La langue française

Métamorphoser

Sommaire

Définitions du mot métamorphoser

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉTAMORPHOSER, verbe trans.

A. − Faire passer un être de sa forme naturelle ou actuelle à une autre forme par l'effet de la métamorphose.
1. [Le suj. désigne un dieu, une déesse de la mythol. gréco-romaine, un personnage mythique ou imaginaire de la légende, des contes, etc.] Latone métamorphosa des paysans en grenouilles. Narcisse fut métamorphosé en la fleur qui porte son nom (Ac.).Les sept soeurs moqueuses de Schoenberg furent métamorphosées en rochers (Hugo,Rhin,1842p. 117).Ce lieu est fort; on n'y est pas impunément. Quelques-uns y perdent l'esprit; tels y furent métamorphosés et se virent pousser les oreilles qui vinrent à Bottom, dans la forêt de Windsor (Michelet,Insecte,1857, p. xxvi).
P. métaph. C'est une conviction chevillée au coeur des hommes (...) qu'à force de désirer quelque chose vertigineusement, cette chose sera: soit que notre malheur présent nous donne des droits sur le bonheur, (...) soit même que nos voeux aient la force de métamorphoser ce monstre en princesse (Jankél.,Je-ne-sais-quoi,1957, p. 143).
2. Emploi pronom.
a) Se métamorphoser (en arbre). Jupiter se métamorphosa en cygne (Ac.).Les délicieuses créatures qui s'étaient amusées à se métamorphoser en légumes (Proust,Swann,1913, p. 121).
P. anal. [Le suj. désigne un paysage] À peine est-elle rassurée par cette présence humaine que le paysage se métamorphose et se revêt de splendeur, comme dans les rêves (Béguin,Âme romant.,1939, p. 232).
b) ZOOL. [Le suj. désigne certains organismes au cours de leur développement post-embryonnaire] Subir des modifications morphologiques et structurales. Une chenille qui s'est métamorphosée en papillon (Ac). Un grand nombre de cellules (...) où les petits têtards croissent et se métamorphosent (Cuvier,Anat. comp., t. 5, 1805, p. 163).Des larves qui, par la suite, se métamorphosoient en mouches (Lamarck,Philos. zool., t.2, 1809, p. 64).
B. − P. anal. et au fig. Changer complètement un être ou une chose, en modifier profondément l'aspect, le caractère ou la nature.
1. Qqn métamorphose qqn ou qqc.
a) Qqn métamorphose qqn
Avoir une telle influence sur quelqu'un que son caractère, sa personnalité s'en trouvent modifiés. J'ai métamorphosé Louis, il est devenu charmant. Sûr de me plaire, il déploie son esprit et révèle des qualités nouvelles (Balzac,Mém. jeunes mariées,1842, p. 219).
Emploi pronom. Changer de telle manière que le comportement, la personnalité se trouvent visiblement modifiés. En deux ans, elle se métamorphosa. En 1811, la paysanne fut une assez gentille, une assez adroite et intelligente première demoiselle (Balzac,Cous. Bette, 1847, p. 28).Après une vie débauchée et violente, souvent même au plus fort de ses vices, l'homme se métamorphose tout d'un coup (Taine,Philos. art, t. 1, 1865, p. 190):
1. Cette femme si aimante, si nonchalante tout à l'heure venait de se métamorphoser tout à coup. Le sang demi-sauvage qui coulait dans ses veines s'était allumé soudain. Elle vint sur Don José, le poignard levé, le regard en feu... Ponson du Terr.,Rocambole, t. 4, 1859, p. 178.
Se métamorphoser en.Moi, si doux et si paisible, j'avais à peine entendu la ritournelle, que je me métamorphosai en héros, je devins un vrai lion (Murger,Scènes vie jeun.,1851, p. 140).Je m'étais définitivement métamorphosée en enfant sage (Beauvoir,Mém. j. fille,1958, p. 34).
Qqn (ou qqc.) métamorphose qqc. (ou qqn).[La cause de la métamorphose a sa source dans l'imaginaire, le rêve, la poésie] La poésie métamorphose le monde. L'artiste métamorphose tout en or (Cocteau,Potomak,1919, p. 22).Tous les poètes d'Orient et d'Occident ont métamorphosé le corps de la femme en fleurs, en fruits, en oiseaux (Beauvoir,Deux. sexe, t. 1, 1949, p. 254):
2. L'âme humaine est une fée, elle métamorphose une paille en diamants; sous sa baguette, les palais enchantés éclosent comme les fleurs des champs sous les chaudes inspirations du soleil... Balzac,Peau chagr.,1831, p. 141.
b) Qqn métamorphose qqc. (p. exagér.).Apporter des modifications qui transforment l'aspect de quelque chose. Métamorphoser un jardin. En deux ans et demi, Harry Grant et ses matelots métamorphosèrent leur îlot. Plusieurs acres de terre, cultivés avec soin, produisaient des légumes d'une excellente qualité (Verne,Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 237).En quelques mois, sous la conduite d'un architecte entreprenant, la maison paternelle avait été métamorphosée (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p. 120).
2. Qqc. métamorphose qqn ou qqc.Transformer quelqu'un ou quelque chose.
a) Qqc. métamorphose qqn
[La cause de la métamorphose est extérieure] Cette coiffure le métamorphose (Gide,Feuilles de route,1896, p. 74).
3. Quand il eut essayé ses habits du soir, il remit sa nouvelle toilette du matin qui le métamorphosait complètement. − Je vaux bien Monsieur de Trailles, se dit-il. Enfin j'ai l'air d'un gentilhomme! Balzac,Goriot,1835, p. 133.
[La cause de la métamorphose est d'ordre affectif] Maintenant, je ne suis plus le même qu'autrefois. Le bain de jouvence de ton amour m'a métamorphosé. Dans moi, hors moi, tout est changé (...). Je renais à la lumière du jour, pur comme un enfant; je salue la vie comme une bonne chose que j'ai longtemps maudite, dédaignée (Murger,Scènes vie jeun.,1851, p. 61).
b) Qqc. métamorphose qqc.Le jardin, métamorphosé par les phares, était féerique et théâtral (Martin du G.,Thib., Belle sais., 1923, p. 923):
4. Sur la paroi éclairée ruisselait en cascade de feu une lumière aveuglante comme celle qui émane des métaux en fusion. Chaque plan de roche, métamorphosé en miroir ardent, la renvoyait plus brûlante encore. Gautier,Rom. momie,1858, p. 160.
P. ext. Tourner (en). La plus affreuse tyrannie est celle qui impose silence à la patrie, pour métamorphoser en crimes de simples opinions (Marat,Pamphlets, Dénonc. Malouet, 1790, p. 214).
Emploi pronom. Se métamorphoser en.Les monastères s'étaient métamorphosés en des usines d'apothicaires et de liquoristes (Huysmans,À rebours,1884, p. 286).
REM. 1.
Métamorphosable, adj.Susceptible d'être métamorphosé. a) [Le suj. désigne qqc.] Est-ce bien la langue française, la grande langue humaine? La voilà prête à entrer en scène et à donner au crime la réplique, (...) béquille métamorphosable en massue (Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 193).b) [Le suj. désigne qqn] Je suis (...) une nature de Protée, essentiellement métamorphosable, polarisable et virtuelle, qui aime la forme et n'en prend aucune définitive, esprit subtil et fugace (Bourget,Nouv. Essais psychol.,1885, p. 273).
2.
Métamorphoseur, adj.,hapax. Qui métamorphose, qui transforme. Hier c'était le divorce dont nous parlions, le divorce, ce tueur du mariage catholique, ce radical métamorphoseur de la vieille société (Goncourt,Journal,1887, p. 710).
Prononc. et Orth.: [metamɔ ʀfoze]. Ac. 1694, 1718 metamorphoser, dep. 1740 mé-. Étymol. et Hist. 1. Verbe trans. a) 1571 «faire passer un être de sa forme naturelle à une autre par l'effet de la métamorphose» (Ant. Mizauld, Secrets de la lune, Epistre nuncupatoire ds Delb. Notes mss); b) 1690 «changer l'extérieur ou le caractère d'une personne» (Fur.); 2. verbe pronom. 1671 «changer d'apparence, d'extérieur» (La Fontaine, Contes et Nouvelles, Troisième partie, La Mandragore, 213 ds Œuvres, éd. Ad. Regnier, t. 5, p. 47). Dér. de métamorphose*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 263. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 403, b) 523; xxes.: a) 289, b) 318.

Wiktionnaire

Verbe

métamorphoser \me.ta.mɔʁ.fo.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire passer un être de sa forme naturelle à une autre par l’effet de la métamorphose.
    • Notons qu'il existe, entre les deux races, quelques exemples d'un type mixte : voici un putto couronné de lierre dont la tête fait penser à celle d'un satyreau, ou, mieux encore, un putto sur le point de se métamorphoser en satyreau, […]. — (Roger Stuvéras, Le putto dans l'art romain, éd. Latomus, 1969, p. 17)
    • (Mythologie)Les poètes racontent que Diane métamorphosa Actéon en cerf, que Latone métamorphosa des paysans en grenouilles. - Narcisse fut métamorphosé en la fleur qui porte son nom. - Jupiter se métamorphosa en cygne.
  2. (En particulier) (Zoologie) Passer d’un stade larvaire à un stade adulte, parfois par un stade intermédiaire, pour certains animaux.
    • Le ver le secrète lorsqu’il est arrivé au moment où il doit se métamorphoser en papillon. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. (Figuré) Changer l’extérieur ou le caractère de quelqu’un.
    • Les sept matelots choisis par les deux espions parmi les marins espagnols s’étaient déjà joyeusement métamorphosés en Péruviens. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le Malraux de la philosophie polémologique est médiatiquement métamorphosé en Rachida Dati de la pensée. — (Jean-François Kahn, Faut-il faire la guerre à BHL ?, dans Marianne n°670 du 20 février 2010)
  4. (Figuré) Changer la nature, les caractéristiques ou les qualités d’une chose.
    • Bien peu soupçonnaient ce que le monorail de Brennan allait faire pour la sécurité des transports et jusqu’à quel point il allait métamorphoser la face du monde. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 19 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉTAMORPHOSER. v. tr.
Faire passer un être de sa forme naturelle à une autre par l'effet de la métamorphose. Les poètes racontent que Diane métamorphosa Actéon en cerf, que Latone métamorphosa des paysans en grenouilles. Narcisse fut métamorphosé en la fleur qui porte son nom. Jupiter se métamorphosa en cygne. Une chenille qui s'est métamorphosée en papillon. Il s'emploie figurément et signifie Changer l'extérieur ou le caractère de quelqu'un. Les honneurs l'ont métamorphosé. Dans sa nouvelle situation, il s'est entièrement métamorphosé.

Littré (1872-1877)

MÉTAMORPHOSER (mé-ta-mor-fô-zé) v. n.
  • 1Changer par une métamorphose. Les poëtes racontent que Diane métamorphosa Actéon en cerf.
  • 2 Fig. Changer l'extérieur ou le caractère de quelqu'un. Le mariage l'a métamorphosé en un homme grave et rangé, lui qui était si étourdi et si dissipé.
  • 3Se métamorphoser, v. réfl. Changer d'apparence, d'extérieur. Mieux ne pouvait se métamorphoser, La Fontaine, Mandr.

    Changer de caractère. Avec l'âge il s'est métamorphosé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « métamorphoser »

(1571) Dénominal de métamorphose.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

MÉTAMORPHOSER, TRANSFORMER. Étymologiquement, ces deux mots sont exactement synonymes, l'un est grec, l'autre latin ; meta est trans, et morphe est forma. Aussi l'usage n'y a-t-il établi qu'une seule différence, c'est que métamorphose, métamorphoser se disent des changements qui étaient opérés par les dieux du paganisme : les Métamorphoses d'Ovide, et non les transformations ; Actéon métamorphosé en cerf, plutôt que transformé.

ÉTYMOLOGIE

Métamorphose.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « métamorphoser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
métamorphoser metamɔrfɔse

Citations contenant le mot « métamorphoser »

  • Il faudra plus de quatre mois – et de multiples entretiens avec Ouattara – pour que sa démission soit acceptée et officialisée. La mort de Gon Coulibaly et l’effacement de Kablan Duncan de l’ordre protocolaire dans les présentations des condoléances auront crédibilisé la rumeur. Il fallait dire les choses. Cependant, l’impact politique de la mort brutale de Gon Coulibaly – et de la nécessaire désignation d’un « candidat-remplaçant » – reléguera au second rang cette démission. Qui, finalement, ne peut qu’arranger le président de la République qui se retrouve, ainsi, les mains libres pour la suite du programme. Tandis que Kablan Duncan va se métamorphoser de vice-président de la République à électron libre. Sans que l’on sache, aujourd’hui, ce qu’il fera de cette liberté. , Daniel Kablan Duncan : Métamorphose d’un vice-président en électron libre (2è partie) - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Le 16 mars dernier, la mise en place du confinement a brutalement coupé le lien qui reliait les écoles à leurs étudiants. Soudain isolés, les établissements ont dû répondre à de nombreux challenges À cet égard, la crise sanitaire a été un allié involontaire dans l'accélération de la transformation des écoles, donnant un blanc-seing au digital et permettant la mise en place d’expérimentations qui n’auraient peut-être pas vu le jour avant longtemps. A ce titre, la crise a rendu les écoles et les universités françaises extrêmement réactives et innovantes. Dans l’urgence, elle ont d’abord pris en charge le rapatriement des étudiants étrangers ou éloignés du domicile parental, et se sont assurées des modalités du maintien de la formation. Puis, elles ont en l’espace de deux mois mis en branle plusieurs années de projets pour métamorphoser leur activité en profondeur : évaluations à distance télésurveillées, forums dématérialisés pour l’accompagnement carrière des élèves à la recherche d’une alternance ou bientôt diplômés, ou encore dispositifs d’accueil à l’attention des futures recrues, des portes ouvertes aux concours d’entrées et entretiens individuels, là encore virtuels.  , Ecoles et universités : la tempête bravée, cap sur une rentrée décisive

Traductions du mot « métamorphoser »

Langue Traduction
Anglais metamorphose
Espagnol metamorfosearse
Italien metamorfosare
Allemand metamorphose
Chinois 变态
Arabe تحول
Portugais metamorfosear
Russe метаморфоза
Japonais メタモルフォーゼ
Basque metamorphose
Corse metamorfose
Source : Google Translate API

Synonymes de « métamorphoser »

Source : synonymes de métamorphoser sur lebonsynonyme.fr
Partager