La langue française

Improviser

Sommaire

  • Définitions du mot improviser
  • Étymologie de « improviser »
  • Phonétique de « improviser »
  • Citations contenant le mot « improviser »
  • Traductions du mot « improviser »
  • Synonymes de « improviser »
  • Antonymes de « improviser »

Définitions du mot improviser

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPROVISER, verbe trans.

A. − Improviser qqc.
1. Dans le domaine artistique
a) MUS. Composer et exécuter simultanément (un morceau musical). Un sujet de fugue (...) sur lequel Bach improvisa séance tenante une admirable fugue de clavecin (D'Indy, Compos. mus., t. 2, 1, 1897-1900, p. 87).Il me demande de lui présenter un thème de quelques notes, sur lequel il improvise aussitôt de brillantes fioritures, assez étoffées ma foi (Gide, Journal,1930, p. 999).Sartre et Herbaud chantaient à pleine gorge des airs qu'ils improvisaient (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 335).
Absol. Il me donnait quelque idée de Beethoven lui-même improvisant au clavier (Alain, Propos,1921, p. 326).La liberté du chanteur qui improvise sur l'instrument à cordes (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 827).
P. anal. Il montra du poing le buisson où improvisait le rossignol (Arnoux, Rossignol napol.,1937, p. 197).
b) LITT. Composer et déclamer simultanément (un texte à caractère littéraire). Il dit au musicien de l'accompagner avec sa flûte, puis il improvisa les vers suivants (Barrès, Cahiers, t. 14, 1922, p. 122).Dans les congrès, il improvisait des quatrains, en allemand et en français (Sartre, Mots,1964, p. 115).
− Dans le domaine du théâtre.Porel nous offrait alors galamment son théâtre, et instantanément, nous improvisions à nous trois la représentation annoncée dans les journaux (Goncourt, Journal,1887, p. 632) :
1. Les pièces faites pour les interprètes que je viens d'énumérer se rapprochaient de la commedia dell' arte en ce sens que j'en composais le canevas et que mes acteurs improvisaient le dialogue en se conformant à leur caractère et à leur situation. A. France, Pt Pierre,1918, p. 77.
P. ext. Improviser un cours, un discours. Ce matin j'ai improvisé à mes élèves de l'école Lafayette une leçon sur Pascal (Du Bos, Journal,1922, p. 92).Il ne laissa même pas à Suzanne le temps d'improviser une plaidoirie (Duhamel, Suzanne,1941, p. 202) :
2. Dans certains cas, je suis amené à improviser mes propos. Alors, me laissant saisir par une émotion calculée, je jette d'emblée à l'auditoire les idées et les mots qui se pressent dans mon esprit. Mais, souvent, j'écris d'avance le texte et le prononce ensuite sans le lire. De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 127.
Au part. passé. Le marquis, irrité contre le temps présent, se fit lire Tite-Live; la traduction improvisée sur le texte latin l'amusait (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 272).
Absol. Si, par hasard, je trouvais un plaisir vif à improviser en chaire comme M. l'abbé Le Cloud, je suivrais ce métier (Stendhal, Lamiel,1842, p. 30).J'ai fait mon cours (...); vingt minutes me sont restées pendant lesquelles il a fallu que j'improvise (Green, Journal,1941, p. 95).
2. P. ext.
a) [L'accent est mis sur l'absence de préparation] Susciter, créer, faire apparaître subitement. Improviser un plan, un mensonge. Il prétendit (...) qu'une pièce pareille lui ouvrirait le théâtre et lui improviserait un nom (MmeV. Hugo, Hugo,1863, p. 85).Sa conversation, très vivante et riche, n'improvise rien, on le sent. Il récite des vérités qu'il a patiemment élaborées (Gide, Journal,1905, p. 189).
Au part. passé. Ne comptez pas trop sur cet apostolat improvisé au moment de la peur (Renan, Avenir sc.,1890, p. 332).Ces tableaux rapides qu'on dirait improvisés, mais qui sont en réalité l'aboutissement de longs calculs (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 162).
Emploi pronom. passif. Un peu d'hypocrisie s'improvisa dans ce cœur de jeune fille (Sand, Valentine,1832, p. 95).Tout ce que ça prouve c'est que l'action ne s'improvise pas (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 549).
Emploi pronom. réfl. indir. Il ne profite jamais d'une discussion pour s'improviser une opinion (Martin du G., Devenir,1909, p. 36).Une sorte de valeur d'échange (...) lui permettant de s'improviser une situation dans tel petit trou de province (Proust, Swann,1913, p. 191).
b) [Avec l'idée d'un recours à un matériau de fortune] Préparer, réaliser (quelque chose) en grande hâte et au pied levé. Improviser un décor :
3. Il fut résolu qu'on improviserait pour moi une chambre à coucher dans cette partie du château, et l'on choisit à cet effet la chambre la plus petite, une espèce de boudoir un peu fané et décrépit, qui n'en est pas moins charmant. Baudel., Paradis artif.,1860, p. 367.
Au part. passé. Il attacha solidement à son balcon une couverture transformée en corde à nœuds; et, malgré le péril de la tentative, il descendit, à l'aide de cette échelle improvisée, sur la terrasse de Mademoiselle Sidonie (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 67).C'étaient aussi toutes sortes d'inventions ingénieuses, de brancards improvisés avec des fusils, liés à l'aide de bretelles de sac (Zola, Débâcle,1892, p. 301).
Improviser un repas. Bien sûr qu'il fallait manger! Seulement, on mangerait ce qu'on pourrait, et on improvisa, sur un guéridon roulé devant le feu, le dîner le plus drôle (Id, Nana,1880, p. 1237).Ils improvisent un déjeuner sur les marches de l'escalier et s'amusent prodigieusement de cette table à gradins (T'Serstevens, Itinér. esp.,1933, p. 50).
Au part. passé. Puis on s'assit devant un dîner improvisé en quelques minutes (Maupass., Contes et nouv., t. 1, En fam., 1881, p. 362).
c) [Avec l'idée d'un résultat peu cohérent] Dans le domaine littéraire.Nos livres à nous donnent l'impression d'avoir été improvisés; ce sont des brouillons que nous livrons au public (Green, Journal,1948, p. 218) :
4. Aux récits improvisés, je vins à préférer les récits préfabriqués; je devins sensible à la succession rigoureuse des mots : à chaque lecture ils revenaient, toujours les mêmes et dans le même ordre, je les attendais. Dans les contes d'Anne-Marie, les personnages vivaient au petit bonheur, comme elle faisait elle-même : ils acquirent des destins. Sartre, Mots,1964, p. 35.
d) Rare
À l'improvisé. De manière improvisée. Puis, par un tour dans lequel, à l'improvisé toutes les voix suivirent, Sacha sauta dans une chanson neuve, plus allègre encore (Giono, Eau vive,1943, p. 359).
Au part. passé, emploi subst. masc. à valeur de neutre. La campagne est envahie, le Cayla peuplé, bruyant, gai de jeunesse, la table entourée de convives inattendus, l'improvisé dispense de cérémonie (E. de Guérin, Journal,1840, p. 399).
B. − Improviser qqn + subst. désignant un rôle.Confier à quelqu'un au pied levé un rôle pour lequel il n'est pas préparé. [P. ell. du compl. dir.] Pour encadrer cette armée, il avait fallu improviser des généraux, des états-majors, des colonels (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 251). Comme on ne peut improviser des remplaçants, on traite de nouveau avec les mêmes, sur des bases nouvelles (Alain, Propos,1934, p. 1231).
Au part. passé. Dehors, un service d'ordre improvisé s'efforçait de disperser l'attroupement qui s'était amassé devant l'immeuble (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 551).Beaucoup de ces infirmiers et de ces fossoyeurs d'abord officiels, puis improvisés, moururent de la peste (Camus, Peste,1948, p. 1360).
Emploi pronom. réfl. Devenir subitement; se doter subitement d'une compétence. D'ailleurs, on ne pouvait s'improviser vendeuse, il fallait un apprentissage (Zola, Bonh. dames,1883, p. 656).C'était vrai qu'il s'improvisait notre capitaine et voilà que, d'emblée, il prenait toutes dispositions susceptibles d'assurer la défense de la place (G. Leroux, Parfum,1908, p. 52).On ne s'improvise pas amoureux d'un jour à l'autre (Duhamel, Nuit St-Jean,1935, p. 189).
REM. 1.
Improvisant, -ante, adj.rare. Qui improvise. L'inatteignable intuition improvisante est toujours donnée pour nous dans l'œuvre même et dans le chant qu'elle anime (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 64).
2.
Improvisement, subst. masc.,rare, vx. Action d'improviser. Synon. improvisation.Vous devriez introduire chez vous l'improvisement que voici : Faites mettre dans le salon un cahier de papier et des plumes. Pendant que vous faites votre sieste, il n'est pas impossible que quelque désœuvrée ou désœuvré ait la bonne pensée d'écrire quelques lignes des cancans du jour (Mérimée, Lettres ctesse de Montijo, t. 2, 1854, p. 4).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pʀ ɔvize], (il) improvise [ε ̃pʀ ɔvi:z]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1642 « chanter ou composer sans préparation » (Oudin Fr.-Ital.). Empr. à l'ital.improvvisare « id. » (dep. 1547, La Gigantea ds Batt.), dér. de improvviso « qui arrive de manière imprévue », empr. au lat. imprōvīsus « id. », composé de in- et de prōvīsus, part. passé de prōvidēre « prévoir ». Fréq. abs. littér. : 859. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 916, b) 1 452; xxes. : a) 897, b) 1 433. Bbg. Hope 1971, p. 289.

Wiktionnaire

Verbe

improviser \ɛ̃.pʁɔ.vi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’improviser)

  1. Composer, sans préparation et sur-le-champ, des vers, un air de musique, un discours, etc.
    • Improviser un brillant développement sur tel ou tel sujet. - Improviser des variations sur un air, sur un thème, sur un motif donné. - À peine ose-t-il improviser quelques phrases.
    • (Absolument) Il improvise avec une étonnante facilité. - Improviser sur le piano.
  2. (Par extension) Organiser sans préparation antérieure.
    • Avec une vigueur remarquable, ils se mirent à improviser un blockhaus autour du canon à pivot et à longue portée qu’on avait placé là. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 235 de l’éd. de 1921)
    • (Pronominal)La société enrichie la veille par des spéculations, honnêtes ou non, joignait à ses richesses des titres nobiliaires ; chacun s’improvisait comte, marquis ou baron. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p.240, Bloud & Barral, 1883)
    • On ne s'improvise pas usurier, il faut parvenir d'abord à une méritoire insertion dans la mafia des gens bien placés pour exploiter leur prochain. — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol.46, n°46, p.121)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPROVISER. v. tr.
Composer, sans préparation et sur-le-champ, des vers, un air de musique, un discours, etc. Improviser un sonnet. Improviser un brillant développement sur tel ou tel sujet. Improviser des variations sur un air, sur un thème, sur un motif donné. À peine ose-t-il improviser quelques phrases. Absolument, Il improvise avec une étonnante facilité. Improviser sur le piano. Il signifie, par extension, Organiser sans préparation antérieure. Improviser une fête, un bal, un concert, une manifestation, etc.

Littré (1872-1877)

IMPROVISER (in-pro-vi-zé)
  • 1 V. n. Faire sans préparation et sur-le-champ des vers, de la musique, un discours. Cet orateur n'improvise pas, tous ses discours sont écrits d'avance. Il m'est arrivé… d'entendre tout à coup improviser sur le clavecin, comme les Italiens improvisent en vers, Staël, Allem. I, 2, Mœurs.
  • 2 V. a. Faire quelque chose, pièce de vers, dîner, bal, etc. sans préparation et sur-le-champ. Improviser un dîner. Tous disaient qu'on n'avait jamais écrit ni improvisé d'aussi beaux vers, Staël, Corinne, II, 1.

    Fig. Improviser un système, une explication, les donner, les exposer sans préparation.

  • 3S'improviser, v. réfl. Être improvisé. Une pareille fête ne s'improvise pas.

HISTORIQUE

XVIe s. Improviser, Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « improviser »

Ital. improvvisare, de improvviso, qui vient de in négatif, et provviso, prévu, du latin provisus, de pro, en avant, et visus, vu, de videre, voir (voy. VOIR). On a dit, au XVIe siècle, en imitant l'italien, à l'improvis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin imprōvīsus, composé de in- et de prōvīsus, participe passé de prōvidēre (« prévoir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « improviser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
improviser ɛ̃prɔvize

Citations contenant le mot « improviser »

  • Pour réussir, il ne suffit pas de prévoir. Il faut aussi savoir improviser. De Isaac Asimov
  • La difficulté de la paternité contemporaine tient notamment au fait qu'il faut improviser. De Christine Castelain-Meunier / Cramponnez-vous les pères
  • Dans le comique, improviser totalement est assez difficile. Bon nombre d'acteurs peuvent improviser, jusqu'à un certain niveau… le niveau où vous voyez les acteurs s'amuser beaucoup plus que le public ! De Steve Coogan
  • On ne peut pas vivre toute sa vie avec la même tête si elle ne nous convient pas. Il ne faut pas hésiter à improviser, imaginer et se transformer complètement. De Michel Polnareff / Spèrme
  • Dans le monde des pianistes, Nikolai Kapustin faisait figure d’antisèche géniale pour ceux qui ne savent pas improviser, mais veulent s’improviser jazzman le temps d’un bis percutant. Son répertoire compte 161 œuvres publiées, dont 20 sonates pour piano, la plupart virtuoses et mêlant figures du classique et langage du jazz. Le compositeur et pianiste russe, qui ne se considérait lui-même pas comme un musicien de jazz, est décédé à Moscou le 2 juillet dernier. France Musique, Classique info du vendredi 17 juillet 2020
  • Ce jeudi 9 juillet, ils étaient trois à improviser autour des thèmes donnés par Michel Alban sur le parvis de la médiathèque (exceptionnellement cette semaine) à Vélizy-Villacoublay (Yvelines). Trois enfants car le jeudi, les ateliers théâtre leurs sont destinés. Et le mardi, place aux adultes. , Yvelines. Des ateliers théâtre gratuits à Vélizy-Villacoublay | 78actu

Traductions du mot « improviser »

Langue Traduction
Anglais improvise
Espagnol improvisar
Italien improvvisare
Allemand improvisieren
Chinois 凑合
Arabe ارتجل
Portugais improvisar
Russe импровизировать
Japonais 即興
Basque bertsotan
Corse improvisà
Source : Google Translate API

Synonymes de « improviser »

Source : synonymes de improviser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « improviser »

Partager