La langue française

Casse-tête

Définitions du mot « casse-tête »

Trésor de la Langue Française informatisé

CASSE-TÊTE, subst. masc.

A.− Massue en pierre ou en bois utilisée comme arme guerrière par certaines peuplades sauvages. Aussitôt, les sauvages, armés de lances, de massues et de casse-tête, s'élancèrent sur eux, dix contre un (Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 3, 1868, p. 30).
[P. anal. de forme] Arme portative constituée par un bâton flexible ou nerf de bœuf à extrémité plombée. Un casse-tête à pointes (A. Daudet, Tartarin de Tarascon,1872, p. 91).Une escouade de sergents de ville l'épée au poing et d'agents armés de casse-tête et de gourdins se rua à l'appel de Javert (Hugo, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 964).
B.− Au fig.
1. Vieilli. Vin qui monte à la tête. Les gros vins d'Orléans sont des casse-tête (Ac.1835, 1878, Besch. 1845).
2. Bruit, vacarme qui fatigue la tête ou qui importune :
1. Il me semble que je n'aimerais pas avoir le téléphone à domicile. Le premier amusement passé, cela doit être un vrai casse-tête. Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs,1918, p. 607.
3. Travail intellectuel très complexe qui fatigue l'esprit. L'algèbre est un vrai casse-tête (Ac.1798-1932) :
2. − Monsieur le Principal, comme beaucoup d'enfants, Charles-Marie a peur de l'aridité des chiffres; l'arithmétique est moins voyante pour certaines natures d'élite; des chiffres les effrayent, troublent leur tête, et le moindre problème leur paraît un casse-tête, une surprise. Champfleury, Les Souffrances du professeur Delteil,1855, p. 143.
P. méton., JEUX. Jeu de patience qui consiste à reconstituer un dessin à l'aide d'éléments épars. Synon. puzzle.Le casse-tête était connu des Anciens, et ce jeu de patience semble même avoir été chez eux particulièrement en honneur (H.-R. d'Allemagne, Récréations et passe-temps,1904, p. 158):
3. − S'il n'y avait que le frère, reprit madame Tiphaine, on le souffrirait, il n'est pas gênant. En lui donnant un casse-tête chinois, il resterait dans un coin bien tranquillement. Balzac, Pierrette,1840, p. 35.
Rem. Si l'on veut insister sur la difficulté du casse-tête, jeu ou travail intellectuel, on le qualifie de chinois, p. réf. au casse-tête chinois, qui est une forme de jeu (consistant à combiner des morceaux de bois de forme tortueuse) particulièrement compliquée (cf. étymol.).
Prononc. et Orth. : [kɑstεt]. Inv. ds Ac. 1718 (qui écrit casse-teste)-1932; cf. aussi la majorité des dict. Néanmoins Littré, Pt Lar. 1906, Lar. 20eet Quillet 1965 admettent des casse-tête ou des casse-têtes. Étymol. et Hist. 1. 1690 fam. casseteste « vin qui monte à la tête » (Fur.); 2. 1706 « travail qui demande une grande application » (Rich.); 1829 « jeu de patience » (Boiste); 1833 casse-tête chinois (Balzac, Ferragus, p. 49 : occupation, qui, moralement, équivalait à chercher l'arrangement des morceaux de bois biscornus du casse-tête chinois); 3. 1800 p. ext. « grand bruit » (Boiste); 4. 1762 « arme » (Ac.). Composé de la forme verbale casse (casser*) et de tête*. Fréq. abs. littér. : 84.

Wiktionnaire

Nom commun

casse-tête \kɑs.tɛt\ ou \kas.tɛt\ masculin

  1. Massue de pierre ou de bois très dur.
    • Les guerriers avaient à la main, ornés de plumes noires et de drap rouge, des fusils et des casse-tête dont ils posaient en dansant la crosse à terre. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Arona me montrait,[…], une vingtaine de danseurs revêtus d’ornements guerriers. Ils sautaient ensemble sur une jambe, se balançaient, tendaient la lance d'une main et de l'autre agitaient des casse-têtes. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
  2. Arme formée d’une verge courte et flexible, munie d’une masse à son extrémité.
  3. (Figuré) Vin qui porte à la tête.
    • En ce moment, la porte s’ouvrit, et les gens de service placèrent sur la table vingt-cinq bouteilles du vin mousseux, célèbre en Franche-Comté sous le nom de casse-tête d'Arbois. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
  4. (Figuré) Bruit fatigant.
  5. (Figuré) Question ou problème complexe et difficile.
    • Un chantier jugé « compliqué » par les spécialistes de la carte électorale et qui représente un vrai casse-tête pour l’exécutif, confronté à d’innombrables contraintes techniques et politiques. — (Alexandre Lemarié, Le big bang annoncé de la carte électorale, Le Monde. Mis en ligne le 11 juin 2018)
  6. (Figuré) Rébus, mots-croisés ou autre jeu d’esprit de grande complexité.
    • Il semble absorbé dans ses pensées, tournant et retournant les faces colorées de son Rubik's Cube, le casse-tête du moment qui envahit les bureaux et les cours d'école. — (Jean-Marie Pontaut & ‎Eric Pelletier, Qui a tué le juge Michel ?, Michel Lafon, 2014, part.2, chap.1)
  7. (Figuré) (Canada) Puzzle.
    • Gustave et Bertrand laissèrent échapper une exclamation et reculèrent, éblouis par l’éclat des chaudrons, marmites, poêles et lèchefrites, imbriqués les uns dans les autres comme les pièces d'un casse-tête. — (Yves Beauchemin, Le Matou, roman, page 79)
  8. Dessin, image ou illustration découpé en nombreux petits morceaux, et qui exige un effort soutenu avant d’être reconstitué.
  9. (Marine) Filet tendu entre les haubans et qui empêche les agrès, s’ils tombent, de casser la tête des matelots.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CASSE-TÊTE. n. m.
Espèce de massue, faite de pierre ou de bois très dur, dont plusieurs peuples sauvages se servaient dans les combats. Des casse-tête. Il désigne aujourd'hui spécialement une Arme consistant en un nerf de bœuf ou en une courte canne flexible à extrémité plombée. Il se dit encore, figurément et familièrement, d'un Travail qui exige une forte application; d'un Calcul long et embrouillé; d'un Jeu où il y a beaucoup de combinaisons, comme les échecs. Ce problème est un vrai casse-tête, un casse-tête chinois.

Littré (1872-1877)

CASSE-TÊTE (kâ-se-tê-t') s. m.
  • 1Massue de guerre de certains peuples sauvages. Une troupe d'habitants des montagnes bleues qui descendaient armés de casse-tête, Voltaire, Jenni, 7. Ton casse-tête est orné de dents de crocodiles, Chateaubriand, Natc. IX, 398.
  • 2Petit bâton très court, plombé à une de ses extrémités et qui, étant flexible, peut casser la tête ou donner quelque coup dangereux.
  • 3 Fig. et familièrement, vin qui porte à la tête.
  • 4Travail, calcul, jeu qui, exigeant une grande attention, fatigue la tête. La progression en nombres impairs dans laquelle tombent les corps graves, et autres casse-tête, Voltaire, Lett. vers, 53.

    Casse-tête chinois, sorte de jeu où, avec de petites pièces en bois égales et diversement colorées, il faut former des dessins ou compartiments agréables à l'œil.

    Fig. Travail mécanique et fatigant, et qui ne produit rien de vraiment beau. Il [un pareil résultat] aboutit à tourner dans un cercle invariable, et il finirait par transformer l'art [dramatique] en une sorte de casse-tête chinois, F. Wey, Préface de Stella.

  • 5Bruit continu et fatigant.
  • 6 Terme de marine. Grand filet étendu pour garantir les hommes de la chute de ce qui pourrait tomber des mâts.

    Au plur. Des casse-tête ou casse-têtes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « casse-tête »

De casser et tête.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « casse-tête »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
casse-tête kasœtɛt

Évolution historique de l’usage du mot « casse-tête »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « casse-tête »

  • Il faut se débarrasser des casse-tête. On ne vit qu'une fois. De Charles Aznavour
  • Une boîte à conserve + un noyé + cinq fausses pièces + Karaboudjan + un Japonais + une lettre + un enlèvement = un fameux casse-tête chinois… De Hergé / Tintin dans Le Crabe aux pinces d'or
  • Et pour retracer l'histoire de ce casse-tête céleste depuis Galilée, en passant par Newton, Laplace et Poincaré... vous allez voir que c'est une sorte de feuilleton épistémologique passionnant... nous avons le plaisir de recevoir, à distance comme il se doit Alain Chenciner, mathématicien, professeur émérite à l'Université Paris VII, vous avez créé le laboratoire « Astronomie et Systèmes Dynamiques » à l'Institut de mécanique céleste de l'Observatoire de Paris avec notre deuxième invité, que je salue et Jacques Laskar, astronome, directeur de recherche CNRS, directeur de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides à l'Observatoire de Paris. France Culture, Problème des trois corps : le casse-tête céleste
  • Ils protestaient notamment contre le "casse-tête" du retour obligatoire à l'école le 22 juin et l'application du nouveau protocole sanitaire. "Nous ne confinerons pas notre colère et nos revendications", écrivent les syndicats dans leur tract. France Bleu, Châteauroux : mobilisation des syndicats enseignants, notamment contre le "casse-tête" du retour à l'école
  • Lors du premier tour des municipales, les Ehpad étaient confinés depuis le 11 mars en Lorraine comme ailleurs en France. Pour certains, répondre aux demandes de procuration a été un vrai casse-tête. Pour le second tour, les établissements y travaillent tout en assurant le déconfinement. France 3 Grand Est, Municipales 2020 : le casse-tête des procurations dans les Ehpad

Traductions du mot « casse-tête »

Langue Traduction
Anglais puzzle
Espagnol rompecabezas
Italien puzzle
Allemand puzzle
Portugais quebra-cabeças
Source : Google Translate API

Synonymes de « casse-tête »

Source : synonymes de casse-tête sur lebonsynonyme.fr

Casse-tête

Retour au sommaire ➦

Partager