Négocier : définition de négocier


Négocier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

NÉGOCIER, verbe

A. − Emploi intrans., vx. Faire du commerce, du négoce. Le père Médicis négociait dans tous les genres de bric-à-brac. Il vendait des mobiliers complets depuis douze francs jusqu'à mille écus (Murger,Scènes vie boh.,1851, p.182).
B. − Emploi trans.
1. Traiter (une affaire) avec quelqu'un, discuter (un projet, les termes d'un contrat) pour parvenir à un arrangement, à un accord. Négocier qqc. Le jeune homme négocia alors son mariage avec une adresse prudente. Il fut accueilli, sinon comme un sauveur, du moins comme un expédient nécessaire et acceptable (Zola,Fortune Rougon,1871, p.53).Ces élections avaient été négociées par la maçonnerie, la police de Sûreté Générale et une entreprise de flibusterie gigantesque (L. Daudet,Brév. journ,1936, p.75):
. ... pour le commerce du porc un personnage supplémentaire intervient: les conserveries entretiennent des agents responsables dans une aire donnée, chargés de négocier des contrats avec des charcutiers ou de procéder à des achats chez les exploitants. Wolkowitsch,Élev. monde,1966, p.177.
En partic.
a) Traiter avec une puissance étrangère avec laquelle existe un différend (les termes d'un accord, d'un traité). Négocier la paix; négocier une soumission; négocier pacifiquement. À cette même époque se négociaient des traités qui promettaient encore plus de puissance et de prospérité au duc de Bourgogne (Barante,Hist. ducs Bourg.,t.1, 1821-24, p.298).[Fleury] ne songea plus qu'à sortir de ce mauvais pas avec profit et il négocia le traité de Vienne (1738) par lequel il garantissait la Pragmatique (Bainville,Hist. Fr.,1924, p.280).Une grande vague de pessimisme déferle sur New-York. Les banquiers parlent de paix négociée (Green,Journal,1942, p.230).
Négocier avec qqn.Herr Schultze, disait-on, cherchait à négocier avec des compagnies maritimes pour le transport de ses canons (Verne,500 millions,1879, p.196).Waldeck-Rousseau, qui fut, toute sa vie, grand partisan du Concordat et aimait à négocier avec Rome (Sorel,Réflex. violence,1908, p.306).
Absol. À Leoben, le 7 avril, les plénipotentiaires se présentèrent pour traiter. C'était Bonaparte lui-même qui, dès le 30 mars, avait offert à l'archiduc de négocier (Lefebvre,Révol. fr.,1963, p.486).
b) Discuter entre partenaires en cause (les termes d'un accord, d'une convention de politique économique et sociale). Négocier paritairement; négocier qqc. Au syndicat de protéger les droits individuels et collectifs de ses adhérents. Pour charte de cette division des rôles, le contrat collectif librement négocié (Traité sociol.,1967, p.484).Pourquoi, dans ce cas, négocier les minima? Bien sûr, ils ne sont pas sans importance. Ils fixent au moins un plancher au-dessous duquel même les entreprises les plus faiblement équipées ne doivent pas descendre (Reynaud,Syndic. en Fr.,Paris, éd. du Seuil, t.1, 1975, p.210).
Négocier avec qqc.Il se transporta d'urgence à Bouville, où il fut l'animateur de la résistance. Il prit l'initiative de négocier avec les grévistes (Sartre,Nausée,1938, p.121).Les grandes firmes, aux États-Unis (...) engagent des frais pour modifier la structure des syndicats avec lesquels elles négocient (Perroux,Écon. XXes.,1964, p.118).
