La langue française

Méthodique

Sommaire

  • Définitions du mot méthodique
  • Étymologie de « méthodique »
  • Phonétique de « méthodique »
  • Citations contenant le mot « méthodique »
  • Images d'illustration du mot « méthodique »
  • Traductions du mot « méthodique »
  • Synonymes de « méthodique »
  • Antonymes de « méthodique »

Définitions du mot « méthodique »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉTHODIQUE, adj.

A. − Qui procède conformément à des règles et à des principes rationnels. Synon. logique; anton. empirique.Démonstration, expérimentation, observation, vérification méthodique; classement méthodique des idées; aspect méthodique de la pensée. Ceux qui veulent que les arrêts des tribunaux soient fondés sur la recherche méthodique des faits sont de dangereux sophistes (A. France, Crainquebille, 1904, p. 33).Rares sont malheureusement les études méthodiques qui portent sur les liens de tels phénomènes [ennuis domestiques, longueur des trajets, etc.] avec les attitudes et le comportement au travail (Traité sociol., 1967, p. 509):
1. ... conduisant de mon mieux cette pensée par ordre, comme Descartes nous le conseille, ma réflexion toute méthodique m'a fait remonter nécessairement vers la cause première du devoir [rapport sur les prix de vertu, présentement lu par l'auteur aux Académiciens] que je m'efforce de remplir. Valéry, Variété IV, 1938, p. 160.
Esprit méthodique. Esprit qui raisonne conformément aux lois de la logique. Il ne paraissait pas possible à certains esprits méthodiques que le général Mangin pût être prêt à agir correctement avec ses cinq divisions avant le 12 (Foch, Mém., t. 2, 1929, p. 109):
2. Il suffisait de connaître l'esprit méthodique des Allemands pour comprendre que toutes ces mesures (...) conduisaient fatalement l'empire allemand vers cette guerre que Guillaume II annonçait au roi Albert en novembre 1913. Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 215.
PHILOS. Doute méthodique. Démarche initiale de l'esprit selon Descartes. La vérité vit dans nos esprits du doute méthodique qui éclaire la foi du chercheur (Mounier, Traité caract., 1946, p. 443):
3. Quant à la clef même de la nouvelle doctrine et de la nouvelle méthode, au doute méthodique [it. ds le texte], il [Arnauld] dit bien qu'il craint que quelques-uns ne s'offensent de cette libre façon de philosopher, par laquelle toutes choses sont révoquées en doute... Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 193.
B. − P. ext.
1. [En parlant d'une pers.] Qui se comporte de façon raisonnable, ordonnée et rigoureuse. Anton. brouillon, désordonné.De onze heures et demie du matin à minuit, − heure à laquelle se couchait le méthodique gentleman, − tout était noté, prévu, régularisé (Verne, Tour monde, 1873, p. 8).Le général Eisenhower, qui exerçait le commandement suprême, s'y trouvait bien à sa place, loyal et méthodique, assez habile pour maintenir son autorité sur ses difficiles lieutenants (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p. 131):
4. Il avait leur air pressé, affairé, sérieux; il était méthodique. «Vous croyez vraiment que cela est sage?» risquait parfois Thérèse stupéfaite. Il riait, la rassurait. Où avait-il appris à classer tout ce qui touche à la chair, − à distinguer les caresses de l'honnête homme de celles du sadique? Jamais une hésitation. Mauriac, Th. Desqueyroux, 1927, p. 196.
HIST. DE LA MÉD. Médecins méthodiques. Médecins dont la thérapeutique était plus théorique qu'empirique (d'apr. Littré).
2. [En parlant d'une chose] Qui requiert l'application d'une méthode. Synon. systématique.Catalogue, classement, enseignement, livre, traité méthodique. Nous n'entendrons ici sous ce mot de bibliographie que l'enregistrement et la classification méthodique de livres, selon certains critères chronologiques, géographiques, linguistiques ou méthodiques (Civilis. écr.1939, p. 24-15):
5. La supériorité de l'armée germanique était faite d'organisation méthodique et aussi d'un sentiment de puissance collective dont la personne de Frédéric Barberousse semblait le symbole. Grousset, Croisades, 1939, p. 258.
REM.
Méthodiser, verbe trans.Mettre de l'ordre dans quelque chose. La Révolution (...) n'a point tendu à perpétuer le désordre, à le rendre en quelque sorte stable, à méthodiser l'anarchie, comme disait un de ses principaux adversaires, mais plutôt à accroître la puissance et les droits de l'autorité publique (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol., 1856, p. 79).
Prononc. et Orth.: [metɔdik]. Ac. 1694, 1718 methodique, dep. 1740 mé-. Étymol. et Hist. 1. a) 1488 «relatif à la pratique d'une méthode en médecine (p. oppos. à empirique)» (La Mer des Histoires, II, 21a, éd. 1491 ds Rom. Forsch. t. 32, p. 105); b) 1575 d'une pers. «qui pratique une méthode rationnelle» (Paré, Introd. ds Œuvres, éd. J.-F. Malgaigne, t. 1, p. 83: chirurgien méthodique); 2. 1674 ordre méthodique (Boileau, Art poétique, chant III, éd. Ch.-H. Boudors, Paris, 1939, p. 105). 1 empr. au b. lat. methodicus adj. «qui procède d'après une règle, une méthode» et subst. pour désigner les médecins attachés à la pratique «méthodique» de Galien, gr. μ ε φ ο δ ι κ ο ́ ς «id.» de μ ε ́ φ ο δ ο ς, v. méthode, cf. angl. methodyke secte 1541 ds NED; 2 ext. de 1 par affaiblissement de sens dans l'usage courant. Fréq. abs. littér.: 407. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 408, b) 460; xxes.: a) 586, b) 782. Bbg. Gohin 1903, p. 297.

