La langue française

Isolé

Sommaire

  • Définitions du mot isolé
  • Étymologie de « isolé »
  • Phonétique de « isolé »
  • Citations contenant le mot « isolé »
  • Images d'illustration du mot « isolé »
  • Traductions du mot « isolé »
  • Synonymes de « isolé »
  • Antonymes de « isolé »

Définitions du mot isolé

Trésor de la Langue Française informatisé

ISOLÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de isoler*.
II. − Adjectif
A. − [Correspond à isoler I A, II A]
1. [En parlant d'un lieu]
a) Qui est à l'écart. Bâtiment, château, pavillon isolé; ferme isolée. Pendant que cette joyeuse compagnie se livrait ainsi aux jeux et aux ris, un personnage étranger, assis au fond de la salle à une table isolée, observait le spectacle animé qui se passait devant lui (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 123).La desserte postale, télégraphique et téléphonique de certains lieux isolés impose des frais hors de proportion avec les recettes qu'on en peut attendre (Admin. P. et T.,1964, p. 12):
1. Elle resta (...) toute seule dans cette maison isolée si loin du village, sur la lisière du bois. Elle n'avait pas peur, (...) une rude vieille, haute et maigre, qui ne riait pas souvent et avec qui on ne plaisantait point. Maupass., Contes et nouv., t. 2, Mère sauvage, 1884, p. 233.
[Avec compl. prép.] Ma pensée se portait de préférence sur quelque église un peu isolée du monde, où la foi de mon troupeau serait encore naïve (Loti, Rom. enf.,1890, p. 125).
En partic. Île isolée. Île éloignée d'une côte :
2. ... sur cette île isolée, exposée à toutes les intempéries du large, en plein Océan Pacifique, les mauvais temps devaient être fréquents, et probablement terribles. Verne, Île myst.,1874, p. 142.
b) Qui n'est pas fréquenté. Bois, itinéraire, quartier, secteur, site isolé; contrée, route, vallée isolée. Je suis allé à Vouthon, le pays d'Isabelle Romée, la mère de Jeanne d'Arc. (...) Vouthon, maigres forêts, grands pays isolés et simples de ligne (Barrès, Cahiers, t. 6, 1907, p. 122):
3. ... même (...) quand la foule abonde sous les arbres reverdis de ce parc, (...) la rue Linné demeure calme (...). S'il se produit dans ce coin isolé de Paris une affluence inusitée, c'est que les portes de l'hospice de la Pitié s'ouvrent aux visiteurs des malades. Bourget, Disciple,1889, p. 12.
2. [En parlant d'un être vivant]
a) Qui se trouve, qui vit à l'écart du groupe. Passant, voyageur isolé. Des pelotons de cavalerie (...) venaient pendant la nuit opérer des coups de main autour du camp français et massacrer les soldats-isolés (Grousset, Croisades,1939, p. 354).Un individu isolé survit difficilement (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 696):
4. L'approche du cerf d'Europe comme du cerf Sika ne peut vraiment être pratiquée avec chances de succès qu'au moment du rut. À toute autre époque, les mâles isolés ou en bande se laissent rarement surprendre... Vidron, Chasse,1945, p. 87.
Emploi subst. Les quelques isolés qui s'engageaient dans l'action finissaient par épouser les idées des hommes en place et s'orientaient de la même manière qu'eux (Debatisse, Rév. silenc.,1963, p. 141).V. agréger ex. 31 et aimant2ex. 14.
ARM. Soldat qui n'appartient pas à un corps ou qui se trouve momentanément hors de celui-ci. Dépôt, centre d'accueil des isolés :
5. Je prenais (...) pour toutes les troupes, des mesures visant à régulariser les mouvements des colonnes de trains et des convois, comme aussi à ressaisir et à réunir les isolés par tous les moyens possibles. Foch, Mém., t. 1, 1929, p. 86.
b) En partic. [En parlant d'un être hum.]
α) Qui est sans famille, sans ami. Vivre isolé. Orphelins tous deux (...) isolés tous deux (...) perdus au milieu du monde (Dumas père, Fille du régent,1846, II, 13, p. 204).Yves se sentit isolé, méconnu, abandonné et, au milieu de la pâtisserie devant Saint-Philippe-Du-Roule, fut près de pleurer dans sa tasse (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 113):
6. Pendant la récréation, Fondant restait isolé, immobile contre le mur ou contre le marronnier. Les autres gamins, quoi qu'ils fussent pour la plupart des enfants battus eux-mêmes, le délaissaient, sans affectation, par instinct simplement : il sentait trop les coups. Frapié, Maternelle,1904, p. 262.
Emploi subst. Elle m'aima! moi! (...) pauvre bouffon, pauvre isolé (Dumas père, Lorenzino,1842, II, 4, p. 245):
7. Je songeais à tout cela en regardant allumer le gaz, sentant ma détresse d'isolé accrue par la tombée des ombres. Que vais-je faire après dîner? J'étais seul, tout seul, perdu lamentablement. Maupass., Contes et nouv., t. 1, Ami Patience, 1883, p. 1240.
β) Qui n'est pas intégré à la société; que ses choix, ses activités singularisent. Penseur, chercheur isolé. Cf. fondamental B 1 c :
8. L'homme qui vit de sa foi est nécessairement isolé. À toute heure du jour, il est en profond désaccord avec son siècle; à toute heure du jour, il est seul et d'une certaine manière il fait figure de fou. Green, Journal,1950, p. 106.
Emploi subst. En dehors de cette série de peintres on trouve quelques isolés difficiles à classer : Lebasque, Laprade... (Mauclair, Maîtres impressionn.,1923, p. 195).
c) [P. méton.]
α) [En parlant d'une activité, d'un laps de temps] Que l'on fait, que l'on passe seul. Existence isolée. Au long d'une jeunesse isolée, calme, où il ne se passe rien, le jeune homme s'est habitué à se regarder vivre (Mauriac, Enf. chargé de chaînes,1913, p. 123):
9. ... il m'est impossible de déployer toutes mes facultés (mes curiosités, mes activités, mes vénérations) dans le travail isolé de ma bibliothèque. Barrès, Cahiers, t. 9, 1911, p. 36.
β) [En parlant d'un sentiment, d'une sensation] Qui concerne une seule personne. Hallucination isolée :
10. ... il n'est plus une seule souffrance isolée, une seule torture en ce monde qui ne se répercute dans notre vie de tous les jours. Camus, Actuelles I,1944-48, p. 160.
3. [En parlant d'une chose]
a) Qui est sans rapport avec son entourage. Une langue n'est pas une simple collection de mots isolés; c'est le système des rapports de toute espèce des mots entre eux (Cousin, Hist. philos. xviiies., t. 2, 1829, p. 304).L'histoire n'est pas une vaine série de faits isolés, mais une tendance spontanée vers un but idéal (Renan, Avenir sc.,1890, p. 172).Devant cet ensemble de signes isolés ou intriqués, il importe de penser à la possibilité d'un début de méningite tuberculeuse de l'adulte jeune (QuilletMéd.1965, p. 361):
11. ... mon caractère adhère à moi (il n'est pas une fiche anthropométrique qui peut circuler de main en main), il est une totalité concrète (et non une combinatoire de traits isolés et abstraits), il est cet individu que je suis. Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 345.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce contemplateur [V. Hugo] nous enseigne qu'il n'y a pas que le clair, le certain, le fixe, l'isolé : il nous restitue le mystère, le changement, la solidarité de tout être et de toutes choses (Barrès, Déracinés,1897, p. 506).
Spécialement
α) ARCHIT. Qui se détache d'un ensemble, qui n'est pas attenant aux autres éléments de l'ensemble. Colonne, statue isolée. Les monastères du mont Athos possèdent des clochers de construction postérieure à la plupart de leurs autres édifices; aucun d'eux n'est joint aux églises : ce ne sont donc que des campaniles isolés (Lenoir, Archit. monast.,1852, p. 315).
β) ÉLECTR. Qui est recouvert d'un matériau isolant; qui est muni d'un isolateur :
12. Pour ces deux dernières armes [le sabre et l'épée], le linoléum ou le liège traditionnel [de la piste] est recouvert de tissu métallisé isolé et mis à la masse, afin d'éliminer les touches positives à terre. Jeux et sports,1967, p. 1433.
γ) THERMODYNAMIQUE. Système isolé. Système dont les interactions avec tous les autres systèmes qui lui sont extérieurs sont négligeables (d'apr. Encyclop. internat des sc. et des techn., Paris, Presses de la Cité, t. 5, 1971, p. 160). C'est donc le principe corrigé : dans un système isolé, l'énergie se conserve mais se dégrade, que s'est édifiée la thermodynamique (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 109).
P. métaph. :
13. ... la possibilité de ma mort signifie que je ne suis biologiquement qu'un système relativement clos, relativement isolé, elle marque seulement l'appartenance de mon corps à la totalité des existants. Sartre, Être et Néant,1943, p. 619.
b) Qui est seul de son espèce. Au milieu s'élevait un arbuste isolé d'aubépine rose (Lamart., Nouv. Confid.,1851, p. 24).« Vive le Roi! » proférèrent quelques voix isolées parmi l'attention muette (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 168).On entend toujours le son de toile déchirée des mitrailleuses, et, de temps à autre, des rafales isolées de coups de fusil (Malraux, Conquér.,1928, p. 90):
14. Quand tout un pays mobilise, quand l'immense majorité (...) accepte l'obligation de la défense nationale, quoi de plus vain, de plus voué à l'échec, qu'un acte isolé d'insubordination? Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 537.
SYNT. Applaudissement, bruit, pas isolé; accident, cas, comportement, effort, événement, exemple, indice, témoignage isolé; détonation, note isolée; démarche, impression, observation, opinion, présence, réaction, remarque, rencontre, tentative isolée.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre :
15. Attendre le fait, c'est par définition, attendre l'isolé, c'est préférer par positivisme, l'accident à l'essentiel, le contingent au nécessaire, le désordre à l'ordre... Sartre, Esq. théorie émot.,1939, p. 5.
B. − [Correspond à isoler I B] Qui est extrait de l'organisme. Les cellules isolées ont le singulier pouvoir de reproduire, sans direction ni but, les édifices qui caractérisent les organes (Carrel, L'Homme,1935, p. 125).Un cœur isolé de grenouille peut battre pendant trente-trois jours, pourvu qu'il soit placé en chambre humide et baigné de liquide physiologique ou de plasma sanguin (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 61).
C. − [Correspond à isoler I C] Qui est envisagé dans l'absolu, indépendamment du contexte. Socrate explique que la physiologie d'un homme isolé est trop difficile et que l'analyse est plus facile sur cet homme agrandi qu'est une cité (Claudel, Corresp. [Avec Gide], 1899-1926, p. 133):
16. Une fois connue la disposition des atomes dans le cristal d'une part et, d'autre part, la constitution de l'atome isolé avec son noyau et son cortège d'électrons, les théoriciens ont voulu prévoir les modifications de cette structure électronique des atomes, dues à leur rapprochement régulier dans le cristal. Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 191.
Prononc. et Orth. : [izɔle]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1575 « façonné comme une île » (G. Paradin, Continuation de l'histoire de nostre temps, Paris, G. de la Nouë,110, vods Fonds Barbier), cf. 1636 (Monet : Isolé, façonné an Ile; lieu isolé) cf. infra étymol.; 1676 une colonne Isolée, une maison Isolée (Félibien, p. 627); b) 1759 « écarté, solitaire » (Voltaire, Candide, chap. 7, p. 43 : ils arrivent à une maison isolée); 2. 1694 « solitaire, sans liens » cœurs isolés (Boursault, Mots à la mode, sc. 8 ds Brunot t. 4, p. 533); 1696 (La Bruyère, Caractères, X, 18, ibid. : il [le favori] est détaché de tout et comme isolé); 3. a) 1758 « séparé de son contexte » passage isolé (Rousseau, Lettre à d'Alembert, Préface, p. 3); 1794 (faits) isolés « séparés de leur environnement, établis séparément (pour mieux les analyser) » (Condorcet, Esq. tabl. hist., p. 233); b) 1831 (fait) isolé « rare ou unique » (Lamennais ds L'Avenir, p. 316). Empr. à l'ital.isolato « construit en îlot, séparé » formé comme part. passé du verbe isolare (dér. de isola « île ») « rendre comme une île, séparer » attesté dep. le xvies. (Batt.) et se rattachant au sens de « maison indépendante » ou « îlot de maisons » (cf. Monet 1636, s.v. Isle : Ile, une ou plusieurs maisons, ne tenans an rien aus maisons voisines, mais aians leur passage libre, tout autour) du lat. class. insula. Fréq. abs. littér. : 2 685. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 310, b) 2 961; xxes. : a) 3 788, b) 3 875. Bbg. Archit. 1972, p. 24. - Hope 1971, p. 290. - Quem. DDL t. 9.

