La langue française

Négociation

Sommaire

  • Définitions du mot négociation
  • Étymologie de « négociation »
  • Phonétique de « négociation »
  • Citations contenant le mot « négociation »
  • Images d'illustration du mot « négociation »
  • Traductions du mot « négociation »
  • Synonymes de « négociation »

Définitions du mot « négociation »

Trésor de la Langue Française informatisé

NÉGOCIATION, subst. fém.

A. −
1. Vx. Action de faire du commerce, du négoce. (Dict. xixeet xxes.).
2. ÉCON. ,,Discussion d'un contrat pour arriver à sa conclusion; transmission des effets de commerce; marché passé dans des bourses de commerce ou de valeurs`` (Cap. 1936). Le loyer des capitaux peut être à volonté, sans expropriation (...) réduit à zéro (...) par la centralisation financière opérée au moyen d'une banque nationale dont le capital (...) formant une propriété commune, serait productif pour chacun au prorata de ses négociations (Proudhon,Révol. sociale,1852, p.208).
B. − Démarche(s), série d'entretiens pour parvenir à un accord, pour conclure une affaire du domaine privé ou public ou mettre fin à un différend. Synon. pourparlers, tractation.Négociation difficile, serrée; ouvrir, engager, rompre des négociations; entrer en négociation; échec des négociations. La famille forcée dans ses derniers retranchements, commence les négociations du mariage; quand il est à moitié conclu, (...) le jeune homme refuse Dona Diana (Stendhal,Amour,1822, p.119).Daudet est obligé de lui raconter tout ce qu'il a fait de gentil pour Zola: de la négociation par laquelle il a fait passer dans le Bien public son roman de l'Assommoir (Goncourt,Journal,1889, p.1072):
1. C'est sur cette base que le gouvernement va demander que des négociations soient ouvertes pour régler, une fois pour toutes, ce qui doit être payé chaque année, afin de faire cesser l'état d'incertitude qui ébranle le crédit public et amène de fâcheuses conséquences pour l'ordre intérieur du pays. About,Grèce,1854, p.324.
En partic.
Échange de vues par l'intermédiaire de représentants de puissances adverses, lors d'un conflit, pour parvenir à un accord pacifique ou à la mise en place d'un traité. Synon. pourparlers.S'asseoir à la table des négociations. Il est certain que l'armistice doit nous mettre en mains des gages garantissant, au cours des négociations de paix, l'obtention des conditions que nous voulons imposer à l'ennemi (Foch,Mém.,t.2, 1929, p.278).De novembre 1958 à septembre 1961 s'est déroulée la négociation des trois grandes puissances sur la cessation des explosions nucléaires (Goldschmidt,Avent. atom.,1962, p.189):
2. Vous avez, du gouvernement, l'ordre de déférer à la demande du gouvernement britannique en ce qui concerne la cessation du feu partout où cela est réalisable, afin de rendre possible au cours de cette trêve l'ouverture éventuelle de négociations internationales. De Gaulle,Mém. guerre,1959, p.520.
Discussion menée par les représentants de groupes sociaux pour parvenir à un accord sur un point de politique économique et sociale. Synon. concertation.Je les connais les gars du parti qui ne sont pas d'accord avec ma politique (...). S'ils ont désapprouvé ces négociations, c'est tout simplement qu'ils les jugent inopportunes (Sartre,Mains sales,1948, 5etabl., 3, p.211).Le gouvernement se donne le droit, non de déterminer le résultat des négociations paritaires, mais de leur fixer une limite (Reynaud,Syndic. Fr.,1963, p.242).
C. − Absol. La négociation comme moyen d'action par opposition à divers moyens d'action ou de pression. Dans les petits états, on a besoin d'ajouter le pouvoir de la persuasion à celui de la force, d'employer la négociation aussi souvent que les armes (Condorcet,Esq. tabl. hist.,1794, p.107).
Prononc. et Orth.: [negɔsjasjɔ ̃]. Ac. 1694, 1718: ne-; dep. 1740: né-. Étymol. et Hist. 1. 1323 Hainaut «activité commerciale» (doc. ds Fagniez, t.2, p.49); 2. ca 1330 negotiation «affaire, occupation» (Guillaume de Digulleville, Pèlerinage vie humaine, 11934 ds T.-L.); 3. 1544 «activité déployée pour aboutir à un accord concernant des affaires publiques ou privées» (Papiers de Granvelle, III, 64 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. negotiatio «commerce», dér. de negotiari (négocier*). Fréq. abs. littér.: 694. Fréq. rel. littér.: xixes.: a)1480, b) 579; xxes.: a) 254, b) 1225.

