Minet : définition de minet, minette


Minet, minette : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MINET, -ETTE, subst.

A. − Fam., pop.
1. Chat(te). Synon. minou.Elle rentrait vers quatre heures, et s'installait à sa fenêtre, ou près du feu, avec son ouvrage et son minet (Rolland,J.-Chr.,Amies, 1910, p.1217).On entendait dans la cuisine la minette laper le fond d'une écuelle (Pourrat,Gaspard,1925, p.104).
Subst. masc. plur., hapax. Synon. de chaussons.Il était à poil à présent... Seulement qu'il gardait ses chaussons... ceux du patron... les minets brodés (Céline,Mort à crédit,1936, p.215).
2. [Terme d'affection désignant une pers.] Ma chère petite minette, j'ai reçu ta tardive lettre avec un plaisir qui t'aurait donné quelques remords si tu l'avais vu (Stendhal,Corresp.,1805, p.218).Je veux aussi te demander pardon: j'ai été si désagréable, mon pauvre chat! (...) J'ai besoin de toi, mon minet... (Bernanos,Soleil Satan,1926, p.105).
Rem. 1. Loc. Faire des minettes, hapax. Faire des chatouilles. Lui pourtant avait fourré sous la table sa main restée libre, et il lui faisait des minettes le long des genoux, mais si doucement, qu'elle feignait de ne pas les sentir (Zola, Page amour, 1878, p.1045). 2. Arg., loc. Faire minette (à une femme). ,,Pratiquer la succion clitoridienne`` (Chautard Vie étrange Arg. 1931, p.385). M. de Rougé, ce mystificateur de la vie intime, faisant minette avec un pince-nez aux verres bleus à une femme au mont-de-Vénus roux, roux comme une flamme (Goncourt, Journal, 1890, p.1158).
B. − Péjoratif
1. Jeune homme vêtu à la mode et d'aspect peu viril. Jacques Delahaie, lui, a (...) dessiné des ensembles-pantalons qui ne sont pas des costumes de «minet» (L'Express,12 déc. 1966, p.126, col. 3).
2. Jeune fille adoptant la dernière mode dans la manière de s'habiller et de se comporter. On se croirait presque boulevard Saint-Michel. Dans le même quartier ont proliféré les boutiques de mode des minets et des minettes (Le Nouvel Observateur,27 déc. 1967, p.20, col. 2).
P. ext. Très jeune fille. C'est la minette de 17 ans qui fait la loi chez les garçons de 25 ans (Le Figaro,20 janv. 1967ds Gilb. 1971).
Prononc. et Orth.: [minε], fém. [-εt]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. a) 1573 minette fém. «petite chatte» (Baif ds FEW t.6, 2, p.97a); 1718 minet masc. (Ac.); b) 1689 minet (en parlant d'un jeune garçon) (Mmede Sévigné, Lettre à M. et à Mmede Grignan du 4 févr. ds Lettres, éd. Monmerqué, t.8, p.455); 1808 minette (en parlant d'une petite fille) (Hautel). Du rad. expr. min- qui a servi à former le nom fam. du chat dans divers parlers gallo-rom.; d'abord suff. -ette (v. -et) puis -et* (cf. minou et aussi minon, minette1). Fréq. abs. littér.: 23.

Minet, minette : définition du Wiktionnaire

Nom commun

minet \mi.nɛ\ masculin (pour la femelle on dit : minette)

  1. (Familier) (Affectueux) Surnom donné à un chat.
    • Le minet joue avec le chien.
  2. (Familier) Nom donné à un jeune garçon dont le comportement aguicheur est semblable à celui d’un chat.
    • Ce jeune garçon est un vrai minet.
    • J’ai pas peur des petits minets qui mangent leur ronron au drugstore. — (Jacques Dutronc, Les Playboys)
  3. (Rare) Jeune chat[1].

