La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mettre de côté »

Mettre de côté

Définitions de « mettre de côté »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

mettre de côté \mɛtʁ də ko.te\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de mettre)

  1. Mettre une chose en isolement.
    • Enfin, il mit de côté son bouclier, légèrement faussé, et en reçut un autre des mains de ses écuyers ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (En particulier) (Finance) Garder de l’argent pour plus tard ; épargner.
    • Joséfa avait fini de toucher ses cent mille francs et rien n’empêchait plus Xavier de « mettre de côté » pour ses neveux. — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 73)
    • Mettre de l’argent de côté pour l’avoir devant soi, est, pour paradoxale qu’elle soit, une façon comme une autre d’assurer ses arrières à effet de ne pas l’avoir dans le dos. — (Pierre Dac, Les Pensées, 1972)
    • — Je crois qu'elle met de l’argent de côté pour suivre une formation professionnelle.
      — Elle ferait pourtant une bonne épouse...
      Sur cette parole qui aurait indigné une suffragette, elle retomba de nouveau dans les bras de Morphée.
      — (Betty Neels, Amoureuse d'un grand patron, traduit de l'américain, (en recueil avec Le bébé d'un pédiatre de Karen Rose Smith), Éditions Harlequin, 2010, chapitre 7)
  3. (Figuré) Ne pas parler d’une chose.
    • Je mets de côté tous les reproches que j’aurais à vous faire.
  4. (Figuré) Abandonner, au moins pour un temps, une chose, une personne, négliger de s’en occuper.
    • Nous venons de faire l’expérience de l’essentiel, retrouvons-nous sur l’essentiel et mettons nos querelles du passé de côté pour l’instant. — (Nicolas Hulot, Audrey Garric, Rémi Barroux, Alexandre Lemarié et Abel Mestre, Nicolas Hulot : « Le monde d’après sera radicalement différent de celui d’aujourd’hui, et il le sera de gré ou de force », Le Monde. Mis en ligne le 6 mai 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mettre de côté »

 Composé de mettre, de et côté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mettre de côté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mettre de côté mɛtr dœ kote

Fréquence d'apparition du mot « mettre de côté » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « mettre de côté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « mettre de côté »

  • Il assume pleinement laisser parfois éclater sa rage, mais préfère mettre de côté les aspects négatifs de la rencontre et souligner le courage qu'a fait preuve ses joueurs pour l'emporter sur une valeureuse équipe de l'Ulster :
    Quinze Mondial — Toulouse : Ugo Mola veut mettre sa colère de côté après la qualification

Images d'illustration du mot « mettre de côté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Combien de points fait le mot mettre de côté au Scrabble ?

Nombre de points du mot mettre de côté au scrabble : 15 points

Mettre de côté

Retour au sommaire ➦

Partager