La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mimi »

Mimi

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin mimi mimis

Définitions de « mimi »

Trésor de la Langue Française informatisé

MIMI1, subst. masc.

A. − Familier
1. Chat, petit chat. Synon. minet, minon, minou.Isaac (Il appelle son chat): Ici, mimi, ici Bélotte (...) viens, minet (Feuillet, Scènes et prov., 1851, p.125).Autre chat. Un tout jeune, celui-ci, un mimi gris de trois ou quatre mois, rayé, tigré, moucheté (Loti, Reflets, 1899, p.53).
P. métaph. [À propos d'une pers.; pour exprimer une intention affectueuse ou tendre] Là, mon mimi, c'est assez, n'est-ce pas? Tu verras comme tu deviendras grande et belle! (Zola, Œuvre, 1886, p.346).
2. Baiser, caresse. Bébé qui fait (...) un gros mimi à sa grand-mère (Rob.).J'allais parmi cette foule, avec des envies de faire mimi sur la joue des enfants, de siffler les femmes, de poser la main sur la tête des chiens (Montherl., Pte Inf. Castille, 1929, p.624).
B. − [P. anal. avec le caractère de douceur au toucher du poil de chat] Vieilli. Tour de cou en fourrure. Il portait roulé autour de son cou maigre un petit boa d'enfant, un mimi blanc en poil de lapin (Barrès, Voy. Sparte, 1906, p.5).
C. − Arg., loc. Faire mimi. Synon. de faire minette* (d'apr. Chautard Vie étrange Arg. 1931, p.385; v. minet A 2 rem. 2).
Prononc. et Orth.: [mimi]. Au plur. des mimis. Étymol. et Hist.: 1. a) 1823 (Sand, Corresp., I, 109 ds Quem. DDL t.18: mon cher petit mimi); b) 1866 (Delvau, p.254: Mimi. Maîtresse, dans l'argot des artistes et des bohèmes, qui ont emprunté cette expression à Henry Murger, qui l'avait empruntée à Alfred de Musset); 2. 1851 «chat» (Feuillet, loc. cit.); 3. 1888 (Rigaud, Dict. arg. mod., p.404: faire minette ... faire mimi). Du rad. expr. mim- à valeur dimin. et hypocoristique (v. FEW t.6, 2, pp.94-95); au sens 1 b cf. Mimi Pinson, surnom fam. de MllePinson, grisette et principal personnage du conte d'Alfred de Musset, Mimi Pinson, paru dans un recueil collectif en 1845. Bbg. Quem. DDL t.5, 10.

MIMI2, adj. inv.

Fam. [En parlant d'une pers. ou d'une chose] Mignon, adorable. Tu as vu son nouveau chapeau? Il est mimi comme tout (Rob.).Tu connais le pas de quatre, Caroline? Veux-tu être bien mimi avec ta pauvre affligée? Apprends-le moi, dis? (Courteline,Vie mén.,Gros chagr., 1890, p.60).
Prononc. et Orth. V. mimi1. Étymol. et Hist. 1890 (Courteline, loc. cit.). De même orig. que mimi1*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

mimi \mi.mi\ masculin (pour une femme, on dit : mimine)

  1. (Familier) Diminutif affectif pour les chats.
    • Allez ! Viens me faire un câlin mon mimi !
  2. (Par extension) (Familier) Diminutif affectif généralement utilisé pour exprimer son affection à une personne ou un animal de compagnie.
    • Tiens, mimi, couvre-toi donc, dit-il. — (Honoré de Balzac, Histoire de la Grandeur et de la Décadence de César Birotteau, 1837, chapitre premier)
  3. Baiser ou caresse.
    • Elle me colle un mimi hydraté sur la poitrine. Ça me file une petite secousse agréable qui se répercute dans ma moelle. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 75)
    • Nous nous sommes fait des mimis joyeux, nous esclaffant de rire, les larmes aux yeux. — (Claude Duneton, Rires d’homme entre deux pluies, Grasset, 1989)
  4. (Familier) Flocons de poussière qui s’assemblent sous les meubles. Mouton.
    • Parlez-moi des acariens ou des mimis sous les meubles, là d'accord. Mais votre placenta de brebis... wouah ! — (Jean-Claude Martineau , Petites pipettes et gros calibres, Éd. Art et comédie, 2015)

Adjectif - français

mimi \mi.mi\ masculin et féminin identiques

  1. Mignon.
    • Il était si mimi, si attentionné quand il voulait ! — (Raymond Guérin, L’Apprenti, Gallimard, Paris, 1946)
    • On peut pas plus le solliciter, se montrer plus mimi avec lui. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Version A de « Féérie pour une autre fois », Gallimard, Paris, 1993)
    • Ne suffisait-il pas d’être simplement un brave homme, un bon bougre, un humble, un petit, un brave gens du quartier qui va au lait en savates, qui n’aime pas la guerre, pasque la guerre, c’est vilain, qui aime la paix, pasque la paix, c’est mimi, […] — (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Denoël, 2000, collection Folio, page 68.)
    • Au bout d'une minute, la porte s'ouvrit et une fliquette en tenue, une brune plutôt mimi, mais gâchée par l'air sévère qu'elle se sentait obligée de prendre, sortit et avança vers la guérite. Laurent Chalumeau, Bonus, Editions Grasset, 2010, chap. Treize
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mimi »

(Adjectif) (Date à préciser) Apocope de mignon avec redoublement de la syllabe.
(Nom commun) (Date à préciser) Diminutif par le redoublement hypocoristique de la syllabe initiale de minet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mimi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mimi mimi

Traductions du mot « mimi »

Langue Traduction
Anglais cute
Espagnol lindo
Italien carina
Allemand niedlich
Chinois 可爱
Arabe جذاب
Portugais fofa
Russe милый
Japonais 可愛い
Basque cute
Corse graziosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mimi »

Source : synonymes de mimi sur lebonsynonyme.fr

Mimi

Retour au sommaire ➦

Partager