Ligoté : définition de ligoté


Ligoté : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LIGOTER, LIGOTTER, verbe trans.

A. − Lier étroitement. Puis, quand je vis qu'il allait passer, je le bâillonne, je le ligote, je le déshabille (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Champ d'oliv., 1890, p. 95).Krogold se jette sur le tout, renverse l'homme, le ligote, c'est un soldat, il l'égorge de sa propre courte lame comme un porc (Céline, Mort à crédit,1936, p. 33):
1. ... alors ils attachaient une corde au bras, tiraient dessus de toutes leurs forces, disloquaient l'épaule (...). Et la même scène se reproduisait pour arrêter les pieds. Eux aussi n'atteignaient pas la place que les exécuteurs avaient marquée. Il fallut lier le torse, ligotter les bras pour ne pas arracher les mains du bois... Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 270.
Argot
Lier avec une corde ou une ficelle du nom de ligot. Il est urgent de le ligotter, c'est-à-dire de lui attacher une ou deux mains (Larchey, Dict. hist. arg.,1878, p. 221).Il semble résulter des débats [du procès intenté à La Lanterne] que certains agents ligotent leurs prisonniers (La Petite lune,1878-79, no34, p. 2).
B. − Au fig.
1. Péj. Priver de liberté d'action, enchaîner avec des liens moraux. On ligotte la femme avec des préjugés (Péladan, Vice supr.,1884, p. 71).Cette charité n'humiliait pas le bénéficiaire, ni ne le ligotait par les chaînes de la gratitude (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 375):
2. Cet amour était pour lui, et surtout pour sa femme, une chaîne volontaire qui pesait sur leur vie, ligotait leurs mouvements; on eût dit que, du moment qu'on avait des enfants, la vie personnelle fût finie et qu'on dût renoncer pour toujours à son propre développement... Rolland, J.-Chr., Maison, 1909, p. 1042.
Emploi pronom. Se ligoter par des vœux est horrible (Green, Journal,1937, p. 98).
2. Rare et fam. Captiver. Synon. embobiner.Une si petite fille s'est arrangée pour si bien ligoter un si grand monsieur (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1909, p. 86).
REM.
Ligoté, subst. masc.Celui qui est ligoté, moralement enchaîné ou considéré comme tel. Corrompre pour dominer, telle est la devise de l'affreuse Boîte [la Sûreté générale] qui n'accepte au Ministère de l'Intérieur qu'un complice comme Schrameck (...) qu'un ligoté comme Marraud ou Tardieu, ou qu'un crétin comme Maunoury (L. Daudet, Police pol.,1934, p. 96).
Prononc. et Orth. : [ligote], (il) ligote [ligɔt]. Att. ds Ac. 1935. -otter (supra) par infl. de garrotter. Étymol. et Hist. 1. 1605 ligotter la vigne « émonder, nettoyer, tailler la vigne [à l'origine prob. : la lier] » (O. de Serres, Théâtre d'Agric., III, 4 ds Hug.), sens noté par Cotgr. 1611; 2. 1800 part. prés. fém. substantivé ligotandes « cordages » Hist. des brigands chauffeurs ds Sain. (Sources arg. t. 2, p. 91); 1815 « lier, garotter » (Chanson du malfaiteur Winter ds Esn.); 1837 (Vidocq, Mém., Suppl., I, 61 ds Sain., op. cit., t. 2, p. 139). Dér., avec dés. -er, de ligote, attesté dès l'a. fr. au sens de « courroie intérieure du bouclier » 3equart xiiies. [ms] (A. de Paris, Alexandre, éd. Elliott Monographs, Br. II, 10, 172, leçon ms N), puis en arg. mod. au sens de « corde mince pour attacher le poignet de la main droite des détenus » (1837 Vidocq, Voleurs; vocab. ds Sain., op. cit., t. 2, p. 139), prob. d'origine mérid. (cf. ligot et l'utilisation de ligoter par O. de Serres), mais non attesté dans les dict. d'occitan. Fréq. abs. littér. : 123.
DÉR.
Ligotage, subst. masc.Action de ligoter, résultat de cette action. (Dict. xixeet xxes.). Arg. Action de lier avec une ligote (corde, ficelle). Au fig. Action d'enchaîner moralement. L'affaire avait dû se conclure sous Constans, l'épouvantable ministre de l'intérieur qui, gouverneur d'Indochine, fit assassiner le malheureux haut fonctionnaire Richard, lequel apportait en France la preuve de ses concussions et de ses crimes, le ligotage fut repris sous Waldeck-Rousseau, un des hommes, avec Briand, les plus funestes que la démocratie ait enfantés (L. Daudet, Brév. journ.,1936, p. 41). [ligɔta:ʒ]. 1resattest. 1879 (Procès de la Lanterne, 27 janv., plaidoierie de M. Delattre ds Rigaud, Dict. arg. mod., 1881 : le ligotage enchaîne les mains au moyen d'une ficelle que l'on serre savamment jusqu'à ce que le sang jaillisse), 1883 fig. (Huysmans, Art mod., p. 89 : le ligotage officiel des écoles); de ligoter, suff. -age*.
BBG. Quem. DDL t. 2 (s.v. ligotage).

