La langue française

Loquace

Sommaire

  • Définitions du mot loquace
  • Étymologie de « loquace »
  • Phonétique de « loquace »
  • Citations contenant le mot « loquace »
  • Traductions du mot « loquace »
  • Synonymes de « loquace »
  • Antonymes de « loquace »

Définitions du mot « loquace »

Trésor de la Langue Française informatisé

LOQUACE, adj.

[En parlant d'une pers.] Qui parle volontiers et abondamment. Devenir, rendre loquace Il commença, lui si peu loquace, de me tenir des discours confus, presque poétiques par le tour et le vocabulaire, de me parler du ciel et de la saison (Duhamel, Jard. bêtes sauv.,1934, p. 137).
Rem. Synon. plus recherché de bavard, prolixe (ce dernier s'applique plutôt aux discours, aux écrits trop longs), volubile (lequel implique à la fois abondance et rapidité).
Loquace sur.Qui a beaucoup à dire sur. Il devenait loquace sur la gymnastique (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 258).
P. métaph. :
... la petite si banale en costume de mariée était devenue charmante; maintenant le corps s'effilait en une grâce timide; les lignes trop loquaces sous la robe mondaine s'étaient tues; sous le suaire religieux, les contours n'étaient plus qu'une naïve ébauche; il y avait eu comme un recul d'années, comme un retour aux formes devinées de l'enfance. Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 209.
P. méton. Qui fait s'exprimer abondamment. Une passion, une hilarité loquace. Que pouvaient produire les efforts que l'on a tentés pour amener l'Espagne à la liberté loquace d'une assemblée délibérante? (Chateaubr., Congrès Vérone, t. 1, 1838, p. 20).
Emploi subst. C'est un illogique et un loquace, avec un flux de paroles fatigantes, au milieu desquelles une expression de peintre ou d'observateur vous repince l'attention et vous rengrène dans sa conversation (Goncourt, Journal,1882, p. 174).
REM.
Loquacement, adv.,rare. En parlant abondamment. Malheureusement mon porteur était dans les vignes et zigzaguait loquacement (Amiel, Journal,1866, p. 482).
Prononc. et Orth. : [lɔkas], [-kwas]. Att. ds Ac. dep. 1835. ,,On prononce locouace`` (Ac. 1835, 1878); ,,qua se prononce coua`` (Ac. 1935). Prononc. [-kwas] partout sauf Besch. 1845. Prononc. [-kas] ds Besch. 1845 et, à titre de var., ds Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930, Pt Rob. (cour.), Warn. 1968, Lar. Lang. fr., Lexis 1975. « Sur dix personnes de diverses professions libérales interrogées à cet égard, (...) huit [ont] loquace et deux lokace » (Rouss.-Lacl. 1927, p. 154); Martinet-Walter 2973, en revanche, [-kas] (16/17). Étymol. et Hist. 1765 (Voltaire, Philosophie [de l'Histoire par feu M. l'abbé Bazin] Princ. diact., ch. 15 ds Littré). Empr. au lat.loquax, -acis « loquace, verbeux, bavard, babillard ». Fréq. abs. littér. : 89.

loquace « qui parle beaucoup et volontiers »

Wiktionnaire

Adjectif

loquace \lɔ.kas\ ou \lɔ.kwas\ masculin et féminin identiques

  1. Qui parle beaucoup.
    • Et pendant cette opération, le loquace caporal interpellait toujours le voyageur, qui ne pouvait l’entendre. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1 partie, ch. 3, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873, p. 19)
    • Je me propose de converser à discrétion avec ce brave homme pour peu qu’il soit loquace. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. LII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Maintenant qu’est passée la période loquace où la facilité de langage et les attitudes impressionnantes étaient une condition nécessaire pour atteindre à la prééminence politique, le contrôle tombe de plus en plus entièrement dans les mains d’une classe d’avocassiers et d’intrigants, à l’esprit souple et tenace. — (H. G. Wells, Anticipations, 1901, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Société du Mercure de France, Paris, 1904)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOQUACE. (Dans ce mot et dans le suivant, QUA se prononce COUA.) adj. des deux genres
. Qui parle beaucoup. Cet homme est très loquace.

Littré (1872-1877)

LOQUACE (lo-koua-s') adj.
  • Qui parle beaucoup. Je ne vois aucun moraliste parmi nous, aucun de nos loquaces prédicateurs, aucun même de nos tartufes qui ait fait la moindre réflexion sur cette habitude affreuse [le meurtre des animaux], devenue chez nous nature, Voltaire, Philosophie, Princ. d'act. ch. 15. Quoique le cygne soit assez silencieux, il a néanmoins les organes de la voix conformés comme ceux des oiseaux d'eau les plus loquaces, Buffon, Ois. t. XVII, p. 34.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « loquace »

Lat. loquacem, de loqui, parler ; comparez le grec λάσϰω, crier, parler, et le sanscrit lap, parler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1765) Emprunté au latin loquax (« bavard »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « loquace »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
loquace lɔkas

Citations contenant le mot « loquace »

  • Karine Ferri est très peu loquace lors que le sujet touche à sa vie privée, pourtant dans les colonnes de Télé Loisirs, paru ce lundi 20 juillet, elle a fait tomber ses barrières. En effet, l'animatrice que l'on retrouve dans Danse avec les stars et The Voice a parlé de son programme pendant ces vacances d'été, mais pas que. "Je retrouve la maison familiale avec mes parents, mon mari et mes enfants. On profite de la plage pour faire du paddle, du canoë et admirer les fonds marins. Le soir, on organise des compétitions de pétanque avec des amis, accompagnées d’un bon barbecue," a-t-elle raconté. Gala.fr, Karine Ferri, amoureuse et fière de son mari Yoann Gourcuff, « un papa formidable » - Gala

Traductions du mot « loquace »

Langue Traduction
Anglais talkative
Espagnol hablador
Italien loquace
Allemand gesprächig
Chinois 健谈的
Arabe كثير الكلام
Portugais falador
Russe разговорчивый
Japonais おしゃべりな
Basque talkative
Corse parlante
Source : Google Translate API

Synonymes de « loquace »

Source : synonymes de loquace sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « loquace »

Partager