Coupler : définition de coupler


Coupler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COUPLER, verbe trans.

A.− Réunir deux par deux.
1. VÉN. [Le compl. d'obj. désigne deux chiens de chasse] Réunir avec une couple. Comme deux chiens qu'on a couplés en laisse, Deux papillons courent les taillis verts (Cros, Coffret santal,Drame en trois ballades, 1873, p. 79).
2. Vx. [Le compl. d'obj. désigne deux pers.] ,,Loger deux personnes ensemble, dans les occasions où les logements étaient marqués par des maréchaux des logis. Il n'y avait pas où loger tout le monde séparément, on coupla les officiers de la maison du roi`` (Ac. 1835-78).
3. [Le compl. d'obj. désigne deux circuits électriques] Coupler deux moteurs en parallèle, en série. Accroissement de la portée de certains émetteurs, en les couplant à d'autres émetteurs rigoureusement accordés sur la même fréquence, créant ainsi un réseau synchronisé (Matras, Radiodiff. et télév.,1958, p. 68).
4. Au fig.
a) [Le compl. d'obj. désigne deux pers. du point de vue de leur activité] :
1. De cette nature d'artiste voyageur (...) est né un genre littéraire qui n'existait pas avant Mérimée, qu'il a poussé à sa perfection, et pour lequel il ne saurait être couplé (...) qu'avec Maupassant : la nouvelle. Thibaudet, Hist. de la litt. fr. de 1789 à nos jours,1936, p. 211.
b) [Le compl. d'obj. désigne deux choses abstr.] Il faudra, bien entendu, coupler avec cette étude du caractère [de Tolstoï] une étude de l'esprit (Du Bos, Journal,1924, p. 71).Humanités modernes et enseignements démocratiques ont été couplés comme deux termes corrélatifs (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 250):
2. ... la vie maintient plus ou moins mêlées entre elles les deux tendances contradictoires à la raison : elle nous force à admettre des états à double visage, scandales pour la logique, couplant le sadisme au masochisme, la timidité à l'orgueil. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 65.
Rem. On rencontre ds la docum. un ex. où le verbe est employé à la forme pronom. avec le sens de ,,s'accoupler``. Del Rio, Bodin, par exemple, considèrent les incubes comme des démons masculins qui se couplent aux femmes et les succubes comme des démones qui font avec l'homme œuvre de chair (Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 221).
B.− P. ext. Réunir.
1. ,,Assembler les parties d'un train de bois`` (Ac. 1932). Coupler un train de bois (Ac. 1878).
2. ,,Coupler du linge, l'attacher en le cousant pour le donner au blanchissage`` (Littré).
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. encyclop., DG, Rob.
Prononc. et Orth. : [kuple]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. 1172-74 cupler « joindre, unir deux à deux » (G. de Pont-Sainte-Maxence, Vie de Saint Thomas le Martyr, éd. E. Walberg, 6164); 1655 vén. coupler les chiens (R. de Salnove, Vénerie royale ds Rich. 1680 [l'anton. découpler* est beaucoup plus ancien]); 1845 ch. de fer roues couplées (Besch.); 1869 mécan. machines couplées (Lar. 19e); 1877 turf chevaux couplés (Littré Suppl.); 1949 id. part. passé subst. (s. réf. ds Rob. Suppl.) Du lat. class. copulare « lier ensemble, attacher ». Fréq. abs. littér. : 11.
DÉR. 1.
Couplage, subst. masc.Action de coupler; p. méton., le résultat de cette action. Les cas de chimiosynthèse impliquent le couplage de deux réactions qui se complètent, une oxydation et une réduction (Plantefol, Bot. et biol. végét.,t. 2, 1931, p. 393). [kupla:ʒ]. 1resattest. 1754 navig. « seizième partie d'un train de bois » (Encyclop. t. 4); 1845 « bateaux attachés latéralement deux par deux » (Besch.); 1863 mécan. « assemblage de pièces » (Littré); 1916 électr. (Soulier, Gdes applic. électr., p. 176); 1924 radiotechnique (Coustet, T.S.F. pratique, télégraphie, téléphonie, p. 32); de coupler, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 21.
2.
Couplement, subst. masc.Même sens. Lorsque le couplement des sciences apparut comme une notion importante, on figura, dans les tableaux, chaque couple sur un même étage, soit en deux termes : arithmétique-géométrie ou en trois termes : arithmétique (mathématiques), géométrie (Marin, Ét. ethniques en 1950,1954, p. 45). [kupləmɑ ̃]. 1reattest. [1860, sans réf. ds Lexis]; 1869 « action de coupler; état de ce qui est couplé » (Lar. 19e); de coupler, suff. -ment1*.
3.
Coupleur, subst. masc.Dispositif permettant de coupler deux ou plusieurs circuits électriques, en particulier ceux des différents véhicules d'un train. Les véhicules sont reliés entre eux au moyen de coupleurs assurant une ligne de distribution continue [du courant électrique] d'un bout à l'autre du train (Bailleul, Not. mat. roulant ch. de fer,1951, p. 119). [kuplœ:ʀ]. 1reattest. 1890 (Lar. 19eSuppl.); de coupler, suff. -eur2*.

Coupler : définition du Wiktionnaire

Verbe

coupler \ku.ple\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Lier ensemble.
    1. Attacher des chiens de chasse avec une couple.
      • Il faut coupler ces chiens.
      • Ces épagneuls étaient couplés.
    2. Assembler les parties d’un train de bois.
  2. Disposer deux à deux.
    • En outre, la distinction opérable / inopérable se complique, certains cancers inopérables peuvent devenir accessibles à l’exérèse si celle-ci est couplée à la radiothérapie. — (Patrice Pinell, Naissance d'un fléau: histoire de la lutte contre le cancer en France (1890-1940), Éditions Métailié, 1992, page 321)
  3. (Pronominal) Vivre en couple.
    • Je veux me coupler ou me marier. En connaissez-vous une ? — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 22)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Coupler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUPLER. v. tr.
Attacher des chiens de chasse avec une couple pour les mener. Il faut coupler ces chiens. Ces épagneuls étaient couplés. Il signifie encore Assembler les parties d'un train de bois. En termes de Chemins de fer, Roues couplées, Roues disposées deux à deux.

Coupler : définition du Littré (1872-1877)

COUPLER (kou-plé) v. a.
  • 1 Terme de vénerie. Attacher deux à deux des chiens de chasse.
  • 2Autrefois, loger deux personnes ensemble dans les occasions où les logements étaient marqués par des maréchaux des logis. On pouvait, pour honorer les princes du sang, coupler M. le Duc avec M. le duc d'Orléans, Saint-Simon, 287, 146.
  • 3Coupler du linge, l'attacher en le cousant pour le donner au blanchissage.

    Coupler un train de bois, en rassembler les parties.

HISTORIQUE

XIIe s. Li vers est d'une rime en cinc clauses cuplez ; Mis languages est bons, car en France fui nez, Th. le mart. 166.

XIIIe s. En ton lardier le saleras, Et de la pel fere porras Coroies à copler flaiaus, Ren. 16027. Et tuit li autre s'entremenent. Li uns se lie à l'autre et cople ; Onc en estor ne vi tel cople, la Rose, 15817.

XIVe s. Et prudence et vertu moral sont couplées et conjointes ensemble et as passions, Oresme, Eth. 319. Et les deux amistés dessus dites ne sont pas tousjours couplées ensemble, Oresme, ib. 227.

XVe s. Le chevalier nouvel dont nous parlons, se voult, par son grand hardement coupler main à main à un Flamand, Bouciq. I, ch. 9. Ces Allemans se couploient deux à deux de bonnes cordes, et s'y mettoient cent à deux cents à la fois, Commines, VIII, 5.

XVIe s. [Les choses élémentaires] Qui lors estoient ensemble mal couplées, Et l'une et l'autre en grand discord troublées, Marot, IV, 12. Les vers sacrez, les celestes augures, Les poincts couplez, les magiques figures, Du Bellay, J. VII, 65, verso. Et combien que je couple ici la richesse avec la vertu, si est-ce que je ne la mets que comme servante, Lanoue, 275. Quand les Thebains passoient leur temps aux exercices du corps, Epaminondas trouvoit moyen de les faire tousjours coupler à la lucte aux Lacedaemoniens, Amyot, Pélop. 13. Les seigneurs qui le suivoient se couplerent avec ceux du païs pour passer les arcs triomphaux, D'Aubigné, Hist. II, 112. Nature a voulu que les animaux fussent aiguillonnés d'une ardeur et envie extreme de se coupler ensemble, Paré, XVIII, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « coupler »

Étymologie de coupler - Wiktionnaire

(XIe siècle) Du latin copulare (« lier ensemble ») qui donne le doublon savant copuler, voir couple, copule.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de coupler - Littré

Couple ; saintong. coubler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « coupler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coupler kuple play_arrow

Conjugaison du verbe « coupler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe coupler

Évolution historique de l’usage du mot « coupler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coupler »

  • Dans le secteur de l'aviation, il faudrait coupler les aides financières à certaines conditions. Le Luxembourg pourrait emprunter la même voie que la France, en supprimant les vols de moins de deux heures vers des destinations pour lesquelles existent déjà de bonnes liaisons ferroviaires. , RTL 5minutes - Carole Dieschbourg: Coupler les aides financières à l'aviation à certaines conditions
  • Les autorités envisagent en outre de coupler campagne de prévention sur les risques solaires et sur le Covid-19. Il est envsagé aussi des dépistages massifs et volontaires dans des campings, des gîtes ou des plages, mais il ne faut surtout pas que ca ne soit pas anxiogène. Les vacances doivent rester des vacances. Tous les contacts avec les différents protagonistes ne sont pas encore pris. France Bleu, Covid-19 : Le Pays Basque reste très préservé
  • Cette année, la municipalité a décidé de coupler la Fête du sport et la Journée des associations afin de mettre en lumière l’ensemble du monde associatif lunévillois. Le 12 septembre, la Ville proposera la première 'Fête des Associations' au complexe Charles Berte. Ainsi, les Lunévillois pourront sur un même site, le même jour, découvrir bon nombre d’associations lunévilloises. Plus de 100 associations (tous domaines confondus) ont répondu présentes pour ce beau rendez-vous. Bénévoles, responsables d’associations sportives, socio culturelles, de loisirs, solidaires... et agents des services municipaux seront heureux de vous accueillir ! Des démonstrations, des ateliers et des initiations seront proposées pour permettre à chacun de découvrir les activités présentées. Venez nombreux ! Grand jeu concours et surprises au rendez-vous. , Fete des associations : Sport a Luneville

Images d'illustration du mot « coupler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coupler »

Langue Traduction
Corse coppia
Basque pare
Japonais カップル
Russe пара
Portugais casal
Arabe زوجين
Chinois 一对
Allemand paar
Italien coppia
Espagnol pareja
Anglais couple
Source : Google Translate API

Synonymes de « coupler »

Source : synonymes de coupler sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « coupler »



mots du mois

Mots similaires