La langue française

Léthargique

Sommaire

  • Définitions du mot léthargique
  • Étymologie de « léthargique »
  • Phonétique de « léthargique »
  • Citations contenant le mot « léthargique »
  • Images d'illustration du mot « léthargique »
  • Traductions du mot « léthargique »
  • Synonymes de « léthargique »

Définitions du mot « léthargique »

Trésor de la Langue Française informatisé

LÉTHARGIQUE, adj.

A. − MÉD. Qui tient de la léthargie, propre à la léthargie. Abattement, état léthargique; encéphalite léthargique. Le magnétisme et le chloroforme, quand ils s'en donnent la peine, savent quelquefois engendrer pareillement de ces catalepsies léthargiques (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 272).S'éveillant du sommeil léthargique, avant même que la connaissance lui fût en plein revenue, (...) elle avait soufflé trois des bougies (Maupass., Contes et nouv., t. 1, En fam., 1881, p. 360).Mmede Clergerie, quelques semaines avant sa mort, au dernier degré de l'épuisement nerveux, avait souffert de crises léthargiques (Bernanos, Joie,1929, p. 571).
Emploi subst. Personne en état de léthargie. Les dissonances réveillent l'attention : ce sont des stimulants administrés à un léthargique (Stendhal, Haydn, Mozart et Métastase,1817, p. 66).
B. − P. anal. [En parlant des animaux hibernants ou de leur état] Synon. hibernant, d'hibernation.État léthargique ou semi-léthargique (Thinès-Lemp. 1975).La graisse des épiploons soutient la vie des quadrupèdes qui passent l'hiver dans un sommeil léthargique (Cuvier, Anat. comp., t. 4, 1805, p. 158).On voyait, comme des fruits de ces cavernes, pendre les chauves-souris léthargiques (Gide, Voy. Urien,1893, p. 46).
C. − Au fig.
1. Qui exprime ou qui marque l'abattement, l'engourdissement, la torpeur; qui est dans un état de léthargie (v. ce mot C). Âme léthargique, indolence léthargique (Ac.). Ce sentiment pénible d'une vie léthargique et fatiguée de sa triste indolence (Senancour, Rêveries,1799, p. 85).Paris : léthargique et dépeuplé (Martin du G., J. Barois,1913, p. 403):
− Vous disiez que les fortunes se déplacent sans cesse. Mais à Barbazac, sauf Burgaud-Duperron et quelques tapageurs, combien de maisons centenaires et même comme Pommerel deux fois centenaires!.. − C'est une particularité du commerce du cognac qui peut s'accommoder longtemps d'un état léthargique. Chardonne, Dest. sent., III, 1936, p. 142.
2. Qui porte à l'engourdissement, à la torpeur, à l'abattement. Discours léthargique. Levé tard. Grande mollesse dans les membres. Effet de printemps. Il pleut. L'air est doux et léthargique (Amiel, Journal,1866, p. 253).Après le repas, Honoré flâna un moment, puis il travailla dans la remise à scier du bois pour rompre le charme léthargique du dimanche d'été (Aymé, Jument,1933, p. 295).
REM.
Léthargiquement, adv.,hapax. Un monde mystérieux, conservé léthargiquement, surgit (Arnoux, Rhône,1944, p. 142).
Prononc. et Orth. : [letaʀ ʒik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1328 subst. letargique « personne atteinte de léthargie » (Propriétés des choses, I, XXVIII, 23, éd. G. Raynaud ds Romania t. 14, p. 457); xves. adj. litargique (Brun de Longborc, Cyrurg. Albug., ms. de Salis, fo175c ds Gdf. Compl.); 2. 1604 adj. fig. lethargique « indolent, apathique » (Montchrestien, David, p. 230). Empr. au lat.lethargicus adj. et subst. « léthargique » et celui-ci au gr. λ η θ α ρ γ ι κ ο ́ ς « id. », dér. de λ η ́ θ α ρ γ ο ς (v. léthargie). Fréq. abs. littér. : 70.

