La langue française

Paralysant

Définitions du mot « paralysant »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARALYSANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de paralyser*
II. − Adjectif
A. − PATHOL. Qui entraîne la paralysie. Sciatique paralysante. C'est le lychen, une forme de goutte paralysante qui n'attaque que les mandarins et les coolies, ceux qui ont été privés de tout et ceux qui ont abusé de tout (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p.354).
B. − P. ext. Qui provoque une immobilisation passagère par l'effet d'une cause émotionnelle ou physique. Torpeur, peur, terreur paralysante. Jusqu'à hier ils ont donné signes de vie, et les scaphandriers qui, périlleusement, à travers la tempête et par un froid paralysant, descendirent jusqu'à eux, communiquaient par des coups frappés contre la coque (Gide, Journal, 1927, p.864).C'était la même horreur paralysante, bien différente de la peur, une horreur toute-puissante avant même que l'esprit ne l'eût jugée (Malraux, Cond. hum., 1933, p.390).
C. − P. anal. Qui a pour effet d'empêcher le fonctionnement d'un système, d'une organisation. Grève paralysante. Nous repousserons a priori tous les systèmes de renforcement des contrôles extérieurs, lesquels sont à la fois illusoires et paralysants (Pineau, S.N.C.F. et transp., 1950, p.154).
D. − Au fig.
1. [En parlant d'une pers., de son comportement, de ses affects] Qui rend impossible l'exercice d'une fonction intellectuelle, l'extériorisation d'un sentiment, qui réduit à l'impuissance. Tout se passe comme si la vie psychique se sentait entravée par certaines obsessions, pénibles ou interdites, ou même simplement paralysantes du fait de leur importance excessive (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p.377).L'élan de la parole, son écoulement nourri et huilé par le débit emportent les obstacles, noient et dissolvent les scrupules paralysants (Arnoux, Roi, 1956, p.35).
Empl. subst. La liberté d'esprit (...) peut demeurer indéfiniment progressive, s'accompagnant (...) d'une création continue de pensée, trouvant dans l'exercice de l'esprit critique lui-même non pas jamais un paralysant mais un stimulant (Du Bos, Journal, 1924, p.29).
2. [En parlant d'un système de pensée, intellectuel ou moral] Qui entrave l'essor, empêche le fonctionnement. Cette orientation des idées montre cependant le désir de libérer l'art décoratif de la recherche paralysante de la nouveauté (Arts et litt., 1935, p.84-6).Dans la plupart des travaux ethnologiques −même ceux qui se sont le plus largement dégagés de présupposés classiques paralysants −la dimension historique fait défaut (Traité sociol., 1968, p.440).
Prononc.: [paʀalizɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Fréq. abs. littér.: 57.

Wiktionnaire

Adjectif

paralysant \pa.ʁa.li.zɑ̃\

  1. Qui paralyse, qui ôte les forces physiques ou morales.
    • Même avec cette conviction paralysante qu’il est enguignonné… — (Alphonse Daudet, Journal Officiel 6 sept. 1875, page 7609, 1ère colonne)
    • En général, la vue se heurte à des rochers serrés, à des amoncellements de prisons. Cette concentration trahit un désespoir paralysant comme une crampe : une sorte d’agoraphobie caractérise ces gravures. — (Carl Einstein, Gravures d’Hercules Seghers (1585-1645), Revue Documents n°4, septembre 1929)

Forme de verbe

paralysant \pa.ʁa.li.zɑ̃\

  1. Participe présent du verbe paralyser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARALYSER. v. tr.
Frapper de paralysie. Cet accident lui a paralysé le bras. Il a survécu à cette attaque, mais il est resté paralysé. Il s'emploie aussi figurément et signifie Rendre nul, frapper d'inertie, neutraliser. La frayeur paralysait toutes ses facultés. Mes efforts ont été paralysés par sa mauvaise volonté. Une résistance inattendue paralysa l'action du gouvernement.

Littré (1872-1877)

PARALYSANT (pa-ra-li-zan, zan-t') adj.
  • Qui paralyse, qui ôte les forces physiques ou morales. Même avec cette conviction paralysante qu'il est enguignonné…, Daudet, Journ. offic. 6 sept. 1875, p. 7609, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « paralysant »

De paralyser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paralysant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paralysant paralizɑ̃

Citations contenant le mot « paralysant »

  • Le rapport sur le marché, intitulé «Marché Pistolet paralysant», est une vaste étude qui dépend du marché Pistolet paralysant, qui examine la structure accrue du marché actuel dans le monde entier. Prévu par un système ordonné suffisant, par exemple une enquête SWOT, le rapport sur le marché Pistolet paralysant démontre une évaluation globale du marché Pistolet paralysant global Thesneaklife, Marché mondial Pistolet paralysant – acteurs clés, taille du marché, tendances, étude de marché, segmentation et prospective jusqu’en 2027 – Thesneaklife
  • En confinant près de 5 milliards de personnes dans le monde et en paralysant l'économie mondiale, la pandémie contraint acteurs bancaires et gestionnaires d'actifs financiers à revoir leurs... La Tribune, La crise sanitaire impose une transformation profonde des pratiques au sein du secteur financier
  • (Montréal) Tel qu’ils l’avaient annoncé vendredi, les quelque 1125 débardeurs du port de Montréal ont déclenché, lundi matin, une grève de quatre jours qui devrait s’étirer jusqu’à vendredi matin, paralysant ainsi une bonne partie des activités du port. La Presse, Port de Montréal: grève autour des horaires de travail
  • Car l'essentiel, outre la santé, est bien d'éviter des mesures plus drastiques dans quelques semaines, comme un (re)confinement général paralysant. Seuls quelques illuminés ou inconscients ont déjà la nostalgie de ce moment où l'économie a été mise en mode pause par décision politique. Les dégâts, déjà visibles dans certains secteurs (aérien, culture), vont on le sait apparaître plus largement à l'automne. La récession est déjà de 10 %, un second coup de frein serait un nouveau cauchemar.  Les Echos, Eviter la (re) paralysie de l'économie | Les Echos

Images d'illustration du mot « paralysant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « paralysant »

Langue Traduction
Anglais crippling
Espagnol herida
Italien paralizzante
Allemand lähmend
Chinois 残废
Arabe معوق
Portugais aleijante
Russe критический
Japonais 不自由
Basque crippling
Corse cripta
Source : Google Translate API

Synonymes de « paralysant »

Source : synonymes de paralysant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « paralysant »

Paralysant

Retour au sommaire ➦

Partager