Wiktionnaire

Nom commun

négociation \ne.ɡɔ.sja.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de négocier les grandes affaires publiques.
    • Il paroît que les négociations entre le saint Siége [sic] et le roi des Pays-Bas, pour parvenir à un Concordat, vont se suivre. On a parle de l’arrivée de Mgr. Nazali, nonce en Suisse, à Bruxelles. — (L’Ami de la religion et du roi : journal ecclésiastique, politique et littéraire, n° 964,‎ 5 novembre 1823, page 397)
    • Deux jours plus tard, la défaite est consommée avec la formation du gouvernement Pétain, décidé à demander l’armistice au plus tôt. Le 25 juin, après trois jours de négociations et de menaces, les Allemands imposent leurs conditions. — (Vincent Joly, Le Soudan français de 1939 à 1945 : une colonie dans la guerre, Karthala éditions, 2006, p. 45)
    • Une négociation c’est toujours la même chose, que l’on négocie des abricots, des calissons d’Aix, des téléphones portables ou des fusées Ariane, la négociation est un univers autonome qui obéit à ses propres lois, un univers à jamais inaccessible aux non-négociateurs. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 31.)
  2. Affaire même qu’on traite et qu’on négocie.
    • Il a une négociation difficile, délicate, importante entre les mains.
  3. (Par extension) Les mêmes choses, en parlant des affaires privées.
    • Vous voulez que je m’occupe de ce mariage : vous me chargez là d’une négociation difficile.
  4. (Bourse) Transmission de la propriété d’une valeur ou d’un effet, soit par l’intermédiaire d’un agent de change ou d’un courtier, soit par contrat direct.
    • La négociation d’un billet, d’une lettre de change.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NÉGOCIATION. n. f.
Action de négocier les grandes affaires publiques. Il a été mêlé à la négociation de la paix. Il n'a eu nulle part à cette négociation. Entamer une négociation Sa négociation a été heureuse, a été bien conduite. Entrer en négociation. Il désigne quelquefois l'Affaire même qu'on traite et qu'on négocie. Il a une négociation difficile, délicate, importante entre les mains.

NÉGOCIATION se dit aussi en parlant des Affaires privées. Vous voulez que je m'occupe de ce mariage : vous me chargez là d'une négociation difficile. En termes de Bourse, il désigne la Transmission de la propriété d'une valeur ou d'un effet, soit par l'intermédiaire d'un agent de change ou d'un courtier, soit par contrat direct. La négociation d'un billet, d'une lettre de change.

Littré (1872-1877)

NÉGOCIATION (né-go-si-a-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1L'action d'arranger les différends publics et surtout internationaux. Ce qui fait que l'on est souvent mécontent de ceux qui négocient, est qu'ils abandonnent presque toujours l'intérêt de leurs amis pour l'intérêt du succès de la négociation, qui devient le leur, par l'honneur d'avoir réussi à ce qu'ils avaient entrepris, La Rochefoucauld, Réfl. mor. n° 278. Le premier président dans son compliment lui glisse la beauté de la négociation qu'il va faire, Sévigné, 574. Jules Mazarin, dont le nom devait être si grand dans notre histoire, employé par la cour de Rome en diverses négociations, s'était donné à la France, Bossuet, le Tellier. Il entama ses négociations avec Luther, Bossuet, Var. 4. Néanmoins, dit-il [Jésus-Christ], je ne suis pas envoyé pour juger le monde ; tout le pouvoir de mon ambassade ne consiste qu'en une négociation de paix, Bossuet, Sermons, Bonté, 1. Les ressorts des négociations doivent être inconnus, même après leur effet ; il faut les faire jouer sans bruit, et sacrifier courageusement à la solide utilité tout l'honneur de la conduite la plus prudente et la plus délicate, Fontenelle, Rép. card. Dubois, Œuvres, t. III, p. 318, dans POUGENS. Ces tracasseries royales appelées négociations, Rousseau, Ém. V. Le roi de Prusse, qui croyait la probité bonne à tout, même aux négociations, où tant d'autres rois moins éclairés que lui l'ont jugée au moins inutile, D'Alembert, Éloges, milord Maréchal.

    Il se dit aussi en parlant des affaires particulières. Il est en négociation pour acheter une charge de notaire.

  • 2L'affaire même qu'on traite et qu'on négocie. On l'a chargé d'une négociation importante.
  • 3 Terme de commerce. Trafic qui se fait d'un billet, d'une lettre de change, etc. par les banquiers, les marchands, etc. La négociation du papier.