Wiktionnaire

Adjectif

léthargique \le.taʁ.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui tient de la léthargie.
    • État, repos, sommeil léthargique.
    • Encéphalite léthargique.
  2. (Figuré) Qui est extrêmement nonchalant, indolent, insensible.
    • Indolence léthargique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LÉTHARGIQUE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Qui tient de la léthargie. État, repos, sommeil léthargique. Encéphalite léthargique. Voyez ENCÉPHALITE. Il signifie au figuré Qui est extrêmement nonchalant, indolent, insensible. Indolence léthargique.

Littré (1872-1877)

LÉTHARGIQUE (lé-tar-ji-k') adj.
  • 1 Terme de médecine. Qui tient de la léthargie. État léthargique.
  • 2Qui est en léthargie. Elle dormait peut-être ! elle était léthargique ! elle veillait, et vous avez usé de violence, Diderot, Est-il bon ? est-il méchant ? IV, 1.

    Substantivement. Il me semble qu'en m'ôtant la France on m'a donné le reste de la terre, et que je ne me dois non plus plaindre du destin qui m'en a chassé que les léthargiques de ceux qui les pincent et qui les frappent pour les réveiller, Voiture, Lett. 40.

  • 3 Fig. Qui est dans une torpeur comparée à une léthargie. Quélus et Saint-Mégrin… Plongeaient dans les plaisirs ses langueurs léthargiques [de Henri III], Voltaire, Henr. I. L'administration économique des papes est modérée, mais le gouvernement est trop léthargique, Duclos, Voy. Ital. Œuv. t. VII, p. 49, dans POUGENS. L'âme, au sortir de ce sommeil léthargique, a peine à se reconnaître ; elle a perdu par l'esclavage l'habitude de commander, Buffon, Nature des anim.

HISTORIQUE

XVe s. Le lithargique, Toujours pratique D'estre endormy ; Et qui l'applique D'autre pratique N'est pas amy, le Blason des faulces amours, p. 232, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « léthargique »

Du latin lethargicus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. litargix ; espagn. et ital. letargico ; du lat. lethargicus, de ληθατγιϰὸς, dérivé de ληθαργία, léthargie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « léthargique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
léthargique letarʒik

Citations contenant le mot « léthargique »

  • Le directeur des parcs nationaux et de la faune du Botswana annonce la découverte de 275 cadavres de pachydermes dans le delta de l’Okavango. Titubant et léthargiques, les éléphants survivants questionnent les scientifiques sur l'origine de la mort de leurs congénères.  lindependant.fr, Mystérieuse découverte de 275 cadavres d'éléphants au Botswana - lindependant.fr
  • L'inaction, cet état léthargique qui s'insinue dans la vie de tous ceux qui attendent. De Lucille Roy / L'appassionata
  • Quatre jours durant lesquels s’est poursuivi le choc frontal, engagé depuis des mois, entre des revendications inédites des uns et l’écoute léthargique des autres. , Crise au Mali: « Il est trop tôt pour dire où s’arrêtera cette roue qui s’est mise à tourner si vite » - Bamada.net
  • Si Elise Blanchard a géré toutes les compositions, elle a confié ces textes lunaires à des proches, dont Bonnie Banane. Coproduits par Gautier Vizioz, ces quatre titres pourtant très vaporeux évitent magnifiquement l’écueil de la dissolution dans une electro-dream pop léthargique. Parce que construite sur cette basse bondissante qu’il aurait été dommage de voir uniquement utilisée au service des autres. Une réussite toute en sensualité mélodique qui tape dans le mille. Naturellement. Libération.fr, Schaar a nos cœurs - Culture / Next

Images d'illustration du mot « léthargique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « léthargique »

Langue Traduction
Anglais lethargic
Espagnol letárgico
Italien letargico
Allemand träge
Chinois 昏昏欲睡
Arabe كسول
Portugais letárgico
Russe летаргический
Japonais 無気力
Basque lethargic
Corse letargicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « léthargique »

Source : synonymes de léthargique sur lebonsynonyme.fr
Partager