Briguer : définition de briguer


Briguer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BRIGUER, verbe trans.

A.− Cour. Rechercher ardemment, chercher à obtenir.
1. [Un honneur, une faveur] Briguer l'honneur de (faire qqc.). Vous croyez que je veux l'épouser? Vous croyez que je brigue cet honneur? (Mauriac, Thérèse Desqueyroux,1927, p. 220).
Spéc. Briguer la main de qqn, briguer qqn.
2. P. anal. [L'affection, l'amitié de qqn] :
1. Carnaval, sur les visages, Sur le cœur des filles sages Met un masque très discret Que l'on soulève en secret. On s'aborde et l'on s'intrigue, Mais ce sont les cœurs qu'on brigue. Apollinaire, Casanova,1918, II, p. 990.
3. Au fig. [Une qualité] :
2. Agréable et brillante dans sa jeunesse, elle [Mmede Genlis] ne se bornait pas à un seul goût, à un seul talent; elle les briguait tous et en possédait réellement quelques-uns. Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 3, 1851-62, p. 20.
Rare. Briguer de + inf. :
3. La passion brigue de mourir, mais elle sait son ambition incapable : ce qu'elle veut, c'est le plaisir, le moi et le corps. J. Vuillemin, Essai sur la signif. de la mort,1949, p. 221.
B.− Chercher à obtenir une charge, un emploi en faisant acte de candidature. Briguer quelque charge ecclésiastique (J. et J. Tharaud, Petite histoire des Juifs,1928, p. 81).
C.− Emploi intrans., rare, péj. Employer la brigue, intriguer :
4. Funeste invention que ces prix! Voici ce pauvre Péguy qui depuis quinze jours ne fait plus que monter des étages, sonner aux portes, etc. Été voir (pour Marguerite Audoux qui brigue aussi) Élémir Bourges. Le plus grand charmeur depuis Mallarmé. Gide, Journal,1910, p. 322.
PRONONC. − 1. Forme phon. : [bʀige], (je) brigue [bʀig]. Durée mi-longue sur [iˑ] dans Passy 1914; pour la rem. dans Fér. Crit. t. 1 1787, cf. brigue. 2. Homon. briguant et brigand.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1498 « chercher querelle » (Recueil des privilèges de l'Université, 271, édit. 1674 dans R. Hist. litt. Fr. 1898, p. 302 : briguer et courir de nuit), attest. isolée; 2. 1542 trans. « solliciter » (Dolet, Epist. famil. de Cicero, 170 r., ibid.). Dénominatif de brigue*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 121.

Briguer : définition du Wiktionnaire

Verbe

briguer \bʁi.ɡe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Employer la brigue.
    • Il ne cessait de briguer.
    • Il croyait réussir à force de briguer.

briguer transitif

  1. Tâcher d’obtenir quelque chose par brigue.
    • Briguer le ministère.
    • Il brigue de hauts emplois qu’il n’est pas capable de remplir.
    • Briguer une dignité.
    • Briguer les voix d’une compagnie.
  2. (Simplement) Solliciter, rechercher avec ardeur, avec empressement.
    • Le comte fut agréablement surpris de trouver deux billets à son adresse qui devaient faciliter beaucoup ses démarches préliminaires auprès de ceux dont il briguait les suffrages. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Saisie à son tour par l’ivresse du pouvoir, la fille de pasteur brigue pourtant, elle aussi, son quatrième mandat. — (Odile Benyahia-Kouider, « Lady Macbeth », Le Canard Enchaîné, 20 septembre 2017, page 8)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Briguer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRIGUER. v. intr.
Employer la brigue. Il ne cessait de briguer. Il croyait réussir à force de briguer. Il s'emploie aussi transitivement et signifie Tâcher d'obtenir quelque chose par brigue. Briguer le ministère. Briguer un évêché. Il brigue de hauts emplois qu'il n'est pas capable de remplir. Briguer une dignité. Briguer les voix d'une compagnie. Il signifie aussi simplement Solliciter, rechercher avec ardeur, avec empressement. Briguer les bonnes grâces, la faveur, la protection de quelqu'un. Tous ont brigué cet honneur. Tous briguent votre suffrage. Ils briguaient à l'envi son alliance. Ils briguent l'honneur de vous servir, de vous défendre.