Nom commun 1

minette \mi.nɛt\ féminin

  1. (Géologie) Roche magmatique microgrenue, dite aussi microsyénite.
    • En effet, si la présence de phlogopite, de feldspath alcalin (Ab≥97,21, Or≤7%) et la richesse en phosphore (P2O5=0,8 à 1,16%) caractérisent des minettes, la présence d'amphibole et le rapport K2O/Na2O<1,5 déterminent par contre, des kersantites. — (Toufik REMMAL, Ilham CHRAIBI, Assia MOHSINE & Najib El HATIMI, Le lamprophyre d'El Hammam (Maroc central) : un magma hybride contemporain de la minéralisation fluorée, Bulletin de l’Institut Scientifique, Rabat, 1997-1998, n° 21, pp. 1-13.)
  2. (Géologie) Minerai de fer, surtout riche en limonite et en goethite, chargé de phosphures, et très divisé.
    • Les célèbres « minettes » du bassin de Briey sont aussi des hématites. — (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
    • Pourtant, la découverte et l’étude, en 1984, d’un imposant centre de production du fer datés des VIIIe-Xe s., à proximité de Nancy, révélait pour la première fois, avec certitude, l’utilisation de la minette à une époque aussi ancienne. — (Entre bas et haut fourneau. L’utilisation de la minette de Lorraine au Moyen Age : une parfaite adéquation avec la technique du bas fourneau Marc Leroy, Cécile Le Carlier, Paul Merluzzo, Laboratoire de Métallurgies et Cultures, IRAMAT – UMR 5060 ; 2007)
  3. (Minéralogie) Faux synonyme de la goethite souvent cité terme qui désigne une roche de composition mal définie riche en goethite.
  4. (Audiovisuel) Nom donné à une source d’éclairage d’appoint monté directement sur la caméra.
    • On travaille beaucoup avec ce qu'on appelle la « minette » cette petite lampe que tu mets sur le dessus de la caméra. — (Daniel Gaudry, La lumière: Expériences, pratique et savoir-faire, De Boeck Supérieur, 2008, page 166)
    • Évidemment, un flash ne vous sera pas d'une grande utilité en vidéo, mais vous pouvez utiliser une technique de vidéaste : celle de la minette. La minette est une petite lampe qui se fixe dans la griffe porte-flash […]. — (Jacques Matéos & ‎Claire Riou, Obtenez le maximum du Canon EOS 5D Mark II, Dunod, 2009, page 270)
  5. (Botanique) (Agriculture) Autre nom de la lupuline
    • La lupuline (medicago lupulina), appelée vulgairement minette, est bisannuelle. — (Jean Augustin Barral, Le bon fermier : aide-mémoire du cultivateur, 1861)
  6. Bac rempli du sable que le potier utilise pour enduire ses moules et empêcher de la sorte que la terre n'y adhère.

Nom commun 2

minette \mi.nɛt\ féminin (pour le mâle on dit : minet)

  1. (Familier) (Affectueux) Chatte, jeune chatte.
    • On entendait dans la cuisine la minette laper le fond d'une écuelle. — (Pourrat, Gaspard, 1925)
  2. (Familier) Jeune fille.
    • Cette jeune fille est une vraie minette.
    • Courir les magasins aux basques d’une quadragénaire pathétique qui veut ressembler à une minette m’assomme. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 54)
  3. (Argot) Cunnilingus.
    • Il avait ôté ma jupe et mon slip et me pratiquait ce que les ouvrages médicaux nomment un cunnilingus et les gens du peuple une minette. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Les huîtres me font bâiller, Fleuve Noir, 1995, page 138).

Nom commun 3

minette \mi.nɛt\ féminin

  1. (Botanique) Luzerne lupuline.
    • L'épandage de 15 à 18 kilogrammes [à l'hectare] de graines de trèfle, de minette, de lotier, de luzerne etc., est assez délicat à exécuter avec les semoirs à attelages. — (Ballu, Mach. agric., 1933)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Minet, minette : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MINET, ETTE. n.
Petit chat, petite chatte. Le minet joue avec le chien. Voilà une jolie petite minette. Il est familier.

Minet, minette : définition du Littré (1872-1877)

MINET (mi-nè, nè-t') s. m.
  • 1Petit chat, petite chatte. Tu réveilles ta maîtresse, Minette, par tes longs cris, Béranger, Chatte.

    Il se dit aussi, en termes d'amitié, aux petites filles, jeunes filles, jeunes femmes. Qui, minette, je le ferai.

    On dit quelquefois minet en parlant d'un jeune garçon. …Qu'on l'aimait fort [le jeune Grignan], qu'on prenait quelquefois la liberté de l'appeler le petit matou, d'autres, plus polis, à cause de la jeunesse, le minet, Sévigné, 4 févr. 1689.

  • 2Dès le patron minet, voy. PATRON.

HISTORIQUE

XVe s. Mais tous ses mots ne me sont que minettes [petites mines] Que souvent font les dames sadinettes Aux pauvres sots qui ne sont pas rusez, le Loyer des folles amours, p. 322, dans LACURNE.

XVIe s. Minette [chatte], Nuits de Straparole, p. 397, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « minet »

Étymologie de minet - Littré

Diez rapporte le radical de minet au radical de menin, qui signifie petit ; mais ce qui paraît plus vraisemblable, c'est que minet, minette est un diminutif de mine 1, comme le montre l'exemple du XVe siècle, et s'est dit de l'animal qui fait des mines. Il y avait aussi mineux, qui fait la mine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de minet - Wiktionnaire

Du radical min- formant divers noms donnés au chat dans les langues romanes. Pour d'autres, de mine et du suffixe -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « minet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
minet minɛ play_arrow

Citations contenant le mot « minet »

  • Signalée à l'association Le Jardin Des Chats par un Lozérien, cette minette dont l'état pitoyable laisse imaginer la souffrance endurée depuis plusieurs mois, vivait à côté des containers à poubelles dans le quartier de Taulhac au Puy-en-Velay. , Puy-en-Velay : Le Jardin des chats alerté pour un félin en piteux état - La Commère 43
  • Disponible en trois coloris pour le lancement, « mais nous avons plein d’idées de formes, de coloris, de motifs… », la culotte La minette est en coton bio.  , La Minette : des culottes menstruelles "marinières" | La Gazette du Centre Morbihan
  • Chaque été, quand la plupart des jeunes navarrais de son âge écumaient les fêtes de village, Josu Gironés passait pour le rabat-joie de la cuadrilla (1). Pas question de veiller jusqu’au petit jour. Dès potron-minet, Gregorio, son père, l’attendait au bord des bassins salins de l’exploitation familiale. SudOuest.fr, En Navarre, le sel de la vie
  • Dès potron-minet, la fanfare du Réveil Républicain a réveillé les Gignacois le 14 juillet, donnant du clairon et du tambour de quartier en quartier, après avoir commencé à 6 h 30 au pied de l’Esplanade. midilibre.fr, Du Réveil Républicain au concert de Jeannette - midilibre.fr
  • Dès potron-minet, mardi, les enquêteurs de la brigade des stups de la sûreté départementale ont déboulé dans la cité avec deux "cibles" dans leur viseur. Si les saisies de produits furent modestes - 5 kilos d'herbe de cannabis, 30 grammes de cocaïne et une arme de poing -, les policiers sont parvenus à mettre la main sur ces deux hommes, âgés de 22 et 30 ans, décrits comme des "superviseurs" du plan stups, l'un des plus rémunérateurs de la ville actuellement. La direction de la sécurité publique avait décidé, histoire d'effrayer les consommateurs et de nuire au business du jour, de positionner un cordon de CRS jusqu'au milieu de la journée... LaProvence.com, Faits divers - Justice | Marseille : la journée en enfer du plan stups à Campagne-Lévêque (15e) | La Provence

Images d'illustration du mot « minet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « minet »

Langue Traduction
Corse twink
Basque twink
Japonais イケメン
Russe моргание
Portugais piscar
Arabe طرفة عين
Chinois 伸了个懒腰
Allemand twink
Italien twink
Espagnol jovencitos
Anglais twink
Source : Google Translate API

Synonymes de « minet »

Source : synonymes de minet sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires