La langue française

Curarisant

Définitions du mot « curarisant »

Trésor de la Langue Française informatisé

Curariser, verbe.Soumettre à l'influence du curare. Votre grenouille n'est donc pas curarisée? Qu'est-ce qui lui prend? Je n'aime pas ces convulsions (Duhamel, Terre promise,1934, p. 53).Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. excepté ds les éditions de l'Ac.Rem. On rencontre ds la docum. a) Curarisant, ante α) Part. prés. de curariser. β) Adj. Qui exerce sur l'organisme une action analogue à celle du curare. En outre, l'anesthésie générale est souvent complétée par l'administration de substances dites « curarisantes », c'est-à-dire capables, à l'instar du curare, de faire céder la contracture musculaire, qui persiste même sous anesthésie, et de faciliter ainsi certains temps de l'opération (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 781). Attesté ds Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr., Rob., Quillet 1965. γ) Subst. masc. Substance exerçant sur l'organisme une action analogue à celle du curare. Attesté ds Lar. 19eSuppl. 1890-Lar. Lang. fr. b) Curarisé, ée, curaré, ée α) Part. passé de curariser. β) Adj. Qui est soumis à l'action du curare. Faire revenir en injectant du sang curaré (C. Bernard, Notes, 1860, p. 106). c) Curarisation, subst. fém. Action de curariser, résultat de cette action. La vératrine exerce une action paralysante sur la contraction musculaire, mais par un processus antagoniste de la curarisation, puisque l'hétérochronisme neuro-musculaire résulte dans le cas présent d'une diminution de la chronaxie du tissu musculaire (J. Guillerme, La Vie en haute altitude, p. 32 ds Rob. Suppl. 1970). Attesté aussi ds Lar. encyclop., Quillet 1965, Lar. Lang. fr. 1reattest. 1875 (Henneguy, Étude sur l'action des poisons, p. 58 ds Littré Suppl.); de curare, dés. -iser. 2. Curarine, subst. fém. Alcaloïde extrait du curare. Attesté ds la plupart ds dict. gén. du xixeet du xxes. Seule transcr. ds Littré : ku-ra-ri-n'. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de curare, suff. -ine*.

Wiktionnaire

Adjectif

curarisant \ky.ʁa.ʁi.zɑ̃\

  1. Qui curarise.
    • Les mêmes expérimentateurs [Louis Couty et João Baptista de Lacerda] ont, au contraire, retiré d’une seule plante de la famille des strychnées, le strychnos [sic : Strychnos] triplinervia, des extraits qui présentent toutes les propriétés physiologiques du curare complexe préparé par les Indiens. L’action a été seulement beaucoup moins prompte et beaucoup moins toxique que celle du curare des calebasses ou des pots d’argile, ce qui leur a permis d’étudier assez complétement [sic : complètement] certaines phases de la curarisation, qu’il est impossible d’étudier avec le vrai curare, à cause de la rapidité de son action.
      M.
      [Clément-Nicolas] Jobert (Acad. des sciences, 13 octobre 1879) fait une revendication à ce sujet, rappelant qu’il a annoncé à la Société de biologie, en décembre 1878, les propriétés curarisantes du strychnos triplinervia, propriétés qu’il partage avec les strychnées américaines du Sud, qui ne sont point tétanisantes comme celles d’Asie, mais agissent surtout sur le système nerveux moteur ; les propriétés curarisantes du strychnos triplinervia sont moindres que celles du strychnos rubiginosa de Pianhy [sic : Piauhy].
      Après avoir constaté les propriétés curarisantes du
      strychnos triplinervia, MM. Couty et de Lacerda ont voulu étudier l’action physiologique des autres éléments constituants du curare des Indiens. — (M. Laffont, « Physiologie », in L’Année médicale (1879), E. Plon et Cie, Imprimeurs-Éditeurs, Paris, 1880)

Forme de verbe

curarisant \ky.ʁa.ʁi.zɑ̃\

  1. Participe présent du verbe curariser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « curarisant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
curarisant kyrarizɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « curarisant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « curarisant »

  • La strychnine est une autre option - même s'il faut en donner pas mal. Ou ce peut être un poison curarisant, mais par injection. Le Point, Assassinat Kim: "de nombreuses toxines capables de tuer rapidement" - Le Point
  • Il aurait ainsi été éclairé sur la rapidité d'action de l'atracarium curarisant. Ce redoutable poison, utilisé exclusivement en milieu hospitalier, a provoqué en novembre 1999 la mort de Geneviève, 82 ans, et André Gournier, 74 ans, dont le fils Jean-Paul, chirurgien, répond depuis lundi devant la cour d'assises. Le Monde.fr, "Qu'on ne me dise pas que j'ai tué mes parents pour de l'argent"
  • Ce n'est que deux mois plus tard, en janvier 2000, qu'un expert en pharmacologie avait décelé dans le sang et les urines une quantité importante d'atracurium curarisant, un anesthésiant introuvable sur le marché, utilisé en milieu hospitalier. Il avait été injecté par voie intraveineuse et avait provoqué la mort dans un laps de temps très rapide - moins d'une minute. Le Monde.fr, Devant les assises, un chirurgien se défend d'avoir tué ses parents avec du curare

Traductions du mot « curarisant »

Langue Traduction
Anglais curarizing
Espagnol curarizar
Italien curarizing
Allemand curarizing
Chinois 整理
Arabe curarizing
Portugais curarização
Russe curarizing
Japonais 治癒
Basque curarizing
Corse cura
Source : Google Translate API

Synonymes de « curarisant »

Source : synonymes de curarisant sur lebonsynonyme.fr

Curarisant

Retour au sommaire ➦

Partager