2.
a) ÉCON. Céder, réaliser une valeur, un effet de commerce, une valeur mobilière. Négocier un titre; négocier qqc. Les lettres de change tirées de l'étranger sur un tel pays, devant être payées avec cette monnaie devenue courante, se négocient en conséquence dans l'étranger avec quelque désavantage (Say,Écon. pol.,1832, p.303).Cet apprenti loup-cervier promit à M. le baron Hulot (...) de lui négocier trente mille francs de lettres de change, à quatre-vingt-dix jours (Balzac,Cous. Bette,1846, p.130).Les effets au porteur ou autres, transmissibles par voie d'endossement, négociés au comptant doivent être livrés, par le vendeur à l'acheteur, dans l'intervalle d'une bourse à l'autre (Boyard,Bourse et spécul.,1853, p.247).
b) Vendre, échanger (une marchandise). En négociant un achat de cuir à l'étranger (pour lequel on lui avait accordé une licence), il avait par hasard eu connaissance d'un stock de peaux de mouton (Romains,Hommes bonne vol.,1938, p.172).Il allait chercher au comptoir une bouteille de coca-cola, il glissait un nickel, puis un autre dans la boîte à disques, il négociait des cigarettes (Beauvoir,Mandarins,1954, p.313).
3. [Le suj. désigne une pers. ou, p.méton., un moyen de locomotion] Négocier un virage, une courbe. Manoeuvrer habilement de manière à bien prendre un tournant. À 16heures 30 alors que la jeep de tête a passé un virage en épingle à cheveux et que le half-track [véhicule blindé, semi-chenillé] le négocie avec prudence, la fusillade éclate (Y. Courrière,La Guerre d'Algérie,L'Heure des colonels, Paris, Fayard, 1970, p.466).
P.métaph. [Giscard] n'a pas intérêt à opérer de façon trop ostensible, de crainte de susciter d'inutiles réactions dans les derniers carrés du gaullisme historique. Il négociera donc son virage en douceur (Le Nouvel Observateur,10 juin 1974, p.43, col. 2).
Prononc. et Orth.: [negɔsje], (il) négocie [negɔsi]. Ac. 1694, 1718: ne-; dep. 1740: né-. Étymol. et Hist. 1. 1484 «opérer, procéder» (N. Chuquet, Triparti, éd. Marre, p.158: Et, jacoyt ce que comunement lon pose. 1.1toutesfoiz lon peult poser .2.1ou .3.1ou .4.1et tant que lon veult et puis negocier ainsi que deuant est dit), sens isolé; 2. 1556 «faire du commerce» (doc. ds Z. W. Sneller et W.S.Unger, Bronnen tot de Geschiedenis van den handel met Frankrijk, t.1, p.425); 3. 1559 «discuter (avec quelqu'un) pour arriver à un accord» (J. Amyot, Vies des hommes illustres, Themistocles, t.1, fo86 vo); 4.1675 «transmettre à un tiers un effet de commerce; le monnayer» (J.Savary, Le Parfait négociant, t.1, p.216); 5. sports «venir à bout d'un obstacle» 1904 négocier une plaine (Le Cycliste, avr. ds Petiot); 1934 négocier les tournants (Pourrat, Monts et merveilles, p.137). Empr. au lat. negotiari «faire du commerce», dér. de negotium (négoce*). 1 représente peut-être plutôt un dér. de négoce* au sens de «occupation, affaire», qu'un empr. au lat. negotiari qui n'a pas ce sens. Le sens 5 est empr. à l'angl. to negotiate, att. au sens de «venir à bout (d'un obstacle)» dep. 1862 (ds NED; v. Rey-Gagnon Anglic.). Fréq. abs. littér.: 342. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 652, b) 197; xxes.: a) 183, b)680.

Négocier : définition du Wiktionnaire

Verbe

négocier \ne.ɡɔ.sje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se négocier)

  1. Traiter une affaire avec quelqu'un, discuter (un projet, les termes d'un contrat) pour parvenir à un arrangement, à un accord.
    • Les moins feignantes montaient à l'étage, elles négociaient les prix en pointant une langue pleine de promesses sur leurs lèvres mouillées. Ça ne durait pas plus d'un quart d'heure. — (Noël Balen , La planche à frissons, éd. Mille et une nuits, 2002)
    • C’est lui qui a négocié cette affaire, ce mariage, cette réconciliation.
    • Il a négocié cela fort secrètement, fort adroitement.
    • Il a négocié la paix entre ces deux nations.
    • Négocier un traité. Absolument,
    • C’est un homme qui négocie avec beaucoup d’adresse.
    • On dit qu’il se négocie quelque chose d’important.
  2. (Bourse) Transférer la propriété d’une valeur, d’un effet, soit par intermédiaire, soit par contrat direct, ou Les transformer en espèces.
    • Adressez-vous à votre agent de change, il vous négociera cette valeur au mieux.
  3. (Pronominal) (Transitif) Être l’objet d’une négociation selon des modalités particulières.
    • Ces titres se négocient difficilement à l’heure actuelle.
  4. Réussir à gérer quelque chose de plus ou moins difficile ou risqué.
    • Le pilote a correctement négocié son virage.
    • Il faut une certaine expérience pour négocier cette voie d'alpinisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Négocier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NÉGOCIER. v. tr.
Traiter une affaire. C'est lui qui a négocié cette affaire, ce mariage, cette réconciliation. Il a négocié cela fort secrètement, fort adroitement. Il a négocié la paix entre ces deux nations. Négocier un traité. Absolument, C'est un homme qui négocie avec beaucoup d'adresse. On dit qu'il se négocie quelque chose d'important. Il signifie, en termes de Bourse, Transférer la propriété d'une valeur, d'un effet, soit par intermédiaire, soit par contrat direct, ou Les transformer en espèces. Adressez-vous à votre agent de change, il vous négociera cette valeur au mieux.

SE NÉGOCIER signifie aussi Être l'objet d'une négociation selon des modalités particulières. Ces titres se négocient difficilement à l'heure actuelle.

Négocier : définition du Littré (1872-1877)

NÉGOCIER (né-go-si-é), je négociais, nous négociions, vous négociiez ; que je négocie, que nous négociions, que vous négociiez.
  • 1 V. n. Faire négoce, faire trafic. Négocier en épicerie, en draperie. Ce Jean Rothe [un visionnaire], après quelque temps de prison, fut mis en liberté, et il vit comme un autre à Amsterdam, où il est marié et négocie, Bayle, Lett. à Marais, 13 oct. 1701. Les peuples qui ont négocié aux Indes y ont toujours porté des métaux, et en ont apporté des marchandises, Montesquieu, Esp. XXI, 1. Je puis vous assurer que les Treize cantons ont au delà de 720 mille âmes, en comptant les natifs qui servent ou qui négocient en pays étranger, Voltaire, l'H. aux 40 écus, Un bon souper.
  • 2 V. a. Traiter une affaire avec quelqu'un. Un homme qui négocie la plus importante affaire, Sévigné, 577. Il négociait une rétractation de M. de Cambrai, Bossuet, Lett. quiét. 418. En vain mes soins t'ont su délivrer d'un soldat Qui, ministre insolent des fureurs du sénat, Muni de ton arrêt, négociait ta perte, Lafosse, Marius à Mint. II, 4.

    Absolument. Ensuite il va négocier pour faire obtenir à son malade cette femme dont il sera amoureux, Fontenelle, Jug. de Pluton.

  • 3Traiter de la paix et de la guerre, ou autres affaires internationales. Négocier une ligue offensive et défensive.

    Absolument. M. le cardinal eut peur : et, comme ses peurs allaient toujours à négocier, il négocia, Retz, Mém. t. III, liv. IV, p. 434, dans POUGENS. Vous savez que, quand deux ministres négocient ensemble, ils ne disent jamais la moitié de leur secret, Voltaire, Lett. d'Argenson, 6 nov. 1770. Il [Albéroni] négociait à la fois avec la Porte Ottomane, avec le czar Pierre le Grand et avec Charles XII, Voltaire, Louis XV, 1.

  • 4Transmettre à un tiers, en parlant des effets publics, des papiers de commerce, etc. Négocier un billet.
  • 5Se négocier, v. réfl. Être transmis à un tiers, en parlant de papiers de commerce. Mon papier, quelque bon qu'il soit, ne se négocie pas aisément, à moins que je ne m'en mêle, Dancourt, les Agiot. III, 5. Les billets de banques s'étaient toujours négociés, Voltaire, Louis XIV, 9.