Ligote, subst. fém.,var. graph. V. ligoter, étymol. et hist.

Ligoté, subst. masc.Celui qui est ligoté, moralement enchaîné ou considéré comme tel. Corrompre pour dominer, telle est la devise de l'affreuse Boîte [la Sûreté générale] qui n'accepte au Ministère de l'Intérieur qu'un complice comme Schrameck (...) qu'un ligoté comme Marraud ou Tardieu, ou qu'un crétin comme Maunoury (L. Daudet, Police pol.,1934, p. 96).

Ligoté : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

ligoté \li.ɡɔ.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe ligoter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ligoté : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIGOTER. v. tr.
Lier étroitement. Autrefois, les nourrissons étaient ligotés dans leur maillot. Fig., Les fonctionnaires sont souvent ligotés par trop de prescriptions administratives.

Phonétique du mot « ligoté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ligoté ligɔte play_arrow

Citations contenant le mot « ligoté »

  • Trois individus d’origine extra-européenne ont été condamnés par la justice après avoir été reconnu coupables du cambriolage du domicile d’une femme de 84 ans près de Rennes. Ils avaient ligoté leur victime, traumatisée. TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous, Rennes. Trois extra-européens condamnés pour avoir ligoté et cambriolé une femme de 84 ans - TVLibertés - 1ère chaîne de réinformation | Nous, c'est vous
  • Justice La Dominicaine de 30 ans qui avait attaqué lâchement, en 2015, son ex-beau-père tenancier d’un restaurant à Morges a écopé d’une peine de 6 ans de prison ferme. Avec 3 complices, elle avait ligoté et blessé le vieil homme et sa fille avant de prendre la fuite avec un butin de 8000 francs. , Braquage à Morges: six ans de prison pour une...
  • Selon la même source, les éléments de la gendarmerie nationale ont ouvert une enquête dimanche, suite à la découverte du corps du vieil homme. La victime a été retrouvée ligotée et égorgée, cinq mois après le signalement de sa disparition mystérieuse. Observ'Algérie, Algérie : Un homme porté disparu depuis 5 mois retrouvé ligoté et tué à Skikda
  • Menacés, ils ont été contraints d’ouvrir leur maison aux deux malfaiteurs. Les victimes ont ensuite été ligotées et séquestrées, tandis que leurs agresseurs fouillaient leur habitation. Ces derniers se sont emparés de bijoux, de téléphones portables ainsi que des cartes bancaires du couple avant de prendre la fuite. Actu17 - L′info Police Sécurité Terrorisme., Marseille : Un couple qui rentrait de soirée braqué, ligoté et dépouillé à domicile par des hommes armés
  • « Il ne s'y attendait pas » : Édouard Philippe « ligoté » par Emmanuel Macron ? Gala.fr, « Il ne s'y attendait pas » : Édouard Philippe « ligoté » par Emmanuel Macron ? - Gala

Images d'illustration du mot « ligoté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ligoté »

Langue Traduction
Corse attaccati
Basque lotuta
Japonais 縛られた
Russe связали
Portugais amarrado
Arabe مقيد
Chinois 绑起来
Allemand gefesselt
Italien legato
Espagnol atado
Anglais tied up
Source : Google Translate API

Antonymes de « ligoté »



mots du mois

Mots similaires