Briguer : définition du Littré (1872-1877)

BRIGUER (bri-ghé) v. a.
  • 1Tâcher d'obtenir par brigue. Briguer les honneurs. On brigue ardemment cette magistrature. Les charges furent briguées avec fureur, Bossuet, Hist. III, 7. Je me perdrai plutôt dans quelque affreux climat Qu'aller, tant qu'il vivra, briguer le consulat, Corneille, Sertor. IV, 3. Ainsi de tous les Grecs je brigue le suffrage, Racine, Androm. I, 1.

    Absolument. Elle-même a brigué pour me voir souverain, Corneille, Pulchér. II, 4. Égisthe qui briguait en secret pour ce choix, Lemercier, Agamemnon, II, 6.

  • 2Solliciter, rechercher avec ardeur. Tous vos rois à l'envi briguent votre hyménée, Corneille, Sertor. II, 2. On briguerait en foule une si belle mort, Corneille, Hor. II, 3. Parmi tant de beautés qui briguèrent son choix…, Corneille, Brit. IV, 2. Parmi tant de beautés qui briguent leur tendresse, Corneille, Baj. I, 3. Et qu'un cœur accablé de tant de déplaisirs De son persécuteur ait brigué les soupirs, Corneille, Androm. II, 1.

HISTORIQUE

XVIe s. Il alleguoit encore les miseres d'une armée non payée ; à faute de quoi, ils ne pouvoient attendre qu'une mutinerie d'Allemans : il briguoit les plus las de la guerre, D'Aubigné, Hist. I, 232. Un nommé Melcio (qui briguoit parmi ces peuples desesperez pour empescher la paix) en obtint par ce moien la rupture, D'Aubigné, ib. I, 253. Ilz briguoient eulx mesmes pour le faire continuer en cest office, Amyot, Arist. 10. Ceulx qui briguoient ambitieusement et souvent les estats et offices de la chose publique, Amyot, Caton, 16. Les satrapes se meirent à briguer et flatter les soudards, Amyot, Eum. 30.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BRIGUER. Ajoutez :
3Briguer quelqu'un, le solliciter. Qu'il sera glorieux que, sans briguer personne, Ils [vos hauts faits] fassent à vos pieds apporter la couronne, Corneille, Lexique, éd. Marty-Laveaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « briguer »

Étymologie de briguer - Littré

Brigue ; provenç. briguar ; ital. brigare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de briguer - Wiktionnaire

(fin du XVe siècle) Dénominal de brigue → voir brigander.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « briguer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
briguer brige play_arrow

Conjugaison du verbe « briguer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe briguer

Évolution historique de l’usage du mot « briguer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « briguer »

  • Pour rappel, trois listes sont en lice pour briguer la mairie de La Fère. L'Aisne nouvelle, La Fère : participation en hausse par rapport au premier tour
  • "Je tiens toujours à ma décision prise initialement, qui est celle de ne pas briguer un deuxième mandat à la tête de la FAF. Je rassure tout le monde, que je vais continuer à travailler avec la même volonté dans l’intérêt du football national", a-t-il indiqué sur les ondes de la radio nationale. , Foot: Zetchi décide de ne pas briguer un deuxième mandat à la tête de la FAF
  • La Face cachée du globe | A 4 mois de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, quel paysage politique ? Va-t-on vers une élection apaisée ? Au pouvoir depuis dix ans, le président Alassane Ouattara a renoncé en mars dernier à briguer un nouveau mandat, tout en désignant son dauphin : l'actuel Premier ministre. France Culture, Côte d'Ivoire : qui succédera au président Alassane Ouattara ?
  • La désignation du remplaçant de Michel Burnand, syndic démissionnaire, se fera dans les urnes. Le deuxième tour de cette complémentaire voit encore deux candidats briguer le siège vacant à la Municipalité de Vich. , Ils ne sont plus que deux à briguer un siège à la...
  • Jacques Lamblin renonce à briguer la présidence de la communauté de communes du territoire de Lunéville et Baccarat. Il souffre d'une infection du sang, et va devoir subir de lourds traitements, pendant de longs mois. Attaché à la vie politique locale, il reste adjoint et conseiller communautaire. France Bleu, Jacques Lamblin renonce à briguer la présidence de la communauté de communes pour des raisons de santé

Traductions du mot « briguer »

Langue Traduction
Portugais concorrer
Allemand kandidieren
Italien correre per
Espagnol presentarse
Anglais run for
Source : Google Translate API

Synonymes de « briguer »

Source : synonymes de briguer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « briguer »



mots du mois

Mots similaires