La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mugissement »

Mugissement

Variantes Singulier Pluriel
Masculin mugissement mugissements

Définitions de « mugissement »

Trésor de la Langue Française informatisé

MUGISSEMENT, subst. masc.

A.− Cri des animaux de l'espèce bovine. Synon. beuglement, meuglement.On entendait, tout à coup, partir derrière soi un long mugissement de bœuf, ou bien les bêlements des agneaux qui se répondaient au coin des rues (Flaub., MmeBovary, t. 1, 1857, p. 167):
1. À travers la rumeur de la chevauchée se faufilaient les bruits perdus du silence nocturne, coassement de grenouilles, appel d'un oiseau, abois de chiens espacés; et, à droite ou à gauche, dans l'ombre opaque de la plaine, le mugissement plaintif d'un taureau à l'aventure, invisible. Montherl., Bestiaires,1926, p. 500.
B.− P. anal.
1. Cri comparable à un mugissement (émis par un animal n'appartenant pas à l'espèce bovine). Le sourd mugissement des crocodiles dans les glaïeuls (Chateaubr., Natchez,1826, p. 134).On entendait au loin de sourds mugissements; (...) un antre ouvrait sa gueule sombre, (...) la lionne et moi, nous étions face à face (Dumas père, Charles VII,1831, i, 1, p. 299).
2. Bruit fort et prolongé (provoqué par un objet, un élément naturel). Les mugissements de la mer, du vent, de la tempête, de l'orgue. Les mugissements des canons servent de prélude à la bataille (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 306).Parfois, le cri monstrueux d'un navire, un mugissement assourdissant et triste, et qui s'en allait avec un long écho jusqu'à l'embouchure du fleuve (Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 247):
2. ... à mesure que nous nous enfoncions davantage dans cette haute gorge des dernières croupes du Liban, nous entendions avec effroi un mugissement grave, continu, sourd, qui croissait de moment en moment, et formait comme la basse de ce concert horrible des éléments déchaînés... Lamart., Voy. Orient,t. 2, 1835, p. 250.
3. Cri puissant (émis par la voix humaine); paroles proférées avec une force excessive. Mugissement de colère, de douleur. Peu à peu, sa voix avait repris toute son emphase. Il emplissait la salle de son mugissement (Zola, E. Rougon,1876, p. 369).Une grosse petite blonde, voyant un soldat gigantesque, (...) tirant en arrière la tête de la brute, elle lui appliqua dans les yeux une poignée de cendres brûlantes. L'homme poussa des mugissements (Rolland, J.-Chr.,Révolte, 1907, p. 618).V. aussi international B 1 b ex. de Bloy.
Prononc. et Orth. : [myʒismɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1210 (G. Le Clerc, Bestiaire, 2049 ds T.-L.), hapax, à nouv. en 1487 (Garbin, Voc. lat.-fr., s.v. mugitus); 1663 les mugissements de la mer (A. Godeau, Poésies chrestiennes, 2, part. 5, Eglogue ds Rich. 1680). Dér. de mugir*; suff. -issement*, a remplacé l'a. fr. muiement (xiie-xives. ds T.-L., Gdf.); dér. de muir(e) (v. mugir); cf. aussi muis(s)ment (xiiie-xvies. ds Gdf. et FEW t. 6, 3, p. 191b) et muit (hapax 1215 ds Gdf.). Fréq. abs. littér. : 249. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 598, b) 309; xxes. : a) 261, b) 225.

Wiktionnaire

Nom commun - français

mugissement \my.ʒis.mɑ̃\ masculin

  1. (Sens propre) (Figuré) Action de mugir.
    • Le rugissement des lions, le hennissement des chevaux, le braiement des ânes, le bêlement des béliers, le mugissement des taureaux, le grognement des cochons, des sangliers et des verrats, le raîment des cerfs, la voix grêle des gazelles, le murmure amoureux des rongeurs, les cris inarticulés des singes, les hautes clameurs des alouettes, le triste hurlement des hyènes, le glapissement des renards, le gromellement des blaireaux, &c. ; enfin tous ces accens divers dont résonnent les forêts et les déserts sauvages, ne sont dans les animaux que l’expression des desirs[sic] d’amour. — (Nouveau Dictionnaire d’histoire naturelle, tome XIX (Qot - Ryz), Imprimerie de Crapelet, Paris, An XI (1803))
    • Le vent, qui s’engageait entre la maison et la falaise, n’était plus qu’un long mugissement. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Cette vie monotone dans ce Chalet coquet, […] ce silence interrompu seulement par les mugissements de la mer aux équinoxes […] — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Peu à peu les flammes devinrent moins intenses, l’air plus pur, la fumée se dissipa, les mugissements de l’incendie diminuèrent. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • L’écho de la forêt voisine répétait nos cris, le mugissement des troupeaux, le tintement des clochettes et le claquement du fouet […] — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • Le mugissement de notre sirène finit par l’émouvoir […] — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Un mugissement de douleur sortait par toutes les ouvertures de la maison de Philibert. Les douze Messelon et les voisines de bonne volonté criaient que le meilleur homme de Claquebue était mort, le meilleur époux, le meilleur père, le meilleur voisin, le plus habile à mener la charrue, les semailles, les moissons, le bétail et la commune. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 181.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MUGISSEMENT. n. m.
Action de mugir, au propre et au figuré. Le mugissement des bœufs. Le mugissement de la mer, des vagues, des flots, des vents. Le mugissement des grandes orgues, de la sirène.

Littré (1872-1877)

MUGISSEMENT (mu-ji-se-man) s. m.
  • 1Cri des animaux qui mugissent. Ses longs mugissements [d'un monstre marin] font trembler le rivage, Racine, Phèdre, V, 6. On entendait retentir jusque dans les montagnes voisines les mugissements affreux des victimes qui tombaient sous le couteau sacré, Fénelon, Tél. X.
  • 2 Fig. Cris, bruits qu'on a comparés aux mugissements des bœufs. Les premières pièces offraient les mugissements contenus des valets, désespérés de la perte d'un maître si fait exprès pour eux, Saint-Simon, 293, 241. Les vents agitent l'air d'heureux frémissements, Et la mer leur répond par des mugissements, Racine, Iphig. V, 6. Les habitants de l'île d'Islande croient que les mugissements de leur volcan sont les cris des damnés, Buffon, Hist. nat. Preuv. théor. terre, Œuvr. t. II, p. 293. Voyant de temps en temps cette écume et cette eau bleue dont j'entendais le mugissement à travers les cris des corbeaux et des oiseaux de proie, Rousseau, Confess. IV. La multitude des oiseaux rassemblés sur ce rocher était si grande, que souvent nous distinguions leurs cris pendant le mugissement de la tempête, Chateaubriand, Génie, I, V, 8. Nous marchions en silence prêtant l'oreille au sourd mugissement de l'automne, Chateaubriand, René. À chaque instant [dans l'incendie de Moscou] croissait autour de nous le mugissement des flammes, Ségur, Hist. de Napol. VIII, 7.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mugissement »

Mugir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de mugir, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mugissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mugissement myʒismɑ̃

Citations contenant le mot « mugissement »

  • À Belper, dans cette localité du centre de l'Angleterre, les habitants confinés n'applaudissent pas. Ici, on meugle de chez soi, et chaque soir. Objectif : rendre le confinement moins déprimant. Trois semaines après le lancement de cette initiative insolite, ils sont désormais des centaines à imiter le mugissement d'une vache. Et chacun à sa manière : entonnoir fait de papier, tuyau, micro chiens…  Franceinfo, Faire "Meuhhh" pour supporter le confinement
  • Un extrait traduit du latin, vieux de plus de 2.000 ans, mais qui sonne juste en 2020 et qui commence comme ceci "Ô trop heureux les paysans, s'ils connaissaient les biens qu'ils ont. Loin des discordes et des armes, la terre d'elle-même, en sa suprême justice, répand pour eux une nourriture facile, ils possèdent calme et tranquillité, une vie qui ne sait pas tromper, riche de mille ressources; ils ont les rêveries dans les grands espaces, les grottes, les eaux vives et les fraîches vallées, le mugissement des bœufs, les doux sommes sous les arbres, les clairières et les gîtes des bêtes, une jeunesse endurante et contente de peu. Quand la justice quitta la terre, c'est parmi eux qu'elle fit ses derniers pas". Europe 1, "Les géorgiques" de Virgil : un auteur romain au secours de la PAC
  • Le mugissement emplit l'air et puis s'étiole entre les montagne des Grandes Rousses: la corne d'alerte du barrage hydro-électrique EDF de Grand'Maison (Isère), le plus puissant de France, sonne mercredi pour défendre le système actuel de retraite. Le Point, Au barrage EDF de Grand'Maison, la corne d'alerte sonne pour les retraites - Le Point
  • Durant la période du rut (fin de l’été, début de l’automne) le cerf mâle émet toutes les nuits un brame tenant à la fois du rugissement et du mugissement qui s’entend à plusieurs kilomètres. Lorsque les conditions sont favorables la nuit dans les forêts s’emplit de ce bruit très impressionnant. midilibre.fr, Lirac sport détente sur les sentiers du mont Lozère - midilibre.fr
  • Un mugissement de corne de brume supplémentaire le met hors de lui. A 18 h, il prend son fusil de chasse et, sans prévenir tire en l'air du côté de ses voisins. Chez lui, les gendarmes trouvent aussi une carabine 22 long rifle. Par peur, les adolescents ne se retrouvent plus dans le jardin qui le jouxte. lamanchelibre.fr, Caen. Calvados : excédé par ses voisins, il prend son fusil et tire en l'air
  • Gilet jaune et masque blanc, les deux "ripeurs" s'accrochent au camion qui s'élance dans les rues silencieuses, à 6H30. Sous un ciel marbré de nuages, ils font rouler les poubelles les unes après les autres dans le mugissement de la machine. Autour d'eux, de rares voitures, l'employé ganté d'une supérette installe ses étals, une riveraine masquée part au travail, un père et son fils commencent leur jogging. , Déconfinement et coronavirus : les éboueurs en première ligne
  • … Le mugissement du vent dans les feuillages verdoyants.  , (Lucie Antaya) : Un peu de soleil dans le coeur
  • À mesure que la maladie reflue, l’unanimité entre soignants se fissure. Les « autres spécialités » que la réanimation, la pneumologie et l’infectiologie (ce qui fait beaucoup de monde !) relèvent la tête. Ce qui était bruit de couloir devient mugissement : les « autres malades » ont pâti et pâtissent de plus en plus de la priorité exclusive accordée au covid. Chacun y va de son anecdote terrifiante : tel patient atteint d’une maladie de Parkinson à un stade avancé qui, privé de la stimulation cérébrale profonde qu’il attendait, voit son état neurologique se dégrader à grande vitesse ; tel autre, affecté d’une pleurésie métastatique, dont le talcage pleural est reporté sine die, entraînant de facto une insuffisance respiratoire inéluctable ; un infarctus du myocarde attribué au covid et pris en charge trop tard pour pratiquer une revascularisation efficace ; « l’évaporation » des hématomes sous-duraux chroniques, pathologie d’ordinaire fréquente, touchant les personnes âgées, bénigne quand elle est opérée à temps mais évoluant spontanément vers le coma et le décès ; la liste d’attente pour transplantation rénale qui enfle alors qu’aucune greffe n’a été réalisée pour cet organe remplaçable par la dialyse et que les greffons des donneurs en état de mort encéphalique ont été perdus ; dans les centres anticancéreux, la diminution de ¾ des consultations pour nouveaux cas de cancer du sein – les cabinets de radiologie sont fermés, il n’y a  plus de mammographie depuis bientôt deux mois, ce qui équivaut à un retard de deux mois dans la prise en charge de cancers dont certains très agressifs !  Causeur, A l'hôpital, la crainte du retour à la normale - Causeur

Images d'illustration du mot « mugissement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mugissement »

Langue Traduction
Anglais roar
Espagnol rugido
Italien ruggito
Allemand brüllen
Chinois
Arabe هدير
Portugais rugido
Russe рев
Japonais 轟音
Basque orroa
Corse ruggini
Source : Google Translate API

Synonymes de « mugissement »

Source : synonymes de mugissement sur lebonsynonyme.fr

Mugissement

Retour au sommaire ➦

Partager