Cultivateur : définition de cultivateur


Cultivateur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CULTIVATEUR, TRICE, subst. et adj.

[Correspond à cultiver I A, B, C]
A.− Emploi subst.
1. Constr. abs. Personne dont l'activité consiste à cultiver le sol en vue de la production agricole. Cultivateurs aisés, petits cultivateurs, famille de cultivateurs. Quasi-synon. agriculteur, paysan.Un cultivateur qui laboure sa terre (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 176).La nature des travaux et des produits de la campagne veut encore qu'il convienne au cultivateur de produire lui-même les légumes, les fruits, les bestiaux (Say, Écon. pol.,1832, p. 98).La considération amicale due à un cultivateur qui possédait une vingtaine d'hectares, un serviteur et trois vaches (Zola, Terre,1887, p. 22):
1. Depuis quatorze siècles que mon fils laboure et cultive cette terre, il m'a fait de très bons laboureurs et cultivateurs. Et des moissonneurs et des vignerons. Péguy, Le Porche du mystère de la 2evertu,1911, p. 271.
2. [Le compl. désigne une étendue de terre] Les cultivateurs de vignobles en souffriront beaucoup (Say, Écon. pol.,1832p. 527).Le cultivateur des plaines (Chateaubr., Mém.,t. 3, 1848, p. 438).Les cultivateurs d'oasis apportèrent jadis dans ces plaines de lœss des arts agricoles nouveaux (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 58).
3. [Le compl. désigne un végétal] Personne qui assure et améliore par un ensemble de soins appropriés la production d'un végétal. On est cultivateur de palmiers de père en fils (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 244).Ce paysan est cultivateur d'œillets, de mimosas, de jasmins, de roses (Romains, Hommes b. vol.,1939, p. 74).Ses felouques canonnières ont bombardé mes cultivateurs de maïs (Audiberti, Mal court,1947, II, p. 157).
4. P. anal. Personne qui met en valeur et exploite un bien naturel autre que la terre. Le marin français, ce cultivateur de la mer (L. Daudet, Stup. XIXes.,1922, p. 79).
5. P. métaph. [Le compl. désigne des valeurs abstr.] Nouveau cultivateur, armé d'un aiguillon, L'amour guide le soc et trace le sillon (Chénier, Bucoliques,1794, p. 26).M. François de Neufchâteau, louable cultivateur de la mémoire de Parmentier (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 152):
2. Outre que notre champ est peu arable et que le sol est ingrat, où trouver maintenant le laboureur qui l'ensemence, qui le herse, qui prépare, non pas même une moisson mystique, mais seulement une récolte spirituelle, capable d'alimenter la faim (...) Celui qui devrait être le cultivateur de l'au-delà, le fermier des âmes, le prêtre, est sans force pour défricher ces landes. Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 11.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. au sens de « engin de culture, machine aratoire qu'on utilise pour les labours superficiels ». Ces cultivateurs réalisent la pollinisation artificielle (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 499). On réserve le nom de « cultivateurs » [aux extirpateurs] dont les pièces travaillantes, assez bombées remuent et cultivent le sol (Ballu, Mach. agric., 1933, p. 144).
B.− Emploi adj.
1. [En parlant d'une ou de plusieurs pers. d'une collectivité] Qui cultive le sol en vue de la production agricole. De tant de familles, pas une n'est devenue propriétaire et cultivatrice (Crèvecœur, Voyage,t. 3, 1801, p. 129):
3. Ô mon peuple français, ô mon peuple lorrain. Peuple pur, peuple sain, peuple jardinier. Peuple laboureur et cultivateur. Peuple qui laboures le plus profondément Les terres et les âmes. Péguy, Le Porche du mystère de la 2evertu,1911, p. 272.
P. anal. [En parlant d'un insecte] Tous ces soupiraux, nécessaires à la respiration des insectes laboureurs (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 152).
2. [En parlant d'un mode d'existence] Qui est consacré à la culture* du sol. Le goût de la vie sédentaire et cultivatrice (Crèvecœur, Voyage,t. 3, 1801p. 111).
Prononc. et Orth. : [kyltivatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Ds Ac. 1762-1878 uniquement en tant que subst. masc.; ds Ac. 1932 au masc. et au féminin. Étymol. et Hist. Fin xves. (Juvenal des Ursins, Hist. de Charles VI, p. 290 ds La Curne) rare av. le xviies.v. Hug.; qualifié de ,,suspect`` par Fur. Dér. de cultiver*; suff. -(at)eur2*; a supplanté l'a. fr. coutiveor (1remoitié xiies. cultivedur, Ps. Oxford, 104, 11 ds T.-L.). Fréq. abs. littér. : 434. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 126, b) 452; xxes. : a) 438, b) 378. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 10. − Delamaire (J.). Du Laboureur à l'exploitant. Vie Lang. 1970, pp. 25-28. − De la trad. du mot farmer. Actual. terminol. 1972, t. 5, no4, p. 1. − Gohin 1903, p. 264.

Cultivateur : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

cultivateur \kyl.ti.va.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : cultivatrice)

  1. (Agriculture) Celui, celle qui cultive la terre ou qui exploite une terre, un domaine.
    • Si la racine de disette étoit une betterave, les cultivateurs sémeroient-ils si distinctement l'une & l'autre ? — (Abbé de Commerell, Mémoire et instruction sur la culture, l'usage et les avantages de la racine d'Abondance ou de Disette, Lausanne, François Grasset, 1786, page 11)
    • […]; ce champignon parasite est réputé une maladie contagieuse par les cultivateurs , et sa persistance dans les champs où il s'est montré une première fois, vient à l'appui de leur croyance. — (Louis Graves, Précis statistique sur le canton d'Auneuil, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais : chez Achille Desjardins, 1831, p.80)
    • La chimie agricole est une science appelée à rendre d’immenses services aux cultivateurs. Elle a pour objet l’étude des terrains; […]. — (Pierre Joigneaux, La chimie du cultivateur, 1850, page 1)
    • […] la plus grande partie des terrains argileux, à sous-sol compacte et humide, du département ont été drainés, et partout les cultivateurs ont eu à se louer de opération. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 97)
    • Grâce à cette mesure protectrice, les petits cultivateurs belges sont assurés de ne pas payer leurs engrais quatre fois ce qu’ils valent, […], — (Charles-Victor Garola, Engrais, J.-B. Baillière et fils, 1906, p. 331)
    • Il fallait bien, n’est-ce pas, que tous les cultivateurs de la région contemplassent ces nouveautés. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Tout petit, j'avais décidé que je ne serais jamais cultivateur, c'est-à-dire jamais esclave des animaux et des travaux saisonniers. — (Benoît Lacroix, Rumeurs à l'aubre, Éditions Fides, 2015, p. 221)

Nom commun 2

cultivateur \kyl.ti.va.tœʁ\ masculin

  1. (Agriculture) Appareil, doté de dents souples, permettant le travail superficiel du sol.
    • Ceux qui possèdent des charrues polysocs feront avec elles un déchaumage parfait en réglant la profondeur à 5 ou 6 centimètres ; mais avec la houe, l'extirpateur, le cultivateur ou le scarificateur on obtiendra également d'excellents résultats. — (Les mauvaises herbes et leur destruction, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, page 84, éditions La Terre nationale)
    • Sur les sols légers à moyens, quand les premiers 10 cm du sol sont secs, on recommande deux passages avec le cultivateur-déchaumeur de champs, équipé de pointes du type patte de 25 cm de largeur et jusqu’à 7 à 9 cm de profondeur. — (Manuel de pratiques intégrées de gestion et de conservation des sols, page 65, FAO, 2000)
    • Sur le cultivateur, les socs sont étroits alors qu’ils sont larges sur les houes, mais, dans la pratique, ces deux équipements sont souvent confondus. — (Lhoste Philippe, Havard Michel, Vall Eric, La traction animale, 224 p., page 118, 2010, Quae - Cta - Presses agronomiques de Gembloux)
    • Je l'ai là, dit Ledyard. La merveille dont je vous ai parlé l'autre fois.
      Il écarta la bâche et le soleil éclaira un cultivateur à sept dents, flambant neuf, posé sur chant contre la ridelle.
      — (Jack Schaefer, L'Homme des vallées perdues, traduit de l'anglais par Eric Chédaille, éd. Libretto, 2015, chap. 2)

Nom commun

cultivatrice \kyl.ti.va.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : cultivateur)

  1. Celle qui cultive.
    • Elle alla trouver la cultivatrice, dont la mère tenait une petite épicerie depuis qu’elle lui avait laissé l’exploitation, à la mort de son mari. — (Jean J. Mourot, La dernière classe 1984-1990, 2013)

Forme d’adjectif

cultivatrice \kyl.ti.va.tʁis\

  1. Féminin singulier de cultivateur.

Nom commun

cultivatrice \kyl.ti.va.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : cultivateur)

  1. Celle qui cultive.
    • Elle alla trouver la cultivatrice, dont la mère tenait une petite épicerie depuis qu’elle lui avait laissé l’exploitation, à la mort de son mari. — (Jean J. Mourot, La dernière classe 1984-1990, 2013)

Forme d’adjectif

cultivatrice \kyl.ti.va.tʁis\

  1. Féminin singulier de cultivateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cultivateur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CULTIVATEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui cultive la terre ou qui exploite une terre, un domaine. Ce pays manque de cultivateurs. Il est fils d'un riche cultivateur. Adjectivement, Les peuples cultivateurs.

Cultivateur : définition du Littré (1872-1877)

CULTIVATEUR (kul-ti-va-teur, tri-s') s. m.
  • 1Celui qui cultive la terre ou un certain produit de la terre. Un riche cultivateur. Un cultivateur de lin, de trèfle. L'agriculture ne peut se perfectionner que lorsque des propriétaires riches, devenus cultivateurs, s'occuperont des progrès de l'art par curiosité, par intérêt, par ce sentiment naturel qui attache l'homme à l'objet de ses travaux, Condorcet, Duhamel. Sages cultivateurs, dans vos humbles asiles Vos hivers sont remplis, vos loisirs sont utiles, Saint-Lambert, Saisons, hiver. Un sage cultivateur doit dépenser ses moments avec la même économie que ses revenus, Barthélemy, Anach. ch. 59. Nouveau cultivateur, armé d'un aiguillon, L'Amour guide le soc et trace le sillon ; Il presse sous le joug les taureaux qu'il enchaîne ; Son bras porte le grain qu'il sème dans la plaine, Chénier, p. 74.

    Dans certaines provinces, celui qui est à la tête d'une exploitation agricole.

    Au féminin, cultivatrice. Dans un village habite une demoiselle L… cultivatrice, âgée de 74 ans, Journ. des Débats, 2 déc. 1860.

    Adj. Les peuples cultivateurs. Le premier fondement d'une société cultivatrice ou commerçante est la propriété, Raynal, Hist. phil, XVIII, 35. Le fer cultivateur et le bronze qui tonne, Delille, Trois règnes, V.

  • 2 S. m. Cultivateur, charrue légère, remplaçant la houe dans les binages, employé conséquemment dans la culture des plantes en lignes, et caractérisé par l'existence du versoir.

    Nom donné aussi, dans la pratique, aux binoirs, aux buttoirs, aux houes à cheval, aux ratissoirs, aux scarificateurs, aux extirpateurs, qui remplacent dans quelques circonstances le cultivateur proprement dit.

REMARQUE

Cultivateur n'est, dans le Dictionnaire de l'Académie, qu'à partir de l'édition de 1762. Mais c'était un mot tombé en désuétude ; car il est dans les plus anciens textes de la langue.

HISTORIQUE

XIIe s. À tei dunrai la terre de Chanaan ; cum il esteient de petit numbre, e très poi [peu] li cultivedur de li [elle], Liber psalm. f° 155. E Jacob cultivere fud en la terre de Cham, ib. p. 156.

XIVe s. Aus cultivateurs et laboureurs de terre. - Les cultiveurs des terres et les pasteurs, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVe s. Cultivateur de paix [celui qui aime la paix], Juvénal Des Ursins, Hist. de Charles VI, p. 290, dans LACURNE.

XVIe s. Au moyen de l'industrie et diligence des cultivateurs d'icelle [langue française], Du Bellay, J. I, 6, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cultivateur »

Étymologie de cultivateur - Littré

Cultiver ; provenç. cultivaire, coltivador ; espagn. coltivador ; ital. coltivatore. Le provençal cultivaire et le vieux français cultivere sont le nominatif singulier ; le provençal coltivador et le vieux français cultivedur sont le régime singulier ; au pluriel, le nominatif est cultivedur, et le régime cultivedurs. Cultivedur ou cultivedor s'est changé en cultiveur ; et cultivateur est plus récent et tiré directement de cultiver ; cultiveur était plus court et plus logique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de cultivateur - Wiktionnaire

(fin du XVe siècle) Dérivé de cultiver avec le suffixe -ateur.
« C'est un fait très caractéristique [...] que, ni dans les listes électorales de 1790, ni dans les rôles des tailles, ni dans les registres d’état-civil antérieur à la Révolution, on ne trouve le terme de « cultivateur ». On trouve, par contre, toujours une divisions tripartie en laboureurs (ou fermier), bordagers (ou, dans le sud-ouest, closiers), journaliers. Éventuellement s'y ajoute : vignerons[1]. »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cultivateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cultivateur kyltivatœr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « cultivateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cultivateur »

