La langue française

Niaisement

Sommaire

  • Définitions du mot niaisement
  • Étymologie de « niaisement »
  • Phonétique de « niaisement »
  • Citations contenant le mot « niaisement »
  • Traductions du mot « niaisement »
  • Synonymes de « niaisement »

Définitions du mot « niaisement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Niaisement, adv.D'une façon niaise. Dire, répondre, rire, sourire niaisement. Homme puéril, rêveur niaisement vertueux (Sand,Lélia,1833, p.261).Je viens de vous parler comme un enfant, Marsal, et presque aussi niaisement que Le Gallic (Bourget,Sens mort,1915, p.72). [njεzmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. 1584 (G. Meurier d'apr. H. Vaganay ds R. Ét. rab. t.5, 1907, p.171); de niais, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 54.

Wiktionnaire

Adverbe

niaisement \njɛz.mɑ̃\

  1. D'une manière niaise.
    • […] le Brillat-Savarin, espèce de brioche insipide dont le moindre défaut est de servir de prétexte à une dégoisade de maximes niaisement pédantesques tirées du fameux chef-d’œuvre. — (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch -1851)
    • Il mange lentement, handicapé par une mastication pénible, ne dit pas un mot, rit niaisement de loin en loin. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 213)
    • Sofer se rendit compte qu'il souriait niaisement bien que les questions posées méritassent beaucoup plus de sérieux. Il se contrôla et reprit sa posture distante, plus ironique que vraiment sévère. — (Marek Halter, Le Vent des Khazars, Éditions Robert Laffont, 2011, chap. 4)
    • Si vous m'eussiez permis dès le commencement de vous en envoyer [des poulets, des billets-doux], j'en saurais faire à cette heure de forts jolis, et je ne finirais pas niaisement comme je fais, en disant, mademoiselle, que je suis votre très humble et très obéissant serviteur. — (Vincent Voiture, Lettre 40. - cité par Littré)
    • Il n'ira pas niaisement interrogeant les autres sur tout ce qu'il voit. — (Jean-Jacques Rousseau, Émile, II. - cité par Littré)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NIAISEMENT. adv.
D'une façon niaise. Parler niaisement.

Littré (1872-1877)

NIAISEMENT (ni-ê-ze-man) adv.
  • D'une manière niaise. Si vous m'eussiez permis dès le commencement de vous en envoyer [des poulets, des billets-doux], j'en saurais faire à cette heure de forts jolis, et je ne finirais pas niaisement comme je fais, en disant, mademoiselle, que je suis votre très humble et très obéissant serviteur, Voiture, Lett. 40. Il n'ira pas niaisement interrogeant les autres sur tout ce qu'il voit, Rousseau, Émile, II.

HISTORIQUE

XVIe s. Il n'y a ligne, endroit ou passage, affin de parler niaisement aussi bien que les doctes, qui ne soit tout farcy de science mistigorique, Moyen de parvenir, p. 17, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « niaisement »

Niaise, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de niais, par son féminin niaise, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « niaisement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
niaisement njɛzmɑ̃

Citations contenant le mot « niaisement »

  • Il faut avouer que le positionnement des sénateurs est proprement ahurissant dans un pays où on fait tout pour se débarrasser de notre parc nucléaire, où l’on est en train d’inventer de la taxe verte à tour de bras et de cuisantes vexations pour tous les consommateurs qui osent niaisement essayer de vivre heureux au lieu de se terrer dans des grottes classe thermique A climatisées à 13°C… Contrepoints, Les sénateurs s’occupent des forfaits internets illimités. Consternation totale. | Contrepoints
  • Pas de doute : la Convention climat n’était qu’un début et la punition écologique, que nous avons bien cherchée à force d’exister niaisement, va s’abattre sur nous tous, pauvres pécheurs. Au moment où la France s’apprête à subir une récession économique majeure, tout ceci va forcément très bien se passer. Contrepoints, Une crise ultra-violente, mais heureusement, un gouvernement ultra-préparé | Contrepoints
  • Pourquoi voter pour préserver les libertés individuelles et les fondements de la société de droit ? Ce sont des sujets ennuyeux, techniques et philosophiques qui n’intéressent pas ceux qui votent, au moment où Gaïa est menacée d’extinction, pardi ! Il est par exemple beaucoup plus intéressant de demander niaisement, tout ignorance bue, qu’on éteigne l’éclairage public la nuit pour réduire la consommation (et pour les distraits, ce qui aura pour effet de faire exploser la criminalité). Contrepoints, Écologie partout, taxes partout, richesse nulle part | Contrepoints

Traductions du mot « niaisement »

Langue Traduction
Anglais stupidly
Espagnol estúpidamente
Italien stupidamente
Allemand dumm
Chinois 愚蠢地
Arabe بغباء
Portugais estupidamente
Russe тупо
Japonais 愚かに
Basque stupidly
Corse stupidu
Source : Google Translate API

Synonymes de « niaisement »

Source : synonymes de niaisement sur lebonsynonyme.fr
Partager