La langue française

Internement

Définitions du mot « internement »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTERNEMENT, subst. masc.

A. − POLITIQUE
1. Vieilli. Assignation à résidence forcée dans un lieu déterminé avec défense d'en sortir. Cette terrible loi de sûreté générale, qui autorisait l'internement en Algérie ou l'expulsion hors de l'empire de tout individu condamné pour un fait politique (Zola, E. Rougon,1876, p. 217).
2. En partic. Mesure par laquelle un pays non belligérant maintient sur son territoire et place sous bonne garde une armée vaincue qui a franchi sa frontière. L'internement de l'armée de Bourbaki en Suisse pendant la guerre de 1870-71 (Lar. Lang. fr.).
B. −
1. Maintien durable dans un lieu fermé. Il y aurait, selon moi, tout avantage pour un artiste à ne pas résider dans la clôture de l'abbaye mais à sa porte. Fatalement, en effet, avec l'internement même mitigé, une sujétion s'impose (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 20).
2. Emprisonnement. Omer redouta mille cataclysmes : le renvoi du collège, l'internement au cachot (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 200):
1. ... Rieux reçut de M. Othon, le juge d'instruction, qui se trouvait encore dans son camp, une lettre disant (...) qu'assurément, on le maintenait encore au camp d'internement par erreur. Camus, Peste,1947, p. 1428.
Internement administratif. Mesure de sûreté prise par un gouvernement à l'encontre d'opposants déclarés ou supposés. Les Russes reconnaissent eux-mêmes l'existence des camps et de l'internement administratif (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 295).
3. Hospitalisation dans un établissement psychiatrique (d'une personne aliénée ou considérée comme telle). J'ai appris ces jours-ci l'internement à Saint-Yon (maison de fous à Rouen) d'un jeune homme que j'ai connu au collège (Flaub., Corresp.,1852, p. 33):
2. ... que les fous ne doivent leur internement qu'à un petit nombre d'actes légalement répréhensibles, et que, faute de ces actes, leur liberté (ce qu'on voit de leur liberté) ne saurait être en jeu. Breton, Manif. Surréal., 1erManif., 1924, p. 16.
Prononc. et Orth. : [ε ̃tε ʀnəmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1852 « action d'interner un individu atteint de troubles mentaux » (Flaub., loc. cit.); 2. 1867 « assignation à résidence forcée » (Littré). Dér. de interner*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 24.

Wiktionnaire

Nom commun

internement \ɛ̃.tɛʁ.nə.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’interner une personne ou état d’une personne internée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTERNEMENT. n. m.
Action d'interner une personne ou État d'une personne internée.

Littré (1872-1877)

INTERNEMENT (in-tèr-ne-man) s. m.
  • Action d'interner, de confiner en quelque résidence à l'intérieur. L'internement des suspects pour affaires politiques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « internement »

 Dérivé de interner avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « internement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
internement ɛ̃tɛrnœmɑ̃

Citations contenant le mot « internement »

  • Les aliénés sont toujours reconnus par les psychiatres au fait qu’après l’internement, ils montrent un comportement agité. De Karl Kraus
  • Le procureur confirme son internement Voici.fr, Virgil (Les Anges 12) révèle avoir été interné en hôpital psychiatrique - Voici
  • En Belgique, la trajectoire des auteurs d’infraction reconnus atteints d’un trouble mental était jusqu’il y a peu régie par une « loi de défense sociale » remontant à 1930. Cette loi visait, sous certaines conditions, à orienter vers un circuit d’internement « non pénal » les auteurs d’infraction reconnus atteints d’un trouble mental au moment du jugement. L’objectif était double : protéger la société contre des personnes susceptibles de représenter un danger social et soigner des « malades irresponsables » pour favoriser leur réintégration dans la société. Le Soir Plus, Internés, confinés… réinsérés? - Le Soir Plus
  • La France n’a pas le monopole de la défense des droits humains, même s’il lui plaît d’enfourcher cette monture lorsque les conditions sont réunies. Pourquoi nous montrerions-nous plus exigeant envers elle ? Au nom de quoi ne songerait-elle pas avant tout à ses intérêts bien compris, comme les autres Etats nations ? L’ogre économique et militaire chinois n’est pas de ceux que l’on affronte la fleur au fusil. D’ailleurs, Les Ouigours stérilisés dans leur camp d’internement ont compris. Ils n’attendent plus rien de l’Etat français, sinon le silence. Agence Bretagne Presse, Hong Kong et "la patrie des droits de l'homme"
  • Plus un jour ne passe sans une escarmouche entre Pékin et Washington. Depuis l’imposition de la nouvelle loi sur la sécurité nationale à Hongkong le 1er juillet, les Etats-Unis ont ôté à la mégapole son statut préférentiel qui la distinguait du reste de la Chine, sanctionné des responsables chinois pour l’internement de plus d’un million d’Ouïgours, une minorité musulmane du Xinjiang, et qualifié pour la première fois les revendications de Pékin en mer de Chine du Sud d’«illégales». Au milieu de ce duel d’éléphants, une souris très attentive: Taïwan. Pour son ministre des Affaires étrangères, Joseph Wu, faute de réaction internationale, son pays sera la prochaine cible du régime communiste. Le Temps, Joseph Wu: «Après Hongkong, Taïwan est l'étape suivante pour Pékin» - Le Temps
  • Selon AP, les familles les plus nombreuses, c'est-à-dire avec au moins trois enfants, sont les plus susceptibles de voir leurs membres internés. Les parents, ciblés par des descentes de police, sont alors séparés de leurs enfants. Gulnar Omirzakh, une Kazakh d'origine chinoise, relate à l'agence de presse avoir été forcée par le gouvernement, une fois qu'elle avait accouché de son troisième enfant, de se voir poser un implant contraceptif, sous peine de rejoindre son mari dans un camp d'internement. leparisien.fr, La Chine accusée de stériliser de force des membres de la minorité ouïgoure - Le Parisien
  • À cette occasion, la ville de Compiègne organise, à compter de ce samedi et jusqu'au 31 octobre, trois expositions de bandes dessinées historiques dans le cadre de l'événement « Un été en BD ». Deux sur le thème de la Seconde Guerre mondiale, au Mémorial de l'internement et de la déportation, et une sur celui de la préhistoire avec le héros iconique Rahan, organisée par le musée Antoine-Vivenel en partenariat avec la galerie Huberty & Breyne. leparisien.fr, À Compiègne, on va «buller» cet été ! - Le Parisien

Traductions du mot « internement »

Langue Traduction
Anglais internment
Espagnol internación
Italien internamento
Allemand internierung
Chinois 拘留
Arabe الاعتقال
Portugais internamento
Russe интернирование
Japonais 抑留
Basque barneratzea
Corse internu
Source : Google Translate API

Synonymes de « internement »

Source : synonymes de internement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « internement »

Internement

Retour au sommaire ➦

Partager