HISTORIQUE

XIVe s. Negociation, gaaing par marchandise, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. La premiere finesse fut la negociation de la paix, Lanoue, 622. La plus riche et belle partie du monde bouleversée pour la negociation des perles et du poivre, Montaigne, IV, 20.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

NÉGOCIATION. Ajoutez :
4Anciennement, le négoce, le commerce. La négociation consiste à vendre et à acheter, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne. Cette amitié… n'est pas une amitié, mais une négociation, qui n'estime et ne regarde que le moyen qu'il y a de profiter, Malherbe, ib.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

NÉGOCIATION, s. f. (Société civile.) conduite d’affaires & de traités entre particuliers.

Le but de toutes négociations est de découvrir ou d’obtenir quelque chose. Les hommes se découvrent ou par confiance, ou par colere, ou par surprise, ou par nécessité, c’est-à-dire lorsqu’on met quelqu’un dans l’impossibilité de trouver des faux fuyans, ni d’aller à ses fins sans se laisser voir à découvert.

Pour gagner un homme, il faut connoître son naturel & ses manieres ; pour le persuader, il faut savoir la fin où il butte, ou gagner les personnes qui ont le plus de pouvoir sur son esprit : pour lui faire peur, il faut connoître ses foiblesses & ses désavantages. Avec les gens adroits, consultez plutôt leurs desseins que leurs paroles, vous connoîtrez leurs vûes par leurs intérêts : la ruse décele moins d’esprit que de foiblesse ; mais la finesse permise est le chemin couvert de la prudence.

Les négociations importantes ont besoin de tems pour mûrir. La précipitation fait de grands maux dans les affaires, ainsi qu’une digestion trop hâtée détruit l’équilibre des humeurs, & que la crudité des sucs devient le germe des maladies. On avance beaucoup plus à marcher d’un pas égal & soutenu, qu’à courir à perte d’haleine. La vanité de paroître expéditif fait perdre beaucoup de tems ; allez plus sensément, vous aurez plutôt fait.

La hardiesse tient mal la place des talens réels ; quelquefois cependant dans les négociations elle ne manque pas d’avoir de l’empire sur les hommes.

Il vaut mieux généralement négocier de bouche que par lettres ; & plutôt par personne tierce, que par soi-même. Les lettres sont bonnes, lorsqu’on veut s’attirer une réponse par écrit, ou quand il est utile de garder par-devers soi les copies de celles qu’on a écrites, pour les représenter en tems ou lieu, ou bien lorsqu’on peut craindre d’être interrompu dans son discours. Au contraire quand la présence de celui qui négocie imprime du respect & qu’il traite avec son inférieur, il vaut beaucoup mieux qu’il parle. Il est encore bon que celui qui desire qu’on lise dans ses yeux ce qu’il ne veut par dire, négocie par lui-même ; enfin il doit se conduire ainsi, lorsqu’il projette de se réserver la liberté de dire & d’interprêter ce qu’il a dit.

Quand on négocie par un tiers, il vaut mieux choisir quelqu’un d’un esprit simple, qui exécutera vraissemblablement les ordres qu’il aura reçus, & qui rendra fidelement la conversation, que de se servir de personnes adroites à s’attirer l’honneur ou le profit par les affaires des autres, ou qui dans leurs réponses ajouteront pour se faire valoir, ce qu’ils jugeront pouvoir plaire davantage. Mais prenez par préférence à tout autre ceux qui souhaitent le succès de l’affaire pour laquelle ils sont employés. Les passions aiguisent puissamment le zèle & l’industrie. Cherchez encore avec soin ceux de qui le caractere convient le plus pour la chose dont vous les voulez charger, comme un audacieux pour faire des plaintes & des reproches, un homme doux pour persuader, un homme subtil pour découvrir & pour observer, un homme fier pour une affaire qui a quelque chose de déraisonnable & d’injuste. Employez par choix ceux qui ont déja réussi dans vos affaires, ils auront plus de confiance & feront tout leur possible pour soutenir l’opinion déja établie de leur capacité.

Quant aux négociations politiques, voyez Négociateur, Ministre, Plénipotentiaire. (D. J.)

