La langue française

Interposer

Définitions du mot « interposer »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTERPOSER, verbe

A. −
1. Qqn interpose qqc. entre.Poser entre. Synon. insérer, intercaler.En mettant un écran entre ce corps et le thermoscope, en interposant des milieux de diverse nature (...) on constaterait que l'action émanée des corps incandescents se transmet (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 138).On sait qu'elle interposait constamment son éventail, son ombrelle, entre son visage et les regards (Barrès, Amori,1902, p. 172).
− Dans un cont. métaph.Elle interpose entre nous et son cœur véritable une brume de charmes que bien peu d'hommes savent franchir, dépasser (Mauriac, Journal 1,1934, p. 64):
1. Elle [la pudeur] abaisse notre paupière pour ne laisser arriver à nos yeux que ce qu'ils doivent apercevoir, elle interpose un voile entre nos yeux et notre âme; elle donne une draperie à notre sensibilité... Chênedollé, Journal,1806, p. 13.
2. Qqc. s'interpose entre.Venir se poser entre. Il me semble qu'il n'y a plus qu'une chose qui s'interpose entre nous, c'est que vous avez aimé (Balzac, Corresp.,1822, p. 164).Le fameux baldaquin de Saint-Pierre, élevé par le Bernin (...) a le défaut d'altérer l'unité de la perspective en s'interposant entre la nef et le chœur (Ménard, Hist. B.-A.,1882, p. 155):
2. Elle n'arrivait plus à fixer son attention sur quoi que ce fût, livre, travail : à chaque instant s'interposait, entre la page et ses yeux, l'image de cet homme, le dessin de son visage, une ombre insistante, qui l'émouvaient. Daniel-Rops, Mort,1934, p. 154.
Qqn s'interpose dans.Elle n'avait avec moi aucune de ces craintes, de ces réserves, de ces pudeurs, qui s'interposent dans les relations d'une jeune fille et d'un jeune homme (Lamart., Graziella,1849, p. 229).
B. − Au fig.
1. Qqn interpose qqc. (entre).Faire intervenir entre. Interposer sa médiation. C'est la guerre de tous contre tous; pas un ancien ni un chef qui puisse alors interposer son autorité (Crèvecœur, Voyage, t. 1, 1801, p. 22).On n'interpose pas entre le chef et le peuple un organisme de conciliation ou de médiation, mais l'appareil justement (Camus, Homme rév.,1951, p. 227):
3. Au milieu de cette misère du peuple et de cette affliction des gens de bien, l'université, qui seule pour lors maintenait l'honneur, le respect de la vraie religion et l'amour du bien public, crut qu'il était de son devoir d'interposer ses bons offices... Barante, Hist. ducs Bourg., t. 3, 1821-24, p. 183.
2. Qqn s'interpose (dans, entre).Intervenir comme médiateur (dans un conflit, entre des personnes en différend). S'interposer dans un conflit, une dispute, une querelle; venir s'interposer. La querelle même devint si violente, qu'il fallut que les groupes voisins s'interposassent pour les empêcher d'en venir aux mains (Volney, Ruines,1791, p. 169).Il ne lui vint pas à l'idée de s'interposer entre les combattants (Gautier, Fracasse,1863, p. 225).Vous n'avez pas honte, dis-je en m'interposant entre eux comme j'aurais séparé deux enfants (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 356).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tε ʀpoze], (il) interpose [-po:z]. Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930 [-po:ze]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1355 dr. personne interposée « qui sert d'intermédiaire » (Rec. gén. des anc. lois fr. par MM. Decrusy, Isambert, Jourdan, t. 4, p. 756); 2. 1538 « faire intervenir » (Est.); 1690 pronom. (Fur.); 3. 1546 « poser, placer une chose entre deux autres » (Est.); 1690 pronom. (Fur.). Empr., avec francisation d'apr.poser*, au lat. class. interponere « placer entre, intercaler », composé de inter « entre » et de ponere « placer, poser ». Fréq. abs. littér. : 316. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 332, b) 396; xxes. : a) 508, b) 540.

Wiktionnaire

Verbe

interposer \ɛ̃.tɛʁ.po.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’interposer)

  1. Mettre une chose entre deux autres. Note : Il n’est guère usité au propre que dans le langage didactique.
    • Ce qui est interposé entre l’œil et l’objet peut changer l’apparence de l’objet.
    • Quand la Lune vient à s’interposer entre le Soleil et la Terre, on constate une sensible diminution de la lumière du jour.
  2. Placer comme médiateur.
    • Des amis communs se sont interposés pour les réconcilier.
    • Interposer son autorité.
    • Interposer l’autorité, le nom, la faveur, le crédit, la médiation de quelqu’un.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTERPOSER. v. tr.
Mettre une chose entre deux autres. Il n'est guère usité au propre que dans le langage didactique. Ce qui est interposé entre l'œil et l'objet peut changer l'apparence de l'objet. Quand la lune vient à s'interposer entre le soleil et la terre, on constate une sensible diminution de la lumière du jour. Il signifie également Placer comme médiateur. Des amis communs se sont interposés pour les réconcilier. Interposer son autorité. Interposer l'autorité, le nom, la faveur, le crédit, la médiation de quelqu'un. Négocier par personnes interposées, Se servir de la médiation, de l'entremise de quelques personnes pour la négociation d'une affaire. En termes de Jurisprudence, Personne interposée, Donataire ou légataire qu'on suppose n'avoir reçu une libéralité que pour la transmettre à une personne à laquelle le donateur ou testateur n'aurait pu faire directement cet avantage et, par extension, Toute personne qui est considérée comme ayant fait un acte pour une autre personne qui n'avait pas le droit de faire cet acte. Toute donation faite à des personnes interposées est nulle.

Littré (1872-1877)

INTERPOSER (in-tèr-pô-zé) v. a.
  • 1Poser une chose entre deux autres. La révolution de la lune interpose ce satellite entre le soleil et la terre.

    Par extension. Il y en avait qui croyaient qu'on ne jurait pas, à moins d'interposer le nom de Dieu, Bossuet, Médit. sur l'Évang. Serm. sur la montagne, 16e jour.

    Fig. Tant qu'il y aura des disputes qui partageront les fidèles, l'Église interposera son autorité, Bossuet, Expos. doctr. cathol. 19. Tout ce que le czar obtint par des voies indirectes fut que le régent interposât ses bons offices pour l'élargissement du baron de Gortz et du comte de Gyllembourg, Voltaire, Charles XII, 8. Elle le pria d'interposer son crédit pour engager le Huron à se faire baptiser de la même manière que les Bretons, Voltaire, l'Ingénu, 4.

  • 2S'interposer, v. réfl. Se placer entre. Quand la lune vient à s'interposer entre le soleil et la terre.
  • 3 Fig. Se placer entre des personnes. Ô nature, ô ma mère, me voici sous ta seule garde ; il n'y a point ici d'homme adroit et fourbe qui s'interpose entre toi et moi, Rousseau, Confess. XI.

    Particulièrement. Intervenir comme médiateur. Des amis communs se sont interposés pour les réconcilier.

HISTORIQUE

XIVe s. Il n'en donneroit point de sentence, ne n'interposeroit point de decret, Bercheure, f° 65, verso.

XVIe s. Il te fauldra necessairement negocier et traiter avec luy par personnes interposées, Amyot, Thém. 49. Le senat arresta qu'il n'in terposeroit son autorité à decret quelconque, que premierement le rappel de Ciceron ne fust passé par les voix du peuple, Amyot, Cicér. et Démosth. 6. La providence de Dieu besoigne quelquefois par moyens interposez, quelquefois sans moyens, quelquefois contre tous moyens, Calvin, Instit. 143. [Le vulgaire entreprenant dez lors en avant [depuis la réforme] de ne recevoir rien à quoy il n'ayt interposé son decret, et presté particulier consentement, Montaigne, II, 137. Pour corriger cet abus [du c employé pour s], l'on en faict un aultre, en interposant e sans le prononcer aulcunement, comme commencea, commenceons, receut, P. Ramus, dans LIVET, Gramm franç. p. 202.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « interposer »

(1355) Francisation, d’après poser, du latin interponere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. inter, entre, et poser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « interposer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
interposer ɛ̃tɛrpoze

Citations contenant le mot « interposer »

  • Un jeune homme âgé de 18 ans a frappé trois jeunes gens qui ont tenté de s’interposer alors qu’il frappait une jeune femme devant le McDonald’s de Longuenesse. L’une des victimes a 45 jours d’ITT, ce qui témoigne d’une violence extrême. Tout a commencé par la perte d’une paire de chaussures… La Voix du Nord, Longuenesse : frappé à la mâchoire avec 45 jours d’ITT, pour avoir tenté de sauver une jeune fille
  • Le 14 juillet 2016, à Biguglia, la victime avait tenté de s'interposer entre le policier, Philippe Soudais, et son épouse, avec laquelle il était en instance de divorce. Le policier lui avait tiré dessus à plusieurs reprises avec son arme de service, le blessant mortellement. Le policier s'était suicidé en août 2016, alors qu'il était incarcéré à la prison de Borgo. Le Point, Bastia : l'État jugé responsable de la mort d'un homme tué par un policier - Le Point
  • Une rixe aurait éclaté dans le magasin avenue du Gérénal de Gaulle à Roubaix, vendredi après-midi. Devant la supérette, un employé de 19 ans voulant s’interposer aurait reçu une balle. Il est gravement blessé. France 3 Hauts-de-France, Roubaix : braquage dans un Carrefour City, un employé de 19 ans entre la vie et la mort après s’être fait tirer dessus

Traductions du mot « interposer »

Langue Traduction
Anglais interpose
Espagnol interponer
Italien interporre
Allemand einschalten
Chinois 插入
Arabe تدخل
Portugais interpor
Russe вклиниваться
Japonais 割り込む
Basque ipintzen
Corse interpone
Source : Google Translate API

Synonymes de « interposer »

Source : synonymes de interposer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « interposer »

Interposer

Retour au sommaire ➦

Partager