La langue française

Laie

Sommaire

  • Définitions du mot laie
  • Étymologie de « laie »
  • Phonétique de « laie »
  • Citations contenant le mot « laie »
  • Images d'illustration du mot « laie »
  • Traductions du mot « laie »
  • Synonymes de « laie »

Définitions du mot laie

Trésor de la Langue Française informatisé

LAI1, LAIE, adj.

Vx. Synon. de laïque.Emploi subst. Les clercs et les lais (Ac.).
DR. ANC. Cour laie. Tribunal séculier. Traduire un ecclésiastique en cour laie (Ac.1798-1878).Avocat lai. Maître Jean Rabateau était avocat général lai; les causes criminelles lui appartenaient tandis que les causes civiles allaient à l'avocat général clerc (France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 221).
RELIG. CATH. [Dans un couvent] Frère lai, sœur laie. Synon. de frère convers, sœur converse.Les prêtres égyptiens remplissaient les clepsydres (...) dès que leur dernière goutte s'était écoulée. Il en fut de même pour les diverses clepsydres plus perfectionnées : dans les couvents, jusque bien avant dans le Moyen Âge, un frère lai ou un moine était chargé de ce service (Bassermann-Jordan, Montres, horl. et pend.,1964, p. 163).
Prononc. et Orth. : [lε]. Ac. 1694, 1718 lay, e, ensuite lai, e. Étymol. et Hist. Ca 1150 « illettré » (Wace, St Nicolas, éd. E. Ronsjö, 9 : Li un sunt lai, li un lectré); ca 1170 « qui n'appartient pas au clergé » (Rois, 83, éd. E. R. Curtius, p. 43). Du lat. eccl. laicus « commun, qui est du peuple » et « qui n'est pas clerc », gr. λ α ι κ ο ́ ς (de λ α ο ́ ς « peuple ») « qui concerne le peuple, du peuple » et « laïque (opposé à κ λ η ρ ι κ ο ́ ς v. clerc) ». Fréq. abs. littér. : 15.

LAIE1, subst. fém.

Femelle du sanglier. La laie du Fond-de-Tambour, un vieux sanglier qu'on n'arrivait pas à cerner dans sa bauge, se promenait avec quatre marcassins qu'elle venait de mettre bas (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 64).La laie fécondée part en quête d'un habitat pour sa portée future (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 4).
En appos. avec valeur d'adj. Les douze marcassins têtant leur mère laie, près de l'étang, sous la lune et sous l'œil du cerf (Giraudoux, Folle,1944, II, p.121).
Prononc. et Orth. : [lε]. Ac. 1694-1740, laye, ensuite laie. Étymol. et Hist. Ca 1170 lehe « femelle du sanglier » (Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 3020). De l'a. b. frq. lêha « id. » (cf. m. h. all. liehe « id. »). Le mot est déjà attesté sous la forme leha vers 800 dans le Capitulaire de Villis (FEW t. 16, p. 455b). Bbg. Lenoble-Pinson (M.). Le Lang. de la chasse. Bruxelles, 1977, pp. 151, 152, 163, 169.

LAIE2, subst. fém.

Chemin de terre percé dans une forêt; en partic. ,,allée séparative des coupes, assez large pour permettre le passage des voitures`` (Forest. 1946). Synon. layon1.Tracer, faire une laie dans une forêt (Ac.). Jehan l'aveugle, sous Philippe de Valois, les ambassadeurs de Georges, sous Louis XI, par quelles laies forestières passèrent-ils? (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 212).Un ou deux fusils peuvent être placés sur la ligne des batteurs pour tirer les lapins qui « rebroussent » et seulement ceux-ci; deux autres sont enfin placés dans les chemins ou laies qui limitent latéralement la battue pour arrêter ceux qui s'enfuient sur les côtés (Vidron, Chasse,1945, p. 48).
Prononc. et Orth. : [lε]. Ac. 1694-1740, laye, ensuite laie. Étymol. et Hist. 1. 1289 Pratum de la Laie « Prairie de la Forêt » (doc. ds Gdf.); 2. 1298 anglo-norm. lay « réserve dans une forêt » (Lettre d'Édouard 1erds Recueil de lettres anglo-fr., éd. F.J. Tanquerey, 71); 3. 1583 « route dans une forêt » (Cl. Gauchet, Le Plaisir des champs, éd. P. Blanchemain, Le Printemps, Chasse du blaireau, p. 36); sens contesté par K. Baldinger dans son article Fr. laie, layer, Die germanische Waldwirtschaft und eine neue Etymologie in Mél. Gamillscheg (E.), 1968, p. 55, note 11; 1604-17 « route dans une forêt » (Villeroy, Mémoires, V, 79 ds La Curne); 4. a) 1676 fig. « rayure produite sur la pierre en layant » (Félibien); b) 1676 « marteau à deux têtes des tailleurs de pierres » (ibid.) Dér. régressif de layer1*; cf. pour le sens 1, les toponymes St-Germain-en-Laye et Bellelay. 4 b dér. régressif de layer2*. Fréq. abs. littér. : 21.

LAIE3, subst. fém.

,,Marteau de tailleur de pierre tendre, dit aussi marteau bretté, dont un tranchant au moins est denté`` (Noël 1968, s.v. laye).
Prononc. et Orth. : [lε]. Ds Lar. Lang. fr. entrées laie, et, avec renvoi à la précédente, laye. Arts et litt., 1935, p. 20-04 laye. Étymol. et Hist. V. laie2.

Wiktionnaire

Nom commun 1

laie \lɛ\ féminin (pour le mâle on dit : sanglier)

  1. Femelle du sanglier.
    • Le sanglier et sa laie.
    • Laie meneuse : laie adulte dominante et ayant de l'expérience qui prend la tête de sa compagnie.
    • Laie suitée : laie accompagnée de ses marcassins encore dépendants d'elle.
    • Laie ragote : jeune laie âgée de moins de 3 ans et de plus de 2 ans.

Nom commun 2

laie \lɛ\ féminin

  1. (Exploitation forestière) Route étroite tracée dans une forêt, une futaie ou autour d’un canton de bois destiné à être vendu pour y faire une coupe.
    • Le même cortège se retrouve dans les clairières et les laies humides où il s'enrichit de quelques espèces héliophiles […]. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 149)

Nom commun 3

laie \lɛ\ féminin

  1. (Musique) Coffre qui renferme les soupapes des tuyaux d’orgue.
  2. Auge utilisée pour le pressurage du marc.

Nom commun 4

laie \lɛ\ féminin

  1. (Technique) Outil de tailleur de pierre. Hache à un ou deux tranchants finement dentelés permettant de dresser la pierre tendre.
  2. (Par extension) Effet de rayure produit sur la pierre par cet outil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAI, AIE. adj.
Laïque. Il n'est plus usité que dans cette expression Frère lai, Frère servant qui n'est point destiné aux ordres sacrés. On a dit aussi Sœur laie pour Sœur converse, qui est seul usité maintenant.

LAI s'employait aussi comme nom masculin. Les clercs et les lais.

Littré (1872-1877)

LAIE (lê) s. f.
  • La femelle du sanglier. Voyez-vous à nos pieds fouir incessamment Cette maudite laie et creuser une mine ? C'est pour déraciner le chêne assurément, La Fontaine, Fabl. III, 6. La laie, qui ressemble à tous autres égards à la truie, ne porte qu'une fois l'an, Buffon, Quadrup. t. I, p. 296.

HISTORIQUE

XIIIe s. Bien i puet on les pors et les lées chasser, Et les cers et les biches berser et archoier, Renaud de Montauban.

XVIe s. Les truyes pleines, et les layes qui ont cochonné veulent avoir chacune son tect à part, De Serres, 333. (ici, laie veut dire la femelle du porc, quand elle a mis bas).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Laie, (Jurisp.) cour laie, c’est une cour séculiere & non ecclésiastique.

Laie en termes d’eaux & forêts, est une route que l’on a ouverte dans une forêt, en coupant pour cet effet le bois qui se trouvoit dans le passage. Il est permis aux arpenteurs de faire des laies de trois piés pour porter leur chaîne quand ils en ont besoin pour arpenter ou pour marquer les coupes. L’ordonnance de 1669 défend aux gardes d’enlever le bois qui a été abattu pour faire des laies. On disoit autrefois lée.

Laie se prend aussi quelquefois pour une certaine étendue de bois.

Laies accenses dans quelques coutumes, sont des baux à rente perpétuelle ou à longues années. (A)

Laie, s. f. (Maçonnerie.) dentelure ou bretelure que laisse sur la pierre le marteau qu’on appelle aussi laie, lorsqu’on s’en sert pour la tailler.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « laie »

(Nom 1) Du vieux-francique *lêha (« femelle du sanglier ») attesté sous la forme leha vers 800 dans le Capitulaire de Villis.
(Nom 2) Du francique laida ; déverbal sans suffixe de layer.
(Nom 3) Du flamand laeye, laede, lade (« tiroir »).
(Nom 4): inconnu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine inconnue. Bas-lat. lea, leha, lefa. D'après Borel, au mot lais, p. 295, dans LACURNE, la laie est ainsi dite, parce que les chasseurs la laissent pour faire des sangliers, ou parce qu'elle demeure parmi les arbrisseaux appelés lais ; une telle étymologie n'a rien de réel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « laie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
laie

Citations contenant le mot « laie »

  • Je n’ai pas aimé la pièce mais je l’ai vue dans de mauvaises conditions : le rideau était levé et, de plus, les acteurs articulaient parfaitement. De Groucho Marx
  • Une bourde qui a donné lieu à une histoire plutôt cocasse entre voisins. Lundi, l’animal réapparaît près des jardins. Intrigué, notre lecteur décide de tirer cette affaire au clair. Il tente une approche de la bête, le groin par terre en train de chercher quelque chose à grignoter à une cinquantaine de mètres de lui. En y regardant de plus près, l’animal, qu’il avait pris pour une laie, n’était pas une femelle mais bien un mâle. Un mâle plutôt sympa au demeurant, puisqu’il n’était toujours pas effrayé par la présence de l’homme et continuait de vouloir se faire l’ami de chevaux qui broutaient dans le champ d’à côté. Mieux, il s’est entiché de la chienne du voisin qui passait par là avant de tenter des plus amples rapprochements avec les animaux des propriétaires des maisons environnantes. CharenteLibre.fr, La laie de Torsac était en fait un cochon mâle de Nouvelle-Zélande [vidéo] - Charente Libre.fr
  • Une laie s’est en effet offert une petite visite dans l’enclos voisin, peut-on lire sur les réseaux sociaux. L’institution chaux-de-fonnière a pu rouvrir après que l’animal a réintégré son enclos. , La Chaux-de-Fonds: le bassin ludique du Bois du...
  • Détenue illégalement par un chasseur, dans l’Eure, qui la confinait dans une cage de 5 m², Peggy, une laie (femelle du sanglier) de 3 ans et 122 kg a été confiée sur décision de justice, vendredi 18 octobre, au zoo-refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye. www.lechorepublicain.fr, Peggy, une laie de 122 kg, nouvelle pensionnaire du zoo-refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye - Nogent-le-Phaye (28630)
  • « Ile-de-France. Ce matin-là, je rabats, un appareil photo en main. Alors que nous rejoignons la ligne des postés, un chasseur nous alerte qu’il a très certainement touché un sanglier. Nous avançons sur le petit coteau envahi de fougères dans la direction supposée prise par le gibier. Immédiatement, nous découvrons le sanglier assis qui nous attend. Sans que nous ayons pu réagir, l’animal se jette sur Erick, l’un des rabatteurs, le bouscule puis l’attaque, le mordant à la jambe droite, et le tirant. L’homme se défend en donnant des coups de son pied droit, l’animal lâche prise et se remet immédiatement en position assise. Le rabatteur peut enfin défaire la sécurité de son épieu et servir le sanglier, tandis que celui-ci le charge de nouveau. Il s’agit d’une laie de 70 kg blessée au niveau du bas-ventre et de la patte arrière gauche. Je n’avais jamais observé un sanglier aussi belliqueux. » Olivier Bûcheron Chassons.com, La laie se jette sur l’un des rabatteurs, l’attaque, le mordant à la jambe droite, et le tirant - Chassons.com
  • C’est l’image d’une petite famille en balade au cœur d’une forêt de l’est de la France. Il y a maman laie et ses petits, tous groins au sol. Derrière la carte postale animalière se cache une réalité bien moins poétique, celle de la surpopulation du sanglier. Pour les chasseurs, ils seraient un million, pour les agriculteurs, plus de quatre millions. "La vérité se situe dans cette fourchette. Il y a peut-être 2 voire 3 millions d'individus", précise Eric Baubet de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). Comme le comptage un à un est impossible, cette estimation est basée sur les prélèvements effectués par les chasseurs. Au-delà des chiffres, tous sont d’accord pour dire que les sangliers pullulent, qu’ils causent d’importants et très coûteux dégâts partout où ils passent. Dans les forêts, où à force de fouiller le sol, ils menacent la régénération, ce qui inquiète les forestiers contraints d’engager des fonds pour protéger les jeunes plants. Et, une fois les ressources sylvestres épuisées, dans les champs cultivés avec une préférence pour les cultures de maïs en lisière de forêts ce qui provoque la colère des agriculteurs. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, REPLAY. Voir ou revoir le documentaire : "Invasion sangliers" diffusé sur France 3

Images d'illustration du mot « laie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « laie »

Langue Traduction
Anglais laie
Espagnol laie
Italien laie
Allemand laie
Chinois ie
Arabe لاي
Portugais laie
Russe laie
Japonais ライエ
Basque laie
Corse laie
Source : Google Translate API

Synonymes de « laie »

Source : synonymes de laie sur lebonsynonyme.fr
Partager