Négociation, s. f. (Comm.) se dit du commerce des billets & lettres de change, qui se font dans les bourses & sur les places de change par l’entremise des courtiers ou agens de change, ou par les marchands & banquiers eux-mêmes. Voyez Lettres de change, Bourses, Place de change, Agent de change, Courtier, Banquier, Marchand. Dict. de com. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « négociation »

Lat. negotiationem, de negotiari, négocier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin negotiatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « négociation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
négociation negɔsjasjɔ̃

Citations contenant le mot « négociation »

  • Se trop ériger en négociateur n'est pas toujours la meilleure qualité pour la négociation. Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz, Mémoires
  • Il faut combattre le terrorisme comme s'il n'y avait pas de négociations, et négocier comme s'il n'y avait pas de terrorisme. De Yitzhak Rabin
  • Sur le champ des principes, il n'y a pas de place pour la négociation. De Lucien Bouchard / Discours - 11 Janvier 2001
  • La règle de base pour ses négociations : faites marrer les gens, que ce soit pour les mettre à l'aise ou, au contraire, pour les déconcerter. De Antoine Riboud
  • Les résignations qui nous sont les plus difficiles doivent souvent passer par une petite négociation, pour donner le change à notre impuissance. De François Bizot / Le Portail
  • La perception n'est pas le constat d'une réalité objective, elle est la négociation d'une présence au monde. De Derrick de Kerckhove / Libération - 29 septembre 2001
  • Parmi les leviers actionnables, les syndicats et la direction négocient les conditions de retraites anticipées et les départs volontaires de salariés voulant créer leur entreprise ou changer de métier. Tout l’enjeu est le montant des primes. Autres sujets sur la table : la négociation d’un accord sur le chômage de longue durée, ainsi que la durée du plan. Les syndicats voudraient la rallonger pour passer de 24 à 36 mois, afin d’en lisser les effets.Les questions majeures de la mobilité interne vers des filiales d’Airbus moins touchées comme les hélicoptères et la Défense, ainsi que la formation, sont aussi au cœur des discussions. ladepeche.fr, Plan social chez Airbus : les modalités de négociation se précisent - ladepeche.fr
  • Connu à Bruxelles comme le meneur officieux des « quatre frugaux », le Premier ministre néerlandais pourrait freiner les négociations du plan de relance. Souplesse et résistance sont les maîtres mots de celui que l'on surnomme « Mister Silicone ». Les Echos, Plan de relance européen : Mark Rutte, homme-clé de la négociation | Les Echos
  • Trouver un accord sur un plan de relance historique et inédit c'est le défi que tentent de relever les 27 chefs d'État de l'Union européenne. Lundi 20 juillet, après quatre jours de négociations laborieuses, Paris et Berlin veulent croire à un espoir de compromis. Franceinfo, Europe : quatrième jour de négociations
  • Les négociations des ordres SRD pour le mois d'août commenceront le mercredi 29 juillet. BFM Bourse, Liquidation SRD : Fin de négociation des ordres SRD le mardi 28 juillet - BFM Bourse
  • Les négociations vont bon train chez Airbus, entre les syndicats majoritaires – FO, CFE CGC et la CFTC – et la direction de l’avionneur leader sur le marché mondial jusqu’au début de la crise du Covid-19. Les responsables syndicaux sont peu causants en cette période où se joue l’avenir de 3 400 emplois à Toulouse, plus de 4 900 en France et 15 000 dans le monde. ladepeche.fr, Toulouse. Airbus : des négociations tout l’été - ladepeche.fr
  • Si certains signes peuvent vous montrer qu'un bien immobilier est négociable, certaines astuces peuvent vous permettre d'obtenir une baisse de prix. Voici nos conseils pour une négociation réussie. Figaro Immo, Comment mener à bien votre négociation immobilière ?
  • La discours du président du Parlement européen tranche avec les propos entendus au cours des derniers jours et présente la difficulté des négociations comme un facteur extrêmement positif, car les dirigeants sont allés à la recherche d’un accord qui n’était pas déjà prêt à l’emploi avant les réunions. www.euractiv.fr, Le Parlement européen est « satisfait du fonds de relance » mais entend « négocier le budget » – EURACTIV.fr
  • Londres et Bruxelles relancent les négociation post-Brexit, pour cinq semaines de tractations, avec un objectif: éviter le "no deal" en fin d'année. Challenges, Post-Brexit: Londres et l'UE relancent la négociation - Challenges

Images d'illustration du mot « négociation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « négociation »

Langue Traduction
Anglais negotiation
Espagnol negociación
Italien trattativa
Allemand verhandlung
Chinois 谈判
Arabe تفاوض
Portugais negociação
Russe переговоры
Japonais ネゴシエーション
Basque negoziazioa
Corse negoziazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « négociation »

Source : synonymes de négociation sur lebonsynonyme.fr
Partager