. On lit des biens ruraux, un doyen rural, voyez l’article Doyen, une justice rurale.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rural »

Du latin ruralis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. rural ; ital. rurale ; du lat. ruralis, de rus, ruris, la campagne.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : Le latin rus se rattache au zend ravah, libre espace, Rev. crit. 23 déc. 1876, p. 403.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rural »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rural rµrœl

Citations contenant le mot « rural »

  • Outre le cadre strictement juridique du bail rural, les rapporteurs évoquent aussi une nécessaire « simplification du contrôle des structures », qui selon eux, « manque partiellement ses objectifs ». Il s’agirait d’étendre le contrôle des structures aux cessions partielles des parts sociales de sociétés et d’élargir le régime déclaratif aux cessions intrafamiliales. Les rapporteurs reprennent ainsi le vœu, jusque-là pieu, de la FNSafer, de mieux contrôler les cessions de terres et mieux surveiller la financiarisation de l’agriculture. Terre-net, Un rapport de l'assemblée nationale pour réformer le bail rural
  • Notre cerveau est comme un petit village d'Afrique victime de l'exode rural ; il y a des cases vides. De Jonathan Muchemblé
  • Les résultats de l'enquête révèlent des inégalités entre les jeunes femmes rurales et les jeunes urbaines ainsi que des inégalités entre hommes et femmes plus marquées en zone rurale qu'en zone urbaine. , Jeunes et territoires : portrait statistique des jeunes ruraux | Vie publique.fr
  • Le conseil de développement du Pays Basque ainsi que 19 autres conseils de développement de la Nouvelle Aquitaine ont rendu public un rapport concernant la réalité vécue par les habitant des milieux urbain et rural. Les membres de ces conseils invitent les élus locaux “à s'approprier ces travaux (…) afin d'enrichir le débat local et régional”. , La fin de la dichotomie urbain/rural ? | Euskal Herria | MEDIABASK
  • 42 véhicules électriques en autopartage, répartis dans les villes et les villages de la communauté de communes du territoire de Lunéville à Baccarat, sont à disposition des 40.000 habitants. Un projet ambitieux et unique, à une telle échelle, en plein secteur rural. France 3 Grand Est, L'autopartage en milieu rural : une réalité en Meurthe-et-Moselle
  • En ville, les prix des produits de première nécessité explosent et poussent des centaines de Libanais dans la pauvreté. A Beyrouth, le prix du lait a quadruplé, un kilo de viande peut atteindre les 60 euros : des prix inaccessibles pour la classe moyenne libanaise. Alors comme Raymond Nora, de nombreux citadins préfèrent quitter la capitale et le bord de mer, les zones les plus habitées, pour la campagne. Un exode rural doublé d'un retour à la terre, seul moyen pour beaucoup de se nourrir sans se ruiner. Europe 1, Au Liban, la crise économique provoque exode rural et retour à la terre

Images d'illustration du mot « rural »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rural »

Langue Traduction
Anglais rural
Espagnol rural
Italien rurale
Allemand ländlich
Chinois 乡村
Arabe قروي
Portugais rural
Russe сельская местность
Japonais 農村
Basque landa
Corse rurale
Source : Google Translate API

Synonymes de « rural »

Source : synonymes de rural sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rural »

Partager