Merlin : définition de merlin


Merlin : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MERLIN1, subst. masc.

A. − Hache à gros tranchant unique servant à fendre le bois. Tenez des haches prêtes pour couper l'escalier. Les a-t-on? − Oui, dit Feuilly. − Combien? − Deux haches et un merlin (Hugo, Misér., t.2, 1862, p.475).
B. − Marteau à long manche servant à assommer les bovins. Des boeufs tombant sous le poids du merlin (Pommier, Républ., 1836, p.199).
Prononc.et Orth.: [mε ʀlε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1624 lorr. «hache» (Nouv. Coutumier gén., éd. Ch. A. Bourdot de Richebourg, t.2, p.1096); 2. 1803 «marteau» (Boiste). Empr. aux parlers de l'Estmerlin, marlin), dér. anc. du lat. marculus (marteau*). Bbg. Pignon (J.). Fr. mod. 1961, t.29, pp.238-239. _ Sain. Sources t.1 1972 [1925] p.166.

MERLIN2, subst. masc.

MAR. Mince cordage composé de trois fils de caret torsadés ensemble dont on se sert pour faire des amarrages soignés. (Dict. xixeet xxes.). P. anal., dans le domaine de la mus.Corde faite de trois fils. Pour les commettre [les fils] afin d'obtenir du bitord (2 fils) ou du merlin (3 fils), on leur donne un supplément de tors à droite (Bouasse, Cordes et membranes, 1926, p. 33).
Prononc.: [mε ʀlε ̃]. Étymol. et Hist. 1636 (Cleirac, Exp., 29 ds Fr. mod. t. 26, p. 54). Empr. au néerl. marlijn, meerlijn «corde pour attacher», de marren «lier» (amarrer*). Fréq. abs. littér.: 16. Bbg. Boulan 1934, p. 146. _ Quem. DDL t. 1.

Merlin : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

merlin \mɛʁ.lɛ̃\ masculin

  1. Sorte de cognée-masse pour fendre le bois.
    • Il y a là le merlin à fendre le bois, mais c’est trop lourd pour vous. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  2. Long marteau dont les bouchers se servent pour assommer les bœufs.
    • Le second, qui était une espèce de colosse, portait, par le milieu du manche et la cognée en bas, un merlin à assommer les bœufs. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • Lorsque le malheureux bœuf recevait le coup de merlin entre ses cornes, et tombait sur les genoux, j'admirais simplement la force du boucher, et la victoire de l'homme sur la bête. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 46.)
    • Celui qui tient le merlin l’abat par derrière d’un coup sur l’occiput : la pauvre bête s’écroule sur-le-champ, ses pattes fléchissent en accordéon. — (Ferenc Karinthy, Épépé, traduction de Judith et Pierre Karinthy, 1999, page 122)
  3. (Corderie) Fil à faire le cordage aussière. « Fil de merlin » : fil à coudre les voiles
    • On ne conserve que peu de merlin en blanc, et seulement ce qu'il en faut pour tes manœuvres qui ne sont pas gaudronnées
  4. (Histoire de la Marine) (Par extension) Petit cordage qui sert à faire les rabans, à amarrer les petites poulies, et à lier le bout des gros cordages.
    • Le bitord et le merlin sont des aussières

Nom commun 2

merlin \mɛʁ.lɛ̃\ masculin

  1. (Ichtyologie) (Boulogne-sur-Mer) Merlan (poisson de nom scientifique Merlangius merlangus).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Merlin : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MERLIN. n. m.
Sorte de hache à fendre le bois. Il se dit aussi d'un Long marteau dont les bouchers se servent pour assommer les bœufs.

Merlin : définition du Littré (1872-1877)

MERLIN (mèr-lin) s. m.
  • Personnage traditionnel, chez les populations celtiques, lequel possède un grand pouvoir magique.

    Par extension, nom donné à ceux qui prétendent s'occuper des sciences occultes. Dis-moi un peu, vieux Merlin, ton impudence n'a-t-elle jamais excité quelqu'un à te traîner par la barbe ? Destouches, Tambour nocturne, III, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Merlin : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MERLIN, s. m. terme de Corderie, est une sorte de corde ou aussiere composée de trois fils commis ensemble par le tortillement.

Le merlin se fabrique de la même maniere que le bitord, à l’exception qu’on l’ourdit avec trois fils, au lieu que le bitord n’en a que deux, & que le toupin, dont on se sert pour le merlin, doit avoir trois rainures. Voyez l’article Corderie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « merlin »

Étymologie de merlin - Littré

Ancien breton, marthin ; armoricain, marzin ; gallois, myrdhin. D'après une conjecture de M. de la Villemarqué, ce nom tiendrait au dieu latin Marsus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « merlin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
merlin mɛrlɛ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « merlin »

  • Pour candidater, il suffit d’envoyer votre curriculum vitae, la ou les semaines sur lesquelles vous seriez disponible à plein temps pour suivre une période de formation entre le 15 août et le 6 septembre ,et les jours sur lesquels vous pouvez vous engager à travailler sur l’année 2020/2021 à l’adresse suivante : [email protected]merlin.fr. , Près de Rouen, Leroy Merlin recrute des étudiants pour la rentrée de septembre | 76actu
  • Sur le site primeenergieleroymerlin.fr, dans la rubrique « Simulateur », complétez les différents champs demandés et découvrez une estimation du montant de votre prime. Via le simulateur, vous saurez également si vous êtes éligible au Bonus Prime Energie Leroy Merlin. MediaSeine, Prime Eco Leroy Merlin : recevez jusqu'à 2000€!

Images d'illustration du mot « merlin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « merlin »

Langue Traduction
Corse merlin
Basque merlin
Japonais マーリン
Russe мерлин
Portugais merlin
Arabe ميرلين
Chinois 梅林
Allemand merlin
Italien smeriglio
Espagnol esmerejón
Anglais merlin
Source : Google Translate API

Synonymes de « merlin »

Source : synonymes de merlin sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires