La langue française

Mosaïque

Sommaire

  • Définitions du mot mosaïque
  • Étymologie de « mosaïque »
  • Phonétique de « mosaïque »
  • Citations contenant le mot « mosaïque »
  • Images d'illustration du mot « mosaïque »
  • Traductions du mot « mosaïque »
  • Synonymes de « mosaïque »

Définitions du mot « mosaïque »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOSAÏQUE1, subst. fém.

A. − Assemblage fait de petits cubes ou de fragments multicolores de divers matériaux (pierre, marbre, émail, verre, métal, bois, etc.) formant un motif décoratif qui pare le revêtement d'un sol, d'un mur, d'un plafond ou la surface d'un objet. Table, vase en mosaïque; mosaïque murale, de pavement. Rastignac arriva rue Saint-Lazare, dans une de ces maisons légères, à colonnes minces, à portiques mesquins, qui constituent le joli à Paris, une véritable maison de banquier, pleine de recherches coûteuses, de stucs, de paliers d'escalier en mosaïque de marbre (Balzac,Goriot,1835, p.160).C'était un beau monument [la fonda del Caballero à Tolède], quelque ancien hôtel sans doute, avec une cour intérieure dallée de marbres de couleur formant mosaïque (Gautier,Tra los montes,1843, p.140).La salle de jeu ou fumoir avec (...) l'immense table en marbre ou en mosaïque émaillée, (...) cette salle de jeu me fit l'effet d'une véritable chambre magique (Proust,Sodome,1922, p.688):
1. l'étranger: Tout ce que je me rappelle, du palais d'Agamemnon, c'est une mosaïque. On me posait dans un losange de tigres quand j'étais méchant, et dans un hexagone de fleurs quand j'étais sage. Et je me rappelle le chemin qui me menait rampant de l'un à l'autre... On passait par des oiseaux. Giraudoux,Électre,1937, I, 1, p.13.
P. méton. L'oeuvre artistique qui procède de ce type d'assemblage. Sur des portes de monastères on représentait, par la sculpture, la peinture ou la mosaïque, quelque sujet qui pût indiquer à quel ordre appartenaient les religieux (Lenoir,Archit. monast.,1852, p.75):
2. Dominique (...) disait que la peinture, avec ses couleurs périssables, ne doit être regardée que comme un dessin, que la véritable peinture pour l'éternité, c'est la mosaïque. Stendhal,Hist. peint. Ital.,t.1, 1817, p.155.
P. anal. ou au fig. Ensemble formé d'éléments nombreux et disparates. Tout ne vous invite-t-il pas à faire de votre âme une mosaïque de sensations compliquées? (Bourget,Essais psychol.,1883, p.49).Les grandes prairies, les clochers, les arbres, la mosaïque des champs labourés, la coupure droite et argentée d'un canal où glissaient lentement d'autres voiles (...) tout m'arrivait à la fois, aux yeu., aux oreilles et à l'esprit (Hugo,Fr. et Belg.,1885, p.127).L'Allemagne était alors une mosaïque de principautés et de villes libres (Bainville,Hist. Fr.,t.1, 1924, p.155).
B. − P. anal.
1. PHYTOPATHOL. ,,Maladie causée aux feuilles des plantes cultivées (tabac, tomate, haricot, canne à sucre) par un virus filtrant qui se manifeste par des taches jaunes`` (Fén. 1970):
3. Or, n'est-ce pas là justement, dira-t-on, le cas des «virus» invisibles qui produisent un grand nombre de maladies, animales ou végétales: rage, petite vérole, varicelle, encéphalite, fièvre aphteuse, maladie des chiens, mosaïque du tabac, etc. J. Rostand, Genèse vie,1943, p.188.
2. ÉLECTRON. Électrode recouverte d'un certain nombre de corpuscules photo-électriques indépendants (d'apr. Électron 1959).
3. GÉNÉT. Anomalie affectant la distribution chromosomique et portant souvent sur les chromosomes sexuels (d'apr. Méd. Psychanal. 1971).
P. méton. Individu présentant cette anomalie:
4. La présence dans un organisme d'un chromosome Y et les conséquences métaboliques qui y sont liées − notamment en ce qui concerne androgènes, hormones sexuelles mâles − facilitent de manière indéniable la réalisation de certaines performances sportives. C'est pourquoi il serait inégal de laisser concourir côte à côte «mosaïques» et sujets «normaux». On retrouverait au reste la même injustice renversée si l'on obligeait les «mosaïques» à concourir avec les hommes. Le Monde,14 févr. 1981, p.24.
4. PHOT. AÉRIENNE. ,,Assemblage de photographies aériennes à axe vertical non redressées, juxtaposées de façon que le raccord des détails soit assuré au mieux`` (Topogr. 1980).
5. RELIURE. ,,Technique consistant à utiliser des cuirs de couleurs diverses pour la reliure des livres`` (Brun 1968).
REM.
Mosaïculture, subst. fém.,hortic. ,,Type de décoration des corbeilles formant des dessins à l'aide de plantes basses de coloris variés`` (Agric. 1977).
Prononc. et Orth.: [mɔzaik]. Ac. 1694: -saique; dep. 1718: -saïque. Étymol. et Hist. 1. 1498 faict de musayque «orné d'un plaquage de petits cubes de bois ou d'ivoire» (doc. 18 sept., Bl.-Mant., 49, Richel. ds Gdf.); fin xves. «assemblage de petits cubes multicolores de marbre, pierre ou terre cuite, formant un dessin» (Commynes, Mém., VII, 18, éd. J. Calmette, t.3, p.111: la chappelle Saint-Marc [...] toute faicte de musaïque en touts endroitz); 1529 mosaïque (G. Tory, Champfleury, fo23 ro); 2. av. 1801 au fig. «ensemble composé d'éléments disparates», ici, dans le domaine littér. (Rivarol, conversation notée par Chênedollé ds Rivarol, Paris 1923, p.378); 3. 1925 bot. mosaïque du tabac (Ferré ds Nouv. Traité Méd. fasc.4, p.112). Empr. à l'ital. mosaico, anc. musaico (att. au sens 1 dep. 1308-48, G. Villani ds Batt.), empr. au lat. médiév. musaicum (opus) «mosaïque» (ixes., à Ravenne ds Blaise Latin. Med. Aev.), altération, par confusion de suff., du lat. d'époque impériale mūsivum (opus), empr. au gr. μ ο υ σ ε ι ̃ ο ν «qui se rapporte aux muses» parce que ce mode de décoration fut d'abord utilisé dans les grottes dédiées aux muses; cf. a. fr. (or) museu, musique, directement issus du lat.; v. FEW t.6, 3, pp.266b-267a. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p.39. _ Hope 1971, p.44, 149.