HISTORIQUE

XIVe s. Occasion de negocier et marcheander, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Il te fauldra necessairement negocier et traitter avec luy par personnes interposées, Amyot, Thém. 49. On eust là parlé et negotié à cheval, Lanoue, 553.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

NÉGOCIER.
1 V. n. Faire négoce. Ajoutez :

Fig. Ceux qui semblent n'avoir point d'occupations [les philosophes] sont ceux qui en ont de plus dignes : ils négocient au ciel et en la terre, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Négocier : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

NÉGOCIER, v. act. & neut. trafiquer, commercer, les marchands négocient en différentes marchandises, les banquiers négocient en argent, en billets, en lettres de change. Voyez Négoce & Commerce. (G)

Négocier une lettre de change, c’est la céder ou la transporter à un autre moyennant la valeur que l’acheteur en donne au cédant ou vendeur, ce qui se peut faire en trois manieres, au pair, avec profit ou avec perte.

On négocie au pair quand on reçoit précisément la somme contenue dans la lettre de change ; la négociation se fait avec profit, quand le cédant reçoit plus que ne porte la lettre ; & elle se fait avec perte, quand on cede une lettre de change pour une somme moindre que celle qui y est exprimée.

Quand le tireur d’une lettre de change reçoit plus que le pair, cela s’appelle avance pour le tireur, on nomme au contraire avance pour le donneur d’argent & perte pour le tireur lorsque le donneur donne moins que le pair. Dict. de comm. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « négocier »

Étymologie de négocier - Littré

Lat. negotiari, de negotium (voy. NÉGOCE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de négocier - Wiktionnaire

(1484) Emprunté au latin negotiari (« faire des affaires »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « négocier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
négocier negɔsie play_arrow

Conjugaison du verbe « négocier »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe négocier

Citations contenant le mot « négocier »

  • Le souscripteur d’un emprunt est naturellement en droit de négocier son taux d’intérêt. Il peut également débattre des garanties qui lui sont proposées par son créancier. Journal Paysan Breton, Négocier la garantie de son emprunt | Journal Paysan Breton
  • Quatre mois pour négocier le plus grand plan social de l’histoire d’Airbus depuis Power 8 en 2007. Le premier round entre les syndicats FO, CFE-CGC et CFTC et la direction de l’avionneur s’est tenu ce lundi. « Nous avons encore trois réunions de négociations : la prochaine se tiendra le 28 juillet, puis le 31 août et une autre est prévue le 7 ou 8 septembre, détaille Jean-Francois Knepper, délégué syndical central FO Airbus, représentant 54 % du périmètre concerné par le plan. De là où on part, on a des marges de manœuvre et on a de quoi faire ! » ladepeche.fr, Plan social chez Airbus : les modalités de négociation se précisent - ladepeche.fr
  • Négocier ? Hors de question. Sauf dans de très rares exceptions, le client ne peut pas négocier ces frais à la baisse, tout simplement car votre conseiller financier n’a pas la main sur cette ligne tarifaire, fixée par l’assureur pour l’ensemble d’un portefeuille de contrats. En revanche, vous avez intérêt à regarder les frais de gestion avant de souscrire, en prenant soin de distinguer les frais de gestion sur le fonds en euros et ceux appliqués aux unités de compte (UC), souvent fixés à des niveaux différents. MoneyVox Actu, Assurance vie : 3 frais à négocier… et 3 tarifs à comparer
  • Ne négocions jamais avec nos peurs. Mais n’ayons jamais peur de négocier. De John Fitzgerald Kennedy / Discours inaugural de John Fitzgerald Kennedy le 20 janvier 1961
  • Quand un écrivain commence à négocier son talent, il ne tarde pas à suspendre les paiements. De Armando Palacio Valdés / Les Papiers du docteur Angelico
  • Avant de négocier avec le loup, mets- lui une muselière. De Valeriu Butulescu / Aphorismes
  • Il faut combattre le terrorisme comme s'il n'y avait pas de négociations, et négocier comme s'il n'y avait pas de terrorisme. De Yitzhak Rabin

Images d'illustration du mot « négocier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « négocier »

Langue Traduction
Corse per negocià
Basque negoziatu
Japonais 交渉します
Russe вести переговоры
Portugais negociar
Arabe للتفاوض
Chinois 谈判
Allemand zu verhandeln
Italien negoziare
Espagnol negociar
Anglais to negotiate
Source : Google Translate API

Synonymes de « négocier »

Source : synonymes de négocier sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires