Méditer : définition de méditer


Méditer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MÉDITER, verbe

A. − Emploi trans.
1. Méditer qqc.[L'obj. désigne une activité mentale] Soumettre à une longue et mûre réflexion. Synon. approfondir, réfléchir (à).Méditer des paroles, une phrase, une réponse; méditer une pensée, une vérité. Avant tout, méditez l'expression concise de mon opinion sur la société considérée dans son ensemble (Balzac,Lys,1836, p.156).J'ai découvert ce secret il y a longtemps. Mon coeur bat quand je le médite (J. Bousquet,Trad. du silence,1936, p.227).
Qqn médite que + complétive à l'ind. (rare).Songer (que). Il convient que je médite que la simplicité classique est belle par la force de la pensée (Barrès,Cahiers,t.2, 1900, p.178).
En partic. [L'obj. désigne une oeuvre ou un aut.] Étudier la pensée, la manière, le contenu (de). Synon. se concentrer (sur), (se) recueillir (sur).Méditer Spinoza. Or, quiconque a médité l'Évangile, doit convenir que ses préceptes divins ont précisément ce caractère triste et tendre (Chateaubr.,Génie,t.1, 1803, p.398).Cornélia avait l'habitude de lire (...) chaque matin à son réveil un sonnet de Pétrarque. Ce sonnet, elle le méditait et s'en nourrissait tout le jour (Maurois,Ariel,1923, p.151).
2. Préparer par une longue et mûre réflexion.
a) Vx. [L'obj. désigne une oeuvre, une entreprise quelconque] Méditer une aventure, un suicide, un voyage. Je fus bien aise d'avoir vu l'établissement champêtre où cet homme méditait d'avance son repos et son bonheur pour sa vieillesse (Lamart.,Voy. Orient,t.1, 1835, p.46).Elle s'occupa, les premiers jours, à méditer des changements dans sa maison (Flaub.,MmeBovary,t.1, 1857, p.36):
1. Surtout gardez-vous bien de leur parler politique et de leur confier la nature du remède que vous méditez à leur égard, car il faut craindre les préjugés. Reybaud,J. Paturot,1842, p.317.
b) [L'obj. désigne une production de l'esprit] Synon. élaborer.Méditer un livre, un sujet, une tragédie. Je suis tout occupé à méditer ma harangue, que peut-être à la fin je ne prononcerai pas (Courier,Lettres Fr. et Ital.,1821, p.902).Toujours préoccupé de moi, de mes ouvrages, de mes lettres, et méditant des publications de tout cela (Barb. d'Aurev.,Mémor. 3,1856, p.27):
2. Le vétérinaire s'assit à son bureau-secrétaire (...) et (...) médita sa lettre un moment. Il voulait qu'elle fût à la fois ferme, affectueuse, discrète et séduisante. Aymé,Jument,1933, p.91.
3. Méditer qqc. (à l'égard de/contre qqn).[L'obj. désigne un acte moralement condamnable; le subst. introduit par une prép. peut désigner une pers., un animal ou, par personnification, une chose] Projeter quelque chose (contre/à l'égard de quelqu'un). Synon. mijoter (fam.), ourdir, ruminer (fam.), tramer.Méditer une action ignoble, un mauvais coup, un crime, des forfaits, une méchanceté, une vengeance (à l'égard de/contre qqn). Starno, long-temps vaincu par le brave Fingal, méditait contre lui des projets de vengeance (Baour-Lormian,Ossian,1827, p.128).Sade médite l'attentat contre la création: «J'abhorre la nature... Je voudrais déranger ses plans (...)» (Camus,Homme rév.,1951, p.64).
P. ell. du compl. prép. Ce spectacle étonne et afflige Aëtès, qui retourne vers sa ville (...) méditant de nouveaux moyens de perdre Jason et ses compagnons (Dupuis,Orig. cultes,1796, p.280).À quoi pensez-vous? demanda-t-il, vous semblez méditer un complot (Estaunié,Empreinte,1896, p.110):
3. Alexis regagnait sa place sous le regard bienveillant et rêveur de son père, mais l'Adélaïde méditait un biais pour le perdre. Aymé,Jument,1933, p.80.
Méditer de + inf.Synon. calculer, combiner, manigancer.A-t-on pu obtenir (...) que la patrie cessât de payer les traîtres qui méditoient de déchirer son sein? (Robesp.,Discours,Guerre, t.8, 1791, p.50).Vous méditiez de porter un coup de Jarnac au champion qui combattait pour vous! (Sandeau,Mllede La Seiglière,1848, p.255):
4. Dans les contes marocains, il y a un personnage classique: le père qui médite de faire tuer sa fille, parce qu'il la voit amoureuse. Montherl.,Maître Sant.,1947, II, 1, p.633.
B. − Emploi trans. indir. Qqn médite à/sur qqc.Se livrer à de longues et profondes réflexions (à propos de/sur quelque chose). Synon. réfléchir (sur).
1. Rare. Méditer à qqc.Depuis un mois je ne cesse de penser à la mort, d'y méditer le matin, et de dire le soir un De profundis (E. de Guérin,Lettres,1839, p.313).Étant depuis trois jours en mon lit, c'est à mon lit que je pense, et même dans le sommeil j'y médite encore (Maupass.,Contes et nouv.,t.1, Lit, 1882, p.634):
5. J'étais donc là, extrêmement calme, les gens faisaient pas attention... ils allaient à leurs turbins... Je méditais à ma journée... Céline,Mort à crédit,1936, p.378.
2. Méditer sur qqc.Méditer sur un enseignement, un texte; méditer sur la condition humaine, sur la destinée, sur les grands sujets de la vie et de la mort. Il (...) se promenait à grands pas sur le gaillard d'arrière avec l'air de méditer profondément sur quelque point de la science nautique (Jouy,Hermite,t.3, 1813, p.38).Comme un homme qui, passé le grand emportement du désir, s'étonne de lui-même et médite sur ce qu'il fut (Montherl.,Pte Inf. Castille,1929, p.619):
6. ... je suis encore à concevoir (...) comment, en méditant sur tant de maux, l'on peut conclure froidement que toute recherche pour améliorer son sort n'est qu'un rêve inutile. Conclusion désespérante d'une législation stérile et orgueilleuse! Senancour,Rêveries,1799, p.218.
C. − Emploi abs. S'absorber dans de profondes réflexions. Synon. penser, réfléchir, rêver.Dans les situations violentes ce n'est pas se distraire, c'est méditer avec douceur qui est le plus grand bien auquel on puisse atteindre (Staël,Lettres L. de Narbonne, 1792, p.29).Je n'ai rien écrit de neuf depuis que tu m'as vu; j'ai médité, j'ai fait des plans (Flaub.,Corresp.,1838, p.31):
7. Il n'y a pas eu de meilleur Européen que notre héros intellectuel, qui va et vient si facilement. Il pense où il peut bien penser: il médite, il invente, il calcule, un peu partout... Valéry,Variété IV, 1938, p.211.
En partic. Faire de pieuses méditations. Je ne pouvais plus méditer sans retomber dans mes angoisses sur la justice et la bonté divines, en regard du mal et de la douleur qui règnent sur la terre (Sand,Hist. vie,t.4, 1855, p.284).Les disciples, non loin, assis sous les portiques, Méditaient, le coeur plein de visions mystiques (Leconte de Lisle,Poèmes barb.,1878, p.344).
REM.
Méditant, -ante, adj. et subst.,littér., rare. a) [En parlant d'une pers.] Qui se livre à la méditation. Vatard garda le silence, mais il devint, à son tour, méditant et triste (Huysmans,Soeurs Vatard,1879, p.148).Laurent resta quelques minutes au milieu du laboratoire, immobile et méditant (Duhamel,Combat ombres, 1939, p.97).Emploi subst. Oui, je suis bien plus un méditant qu'un liseur (Goncourt,Journal,1893, p.366).Et voilà soudain devant nous, l'anachorète de l'Inde, le panthéiste, le méditant des Upanishds (Arnoux,Calendr. Fl.,1946, p.148).b) [En parlant des traits physiques ou psychol. d'une pers.] Qui reflète la méditation ou qui est tourné vers elle. Le taciturne: tête carrée, méditante et robuste, œil oblique (Du Camp,Hollande,1859, p.70).En elle [Jeanne] se développait une espèce de mélancolie méditante (Maupass.,Une Vie,1883, p.91).Nous, les humains, nous participons de deux vies: la vie active, et la vie que l'on peut dire méditante, celle qui déterminera ensuite nos actions (L. Daudet,Ét. et mil. littér.,1927, p.78).c) [En parlant d'éléments de la nature ou d'objets par personnification] Qui semble méditer. Les trous de drapeaux méditants S'exaltent dans notre avenue (Mallarmé,Poés.,1898, p.75).À la lumière de la lune méditante je comprenais ce que je voulais faire (Jouve,Scène capit.,1935, p.229).
Prononc. et Orth.: [medite], (il) médite [medit]. Ac. 1694, 1718 me-, dep. 1740 mé-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1330 «action de réfléchir profondément sur un sujet» (Guillaume de Digulleville, Pélerinage vie humaine, éd. J. J. Stürzinger, 4361); spéc. av. 1414 «action de réfléchir sur un mystère de la religion» (Myst. Passion, Ms. Arras, éd. J.-M. Richard, 11272); 2. 1495 «préparer quelque chose par une longue réflexion, projeter» (J. de Vignay, Mir. hist., 4evol., fo124d ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. meditari (fréquentatif de medeor «soigner») «préparer, avoir en vue quelque chose, s'exercer» d'où «réfléchir», avec infl. sém. de méditation*. Fréq. abs. littér.: 1890. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2869, b) 2579; xxes.: a) 2656, b) 2607.
DÉR.
Méditateur, subst. masc.,rare. Personne qui s'absorbe dans de longues méditations, d'ordre religieux surtout. L'effet général de ses lignes, qui rappelaient celles que le génie des peintres espagnols ont le plus affectionnées pour représenter les grands méditateurs monastiques (Balzac,Curé vill.,1839, p.42).Des méditateurs passaient, des anges, des saints, des souffles surnaturels (Zola,Dr Pascal,1893, p.83).Quel abîme! À quoi rêvent les grands méditateurs religieux? (Barrès,Cahiers,t.4, 1905, p.120). [meditatoe:ʀ]. 1reattest. 1834 (Boiste); de méditer, suff. -(at)eur2*; cf. le b. lat. meditator «celui qui médite» (av. 431 ds TLL s.v., 573, 3).
BBG.Iéremia (E.). Essai d'analyse sémique. B. de la Soc. roum. de ling. rom. 1974, t.10, pp.23-35. _ Schalk (F.). Der Artikel méditation in der Diderotschen Enzyklopädie. Rom. Forsch. 1977, t.89, pp.227-239.

Méditer : définition du Wiktionnaire

Verbe

méditer \me.di.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Réfléchir sur quelque chose, l’examiner mûrement, de manière à l’approfondir.
    • […] qui empêchera […] que l’on ne réfléchisse dans le vide, que l’on ne médite la sottise, la vésanie ou le néant ? — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Ces réflexions étaient sans doute partagées par mon compagnon Evans, car je l'entendais qui tenait derrière moi à mi-voix une conversation intime; lui aussi méditait probablement sur l'étrangeté du pays et la nouveauté de la situation. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.82)
    • (Absolument) Ce philosophe passe sa vie à méditer.
    • Méditer sur un sujet, sur une question, sur une difficulté.
  2. Projeter, penser à faire une chose, réfléchir aux moyens de l’exécuter.
    • Il en profita pour faire part à sa femme de la révolution de famille qu’il méditait depuis l’avant-midi. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, pages 249-250.)
    • Méditer un projet, une entreprise.
    • Méditer une bonne, une mauvaise action.
    • Méditer la ruine de quelqu’un.
    • Méditer une vengeance éclatante.
    • Une entreprise longtemps méditée.
    • Une réponse méditée. Avec un infinitif ou une proposition pour complément.
    • Méditer de réparer une faute, de reprendre une affaire interrompue.
    • Je méditais comment j’éviterais ce danger.
    • Je médite à qui je confierai ce dépôt, à quoi je bornerai mes demandes, à quel tribunal je pourrais avoir recours.
    • Méditer où on ira d’abord, par où on passera.
    • Méditer si on acceptera telle proposition.
  3. Approfondir une pensée.
    • Figure mélancolique, il méditait profondément devant le monceau de ferraille et de cendres qui représentait sa défunte motocyclette. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 64 de l’éd. de 1921)
  4. (Absolument) Faire une méditation pieuse.
    • Les religieux, les séminaristes ont des heures réglées pour méditer en commun.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Méditer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉDITER. v. tr.
Réfléchir sur quelque chose, l'examiner mûrement, de manière à l'approfondir. Méditer un sujet, une idée, une question, une difficulté. Méditer les principes d'un art, les vérités éternelles. C'est un livre à méditer. J'ai médité longtemps cette question. Méditez le sujet qui vous est donné. Absolument, Ce philosophe passe sa vie à méditer. Il y a des gens qui sont incapables de méditer. Méditer sur un sujet, sur une question, sur une difficulté. Méditer sur Dieu, sur l'âme, sur le monde. Il signifie aussi Projeter, penser à faire une chose, réfléchir aux moyens de l'exécuter. Méditer un projet, une entreprise. Méditer une bonne, une mauvaise action. Méditer la ruine de quelqu'un. Méditer une vengeance éclatante. Une entreprise longtemps méditée. Une réponse méditée. Avec un infinitif ou une proposition pour complément. Méditer de réparer une faute, de reprendre une affaire interrompue. Je méditais comment j'éviterais ce danger. Je médite à qui je confierai ce dépôt, à quoi je bornerai mes demandes, à quel tribunal je pourrais avoir recours. Méditer où on ira d'abord, par où on passera. Méditer si on acceptera telle proposition.

MÉDITER signifie aussi absolument Faire une méditation pieuse. Les religieux, les séminaristes ont des heures réglées pour méditer en commun.

Méditer : définition du Littré (1872-1877)

MÉDITER (mé-di-té) v. a.
  • 1Faire de ceci ou de cela l'objet d'une réflexion profonde. Quand on passerait sa vie à méditer les changements que l'on voit à la cour tous les jours, on n'y comprendrait rien, Sévigné, 23 juin 1681. Méditons donc aujourd'hui, à la vue de cet autel et de ce tombeau, la première et la dernière parole de l'Ecclésiaste, l'une qui montre le néant de l'homme, l'autre qui établit sa grandeur, Bossuet, Duch. d'Orl. Je ne m'étonne donc plus s'il prêchait si saintement au peuple fidèle le mystère de Jésus-Christ qu'il avait si bien médité, Bossuet, Bourgoing. Depuis longtemps elle y avait mis [à sa langue] une garde de circonspection, et méditait dans le silence les miséricordes du Dieu de ses pères, Massillon, Avent, Mort du pécheur. Méditer sans cesse Jésus-Christ, recourir à lui, se nourrir de sa doctrine… est la seule conscience et le devoir le plus essentiel du fidèle, Massillon, Avent, Divinité de J. C. Des empires détruits je méditai la cendre, Lamartine, Méd. I, 2.
  • 2Penser à faire une chose. Coriolan, zélé patricien, et le plus grand de ses capitaines [de Rome], chassé malgré ses services par la faction populaire, médita la ruine de sa patrie, Bossuet, Hist. I, 8. Pendant qu'il [un conquérant] rassemble de nouvelles forces et médite de nouveaux carnages…, Bossuet, Anne de Gonz. Et qui sait si l'ingrate, en sa longue retraite, N'a point de l'empereur médité la défaite ? Racine, Brit. III, 6. J'ignore contre Dieu quel projet on médite, Racine, Athalie, IV, 5. Sans doute il médite un libelle, Gilbert, Mon apologie. Là je vais, dans mon sein méditant à loisir Des chants à faire entendre aux siècles à venir…, Chénier, Hermès.

    Penser à avoir. Méditant un sonnet, médite un évêché, Régnier, Sat. II. Éprouvé-je un revers, je médite un plaisir, Dorat, Feinte par amour, III, 7.

  • 3 V. n. Réfléchir avec force et maturité sur quelque chose. Méditer sur un sujet. Méditer sur Dieu, sur l'âme. Il y a longtemps qu'elle médite sur cette déclaration, Sévigné, 455. Il vaut mieux ne point méditer que de méditer sur des chimères, Malebranche, Rech. vérité, III, 2, 9.

    On dit quelquefois en ce sens : méditer à. Ceux qui y penseront sérieusement [à une proposition], et qui voudront avec moi prendre la peine d'y méditer, Descartes, Rép. II, 11. Croyez-vous, ma bonne, que vos affaires ne tiennent pas une grande place dans mon cœur ? je crois que j'y médite plus tristement que vous, Sévigné, 4 oct. 1684. Peu lire et beaucoup méditer à nos lectures, Rousseau, Hél. I, 12. Je vous promets bien de m'occuper beaucoup du respectable objet de vos lettres, d'y réfléchir, d'y méditer, et de ne vous répondre…, Rousseau, Lett. au prince de Wirtemberg, 17 oct. 1763.

    Absolument. Je ne conseillerai jamais à personne de le lire, sinon à ceux qui voudront avec moi méditer sérieusement, et qui pourront détacher leur esprit du commerce des sens, Descartes, Médit. préface, 9. Certes plus je médite et moins je me figure Que vous m'osiez compter pour votre créature, Racine, Brit. I, 2. Vous comptez donc aller vivre en philosophe à la campagne ?… ce n'est guère que dans la retraite qu'on peut méditer à son aise, Voltaire, Lett. Tressan, 28 fév. 1767. Je méditais cette nuit ; j'étais absorbé dans la contemplation de la nature, Voltaire, Dict. phil. Religion. L'homme qui médite est un animal dépravé, Rousseau, Inég. 1re part. Comme je crois l'avoir dit, je ne puis méditer qu'en marchant, Rousseau, Confess. IX. J'ai médité longtemps, assis sur les tombeaux, Non pas pour y chercher dans la mélancolie Le secret de la mort, mais celui de la vie, Delille, Imagin. VII.

    Méditer que. Après que j'ai eu médité que ceux qui ne se connaissent point en pierreries sont trompés par le moindre éclat, Bossuet, Serm. l'Honn. du monde, 2.

  • 4Réfléchir aux moyens de faire quelque chose. Méditer de réparer une faute. Il y a longtemps que je médite de vous écrire.

    Méditer si. Méditer si on continuera d'écrire.

    Méditer où, par où. Méditer où l'on ira, méditer par où on attaquera l'ennemi.

    Méditer comment. Méditer comment on conduira une discussion.

    Méditer à qui, à quoi, à quel. Méditer à qui on confiera un dépôt, à quoi on bornera ses demandes, à quel tribunal on aura recours.

    Méditer qui, quel. Je méditais qui je choisirais pour médecin, quel remède serait propre à me soulager.

  • 5Faire une méditation pieuse. Écoutez à ce propos le profond raisonnement, non d'un philosophe qui dispute dans une école, ou d'un religieux qui médite dans un cloître…, Bossuet, Duch. d'Orl.
  • 6Se méditer, v. réfl. Être médité, projeté. Il y a long temps que cela se méditait.

HISTORIQUE

XVIe s. Dieu… J'ay dormi sur tes faicts, aspre à les mediter, Je me suis reveillé sur la mesme pensée, Desportes, Œuvres chrest. XVIII, psal. 139.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « méditer »

Étymologie de méditer - Wiktionnaire

Du latin meditor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de méditer - Littré

Lat. meditari, méditer, dont le sens propre est s'exercer au physique et au moral : meditatio campestris, les exercices du Champ de Mars (comparez μέδομαι, songer à, et voy. MÉDECIN).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « méditer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méditer medite play_arrow

Conjugaison du verbe « méditer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe méditer

Citations contenant le mot « méditer »

  • La recette pour que la méditation déploie tous ses effets bénéfiques ? Il est utile de méditer le plus régulièrement possible, tous les jours, même à petites doses, comme un vrai rituel, conseille le médecin. leparisien.fr, Comment occuper les enfants : la méditation dès l’âge de 2 ans - Le Parisien
  • En adoptant une position confortable qui empêche de s'endormir. Il n'est pas nécessaire de se mettre en tailleur, on peut méditer assis sur une chaise ou un fauteuil, le dos droit, les yeux clos ou mi-clos. Nous nous initions généralement à la pratique méditative par une méditation du souffle : on se détend et on se concentre sur les va-et-vient de l'air dans les narines. Il ne faut pas forcer, aller à son rythme et prendre du plaisir. Il est normal d'être assiégé de pensées, il faut les observer et les repousser doucement. Quand l'esprit erre, on le ramène sur le souffle, on s'ancre. www.pourquoidocteur.fr, S'initier à la méditation pour mieux vivre le confinement
  • Comment fait-on pour méditer? , Magazine Education Jeunesse | La méditation, à quoi ça sert ?
  • Toutefois, la méditation n’est la solution miracle pour tous. En effet, d’autres scientifiques ont au contraire montré que, chez certains, méditer pouvait augmenter la sensation d’anxiété et provoquer des hallucinations. En mai 2019, une étude parue dans la revue Plos One prouvait par exemple que ces expériences négatives étaient plus fréquentes (+65%) chez les personnes engagées dans des techniques de méditation déconstructive comme le Vipassana.  www.pourquoidocteur.fr, Méditation transcendantale : ses effets sur le cerveau ont été mesurés
  • Contrairement à ce qu’on pourrait penser, tous les confinés n’ont pas de temps à dédier à la lecture ou au sport.à l’évasion partielle, momentanée. Et momentanément apaisante. En revanche, ils devraient tous trouver dix minutes dans leur emploi du temps tout tourneboulé pour méditer. Quelques petits instants suffisent en effet à déposer son lot de contrariétés et d’inquiétudes. Et de manière durable. Encore faut-il pratiquer régulièrement... et être initié. Nice-Matin, Un temps pour soi. Et si vous vous mettiez à la méditation guidée? - Nice-Matin
  • Après le chemin de croix, en voici un autre. Cet exercice spirituel nous propose de méditer 14 passages des Écritures, reprenant les apparitions de Jésus après la Résurrection. À pratiquer chaque vendredi jusqu'à la Pentecôte. La Vie.fr, Exercice spirituel : Méditer le chemin de lumière
  • Vous pouvez la faire n'importe où, mais il est conseillé de méditer dans un endroit calme. , Covid19 : Méditation avec Robert pendant le confinement | lepetitjournal.com
  • La méditation sur smartphone serait-elle en passe de devenir le nouvel opium du peuple des stressés ? Trouver un meilleur sommeil, se recentrer, favoriser la concentration, gérer son temps... en cinq, dix ou vingt minutes par jour, c'est ce que promettent (vendent, plus exactement) les applications Mind, Headspace ou Petit Bambou. Avec 4,5 millions d'utilisateurs et des contenus traduits en quatre langues, cette dernière, d'origine française, connaît un succès croissant depuis sa création, en 2014. "Nous accueillons 7 000 nouvelles personnes par jour en ce moment", se félicite son cofondateur Benjamin Blasco. L'idée virale qui convertit ? La possibilité de méditer partout, jour après jour, en suivant un programme établi par un comité d'experts (dont le pape de la pleine conscience, Christophe André), et selon ses propres besoins du moment : "Joie au travail", "Sommeil serein", "Lâcher prise"...   LExpress.fr, Méditez où vous voulez... mais confiné ! - L'Express Styles
  • Il y aurait encore tant à dire sur la méditation, ses pratiques et ses effets, mais l’heure est venue de vous libérer pour que vous puissiez à votre tour méditer ou retourner à vos occupations. FranceSoir, La méditation, un exercice de l’esprit pour retrouver bien-être et santé
  • Dr Megan Jones Bell explique : « Si vous marchez pendant 10 minutes, vous pouvez en profiter pour faire une marche consciente. Vous n’êtes pas obligé d’avoir les yeux fermés pour méditer. Vous pourriez essayer un exercice de relaxation afin de débrancher votre cerveau pour la soirée : un footing en pleine conscience avec nos audios faits en partenariats avec Nike par exemple. De nombreuses portes d’entrée vers la méditation sont à votre disposition ». Forbes France, Et Si La Méditation Était La Botte Secrète Des Bons Dirigeants ? | Forbes France
  • Oui, car c'était une étude remarquable, qui a fait date. Elle impliquait d'ailleurs déjà Matthieu Ricard qui en a été l'un des co-signataires avec Antoine Lutz, un chercheur de l'Inserm à Lyon que je considère comme le pionnier, en France, des études de neurosciences sur la méditation. Elle montrait que le cerveau d'un patient en train de méditer émet plus d'ondes gamma que la normale. Ces ondes électriques de très haute fréquence (supérieure à 35 Hz) que sont les ondes gamma témoignent d'une activité cérébrale intense, par exemple lorsque nous accomplissons une action qui met tous nos sens en éveil. L'activité électrique enregistrée sur le cerveau des grands méditants montre une plus grande présence d'ondes gamma, quelle que soit la tâche effectuée. La même étude mettait aussi en lumière, chez ces sujets, une activité très intense au niveau du cortex préfrontal gauche par rapport à la partie droite, ce qui a été interprété comme la preuve d'une capacité très développée à ressentir des affects positifs. En cas de dépression, c'est souvent l'inverse qui se présente. Les Echos, C'est prouvé, méditer fait du bien au cerveau ! | Les Echos
  • Je ne crois pas qu’il y ait des moments plus propices que d’autres. Il faut d’abord se demander ce que c’est que méditer. Pour moi, ce n’est pas se vider la tête afin de devenir plus performant. C’est entrer en rapport avec son humanité, avec attention, tendresse, vérité. Ce n’est pas s’enfermer dans sa bulle, pratiquer l’évitement, la fuite émotionnelle : fuir ne résout rien. La méditation, c’est un engagement dans le monde, un acte éthique. Elle aide à se désaliéner de ce qui entrave la vie en nous. Il ne faut pas avoir peur de rencontrer ce que l’on est, pour transformer ses peurs en amour, compassion, bienveillance. S'imposer d’être calme nous rend malheureux. Faire le vide, cela ne marche pas, et cela crée une sorte de culpabilité, parce qu’on n’y parvient pas. Méditer ce n’est pas développer un plus grand contrôle, mais découvrir un rapport plus confiant à la vie. En ce sens, la méditation pour moi est un peu le contraire de la manière dont elle est aujourd’hui présentée par beaucoup. La Vie.fr, Fabrice Midal : “À travers la méditation, en période de crise, on transforme son angoisse”
  • Chaque séance est différente, certaines vont être consacrées aux émotions, d’autres à la patience ou à la confiance. L’enfant va apprendre à observer ses pensées, ses émotions et ses sensations, et d’en prendre conscience. Plusieurs exercices sont possibles : balayage corporel, faire attention aux pensées, aux sons ou encore à la respiration. Si votre enfant est plus agité, qu’il rigole ou n’arrive pas à tenir en place, n’hésitez pas à utiliser son mouvement pour méditer. Demandez-lui ce qu’il ressent dans son ventre quand il rigole par exemple.  So Soir, Méditation : quels bienfaits pour vos enfants ?
  • Des bancs et des chaises jalonnent le jardin qui sont autant d'invitations à lire, méditer, se reposer. En le parcourant au pas de charge, il y a pour deux bonnes heures de visite. Mais ce n'est pas l'esprit du lieu et aucun circuit prédéfini n'est imposé. « Les gens vont où ils veulent. On aime à dire que c'est le visiteur qui choisit son temps. » leparisien.fr, Seine-et-Marne : calme et beauté au jardin du Point du jour à Verdelot - Le Parisien
  • La méditation a de plus en plus d'adeptes. Il faut dire que ses avantages et bienfaits sont nombreux. Voici 5 lieux où apprendre à méditer et méditer dans la capitale. Grazia.fr, 5 lieux zen où pratiquer la méditation à Paris - Grazia
  • Dans ce cours, je vais vous montrer en 7 séances comment méditer tout simplement. Chaque séance présentera des outils et des ressources que vous pourrez facilement mettre en œuvre dans votre quotidien. FemininBio, Fabrice Midal : Méditer pour faire face - Méditation #5 - FemininBio
  • Et si on apprenait à méditer à l’école ?  Cela se fait déjà au Danemark et pour la première fois en France, la mairie de La Rochelle a décidé d’introduire un programme de méditation dans toutes les écoles primaires de la ville.  Franceinfo, Apprendre à méditer… à l'école !
  • Alors, méditer confiné : bonne ou mauvaise idée ? cerveauetpsycho.fr, Christophe André : « la méditation, un voyage intérieur en temps de confinement » | Cerveau & Psycho
  • Faut dire que la langue française oblige à choisir son camp : dans le dico, les verbes médire et méditer se suivent sans rien pour les séparer. Deux verbes siamois, donc. Le premier, apparu en 1160 se définit par « dire du mal avec intention de nuire » et se décline en toutes médisances, avec pour synonymes calomnier, débiner, cancanner, casser du sucre, clabauder, diffamer, vilipender, dauber, etc… Le second, formalisé autour de 1495, évoque un état d’esprit, une profonde réflexion, l’abord de sujets philosophiques ou religieux. On médite sur soi-même, à renfort de prières, maximes, sonnets, vers et versets mais on peut aussi méditer des projets plus prosaïques comme une évasion. Comme quoi, en deux entrées, le Larousse emberlificote l’humain dans ce qu’il peut avoir de plus vil comme de plus noble. Vanity Fair, La chronique du Concierge masqué : Médire ou méditer, que choisir ?
  • Des enfants qui méditent… est-ce possible? La première image qui nous vient en tête lorsque l’on pense à la méditation est une personne assise en position du lotus, les yeux fermés, qui fait des OM. Eh oui, les enfants peuvent méditer ainsi, mais ils commencent rarement de cette façon! La pratique méditative vient d’une tradition du bouddhisme, mais elle s’est modulée pour s’adapter à différents contextes et individus. Certains enfants apprécieront de retrouver leur calme en position méditative, mais les exercices sont nombreux et variés afin qu’ils expérimentent plutôt la pleine conscience, aussi nommée la présence attentive. Sympatico, Pourquoi les enfants devraient-ils méditer?
  • En règle générale, et pas qu’aujourd’hui, elle aide à accepter le vide, l’ennui et la solitude. Pour beaucoup, ce sont des choses insupportables, apparentées à la mort. La méditation peut aider à apprivoiser cet espace-là, à se ressourcer grâce au silence. Méditer parfois seulement cinq minutes dans sa journée permet d’accéder à cette solitude nécessaire pour se ressourcer, se retrouver. Dans ce contexte de confinement, parfois en famille et dans des espaces réduits, méditer aide à mieux vivre avec les autres. La vie en communauté nous fait nous perdre de vue, nous avons tendance à nous noyer notamment dans les tâches du quotidien. La méditation est une sorte de rendez-vous avec soi-même. En cela, ma manière de méditer est beaucoup plus rassurante que cette injonction à être zen et positif. CNEWS, Cours de méditation en ligne : «il faut faire la paix avec notre humanité», note le philosophe Fabrice Midal | CNEWS
  • Hacene, qui pourtant est familier avec la médiation, avoue avoir souffert de la position assise pendant l’expérience. "On est assis sur des coussins sur le sol, sans réelle possibilité de bouger. Le corps n’est pas habitué à cette position sur de longues durées. C’était très douloureux… mais après plusieurs heures à méditer, à se concentrer sur la douleur, celle-ci s’en va, comme elle est venue. Je n’imaginais pas que ce soit possible. Je suis vraiment allé au-delà de ce que je pensais pouvoir faire avec cette retraite." , TEMOIGNAGE: "La méditation a changé ma vie" | lepetitjournal.com
  • Petit bambou et Mind ont bien cogité avant de méditer et piquer le concept au bouddhistes qui, eux, le diffuse gratuitement. ladepeche.fr, "Antidote" à la frénésie, la méditation séduit de plus en plus les confinés - ladepeche.fr
  • Alors le FNDC étant un mouvement civil non armé, ne peut lutter qu’avec ses moyens face à un régime pire qu’une armée d’invasion. Dans ce cas, faut-il blâmer les bourreaux ou les victimes ? A chacun de méditer au-delà de ses envies et émotions. Mosaiqueguinee.com, Tribune : Faut-il blâmer les bourreaux ou les victimes ? (Par Aliou Bah) - Mosaiqueguinee.com
  • Bons gestionnaires mais politiques étriqués, ces « frugaux » ont bien du mal à voir plus loin que le bout de leur dette. Pourtant, l’évolution d’Angela Merkel ne devrait-elle pas les inspirer ? Elle qui a su comprendre qu’en cas de déluge, son pays aussi serait inondé. Une leçon à méditer pour les ouvreurs de parapluie professionnels… , Economie | Vaudeville à Bruxelles
  • Méditer dans les transports en commun ? Si l’idée peut paraître saugrenue, en réalité elle se révèle accessible, et surtout bénéfique. En effet, cette pratique peut permettre de dépasser nombre de difficultés quotidiennes et nous apporter plus de bien-être et de sérénité. La sophrologue Cindy Chapelle nous donne les clés pour bien méditer. Doctissimo, 10 clés pour méditer dans les transports
  • Il suffit de 10 minutes par jour consacrées à la méditation pour en ressentir les bienfaits. Besoin de se recentrer, évacuer le stress et relâcher la pression ? Il existe de nombreuses applications pour méditer en pleine conscience. On a sélectionné nos 4 applis préférées pour s'initier à la pratique et se mettre dans sa bulle. aufeminin, 4 applications de méditation pour rester zen
  • Cette molécule est tout de même à être surveillée par les bonnes personnes. Nous ne vous recommandons pas de la prendre sans avis médical. Néanmoins, une dose de dexaméthasone injectée aux patients atteints de la COVID-19 pourrait réduire les risques. Selon quelques chiffres sortant des données de divers hôpitaux, un tiers des patients intubés survivraient au virus. Pour les patients sans aides respiratoires, ce chiffre serait d’un cinquième. Des résultats encourageants, mais qui restent à méditer. , Dexaméthasone : un médicament de plus contre la Covid-19 ?
  • Avec 7 scientifiques en interne (sur 200 salariés), Headspace se veut l’application experte de l’impact de la mindfulness (ou méditation de pleine conscience), notamment pour lutter contre le burn-out au travail. Aujourd’hui, certaines assurances maladie en Angleterre proposent des rabais aux assurés qui acceptent de méditer régulièrement avec Headspace, à condition qu’ils partagent leurs données. Bilan, Quatre applis pour méditer - Bilan
  • Période de stress ou envie d’apprendre à votre enfant à déconnecter pour mieux se recentrer : les raisons pour méditer avec son bout de chou ne manquent pas ! Nos conseils pour une méditation réussie à tous les coups. aufeminin, Comment méditer avec son enfant ?
  • À partir de 11 heures, l’association des Amis de Saint-Sauveur propose une exposition sur le thème "Présence des artistes à Saint-Sauveur", pour faire découvrir quelques œuvres d’artistes. L’occasion de venir à la rencontre de cette toute jeune association luzéenne, qui a également invité la Société d’Economie Montagnarde pour présenter sa revue "En Baredyo". À partir de 14 h 30 pour les enfants puis 16 h 30 pour les grands, l’artiste Manu Topic propose des ateliers de stone balance. Cette discipline consiste à créer des structures de pierres en jouant sur les points de pressions, la gravité et le contrepoids pour un résultat final à la fois spectaculaire et esthétique. Manu en donne sa définition : "Le stone balancing est un art, un hobby, une façon de méditer, un art de vivre." nrpyrenees.fr, Saint-Sauveur en fête ce mercredi - nrpyrenees.fr
  • De nombreux lieux de l'île de Tsushima brillent par leur beauté et leur calme dans GoT sur PS4. Jin Sakai peut méditer et écrire un poème japonais en les trouvant, ce qui débloquera un élément cosmétique unique à chaque lieu de composition de haïku, sur lequel vos choix sont notés. Millenium, Soluce Ghost of Tsushima : Position des Haïkus - Millenium
  • Méditez de préférence le ventre vide. En effet, la digestion peut perturber la méditation et favoriser la somnolence. Si vous avez peur de ne pas "tenir" le matin, prenez une toute petite collation, une pomme ou quelques fruits secs par exemple, et prévoyez votre petit-déjeuner après la séance de méditation. Le soir, essayez de manger léger et en conscience, laissez passer quelques heures avant de méditer, juste avant le coucher. NotreTemps.com, Méditation: 3 questions pas si bêtes
  • Il n’y a aucune obligation à pratiquer la méditation, la chose est entendue. Mais quel dommage de se priver de ses bénéfices : régulation des émotions, prise de distance et de recul, clarté mentale, concentration accrue, sentiment d’ancrage… Abondants sont les ouvrages, guides audio et autres applis qui promettent la sérénité en quelques séances. Si certains, nombreux, y parviennent, d’autres, tout aussi nombreux, se découragent. Les tempéraments contemplatifs ou les introvertis cérébraux sont a priori plus disposés à méditer que les extravertis, les hyperactifs ou encore les anxieux. Pour ces derniers, laisser filer ses pensées ou porter son attention sur telle ou telle partie de son corps est quasiment mission impossible. Paradoxalement, en se popularisant, la méditation est devenue de plus en plus sophistiquée. Et on a oublié que méditer, c’est simplement s’asseoir et se « laisser être ». , Comment méditer... quand on n’y arrive pas ? | Psychologies.com
  • Même s’il est possible de méditer dans un environnement bruyant (cela peut même être un « exercice »), ces conditions ne sont pas favorables. La méditation sera plus ressourçante si vous la vivez dans le calme. Selon votre environnement familial, il est donc important de vous aménager un coin protégé des allées et venues de votre entourage. Cet espace peut tout à fait être très réduit, du moment qu’il est isolé. Notamment si vous avez des enfants qui sont susceptibles de venir vous interrompre ! De plus, l’exiguïté peut créer un sentiment de sécurité et favoriser votre concentration. Rappelons-nous que les moines méditent souvent dans de toutes petites cellules dans leurs moments de solitude. Mais cette perception est très personnelle et certains préfèrent pratiquer dans un espace ouvert. , 12 conseils pour aménager un coin méditation à la maison | Psychologies.com
  • Notre conseil du jour : méditer quelques minutes dans la journée ne peut que vous faire du bien. , Horoscope chinois du Lundi 20 juillet 2020
  • "A méditer" la bonne blague ! les frères Russo ont prouvé qu'ils étaient de piètres metteurs en scène (revoyez le découpage et le montage de leurs scènes d'action dans les bouses marvelienes, c'est ni fait ni à faire). Ca sent le gros gâchis de fric en perspective, alors que d'autres productions le mériteraient plus cet argent ! EcranLarge.com, The Gray Man : le prochain obus de Netflix réunit un budget monstre, des acteurs stars, et l'équipe d'Avengers : Endgame - Actualité Film - EcranLarge.com
  • Non, méditer, ça ne veut pas dire "faire le vide dans sa tête" ou (pire) "ne penser à rien" ! Au contraire :pratiquer la méditation en pleine conscience, ça signifie "être pleinement présent à soi". Topsante.com, Méditation chez soi : 5 conseils pour débuter - Top Santé
  • A la lumière de la crise politique que vit le pays et des signes de l’effondrement économique et social que vit le monde après la pandémie du nouveau coronavirus, dans une situation régionale très tendue accentuée par les conflits partisans qui ont atteint leur paroxysme, je pense qu’il est nécessaire, pour nous tous, de nous arrêter pour méditer et d’assumer nos responsabilités si nous voulons une opportunité sérieuse pour sortir de ce tunnel. www.businessnews.com.tn, Appel à rectifier la trajectoire !
  • Dans les versions gratuites, l’auteur y partage sa définition de la méditation et vous accompagne dans votre cheminement : “Mettez vos soucis dans une valise et soyez juste là. Un être humain assit sur la terre et entrez dans la confiance que tout est juste”, indique-t-il, d’une voix posée dans la version audio de “Foutez-vous la paix, commencez à vivre”, son best-seller publié en 2017. “Continuez même si c’est compliqué, assure-t-il. C’est paradoxal, mais on médite que si on n’arrête de chercher à méditer”. Les Echos Start, Méditation : 5 façons de commencer à pratiquer | Les Echos Start
  • Quoi de mieux que la méditation pour se relaxer et se recentrer sur soi ? Pourtant, il n’est pas toujours facile de s’y mettre seul et de maintenir un rythme régulier. Voici 4 applications pour méditer chez soi. Vogue Paris, Méditation : 4 applis à télécharger pour méditer chez soi | Vogue Paris
  • « Quand le singe monte au cocotier, il doit avoir les fesses propres. » Ségolène Royal peut méditer sur ce proverbe africain. L'Aisne nouvelle, L’écologie est devenue un combat trop politique
  • Le petit plus : La section « Toutes vos statistiques » permet de visualiser le nombre de séances et de programmes finalisés, le temps de minutes passées à méditer ainsi que le nombre de personnes qui, en temps réel, méditent elles aussi. Idéal en ces temps confinés. Le Monde.fr, Cinq applis pour méditer en pleine conscience
  • La méditation, cent fois on a voulu s’y mettre, cent fois on a baissé les bras devant tant de logistique. Or, méditer n’exige pas forcément de se mettre en legging et en tailleur. En réalité, certaines activités du quotidien peuvent nous ramener au présent et à nous-même. Explications. , 4 façons de méditer sans se mettre en tailleur - Elle
  • Pourquoi le régime méditerranéen peut-il vous faire perdre du poids ? Santé Magazine, Tout savoir sur les bienfaits de la méditation | Santé Magazine
  • Stimulation du système immunitaire, amélioration de l'humeur, de la mémoire, de l’attention et de la forme physique, les études sur les bienfaits de la nature s’accumulent …. Si on ne peut pas aller marcher en pleine forêt pour marcher, respirer, méditer et bénéficier d’un réel "médicament vert", on peut toujours faire pousser des plantes chez soi, avec des kits très simples d'utilisation (type kits Prêt-à-pousser). Même si on n'a pas la main verte, ça marchera ! Femme Actuelle, Animaux, méditation... tout ce qui nous aide à guérir plus vite : Femme Actuelle Le MAG
  • Les bienfaits de la méditation dans la lutte contre le stress, l’anxiété et même la dépression sont très bien connus et appréciés à travers le monde entier. Lorsqu’on est touché par une de ces souffrances psychologiques, des pensées négatives nous envahissent un cercle vicieux débute. Pour s’en débarrasser, on apprend à méditer et à chaque expiration, on imagine que le stress s’échappe. Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., 5 bienfaits de la méditation pour se sentir en meilleure santé
  • Nous avons aussi pu observer que les effets de la pratique de la pleine conscience étaient plus forts pour les participants ayant récemment terminé leur programme MBSR (depuis mois de 2 ans), et pour ceux qui déclaraient continuer à méditer régulièrement. The Conversation, Quand méditer mène sur la voie de la consommation éthique
  • L'homme n'est point fait pour méditer, mais pour agir. De Jean-Jacques Rousseau
  • Chaque fois que tu allumeras une cigarette, médite. Ou bien tu fumeras moins, ou bien tu vas beaucoup méditer. De Louise Leblanc / Le Sang de l'or
  • Il n'est pas nécessaire de méditer au nom de Jésus, de Bouddha ou de qui que ce soit. Il suffit de méditer, tout simplement. Méditer. De Yehudi Menuhin

Images d'illustration du mot « méditer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « méditer »

Langue Traduction
Corse medite
Basque gogoeta
Japonais 瞑想する
Russe медитируют
Portugais meditar
Arabe يتأمل
Chinois 幽思
Allemand meditieren
Italien meditare
Espagnol meditar
Anglais meditate
Source : Google Translate API

Synonymes de « méditer »

Source : synonymes de méditer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « méditer »


Mots similaires