MOSAÏQUE2, adj.

A. − [Dans des emplois adjectivés p. appos.] Qui a l'aspect de la mosaïque; qui est fait en mosaïque. Parquet, pavage mosaïque:
. J'ai donné ci-dessus la description complète d'une scierie, au moyen de laquelle j'opère mécaniquement, sur toute espèce de bois et toutes substances, les diverses coupes qui, assemblées et réunies, constituent mon procédé pour la composition de la marqueterie mosaïque et massive... Nosban,Manuel menuisier,t.2, 1857, p.242.
B. − P. anal.
1. CHIM. [En parlant d'un cristal] Dont la continuité de structure est interrompue. Agent mosaïque. L'or mussif, connu également sous les noms d'or de Judée, or de chat, or mosaïque et bronze des peintres, est le bisulfure d'étain (...), obtenu par voie sèche (Coffignier,Coul. et peint.,1924, p.434).
2. GÉNÉT. (Organisme, tissu) mosaïque. Organisme ou tissu ,,composé de deux ou de plusieurs populations cellulaires qui diffèrent entre elles par leur génome`` (Lar. encyclop. Suppl. 1968).
Caractères mosaïques. ,,Dans un croisement, caractères qui s'expriment côte à côte sans se dominer. Les panachures de la robe des animaux représentent des caractères mosaïques`` (Lar. encyclop.).
3. PSYCHOL. Test mosaïque. Test qui a pour difficulté l'assemblage rationnel de diverses pièces de bois colorés (d'apr. Piéron 1973).
4. SOCIOL. Culture mosaïque. ,,Culture morcelée qui est aujourd'hui celle des masses`` (Giraud-Pamart Nouv. 1974).
5. TEXT. Qui est à chevron alterné. Si, après avoir fait un certain nombre de duites ou de fils d'une rayure chevron on alterne ce chevron (...) on obtient le casimir mosaïque (Araud, Ch. Thomas, Fabric. drap,1921, p.99).
Prononc.: [mɔzaik]. Étymol. et Hist. 1. 1509 oeuvre musaïque «mosaïque» (J. Lemaire de Belges, La Legende des Venitiens, Prologue, éd. J. Stecher, t.3, p.361); 1564 ouvrage mosayque (Rabelais, Cinquiesme Livre, chap.37, éd. Ch. Marty-Laveaux, t.3, p.145); 2.1907 biol. hybride mosaïque (Nouv. Lar. ill. Suppl.). Emploi adj. de mosaïque1*.

MOSAÏQUE3, adj.

Qui provient de Moïse ou du mosaïsme, ou qui se réfère à ce personnage ou à sa doctrine. Dans cette chronologie (druse) (...) Pythagore (...) est le seul personnage qui s'éloigne de la tradition mosaïque (Nerval, Voy. Orient, t.2, 1851, p.153).Si la condamnation de Jésus eût été purement mosaïque, on lui eût fait subir la lapidation (Renan, Vie Jésus, 1863, p.427).
Loi* mosaïque.
Prononc. et Orth.: [mɔzaik]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1507 doctrine moysaique (N. de La Chesnaye, La Condamnacion du banquet ds Rec. de farces, sotties et moralités, éd. P. L. Jacob, p.351); 1521 doctrine mosaïque (G. Briçonnet, Lettre à Marguerite d'Angoulême, 22 déc. ds Corresp., éd. C. Martineau et M. Veissière, t.1, p.93). Dér. de Moses, Moyses, nom lat. de Moïse; suff. -ique*.
STAT.Mosaïque1, 2 et 3. Fréq. abs. littér.: 332. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 378, b) 531; xxes.: a) 473, b) 519.
BBG.Quem. DDL t.7.

Wiktionnaire

Nom commun

mosaïque \mɔ.za.ik\ féminin

  1. Assemblage de morceaux de faïence représentant un motif artistique.
    • De toutes les belles mosaïques, moulures, sculptures, peintures sur bois qui l'ornaient, il ne reste qu'un monceau de débris informes, noircis par l'incendie et achevant de se désagréger sous l'action de la pluie et du vent. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 45)
    • Moi, dit-il, je suis mosaïste… Oui, mon métier est de faire des mosaïques sur le sol, ou dans les murs. — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
  2. (Par métonymie) Les abacules, les petits cubes qui la composent.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Figuré) Assemblage de choses qui se distinguent à la vue.
    • À l'inverse, l'étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d'attributs géométriques et de surface, mais sans que des discontinuités topologiques les séparent pourtant. — (Yves Poinsot, Comment l'agriculture fabrique ses paysages, page 15, Karthala Éditions, 2008)
  4. (Technique) Zone d’une image ayant une très faible résolution afin de cacher le contenu exact.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  5. (Médecine) Maladie génétique caractérisée par le fait qu’un individu ait à la fois des cellules saines et des cellules présentant une anomalie génétique.
    • Or, n'est-ce pas là justement, dira-t-on, le cas des « virus » invisibles qui produisent un grand nombre de maladies, animales ou végétales : rage, petite vérole, varicelle, encéphalite, fièvre aphteuse, maladie des chiens, mosaïque du tabac, etc. — (J. Rostand, Genèse de la vie, 1943, page 188)
  6. (Biogéographie) (Écologie) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter).
    • La clématite fait ainsi partie d'un groupe d’espèces ligneuses pionnières à vie courte, cicatrisant les trouées et participant à « la mosaïque sylvigénétique » qui est typique de la plupart des forêts thermohygrophiles.— (Agnès Acker, Encyclopédie de l'Alsace - Volume 3 - page 1767)
  7. (Cartographie) Assemblage d’images photographiques, scanneur ou radar, ayant subi un traitement convenable pour assurer un bon raccord géométrique et le cas échéant radiométrique, de ces images[1].

Adjectif 1

mosaïque \mɔ.za.ik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’art de la mosaïque.
    • Un pavage mosaïque.
  2. (Figuré) Varié, composé d’éléments différent.
    • Cette culture mosaïque est de plus en plus vivante.

Adjectif 2

mosaïque \mɔ.za.ik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui vient de Moïse.
    • … ils n'ordonnent pas la fraude; loin d'y inviter ses enfants, la loi mosaïque, particulièrement fondée sur l'agriculture, est même spécialement contraire au trafic. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • […] la religion mosaïque contient, en allégorie, ce que la religion chrétienne nous montre en réalité. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Au point de vue juridique, les juifs relevaient de leurs rabbins et de la loi mosaïque dans les question de statut personnel ; pour le reste ils étaient justiciables, comme les musulmans, des caïds et des cadis. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 30)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOSAÏQUE. adj. des deux genres
. Qui vient de Moïse. La loi mosaïque.

Littré (1872-1877)

MOSAÏQUE (mo-za-i-k') adj.
  • Qui vient de Moïse. La loi mosaïque.

HISTORIQUE

XVIe s. Il est là question des observations mosaiques, ausquelles les seducteurs voulo yent contraindre le peuple chrestien, Calvin, Instit. 269.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mosaïque »

Lat. mosaïcus, de Moses, Moïse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom, Adjectif 1) De l’italien mosaico, du latin médiéval musaicum (opus) (« mosaïque »), altération, par changement de suffixe, du latin mūsivum (opus) (« mosaïque »), du grec ancien μουσείον, mouseíon (« qui se rapporte aux Muses ») parce que ce mode de décoration fut d’abord utilisé dans les endroits dédiés aux Muses → voir musée.
(Adjectif 2) Du radical latin Moses (« Moïse ») avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mosaïque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mosaïque mɔsaik

Citations contenant le mot « mosaïque »

  • Initiation et réalisation d’une mosaïque avec Karine! Unidivers, STAGE DE MOSAÏQUE Pornic mardi 28 juillet 2020
  • Le bonheur n’est pas un gros diamant, c’est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées. De Alphonse Karr
  • La mémoire est une fiction. Elle est comme une mosaïque, faite de tessons. De José Carlos Llop
  • Sur l'avenue du Général Leclerc, une mosaïque a pris place sous un abribus, à l'initiative de l'association "Le petit atelier", située au Chemin Bas d'Avignon. midilibre.fr, Nîmes : l'association "Le petit atelier" inaugure une mosaïque originale - midilibre.fr
  • La mosaïque en verre Tiles Border Brossé acier carreaux de mosaïque , Taille du marché de Carreaux de verre Mosaïque, matières premières, part, prix, offre-demande, importation, exportation, analyse des tendances et de l’utilisateur final, Outlook 2020-2026 – InFamous eSport
  • En effet, de magnifiques mosaïques en excellent état ont été découvertes lors des fouilles organisées. « Certains motifs géométriques sont similaires à ceux de nombreuses mosaïques contemporaines de Rome, Pompéi, ou de la mosaïque de l'Ivresse d'Hercule à Lugdunum, par exemple. , Les mosaïques romaines de Negrar di Valpolicella | lepetitjournal.com
  • Pierre Chanteau, l’artiste qui a posé 113 yeux en mosaïque dans 113 communes du littoral finistérien, dont un dans le port de Sainte-Marine en mai 2019 et le dernier à l’île de Sein, était mercredi à l’Abri du marin. Il y a dédicacé le livre « Taol Lagad » (coup d’œil en breton), un recueil de photographies des 113 yeux, qui ne dévoile pas leur emplacement exact. Le livre coûte 15 € et 4 € par exemplaire vendu seront reversés à la SNSM et à SOS Méditerranée. Il est en vente à l’Abri du marin où l’artiste reviendra en août. Le Telegramme, Pierre Chanteau a dédicacé le livre sur ses yeux en mosaïque - Combrit-Sainte-Marine - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « mosaïque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mosaïque »

Langue Traduction
Anglais mosaic
Espagnol mosaico
Italien mosaico
Allemand mosaik
Chinois 镶嵌
Arabe فسيفساء
Portugais mosaico
Russe мозаика
Japonais モザイク
Basque mosaiko
Corse mosaicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mosaïque »

Source : synonymes de mosaïque sur lebonsynonyme.fr
Partager