La langue française

Nonchaloir

Sommaire

  • Définitions du mot nonchaloir
  • Étymologie de « nonchaloir »
  • Phonétique de « nonchaloir »
  • Citations contenant le mot « nonchaloir »
  • Traductions du mot « nonchaloir »
  • Synonymes de « nonchaloir »

Définitions du mot nonchaloir

Trésor de la Langue Française informatisé

NONCHALOIR, subst. masc.

Littér. Synon. de nonchalance.Dans toute sa personne régnait un nonchaloir, qui contrastait avec son maintien énergique (Borel,Champavert,1833, p.41).Quel moyen de triompher de la routine de gens, qui, dans le nonchaloir de leurs propos, s'adjugent une compétence suprême (Villiers de l'I.-A.,Corresp.,1876, p.218).L'opprimante beauté du Sud, avec son étrange douceur, son nonchaloir, ses parfums qui ravissent le coeur (Green,Journal,1934, p.262).
Prononc. et Orth.: [nɔ ̃ ʃalwa:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Ca 1160 metre en nonchaloir «laisser à l'abandon» (Eneas, 1411 ds T.-L.); 1160-74 «insouciance, indifférence» (Wace, Rou, éd. A.J. Holden, III, 343), qualifié de ,,vieux mot`` dep. Fur. 1690. Substantivation du verbe a. fr. nonchaloir «négliger, mépriser» (fin xies. judéo-fr. nonchalayr, nonchaloyr (Gl. de Raschi ds A. Darmesteter, Les gl. fr. de Raschi dans la Bible, 57, 80), d'abord att. sous la forme du part. passé adj. nonchalu «méprisé» (1240-80, Baudouin de Condé, 185, 70 ds T.-L.), du part. prés. adj. (v. nonchalant), du gérondif (1306, Ord. de Ph. IV sur les duels ds Gdf.), seulement ca 1428 sous la forme personnelle (Alain Chartier, Traité de l'espérance, éd. Paris, Samuel Thiboust, 1617, p. 324: vous nonchalez le reboutement de voz ennemis), verbe très rare, comp. de non* et de chaloir*. Fréq. abs. littér.: 34.

Wiktionnaire

Nom commun

nonchaloir \nɔ̃.ʃa.lwaʁ\ masculin

  1. (Littéraire) Nonchalance ; laisser-aller.
    • Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir ! — (Charles Baudelaire, La Chevelure dans Les Fleurs du mal, 1861)
    • Bien malheureux sont les hommes qui n’ont jamais été trompés ! ils ne connaissent point et ne peuvent comprendre la satanique beauté, le charme particulier, le nonchaloir d’impudeur déhanchée, la lubricité poignante qui se trouvent réunis dans une femme coupable, dans un corps profané comme dans une coupe empoisonnée qui attire. — (Octave Uzanne, Le Bric-à-brac de l'amour, É. Rouveyre, 1879, p. 84)
    • Sous l’Odéon, sentine de littérature, se gargarise, de sonnets si je ne m’abuse, tout un groupe bizarre. La nouvelle école, me dit-on. Ils sont une douzaine qui fument, avec une exquise maladresse (et combien de nonchaloir !) des cigares de dix centimes allumés en cuiller. Ils ricanent, et l’on dit qu’ils vont fonder une revue. — (Maurice Barrès, Le Quartier latin, C. Dalou, 1888, p. 15)
    • Dès lors, les interruptions se sont entrecroisées, avec cette aimable désinvolture, cette bonne humeur, ce nonchaloir de bonne compagnie qui sont l’apanage reconnu de l’esprit français. — (Auguste de Villiers de L’Isle-Adam, Chez les passants, Comptoir d'édition, Paris, 1890, p. 269)
    • La fleur au-dessous du chignon, la mantille formant bec au-dessus et l’éventail en main, des cigarières s’acheminent vers la manufacture de tabac, non de ce pas leste et menu qui a valu à nos ouvrières le joli nom de trottins, mais avec le nonchaloir et le balancement des filles de l’Orient. — (Auguste Bleton, Au delà des Pyrénées, A. Storck, Lyon, 1899, p. 51)
    • Une peste de psychologue, que mes parents m'avaient emmené voir sur le conseil d'une prof complètement tarée, avait parlé de « nonchaloir oriental » pour expliquer ces accès de paresse. — (Bernard Du Boucheron, Long-courrier, Éditions Gallimard., 2013)

Verbe

nonchaloir transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Ne pas se soucier, négliger.
  2. Dédaigner, mépriser.

Nom commun

nonchaloir \Prononciation ?\ masculin

  1. Nonchaloir.
    • Il nel mist mie en nonchaleir — (Le Roman de Troie, édition de Constans, tome I, p. 409, c. 1165)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NONCHALOIR. n. m.
Nonchalance, abandon.

Littré (1872-1877)

NONCHALOIR (non-cha-loir) s. m.
  • S'est dit pour nonchalance, paresse, inaction. Depuis deux jours, hélas ! je l'ai perdu, Du nonchaloir ce héros admirable, Chaulieu, Lett. à Rousseau, Œuv. t. I, p. 155, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XIIe s. Por l'ame de moi miex [mieux] valoir Ai mis mon cors en nonchaloir, Rutebeuf, II, 127.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nonchaloir »

Du verbe chaloir, « avoir de l’intérêt ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de chaloir avec le préfixe non-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Non, et chaloir ; provenç. noncaler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « nonchaloir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nonchaloir nɔ̃ʃalwar

Citations contenant le mot « nonchaloir »

  • Patrice Saunier, comédien, metteur en scène et formateur, vient de disparaître, laissant tous les professionnels et amateurs de théâtre dans la peine. Plus de 500 personnes lui ont rendu un dernier hommage lundi 3 juin. « Le théâtre à Gradignan ne serait pas ce qu’il est actuellement sans Patrice Saunier » résume Marie-José Bouazis, du Théâtre du nonchaloir. SudOuest.fr, Le théâtre en deuil
  • Souvenons-nous de l'année 2018 jusqu'au début du printemps 2019, et de la consternation de toute une population : faute de repreneur, l'ancienne boulangerie, par ailleurs victime d'un certain nonchaloir, avait baissé le rideau, et laissé place à la façade triste d'un immeuble qui, dans les décennies d'après-guerre, avait abrité une activité flamboyante. lavoixdelain.fr, Sermoyer - Quand les habitants jouent le jeu pour leur commerce

Traductions du mot « nonchaloir »

Langue Traduction
Anglais nonchalant
Espagnol despreocupado
Italien indifferente
Allemand gelassen
Chinois 冷静
Arabe غير مبال
Portugais indiferente
Russe беспечный
Japonais さりげない
Basque nonchalant
Corse nonchalant
Source : Google Translate API

Synonymes de « nonchaloir »

Source : synonymes de nonchaloir sur lebonsynonyme.fr
Partager