Wiktionnaire

Adjectif

isolé \i.zɔ.le\

  1. Qui est séparé de choses de même nature ou d’une autre nature.
    • Non contents de traquer les fourrageurs et d’enlever les hommes isolés, les Indiens commençaient à menacer ouvertement la place. — (Washington Irving, Voyages et découvertes des compagnons de Colomb, Paris : librairie Hachette & Cie, 3e éd., 1893, chap.6)
    • Pas de fermes isolées, rien que des bourgs formés de maisons les plus dissemblables, qu’une lézarde de géraniums essaye en vain d’appareiller, […]. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Les foules se massaient autrefois dehors pour écouter des dictateurs ou des prophètes : elles sont isolées, désormais, de plus en plus reliées par la télévision ou Internet. — (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, p. 900)
  2. Qui ne tient pas au mur de l’édifice, en parlant de colonne, de statue.
  3. Rare, unique, qui ne se répète pas.
    • Pour l’instant, on n’a que quelques cas isolés de cette maladie.
  4. Seul, solitaire, sans relations.
    • Elle se trouva bien isolée après la perte de son fils.
  5. (Familier) Qui est protégé de la conduction de flux.
    • Le toit de la maison est bien isolé par de la laine de verre.
    • Le câble électrique est isolé du reste du circuit.
  6. (Physique) Qualifie un système qui n’est soumis à aucune force ou qui ne peut échanger ni énergie ni matière avec l’extérieur.
  7. (Topologie) Se dit d’un point x d’un espace topologique tel que {x} soit ouvert.
    • Note : Si X est un espace topologique, un point d’une partie A de X est isolé s’il existe un voisinage V de x dans X tel que l’intersection de V et de A soit égale au singleton {x}.

Forme de verbe

isolé \i.zɔ.le\

  1. Participe passé masculin singulier de isoler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ISOLÉ, ÉE. adj.
Qui est séparé de choses de même nature ou d'une autre nature. Habiter une maison isolée. Un endroit isolé. Colonne isolée, statue isolée, Colonne, statue qui ne tient point au mur de l'édifice.

Littré (1872-1877)

ISOLÉ (i-zo-lé, lée) part. passé d'isoler
  • 1Qui est comme une île, qui est séparé de tout ce qui est voisin. Cette partie du monde n'a pas été peuplée comme toutes les autres, ni dans le même temps ; elle est demeurée, pour ainsi dire, isolée et séparée du reste de la terre par les mers et par ses hautes montagnes, Buffon, 5e époq. nat. Œuvr. t. XII, p. 253.

    Colonne isolée, statue isolée, colonne, statue qui ne tient point au mur de l'édifice.

    Fig. Ah ! que mon cœur n'est-il de ces cœurs isolés, Qui par aucun endroit ne tiennent à la terre, Qui sont à leur devoir sans réserve immolés, à qui la grâce assure une pleine victoire ! Deshoulières, t. II, p. 75.

  • 2 Par extension, écarté, solitaire. Ils arrivent à une maison isolée, entourée de jardins et de canaux, Voltaire, Candide, 7. Sa mère, peu de temps hélas ! Vint tous les soirs dans la vallée Visiter la tombe isolée ; Mais son amante ne vint pas, Millevoye, Chûte des feuilles.
  • 3Séparé de ses connexions. Ces propositions isolées ont un sens tout différent de celui qu'elles ont dans le contexte. Il n'y a point d'être ni de qualité qui soient isolés dans la nature, Raynal, Hist. phil. XI, 22.

    Acclamations isolées, acclamations qui, dans une foule, ne partent que d'un individu. La foule fut généralement muette ; on n'entendit que des acclamations isolées.

  • 4 Fig. Qui n'est pas joint à d'autres hommes. Il n'y a malheureusement que les fripons qui fassent des ligues, les honnêtes gens se tiennent isolés, Duclos, Consid. mœurs, ch. 4. On a comparé les hommes isolés à des ressorts épars, Raynal, Hist. phil. XIX, 2.

    Dans l'administration militaire, homme isolé, soldat isolé, celui qui se trouve n'appartenir momentanément à aucun corps.

    Fig. Qui vit sans relations de parenté ou d'amitié. C'est un homme isolé. Vivre isolé. Isolés ! ah ! messieurs, le joli mot ! il charme ; Qui jamais avant elle, à l'âge où la voilà, Avec tant de justesse a placé ce mot-là ? Boursault, Mots à la mode, sc. 8. Quand, fatigué de travail ou de société, ce qui arrive bientôt, je me trouve avec moi-même et isolé comme je le suis, D'Alembert, Lett. au roi de Prusse, 27 févr. 1777. Il se trouve plus isolé que jamais, Genlis, Veillées du chât. t. II, p. 376, dans POUGENS.

    À qui personne ne s'intéresse. Isolé, n'ayant d'autre appui que lui-même, Condorcet, Bertin.

  • 5Qui est placé sur des corps non conducteurs, de manière à garder l'éleclectricité communiquée. Corps isolé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « isolé »

Du latin insula.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « isolé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
isolé isɔle

Citations contenant le mot « isolé »

  • En cas de chute l'un relève l'autre ; mais tant pis pour l'isolé qui tombe, sans personne pour le relever ! , Ancien Testament, Ecclésiaste IV, 10
  • Etre célèbre, c’est vivre isolé. De Pedro Almodovar / Paris Match
  • Votre logement est mal isolé ? Il n’est parfois pas indispensable de se lancer dans des gros travaux pour améliorer son isolation. Voici 5 idées faciles et économiques, mais néanmoins efficaces pour une meilleure isolation. ConsoGlobe, 5 moyens d'améliorer son isolation sans faire de gros travaux
  • « Le marché Panneau métallique isolé en laine minérale mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Panneau métallique isolé en laine minérale devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Rapport sur le marché Panneau métallique isolé en laine minérale mondial 2020 – Couvrant l’impact du COVID-19, informations financières, développements, analyse SWOT par les meilleures entreprises mondiales | Metl-Span, Kingspan Panel, Centria, MBCI, Green Span – Thesneaklife
  • Global Appareillage à gaz isolé Marché 2020 Rapport de recherche est un rapport de recherche compétent et approfondi sur les principales conditions du marché régional du monde, en se concentrant sur les principales régions (Amérique du Nord, Europe et Asie-Pacifique). Il couvre le paysage du marché et ses perspectives de croissance dans les années à venir. Le rapport comprend également une discussion sur les principaux fournisseurs opérant sur ce marché mondial avec des approches descendantes et ascendantes et analysés en outre à l’aide d’outils analytiques tels que l’analyse des cinq forces du porteur et découvrir les opportunités, les défis, les contraintes et les tendances du Appareillage à gaz isolé mondial Marché. , Appareillage à gaz isolé Marché Part de l’industrie mondiale, taille, analyse de l’industrie mondiale, tendances des principaux moteurs de croissance, segments, technologies émergentes, opportunité et prévisions 2020 à 2026 | Marché rapports World – InFamous eSport
  • Deux cas positifs Covid-19 ont été détectés par la F1 lors d’un contrôle, mais ces deux personnes ont été immédiatement isolées du paddock F1only.fr - l'actu de la F1 en 2020, F1 - La F1 confirme avoir isolé deux cas positifs Covid-19 | F1only.fr - l'actu de la F1 en 2020
  • Diverses méthodologies et outils de recherche ont été utilisés pour obtenir des numéros de marché fiables du marché Convertisseur DC-DC isolé. Le rapport sur le marché de Convertisseur DC-DC isolé inclut les données historiques de 2016-2019 et les prévisions de 2020-2026. Une attention particulière a été accordée aux années 2019 et 2020, car au cours de ces deux années, des changements majeurs ont été enregistrés par le marché de Convertisseur DC-DC isolé sur la plate-forme mondiale. Instant Interview, Étude de marché Analyse de COVID en magasin – 19 Impact sur le marché mondial des convertisseurs CC-CC isolés 2020 comprend les principaux acteurs clés | Vicaire, Bothhand Enterprise, Ericsson, CUI Inc, TDK-Lambda Corporation – Instant Interview

Images d'illustration du mot « isolé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « isolé »

Langue Traduction
Anglais isolated
Espagnol aislado
Italien isolato
Allemand isoliert
Chinois 隔离的
Arabe معزول
Portugais isolado
Russe изолированные
Japonais 孤立した
Basque isolatu
Corse isolatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « isolé »

Source : synonymes de isolé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « isolé »

Partager