La langue française

Gandin

Sommaire

  • Définitions du mot gandin
  • Étymologie de « gandin »
  • Phonétique de « gandin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gandin »
  • Citations contenant le mot « gandin »
  • Images d'illustration du mot « gandin »
  • Traductions du mot « gandin »
  • Synonymes de « gandin »

Définitions du mot gandin

Trésor de la Langue Française informatisé

GANDIN, subst. masc.

[Sous le Second Empire] Jeune homme très élégant, raffiné et assez ridicule. Jeune gandin; veston de gandin; mener une vie de gandin. Aujourd'hui, il était un gandin, un dandy, un pilier de cette jeunesse dorée qui paradait aux soirées du gymnase (Châteaubriant, Lourdines,1911, p. 171) :
Le gamin a une chaîne de montre, des habits très chers, un chapeau de soie de 22 francs. Et tout le petit homme est dans cette toilette. Rien de l'enfant, ni l'abandon ni la gaîté ni les pensées de jeu; mais déjà des idées de relations, le flair des convenances sociales, l'arrangement de la vie dans tel monde réputé pour bon, l'appétit de tel cercle, d'une voiture ainsi attelée. Le gandin en herbe : voilà l'enfant moderne. Une génération s'élève à l'heure qu'il est, qui ne sera que cela : une génération de gandins. Goncourt, Journal,1861, p. 897.
Faire le gandin. Afficher une mise et des manières très recherchées. Au lieu de faire le gandin sur la plage de Dieppe, daignez un peu vous occuper de votre serviteur, qui vous embrasse (Flaub., Corresp.,1879, p. 287).Ah! il veut faire le gandin à son âge! Ah! je ne lui suffis pas! Eh! bien, qu'il aille se faire consoler ailleurs! (Feydeau, Dame Maxim's,1914, III, 18, p. 72).
Emploi adj. apposé. Il a dans la physionomie quelque chose de perfide, et une élégance presque gandine s'allie mal à sa tournure de garçon étalier (Id., ibid., 1875, p. 1061)
REM.
Gandinerie, subst. fém.; gandinisme, subst. masc.a) Manières, allure du gandin. Gandinerie, Gandinisme : Genre du gandin. − ... « Le gandinisme, c'est le ridicule dans la sottise. » − G. Naquet (Larchey, Excentr. lang. fr.,1865, p. 153).Des petits jeunes gens de boutique dévorés de gandinerie, s'amusaient à risquer un quadrille (A. Daudet, Fromont jeune,1874, p. 12).b) Monde des gandins. Ah! les vertes vérités qu'elle eût dites la Palatine à notre gandinerie, à notre charlatanerie, à notre anglomanie, à nos sportsmen, à nos amateurs de bric-à-brac, surtout à nos magnétiseurs et à nos spiritistes (L'Illustration,11 avril 1863, p. 227 ds J.R. Klein, v. infra Bbg., p. 45).
Prononc. : [gɑ ̃dε ̃]. Étymol. et Hist. 1855 « dandy ridicule » (Delacour et Thiboust, Avait pris femme le sire de Framboisy, p. 2 ds J.R. Klein, Le vocabulaire des mœurs de la « Vie parisienne » sous le Second Empire, p. 41). Mot sans doute d'orig. dial. du Sud-Est, cf. le dauph. gandina « guenipe » (xviies. ds FEW t. 17, p. 503b), v. gourgandine, gandin (terme de mépris) « nigaud, niais » (1710, Charbot, Dict. du Dauphiné), le bret. glandin (1767, Le Laé, Morin, 658 ds Fr. mod. t. 16, p. 293), qui est entré dans le langage parisien au xixes. et mis en rapport avec le nom du boulevard de Gand (l'actuel boulevard des Italiens), lieu de rencontre des élégants de l'époque. Le personnage de R. Gandin de la pièce de Th. Barrière, Les Parisiens de la décadence (1855) a tout au plus contribué à mettre le mot à la mode. Le dauph. gandin est formé du rad. gand- (cf. a. fr. gandir « échapper, se sauver », xiies. ds T.-L.), issu du goth. *wandjan « tourner » (cf. m. néerl. wenden « id. », a. h. all. wantjan « id. ») et du suff. -in*; cf. Bl.-W.5Fréq. abs. littér. : 67. Bbg. Chautard (É.). La vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 418. - Klein (J.R.). Le Vocab. des mœurs de la « Vie Parisienne » sous le Second Empire. Louvain, 1976, pp. 41-45. - Quem. DDL t. 2 (s.v. gandinisme). - Weil (A.). En marge d'un nouv. dict. R. de Philol. fr. 1932, t. 45, p. 22.

Wiktionnaire

Nom commun

gandin \ɡɑ̃.dɛ̃\ masculin

  1. Jeune élégant désœuvré plus ou moins ridicule, qui fréquentait les Boulevards sous le Second Empire.
    • Autour, aux premiers rangs, parade le gandin. — (Arthur Rimbaud, Poésies, 1870)
    • Petit monde étonnant, couvée de fats et d’imbéciles, qu’on peut voir chaque jour rue du Havre, correctement habillés, avec leurs vestons de gandins, jouer les hommes riches et blasés. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
  2. (Vieilli) (Par extension) Personne présomptueuse.
    • La haine m’étouffe et j’invoquerais dieu ou diable pour obtenir un miracle qui fasse basculer dans le bouillon ce gandin, avec sa raie, son fil-à-fil et son col blanc, qui me permette d’aller l’empoigner par la cravate, de le ramener, tout boueux, tout honteux, sur la berge. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p. 40)
    • Le col droit, un mouchoir passé entre sa chemise et son gilet, tout chez le bambin, depuis la semelle immaculée de ses bottines jusqu'à la raie correcte du milieu de sa tête, sentait le rassis d'un vieux gandin, d'un vieux gommeux. — (Edmond de Goncourt, La Faustin, Charpentier, 1882. p. 11)

Adjectif

  1. Qui se comporte comme un gandin.
    • Personne ne l’écoutait plus. Paris gandin languissait de retourner à ses plaisirs. — (Alphonse Daudet, La mort de Chauvin, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 104.)
    • Il trouva commode de se mettre une menthe sauvage entre les dents et de cheminer ainsi d’un air gandin. — (Léonce Bourliaguet, Les aventures du petit rat Justin, Société universitaire d’Éditions et de Librairie, 1935, pages 134-135.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GANDIN (gan-din) s. m.
  • Dandy ridicule (du nom d'un personnage de vaudeville ; mot passé tout récemment dans l'argot du monde).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GANDIN. Ajoutez : - ÉTYM. Cette silhouette de parasite qui s'appelle Paul Gandin. - Gandin ! je crois bien que le nom, devenu populaire et passé dans la langue courante, vient de là [Les Parisiens de la décadence], et M. Littré, s'il lui donne asile en son Dictionnaire, doit en faire honneur à Théodore Barrière. C'est la seule chose qui ait vieilli dans les Parisiens. Gandin ? cela date de treize ans, - autant de siècles, J. Claretie, Feuilleton de l'Opin. nat. 22 mars 1868.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gandin »

(1855) Mot popularisé par le personnage de Paul Gandin de la pièce de Théodore Barrière, Les Parisiens (1855) ; mot rattaché par étymologie populaire au Boulevard de Gand, lieu de rencontre des élégants de l'époque, actuel Boulevard des Italiens, à Paris.
Le mot est probablement originaire du sud-est de la France, dans le Dauphiné on a gandina (« guenipe ») → voir gourgandine et dégingander, l’ancien français a gandir (« échapper, se sauver »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gandin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gandin gɑ̃dɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « gandin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gandin »

  • Le "journaliste" Hugo Clément qui en costard cravate ou col ouvert pour faire plus terrien qui de son studio ose donner des conseils a des hommes qui vivent depuis toujours dans leurs montagnes , qui y travaillent souvent pour pas gagner grand chose mais qui la connaissent mille fois mieux que ce "gandin" pseudo écolo ... il passe son temps a faire des reportages bidons pour tenter de justifier un salaire mais il est bien loin de vivre ce que vivent les bergers .. le vrai "pingouin des villes "quoi !... L'Obs, Hugo Clément violemment interpellé par un berger à propos du loup : on décrypte la polémique

Images d'illustration du mot « gandin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gandin »

Langue Traduction
Anglais dandy
Espagnol dandy
Italien damerino
Allemand dandy
Chinois 花花公子
Arabe مدهش
Portugais dândi
Russe денди
Japonais ダンディ
Basque dandy
Corse dandy
Source : Google Translate API

Synonymes de « gandin »

Source : synonymes de gandin sur lebonsynonyme.fr
Partager