Wiktionnaire

Adjectif

méthodique \me.tɔ.dik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a de la règle et de la méthode.
    • Homme, esprit méthodique.
  2. Qui est fait avec méthode, avec règle, où il y a de la méthode.
    • Discours, traité méthodique.
    • Ordre méthodique.
  3. (Péjoratif) Qualifie une personne trop compassée qui n’agit que par poids et par mesure.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉTHODIQUE. adj. des deux genres
. Qui a de la règle et de la méthode. Homme, esprit méthodique. Il se prend quelquefois en mauvaise part pour qualifier un Homme trop compassé qui n'agit que par poids et par mesure. Il signifie aussi Qui est fait avec méthode, avec règle, où il y a de la méthode. Discours, traité méthodique. Ordre méthodique.

Littré (1872-1877)

MÉTHODIQUE (mé-to-di-k') adj.
  • 1Qui a de la méthode. Un livre méthodique. Un enseignement méthodique. Sans garder dans ses vers un ordre méthodique, Son sujet de soi-même et s'arrange et s'explique, Boileau, Art p. III. Je ne connais pas les petites brochures contre M. de Montesquieu ; j'aurais souhaité que son livre eût été aussi méthodique et aussi vrai qu'il est plein d'esprit et de grandes maximes, Voltaire, Lett. duc d'Uzès, 14 sept. 1751. S'il y a peu de philosophie à prendre ces arrangements méthodiques [les classifications] pour la science elle-même, il y en a bien moins encore à les mépriser, Condorcet, Linné.

    Grammaire méthodique, grammaire disposée dans un ordre naturel et logique.

  • 2Il se dit des personnes dans le même sens. Théocrine fait des choses assez inutiles ; il a des sentiments toujours singuliers ; il est moins profond que méthodique, il n'exerce que sa mémoire, La Bruyère, I. Qui veut apprendre à douter doit lire ce chapitre entier de Montaigne, le moins méthodique des philosophes, mais le plus sage et le plus aimable, Voltaire, Mél. hist. mensong. impr. Lettre écrite, etc.

    En mauvaise part, trop composé, qui n'agit que par poids et par mesure.

  • 3Médecins méthodiques, et, substantivement, les méthodiques, s'est dit d'une secte de médecins anciens qui s'attachaient à la méthode et au raisonnement, par opposition aux médecins empiriques, qui ne s'attachaient qu'à l'expérience.
  • 4Qui procède, en parlant des choses, avec calcul et lenteur. Les gains lents et méthodiques du commerce ne leur paraîtront pas dignes de leur attention, Raynal, Hist. phil. V, 34.

    Guerre méthodique, opérations militaires où tout est calculé et où rien n'est laissé au hasard. C'était après avoir prévu jusqu'aux moindres détails, s'être préparé contre tous les inconvénients, avoir tout disposé pour une guerre lente et méthodique…, Ségur, Hist. de Nap. III, 4.

  • 5 Terme de chimie. Condensation méthodique, opération qui consiste à faire passer les gaz des soudières chargés d'acide chlorhydrique à travers une eau sans cesse renouvelée, PAYEN.

HISTORIQUE

XVIe s. Les indications lesquelles sont necessaires sçavoir au chirurgien methodique et rationel, Paré, Introd. 22. Indication methodique est une conduite ou voye seure pour parvenir à quelque intention qui guide…, Paré, ib. 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MÉTHODIQUE. On appelloit ainsi une secte d’anciens médecins, qui réduisoient toute la Médecine à un petit nombre de principes communs. Voyez Médecins.

Les Méthodiques avoient pour chef Thessalus, d’où leur vint le nom de Thessalici. Galien combat leur doctrine avec force dans plusieurs de ses écrits, & soutient qu’elle détruit entierement ce qu’il y a de bon dans cet art.

Quincy donne mal-à-propos, le nom de Méthodiques aux Medecins qui suivent la doctrine de Galien & des écoles, & qui guérissent avec des purgations & des saignées faites à propos, par opposition aux Empiriques & aux Chymistes, qui usent de remedes violens & de prétendus secrets. Voyez Empirique, Chymiste, &c.

Méthodiques, adj. (Hist. de la Médec.) c’est le nom d’une secte fameuse d’anciens médecins, qui eut pour chef Thémison de Laodicée, lequel vivoit avant & sous le regne d’Auguste : il est regardé comme le fondateur du système des Méthodistes, dont Celse donne une si haute idée.

Ce fut la diversité d’opinions qui régna si long-tems entre les deux plus anciennes sectes de la Médecine, savoir les Dogmatiques & les Empiriques, avec les innovations faites dans cet art par Asclépiade entierement opposé à ces deux sectes, qui en fit éclore une nouvelle appellée Méthodique, par rapport à son but qui étoit d’étendre la méthode, de connoître & de traiter les maladies, plus aisée dans la pratique, & de la mettre à la portée de tout le monde.

Les Méthodistes formoient la secte la plus ancienne des médecins organiques qui a fait le plus de progrès, & qui a le plus simplifié & généralisé les maladies organiques : ils faisoient consister les maladies dans le resserrement & le relâchement des solides (strictum, laxum) & dans le mélange de ces deux vices (mixtum). Ils pensoient qu’on ne pouvoit guere acquérir de connoissances sur les causes des maladies, & qu’on pouvoit moins encore en tirer des indications. En effet, ils ne les tiroient que des maladies mêmes, telles qu’ils les concevoient & qu’elles pouvoient tomber sous les sens : en quoi ils différoient des médecins dogmatiques ou philosophes, qui raisonnoient sur les causes invisibles, & qui croyoient y appercevoir les indications qu’on avoit à remplir : ils ne différoient pas moins aussi à cet égard, des médecins empiriques qui ne tiroient les indications que des symptomes ou des accidens qu’ils observoient dans les maladies.

Ils étoient, ainsi que les Empiriques, très-exacts dans la description des maladies, & ils suivoient Hippocrate dans la distinction des maladies aiguës & des maladies chroniques, & dans le partage de leur cours : savoir le commencement, le progrès, l’état & le déclin ; ils regardoient même ces distinctions comme ce qu’il y avoit de plus important dans la Médecine, réglant le traitement des maladies, suivant le genre de leur maladie (c’est-à-dire, l’une des trois mentionnées ci-devant), quelle qu’en fût la cause, dont ils se mettoient peu en peine. Ils observoient quelle partie souffroit davantage, l’âge, le sexe du malade, ce qui avoit rapport à la nature du pays qu’il habitoit & à la saison de l’année, &c. lorsque la maladie avoit commencé, & tout cela sans avoir aucun recours à la Philosophie ou à l’Anatomie raisonnée.

Ils s’accordoient avec les Empiriques, en ce qu’ils rejettoient comme eux tout ce qui étoit obscur ; & avec les Dogmatiques, en ce qu’ils admettoient cependant un peu de raisonnement dans leur pratique pour établir l’idée du vice dominant, pourvu que le raisonnement fût fondé sur quelque chose de sensible. C’est pourquoi ils ne faisoient aucun cas des pores, des corpuscules d’Asclepiade dont la doctrine n’étoit qu’imaginaire. Voyez Empirique, Dogmatique, Molécule, Pore.

Avec tout leur bon sens, ils étoient dans une grande erreur, lorsqu’ils négligeoient les observations particulieres, étant uniquement attachés aux maximes générales, & ne considérant dans les maladies, que ce qu’elles avoient de commun entre elles. Car les rapports généraux dans les maladies ne sont pas plus l’objet du médecin, que ce qui s’y remarque de particulier en certain cas ; & ces particularités ne méritent pas moins d’attention de sa part, puisqu’il est absolument nécessaire de connoître l’espece particuliere de chaque maladie.

C’est ce que Galien a bien fait sentir, cap. iij. lib. III. acutorum, au sujet d’une morsure de chien enragé. Si une telle plaie est traitée comme les plaies ordinaires, il est indubitable que le malade deviendra bientôt hydrophobe & furieux ; mais étant traité comme ayant reçu cette plaie de la morsure d’un chien enragé, il peut être guéri.

Cependant les Méthodistes s’appliquoient fort soigneusement aux descriptions des maladies & à la recherche de leurs signes diagnostiques ; mais ce n’étoit que pour les rapporter selon qu’ils en jugeoient par ces signes, ou au resserrement ou au relâchement, ou à l’un & à l’autre ensemble : car lorsque les différentes especes de maladies étoient une fois fixées à devoir être regardées décidément comme un effet d’un de ces trois genres de lésion, elles ne leur paroissoient plus exiger aucune autre attention particuliere dans la pratique : leur cure se rapportoit tout simplement à la cause générale.

Ainsi on peut juger de-là combien cette secte de médecins a été pernicieuse à l’avancement de la Médecine : il faut convenir cependant que c’est elle qui a fait naître l’idée des maladies organiques, & qu’effectivement la doctrine de ces médecins renfermoit confusément quelque réalité que l’on pourroit trouver dans l’irritabilité & dans la sensibilité des parties solides de tous les animaux : mais ce n’est que d’une maniere trop générale, bien obscure & bien défectueuse que l’on peut entrevoir cette idée dans la doctrine des Méchodistes. Il ne faut jamais séparer, comme ils ont fait, la laxité & la rigidité des solides de leur action organique ; car ces vices produisent des effets fort différens, si cette action est vigoureuse, ou si elle est débile, ou si elle est spasmodique. C’est principalement par la connoissance de la puissance active des solides que l’on peut juger de leur état dans la santé & dans la maladie.

Il n’y avoit pas plus de cinquante ans que Thémison avoit établi la secte méthodique, lorsque Thessalus de Tralle en Lydie, parut avec éclat sous Neron. Il fut le premier qui étendit le système des Méthodistes, & il passa pour l’avoir porté à sa perfection ; il en étoit même regardé comme le fondateur, à en juger par ce qu’il dit de lui-même. Son imprudence étant si grande, selon Galien, meth. medend. lib. I. qu’il disoit souvent que ses prédécesseurs n’avoient rien entendu, non plus que tous les médecins de son tems, dans ce qui concernoit la conservation de la santé & la guérison des maladies. Il prétendoit avoir tellement simplifié l’art de la Médecine par sa méthode, qu’il disoit quelquefois qu’il n’y avoit personne à qui il ne pût aisément enseigner en six mois toutes les connoissances & les regles de cet art.

Thessalus fut le premier qui introduisit, ou plutôt qui rétablit (car on prétend qu’Asclépiade est auteur de cette pratique) les trois jours d’abstinence, par le moyen desquels les Méthodistes vouloient dans la suite guérir toutes sortes de maladies.

Soranus d’Ephese, qui vécut d’abord à Alexandrie & ensuite à Rome, sous Trajan & Adrien, mit la derniere main au système de la secte des Méthodistes ; & il en fut le plus habile, selon Cœlius qui en est aussi un des partisans les plus distingués.

Il étoit afriquain, natif de Sicca ville de Numidie : on l’a cru contemporain de Galien : on lui est redevable du long détail que l’on a conservé sur la doctrine de la secte méthodique. C’est un écrivain très-exact, & tels étoient tous les Méthodistes. C’est de lui, sur-tout, que l’on fait qu’ils avoient beaucoup d’aversion pour les spécifiques, pour les purgatifs cathartiques (excepté dans l’hydropisie ; car en ce cas, Themison lui-même purgeoit), pour les clysteres forts, pour les diurétiques, pour les narcotiques & pour tous les remedes douloureux, tels que les cauteres, &c. Mais ils faisoient un grand usage des vomitifs, de la saignée, des fomentations & de toutes sortes d’exercices. Ils s’attachoient sur-tout à contenter les malades, comme faisoit Asclepiade, principalement par rapport à la maniere de se coucher, à la qualité de l’air & des alimens ; ayant parmi eux cette maxime, que les maladies devoient être guéries par les choses les plus simples, telles que celles dont on fait usage dans la santé, & qu’il ne falloit que les diversifier, suivant que les circonstances l’exigeoient.

Les Méthodistes furent encore célebres longtems après Cœlius ; & Sextus Empiricus les fait plutôt approcher des Pyrrhoniens ou Sceptiques en Philosophie que les Empiriques : mais il y eut enfin tant de variations parmi eux, & leur doctrine fut si fort alterée, que ce ne furent plus entre eux que des disputes & des querelles qui firent éclore deux nouvelles sectes, savoir, les Episynthétiques & les Ecclectiques.

Le chef des premiers, dont il n’a été rien dit dans ce Dictionnaire, fut Léonide d’Alexandrie qui vivoît quelque tems après Soranus. Il prétendoit avoir concilié les opinions & réuni les trois sectes dominantes ; savoir, celles des Dogmatiques, des Empiriques & des Méthodistes. C’est pour cette raison que lui & ses sectateurs furent appellés Episynthétiques, mot tiré d’un verbe grec qui signifie entasser ou assembler : c’est tout ce que l’on peut dire, n’ayant pas d’autres lumieres sur ce sujet.

A l’égard des Ecclectiques, voyez ce qui en a été dit en son lieu.

Prosper Alpin aimoit tant la doctrine des Méthodistes, qu’il entreprit de faire revivre leur secte, comme il paroît par son livre de Medicina methodica, imprimé en 1611, & dont il a paru depuis une nouvelle édition à Leyde en 1719.

Mais la nouvelle Philosophie commençoit à paroître dans le tems de cet auteur ; & chacun fut bientôt plus attentif à la découverte de la circulation du sang, au système de Descartes, qu’au soin de la chercher, d’estimer ce que les anciennes opinions, même les plus célebres, pouvoient avoir de bon, d’avantageux pour l’avancement de la Médecine. Tel est le pouvoir de la nouveauté sur l’esprit humain !

Pour tout ce qui regarde plus en détail la secte méthodique, il faut consulter l’histoire de la Médecine de Leclerc, celle de Barchusen, l’état de la Médecine ancienne & moderne, traduit de l’anglois de Clifton, les généralités de la Médecine, dans le traité des fievres continues de M. Quesnay, &c. qui sont les différens ouvrages d’où on a extrait ce qui vient de faire la matiere de cet article : d’ailleurs, voyez Médecine, Fibre, Maladie

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « méthodique »

Du latin methodicus → voir méthode et -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. methodicus, du grec μεθοδιϰὸς, qui vient de μέθοδος (voy. MÉTHODE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « méthodique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méthodique metɔdik

Citations contenant le mot « méthodique »

  • La logique est une manière méthodique de se tromper en toute confiance. De Robert Heinlein
  • Les gens de mer sont les plus autonomes qui soient, mais au prix du doute méthodique. De Hervé Hamon / L'abeille d'Ouessant
  • Entre mai et juillet 2019 s’est tenu un procès très particulier, celui de l’entreprise France Télécom (devenue Orange) comme personne morale et d’une poignée de ses anciens dirigeants. Le chef d’accusation : une politique méthodique, pathogène, de harcèlement des employés pour réduire la masse salariale, conduisant à une énorme souffrance au travail, l’instruction retenant 19 suicides et 12 tentatives. Le livre regroupe les témoignages de sociologues, juristes, spécialistes du travail et syndicalistes, mais aussi d’artistes mobilisés pour suivre une journée du procès. Les textes sont quelquefois redondants, mais ils laissent un témoignage unique dans lequel on peut piocher pour ne pas oublier. Alternatives Economiques, France Télécom : le harcèlement méthodique | Alternatives Economiques
  • L’actrice et ancienne reine de beauté Urvashi Rautela révèle comment elle a opté pour une approche méthodique pour donner vie à son dernier rôle. News 24, Urvashi Rautela a gagné 7 kilos pour `` Virgin Bhanupriya '' - News 24
  • Au terme d'une cartographie méthodique recensant l'emplacement et l'étendue des 103 000 parkings de surface publics et privés du pays, l'enseigne en a déduit que cela représentait de quoi produire 2,1 millions de logements, soit une offre de logements de sept ans, selon l'objectif gouvernemental fixé outre-Manche, soit 300 000 logements par an. Alors que, comme en France, les autorités souhaitent optimiser leurs propriétés foncières, cette piste mérite d'être étudiée. Boursorama, Pour construire plus, l'Angleterre se penche sur ses parkings publics - Boursorama
  • Sanglé dans sa combinaison blanche, masqué, ganté et chaussé de ces ridicules surbottes bleues, souvent solitaire, traquant les moindres signes d’une effraction, d’un mauvais coup, il suspectera le pire pour discerner le vrai. Ne vous étonnez pas si, de prime abord, il ne vous jette même pas un regard. Dans sa progression méthodique, le TIC ne s’intéresse au corps qu’en dernier ressort. , Faits-divers - Justice | « Le Gendarme et la mort » : le témoignage sans fard d’un technicien en investigation criminelle
  • Neuf vols de rapatriement sont prévus en août prochain. Et l’exercice de rapatriement se poursuivra toujours d’une façon méthodique et reste une responsabilité collective et non individuelle tout en respectant les règles de sécurité sanitaire.  A noter que depuis le mois de mars jusqu’à fin juillet, 30 vols ont été programmés et 4 000 personnes y compris celles des bateaux de croisière ont été inclus dans la liste des rapatriements.  Le Defi Media Group, Rapatriement : 9 vols prévus en août prochain | Defimedia
  • 1. Une première revue méthodique et méta-analyse portant sur l’efficacité des masques a été publiée par la Collaboration Cochrane en juin 2011 après trois pandémies, le SRAS en 2003, la grippe aviaire H5N1 en 2006, et la grippe porcine H1N1 en 2009 (rapport complet). Le moins que l’on puisse dire c’est que les études retenues ne sont pas très probantes. Sur les 215 études sélectionnées, les auteurs ont retenu 66 publications objets de cette revue méthodique. Seules les études cas témoins étaient suffisamment homogènes pour faire l’objet d’une méta-analyse. FranceSoir, Chronique Covid N°11 – « Bas les masques : une efficacité trop incertaine »
  • Si en effet le gros trou budgétaire de l’électricité est plus béant que jamais, on reste bouche bée devant le piètre tour de passe-passe auquel vient de se livrer le gouvernement, afin que demeurent bien cachés dans leurs placards tous ces squelettes qui jalonnent la longue et méthodique mise à sac des finances publiques. L’on a commencé par solliciter les services de la plus performante, la plus implacable, des firmes de juricomptabilité ; mais c’était seulement pour se raviser trois mois plus tard, au prétexte qu’elle entretenait des liens suspects avec Israël. On a donc passé au peigne fin le passé de la concurrence, et c’est hier qu’était recruté le remplaçant. De fait, cette perle rare ne présente, en ces temps de pandémie, aucun symptôme laissant croire qu’elle a pu être infectée par ce virus israélien qui épouvante tant nos sages docteurs. Mais si l’élue excelle en matière de restructuration financière, si elle est fort capable de former nos gouvernants, présents et futurs, à l’art d’équilibrer sainement les budgets, l’audit pénal n’est pas sa vocation première et elle ne s’est guère illustrée dans ce domaine. En un mot comme en mille, elle n’est pas faite pour déterrer des cadavres et démasquer les assassins de l’économie libanaise ; mais ce n’est certes pas le Premier ministre Hassan Diab, ou ses protecteurs, qui iront lui chercher des poux pour si peu : c’est ce genre précis de neutralité qu’apprécient visiblement ceux qui nous gouvernent… L'Orient-Le Jour, Missions et vocations - L'Orient-Le Jour

Images d'illustration du mot « méthodique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « méthodique »

Langue Traduction
Anglais methodical
Espagnol metódico
Italien metodico
Allemand methodisch
Chinois 有条不紊
Arabe المنهجي او نظامى
Portugais metódico
Russe методический
Japonais 整然とした
Basque metodikoa
Corse metodica
Source : Google Translate API

Synonymes de « méthodique »

Source : synonymes de méthodique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « méthodique »

Partager