  • Cette « cultivatrice » comptait sur le calme de la nuit pour ne pas être surprise. Mais une patrouille de la compagnie de gendarmerie de Bresles s’est bien retrouvée sur sa route. Courrier picard, Une «cultivatrice» de cannabis surprise en pleine nuit par les gendarmes à Rochy-Condé
  • Avec le minimum de transformation et une liste d’ingrédients réduite à l’essentiel, Amandine Pinard obtient une feuille souple de cuir dont l’odeur, la couleur et la texture varient selon les ingrédients. Dans sa cuisine transformée en laboratoire, la cultivatrice ose les mélanges, y associe des aromates. , Insolite au Val d'Oust : Amandine fabrique des pulpes de fruits déshydratées | Le Ploërmelais
  • « Nous allons à Kibati, à plusieurs kilomètres d’ici pour acheter de l’eau potable. Et malheureusement trouver aussi l’argent pour acheter cette eau, c’est un vrai calvaire », explique Vumi Mukeshimana, cultivatrice. Africanews, RDC : absence d'eau potable à Mutaho depuis des décennies | Africanews
  • La COVID-19 fait son chemin jusqu’aux fermes du Québec. Le Devoir publie ce lundi un article portant sur des dizaines de cas de COVID-19 qui ont été confirmés dans six exploitations agricoles de la province au début de mai. En plus des vingt-cinq cas rapportés jusqu’à présent chez Vegpro International, à Sherrington, en Montérégie, seize cas ont été signalés dans Chaudière-Appalaches, soit quinze à Sainte-Clotilde-de-Beauce et un à Saint-Charles-de-Bellechasse. Caroline Dion est cultivatrice de pommes de terre, fraises, framboises et bleuets à Saint-Charles-de-Bellechasse. Trois jours après la fin de la quarantaine de début mai, un des quatre travailleurs a commencé à montrer des symptômes de la COVID-19 et il a été déclaré positif. La Santé publique a ordonné que les trois autres soient mis en quarantaine préventive. Cool 103,5 FM, Des travailleurs étrangers ont été infectés par la COVID-19 en Beauce après leur quarantaine
  • Caroline Dion est cultivatrice de pommes de terre, fraises, framboises et bleuets à Saint-Charles-de-Bellechasse. En temps normal, elle embauche dix travailleurs agricoles temporaires mexicains. Cette année, seulement quatre sont au rendez-vous. « Trois jours après la fin de la quarantaine de début mai, un des travailleurs a commencé à montrer des symptômes de la COVID-19, raconte-t-elle. Il a été déclaré positif. » La Santé publique a ordonné que les trois autres travailleurs soient mis en quarantaine préventive. Le Devoir, Infections de COVID-19 dans les fermes du Québec | Le Devoir
  • Notre cultivatrice, Carole Mengue nous présente les méandres de cette activité : ChateauNews, Cameroun : Oveng Yemvack et la prouesse de la riziculture
  • Comme pour le commerce équitable classique, le principe de la version française, c’est de rémunérer les producteurs au juste prix. Un cultivateur de blé, par exemple, vend sa céréale 175 euros la tonne, dix euros de plus que le cours du marché et, surtout, le prix reste fixe pendant trois ans. Les produits "commerce équitable français" sont dans la fourchette haute des prix, même s’ils ne sont pas les plus chers des rayons. Une chose est sûre : le commerce équitable français gagne du terrain. Franceinfo, Commerce équitable : que valent les labels français ?
  • Dewulf élargit sa série SC de cultivateurs avec l’arrivée dans sa gamme du SC 360, développé pour les agriculteurs qui plantent en 4 x 90 cm et veulent préparer adéquatement leur lit de plantation. SillonBelge.be, SillonBelge.be - Votre spécialiste de l'agriculture en Belgique
  • À Porto-Vecchio l’été, le marché c’est un peu une religion. Le rituel est toujours le même : au petit matin toute la vieille ville s’anime. Selon Mathieu, cultivateur en Corse cultivateur de légumes en Corse : "J’ai récolté tout ce que je pouvais hier c’est là ce matin et puis normalement à midi avec un peu de chance il ne devrait pas rester grand-chose." Franceinfo, Feuilleton (3/5) : la Corse en mode vacances
  • https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-pays-bas-vont-embaucher-des-cultivateurs-de-cannabis-pour-fournir-les-coffee-shops-1372126 Capital.fr, Les Pays-Bas vont embaucher des cultivateurs de cannabis pour fournir les coffee shops - Capital.fr
  • Marché mondial Mini cultivateur de motoculteur qui permet au consommateur d’évaluer la demande à long terme et d’estimer des implémentations particulières. La croissance croissante qui est vraiment attendue en fonction de l’analyse donne des informations complètes sur le marché mondial Mini cultivateur de motoculteur. Les moteurs et les contraintes se préparent après toute la prise de conscience de la croissance de l’industrie mondiale Mini cultivateur de motoculteur. boursomaniac, Marché des cultivateurs de mini-motoculteurs 2020: Remarquable croissance avec les tendances récentes - boursomaniac
  • Marcel Maréchal fut un acteur d’envergure du spectacle vivant, un cultivateur de nos imaginaires, un activateur de la diversité culturelle. Site Internet du P.C.F., Marcel Maréchal était un cultivateur de nos imaginaires, un activateur de la diversité culturelle - Site Internet du P.C.F.
  • Ce ne sont pas les mauvaises herbes qui étouffent le bon grain, c'est la négligence du cultivateur. De Proverbe chinois

Images d'illustration du mot « cultivateur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cultivateur »

Langue Traduction
Corse agricultore
Basque baserritarrak
Japonais 農家
Russe фермер
Portugais agricultor
Arabe مزارع
Chinois 农民
Allemand farmer
Italien contadino
Espagnol granjero
Anglais farmer
Source : Google Translate API

Synonymes de « cultivateur »

Source : synonymes de cultivateur sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires