La langue française

Croquant

Définitions du mot « croquant »

Trésor de la Langue Française informatisé

CROQUANT1, ANTE, part. prés., adj. et subst.

I.− Part. prés. de croquer*.
II.− Adj. Qui croque sous la dent. Les gros biscuits, carrés, servaient à tremper la soupe; mais les petits, ronds, croquants et légers, étaient une vraie friandise (Zola, Débâcle,1892, p. 79).Dans le misérable potager où ils [le lièvre et sa femelle] pénétrèrent, les choux étaient croquants (Jammes, Rom. du lièvre,1903, p. 13).
Rem. La docum. atteste un emploi fig. de croquant, s'appliquant à une œuvre d'art. Synon. croustillant, savoureux. La libre et croquante eau-forte [de Cochin] de ce beau marquis contourné, lorgnant avec un verre grossissant les femmes sculptées de Goujon (E. de Goncourt, Mais. artiste, 1881, p. 115).
III.− Substantif
A.− PÂTISSERIE
1. Subst. masc. Petit four sec, fait de pâte d'amandes pilées mêlée à du blanc d'œuf et roulé dans la cassonade (d'apr. Mont. 1967).
2. Subst. fém. Gros gâteau à base de pâte d'amandes (d'apr. Mont. 1967).
Rem. La docum. atteste aussi le subst. fém. dans le même sens que le subst. masc. Mon père adore tout ce qui est beignets, friteaux et croquantes (H. Bazin, Huile sur feu, 1954, p. 306, 307).
B.− Le croquant de l'oreille. La partie cartilagineuse du pavillon de l'oreille. L'auteur dramatique (...) la baisa [l'actrice] sur le croquant de l'oreille, par égard pour le maquillage (Coppée, Contes rap.,1889, p. 97).
Prononc. et Orth. : [kʀ ɔkɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1718-1932. Fréq. abs. littér. : 41.

CROQUANT2, subst. masc.

A.− HIST. Paysan révolté en Limousin, en Périgord et en Quercy, à la fin du xvieet au commencement du xviiesiècle. Les croquants, malheureux paysans français à qui les soldats du roi Henri faisaient la guerre pour n'avoir pu payer la taille (Nerval, Nouv. et fantais.,1855, p. 206).
B.− P. ext., avec connotation méprisante
1. Un croquant, un cul terreux (Benjamin, Gaspard,1915, p. 23):
[Le marquis à Mouchette] − Procédons par ordre : que me reproches-tu? T'ai-je jamais caché que, dans ma vieille bicoque à poivrières, je n'étais pas moins gueux qu'un croquant? Bernanos, Sous le soleil de Satan,Prol., 1926, p. 82.
2. Homme grossier, pauvre, méprisable. Synon. rustre, (fam.) péquenot.Son monstre de mari, espèce de croquant (Barb. d'Aurev., Memor. 2,1838, p. 255).Y a des croquants qui n'aiment pas squi est raffiné (Queneau, Zazie,1959, p. 94).
Terme d'injure. Bande, tas de croquants! Croquant! Assassin! (Aymé, Vouivre,1943, p. 35).
Rem. Dub. et Lar. Lang. fr. mentionnent la forme croquante, subst. féminin.
Prononc. et Orth. : [kʀ ɔkɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1603 péj. « paysan » (Discours sur l'entreprise de Genève, tiré au vray par un croquan savoyar, à Chambéry ds Ritter, Bulletin de l'institut genevois, t. 36, p. 389); 2. 1608 « paysans révoltés du sud-ouest sous Henri IV » (Cayet, Chron. nov., p. 574 ds Gdf. Compl.). Orig. obsc.; peut-être à rattacher au prov. *croucant « paysan » (1remoitié xviies., G. Zerbin ds Mistral), de crouca « arracher », dér. de croc « croc » (les paysans pillaient, rançonnaient); d'apr. de Thou et Cayet (v. Gdf. Compl.), serait à rattacher à croquer* : pour le premier parce que ces paysans faisaient de nombreuses destructions, pour le second parce que ayant appelé ainsi les seigneurs, qui « croquaient » le peuple, ceux-ci, par dérision, leur retournèrent l'appellation. Fréq. abs. littér. : 39. Bbg. Bourguignon (J.). Qq. arch. ds Les Fables de La Fontaine. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 89.

Wiktionnaire

Adjectif 1

croquant \kʁɔ.kɑ̃\

  1. Qui croque sous la dent.
    • Biscuit croquant.
    • Tourte croquante.

Nom commun 1

croquant \kʁɔ.kɑ̃\ masculin

  1. (Pâtisserie) Biscuit sec croquant, souvent aux amandes.
    • Un croquant aux amandes.
    • Elle était maintenant rassurée, d'autant que son cher Joseph venait tous les samedis, sur la bicyclette du boulanger. Il apportait des croquants aux amandes, des tartes à la frangipane, et un sachet de farine blanche pour faire des crêpes ou des beignets. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 35.)
  2. (Anatomie) Partie cartilagineuse du pavillon de l'oreille.
    • L'auteur dramatique […] la baisa [l'actrice] sur le croquant de l'oreille, par égard pour le maquillage (Coppée, Contes rap.,1889

Nom commun 2

croquant \kʁɔ.kɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : croquante)

  1. (Histoire) (Vieilli) Paysan révolté en Limousin, en Périgord et en Quercy, à la fin du XVIe et au commencement du XVIIe siècle.
    • La jacquerie des croquants.
    • Les croquants, malheureux paysans français à qui les soldats du roi Henri faisaient la guerre pour n’avoir pu payer la taille. — (Gérard de Nerval, Nouv. et fantais., 1855)
  2. (Par extension) Paysan, gueux, manant, misérable.
    • Un croquant, un cul terreux. — (Benjamin, Gaspard, 1915)
    • [Le marquis à Mouchette] − Procédons par ordre : que me reproches-tu ? T’ai-je jamais caché que, dans ma vieille bicoque à poivrières, je n’étais pas moins gueux qu’un croquant ? — (Georges Bernanos, Sous le soleil de Satan, 1926)
    • Une douzaine de jeunes gens entouraient une sorte de croquant endimanché, coiffé d’un chapeau melon qui roulait des yeux ahuris et s'efforçait d'éviter la bousculade systématique dont il se voyait l’objet. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 94)
    • Elle est à toi cette chanson
      Toi l’étranger qui sans façon
      D’un air malheureux m’as souri
      Lorsque les gendarmes m’ont pris
      Toi qui n’as pas applaudi quand
      Les croquantes et les croquants
      Tous les gens bien intentionnés
      Riaient de me voir emmené
      — (Georges Brassens, L’Auvergnat)

Adjectif 2

croquant \kʁɔ.kɑ̃\

  1. Relatif à Colombier, commune française située dans le département de la Loire.
  2. Relatif à Crocq, commune française située dans le département de la Creuse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROQUANT. n. m.
Paysan, dans la langue familière. Il a vieilli.

Littré (1872-1877)

CROQUANT (kro-kan) s. m.
  • 1Terme méprisant. Un homme de rien, sans consistance, sans valeur. Passe un certain croquant qui marchait les pieds nus ; Ce croquant par hasard portait une arbalète, La Fontaine, Fabl. II, 12. Quoi ! après la figure que nous avons faite, à la barbe des grands et des étrangers de l'armée, quitter la partie comme des sots, plier bagage comme des croquants au premier épuisement des finances, Hamilton, Gramm. 2. Quoi ! Dorante, cet homme à maintien débonnaire, Ce croquant qu'à l'instant je viens de voir sortir, Regnard, le Joueur, IV, 9. Ces croquants-là vous disent plus de sottises dans une brochure de deux pages que la meilleure compagnie de Paris ne peut dire de choses agréables et instructives dans un souper de quatre heures, Voltaire, L'homme aux 40 écus, un bon souper. Bien qu'après coup tous ces croquants Osent me traiter d'antiquaille, Béranger, Prétint.
  • 2 S. m. plur. Paysans qui se révoltèrent en Guienne sous Henri IV. La révolte des croquants.

HISTORIQUE

XVIe s. La petite guerre des croquans, ainsi nommez, pour ce que la premiere bande qui prit les armes fut d'une paroisse nommée Croc de Limousin, D'Aubigné, Hist. III, 382. Discourir sur un ordre nouveau, menacer de se faire croquan, et sur la monnoye de sa reputation mandier quelque pauvre repas, D'Aubigné, Conf. I, 5. La deroute des croquans en Limousin au nombre de quinze mille, Sully, Mém. t. III, p. 159, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « croquant »

(Adjectif 1, nom 1) Participe présent adjectivé et substantivé de croquer.
(Nom 2) De l’occitan croucant[1][2] — la jacquerie des croquants est méridionale — d’origine discutée :
  1. Selon Théodore Agrippa d'Aubigné, du Crocq, dans le Limousin : « La petite guerre des croquans, ainsi nommée, pour ce que la premiere bande qui prit les armes fut d'une paroisse nommée Croc de Limousin » — (Histoire universelle depuis 1550 jusqu’en 1601, 1630) ; contre cette hypothèse, le fait que la variantes croquart[3] est attesté en ancien français dans la chronique de Jean Froissart (1337 - 1404) ;
  2. De crouca (« accrocher, croquer, accroupir ») car les paysans pillaient, rançonnaient[1] ou, d'après de Thou[4], parce que les paysans révoltés criaient : « aux croquants ! », c'est-à-dire à ceux qui croquaient, mangeaient les pauvres gens, c’est-à-dire la noblesse exploitatrice et les seigneurs, par dérision, leur retournèrent l'appellation[1].
  3. De l’occitan couroc[2] (« corvée »), lui-même apparenté à croc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

D'après d'Aubigné croquant vient du nom du village de Croc ; d'après de Thou, de ce que les paysans révoltés criaient : aux croquants, c'est-à-dire à ceux qui croquaient, mangeaient les pauvres gens ; ce qui, sans venir en confirmation de cette dernière étymologie, contredirait celle de d'Aubigné, c'est croquart qui se trouve dans Froissart, I, I, 325 : Ce croquart chevauchoit une fois un jeune coursier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « croquant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
croquant krɔkɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « croquant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « croquant »

  • En prison, "quand on se voyait, on se disait qu'on allait mourir de faim ou de soif", livre ce Pakistanais qui a passé 8 mois en Libye, dont la moitié en prison après une première tentative de traversée vers l'Europe avortée, lors de laquelle les garde-côtes libyens l'ont arrêté. "Ils nous ramenaient de l'eau de mer à boire. On avait les boyaux retournés", se remémore-t-il, en croquant dans un biscuit salé. Courrier picard, Des geôles libyennes aux portes de l'Europe, improbables retrouvailles sur l'Ocean Viking
  • Mondiale chocolat croquant marché Taille 2020 fournit une analyse en profondeur par le statut historique et actuel du marché / industries pour lindustrie mondiale chocolat croquant. En outre, le rapport de recherche catégorise le marché dans le monde entier chocolat croquant par segment par le joueur, le type, lapplication, Channel Marketing, et de la région. chocolat croquant rapport sur le marché suit également les plus récentes dynamique du marché, comme facteurs à lorigine, limitant les facteurs, et nouvelles de lindustrie comme les fusions, les acquisitions et les investissements. la recherche marketing chocolat croquant rapport fournit la taille du marché (valeur et volume), la part de marché, le taux de croissance par types, applications et combine à la fois des méthodes qualitatives et quantitatives pour former les prévisions micro et macro. , Taille du marché mondial chocolat croquant 2020: Perspectives de lindustrie par des acteurs mondiaux, Segmentation régionale, croissance, applications, pilotes principaux, la valeur et jusquà 2026 PREVUES – MillauJournal
  • Mondiale chocolat croquant industrie 2020 Rapport de recherche fournit des informations sur la taille du marché, la part, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les recettes et les prévisions 2026. Ce rapport comprend également létude globale et complète du marché chocolat croquant avec tous ses aspects qui influent sur la croissance du marché. Ce rapport est lanalyse quantitative exhaustive de lindustrie chocolat croquant et fournit des données pour faire des stratégies visant à accroître la croissance du marché et de lefficacité. , Impact de Covid-19 sur chocolat croquant marché: Rapport mondial de lindustrie, la taille, Partager, Analyse 2020 et prévisions pour 2026 – Derrière-l'Entente.com
  • Land Shark (2020) Trailer Mega croquant Geeks Lands, Land Shark (2020) Trailer Mega croquant | Geeks Lands
  • Les desserts gourmands et croquants sont la spécialité de Cyril Lignac ! Aussi, pour finir votre repas en beauté, nous vous avons concocté une sélection de recettes du chef. Préparez et savourez des délices comme le gâteau au mascarpone, les choux à la fraise, les financiers au Nutella, ou encore le crumble à la pomme. Allez, on se fait plaisir. Biba Magazine, #gourmandcroquant : 15 desserts délicieux signés Cyril Lignac - Biba Magazine

Traductions du mot « croquant »

Langue Traduction
Anglais crisp
Espagnol crujiente
Italien croccante
Allemand knackig
Chinois 酥脆
Arabe هش
Portugais crocante
Russe хрустящий
Japonais ぱりぱり
Basque kurruskaria
Corse croccante
Source : Google Translate API

Synonymes de « croquant »

Source : synonymes de croquant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « croquant »

Croquant

Retour au sommaire ➦

Partager