La langue française

Inflation

Définitions du mot « inflation »

Trésor de la Langue Française informatisé

INFLATION, subst. fém.

A. − MÉD. ,,Distension d'un tissu ou d'un organe par un gaz ou un liquide`` (Méd. Biol., t. 2, 1971). L'enflure est le résultat de l'inflation (Littré).
B. − ÉCON. POL. Inflation (monétaire). ,,Déséquilibre économique se traduisant par la hausse de prix et dû à l'augmentation du volume monétaire en circulation, au déficit budgétaire, à l'excès du pouvoir d'achat des individus par rapport aux biens mis à leur disposition`` (Barr. 1974) :
1. Le pape critiquait le gouvernement de Philippe le Bel, (...), intervenait même dans les finances puisqu'un de ses griefs était l'altération des monnaies, mesure nécessitée par la guerre, elle aussi; car, en ce temps-là, où l'on n'avait pas la facilité d'imprimer des billets de banque, on mettait moins de métal précieux dans les pièces de monnaie, ce qui était la forme ancienne de « l'inflation monétaire ». Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 80.
SYNT. Inflation contenue, déchaînée, effrénée, fiduciaire, galopante, latente, ouverte, rampante, refoulée, salariale; inflation du papier monnaie; menace, période d'inflation; éviter, réfréner l'inflation; lutter contre l'inflation.
En partic.
Inflation de croissance. ,,Phénomène se produisant lorsqu'il y a un déséquilibre global entre la capacité de production totale et le niveau de la demande globale, provoqué par un effort massif d'investissement`` (d'apr. Birou 1966).
Inflation de sous-développement. ,,Inflation structurelle de stagnation`` (Birou 1966).
P. anal. Extension, développement excessif. Inflation intellectuelle, poétique, verbale. L'épithète est dépréciée. L'inflation de la publicité a fait tomber à rien la puissance des adjectifs les plus forts (Valéry, Variété III,1936, p. 283).L'insolence sexuelle trahit souvent, comme l'inflation érotique, une déchéance de l'instinct (Mounier, Traité caract.,1946, p. 488):
2. L'écrivain qui rend témoignage à sa foi est sans cesse menacé par cette inflation : il est toujours exposé au péril d'émettre plus de protestations, plus d'exhortations, qu'il ne détient réellement de foi, de pureté et d'amour. Mauriac, Journal 2,1937, p. 149.
C. − PSYCHOL. ,,Extension de la personnalité qui dépasse ses limites individuelles`` (Virel Psych. 1977). Tout accroissement de conscience porte en lui le danger de l'inflation (VirelPsych.1977).
Prononc. et Orth. : [ε ̃flasjɔ ̃]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Ca 1300 « enflure, gonflement » l'inflation du membre (La Chirurgie de l'abbé Poutrel, Ms. Reg. lat. 1211 Bibl. Vatican, 17 vod'apr. O. Södergård ds Mél. Lecoy, 1973, p. 545); 2. 1919 écon. (H. Truchy, Cours d'économie politique, t. 1, p. 353); 3. 1919 dans une compar. (L. Daudet, Monde images, p. 180 : Comme l'or, il [le mot] se discrédite par l'abondance et l'inflation); d'où 1922 « excès, surabondance avec dévalorisation » le déluge et l'inflation des mots (Id., St. xixes., p. 141); cf. aussi emploi métaph. de 1 au xvies. 1511 « excès, abus prétentieux » inflation de science (J. Lemaire de Belges, Schismes et Conciles, 1repart., III, 259 ds Hug.). Empr. au lat.inflatio « gonflement » dér. de inflare (v. enfler). Le terme d'écon. est sans doute empr. à l'angl. inflation resté vivant au sens de « excès, surabondance et dévalorisation » (cf. NED) et attesté dès 1838 en anglo-amér. comme désignant la hausse des prix et la dévalorisation de la monnaie (Dict. of Americanisms, 4eéd. 1966). Fréq. abs. littér. : 72.

Wiktionnaire

Nom commun

inflation \ɛ̃.fla.sjɔ̃\ féminin

  1. (Économie) (Politique) (Finance) Hausse généralisée et persistante du niveau général des prix due à un grossissement anormal et excessif des moyens de paiement.
    • Mais la destruction par l’inflation du capital circulant a entravé la restauration de l'activité économique. — (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.91)
    • Une inflation telle que l’on a payé des milliards les timbres-poste a mis le Reich au bord du gouffre. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • Et alors l’ambiance se détend. On causaille chose et autres du temps de saison qu'est pas de saison ; de l’inflation et des qualités exceptionnelles de la bière belge. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Une banane dans l'oreille, Éditions Fleuve Noir, 1977, chap. 4)
  2. (Par extension) Usage abusif et croissant d’une chose ou d’un terme.
    • En premier lieu, l’inflation de lignes de contrôles étonne, et des auditeurs manifestent des scrupules à se transformer en « machines à cocher ». Ce au risque de perdre le rôle didactique des interventions. — (Bernard Reinteau, « Qualibat revoit ses domaines d’intervention et ses méthodes », batirama.com, article du 17 janvier 2020 ; consulté le 19 janvier 2020)
    • L’inflation des anglicismes en français.
    • L’inflation des importations d’un pays.
  3. (Astrophysique) Dans le cadre de la théorie du Big Bang, période pendant laquelle l’Univers a grandi à une vitesse faramineuse (forme longue : inflation cosmique).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFLATION. n. f.
T. d'Économie politique et de Finance. Grossissement anormal et excessif des instruments de paiement. L'inflation de l'émission de la monnaie, du papier-monnaie. L'inflation de la circulation monétaire. L'inflation fiduciaire. On dit aussi L'inflation des importations d'un pays.

Littré (1872-1877)

INFLATION (in-fla-sion) s. f.
  • Terme didactique. Action d'enfler, de s'enfler. L'enflure est le résultat de l'inflation.

HISTORIQUE

XVIe s. De l'inflation de la matrice : la matrice quelques fois s'enfle de telle sorte, qu'il semble la femme estre grosse d'enfant…, Paré, XVIII, 90.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inflation »

Du latin inflatio (« enflure », « gonflement », « dilatation », « emphysème », « œdème »), lui-même de inflatus, participe passé de inflo, avec le suffixe -io.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin inflatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç, inflacio, enflazon, eflazo ; espagn. inflacion ; ital. infiagione ; du lat. inflationem, de inflare, enfler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inflation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inflation ɛ̃flasjɔ̃

Citations contenant le mot « inflation »

  • Il y a inflation quand la monnaie devient plus encombrante que les denrées. De Jean Mistler
  • Quand admettra-t-on qu’on ne saurait arriver à maîtriser l’inflation sans avoir recours aux solutions casse-coût ? De Jean Delacour
  • C'est un phénomène classique que la déchéance des études s'accompagne de l'inflation des diplômes et des titres. De Jean-François Revel / La Cabale des dévots
  • L'inflation, impôt pour les pauvres, prime pour les riches, est l'oxygène du système. Regardez-le qui s'époumone. De François Mitterrand / L'abeille et l'architecte
  • Ce qu'il y a de bien avec l'inflation, c'est que, quand on va au supermarché avec vingt dollars, on en ressort plus vite qu'il y a un an. De Alda Cammarota
  • Pour lutter contre l'inflation, il n'y a qu'une seule solution : ne pas donner d'argent à ceux qui le dépensent et ne pas le prendre à ceux qui le conservent. De Georges Wolinski
  • Lutte, réduction et amélioration sont les trois termes clefs du langage politique. Ils ont l'avantage de pouvoir être accolés indifféremment à inflation, déficit, finances publiques... Et toutes les combinaisons sont possibles. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques. De Ernest Hemingway / Notes sur la guerre - Septembre 1935
  • Mais à plus long terme, la crise sanitaire devrait entrainer un choc inflationniste, qui n'est pas anticipé par le marché. Le stratège prévoit une inflation à 3% aux Etats-Unis, alors que le «breakeven inflation» évolue à 1,3% pour une échéance à dix ans (taux d'intérêt nominal moins taux indexé sur l'inflation anticipée). Le Revenu, Bourse : comment se préparer à un retour de l'inflation ? | Le Revenu
  • La relative bonne nouvelle vient du taux net de l’épargne, inflation déduite. Avec une inflation si basse, le rendement réel net du livret A est redevenu positif ! Guide Epargne, Inflation : les prix en trop légère baisse sur le mois de juin (-0.10%) pour avoir le moindre impact : Actualités financières
  • Johannesburg (awp/afp) - L'inflation en Afrique du Sud est tombée à son plus bas niveau en quinze ans, avec un taux annuel de 2,1% en mai, a annoncé mercredi le bureau national des statistiques (StatsSA). , Afrique du Sud: taux d'inflation au plus bas en quinze ans (officiel)
  • En dépit de cette accélération de l'inflation, la hausse des prix reste loin de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d'un taux d'inflation proche mais inférieur à 2% à moyen terme. usinenouvelle.com/, Zone euro: L'inflation confirmée à 0,3% sur un an en juin - Infos Reuters
  • Lors du confinement, l'inflation en France a fortement reculé alors que les ménages anticipaient une nette augmentation. Le changement profond et soudain de la structure de consommation des ménages et la forte dispersion des variations de prix de biens couramment achetés (produits frais, carburants) pourraient expliquer cet écart inédit qui est appelé à se réduire. , Banque de France : L'inflation et son anticipation par les ménages pendant le Covid -19
  • (AOF) - Ce matin, l'Insee a confirmé sa première estimation d'une inflation de 0,1% sur un mois en juin, comme en mai. Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation sont en hausse de 0,1%, après une stabilité en mai. Sur un an, les prix à la consommation (IPC) augmentent de 0,2%, après +0,4% le mois précédent. L'IPC harmonisé augmente pour sa part de 0,1 % en juin, après +0,2 % en mai. Capital.fr, France : inflation confirmée à 0,1% en juin - Capital.fr
  • Le taux d'inflation en Allemagne est remonté en juin, atteignant 0,9% sur un an, selon des chiffres définitifs publiés mardi, deux jours avant la réunion de politique monétaire de la BCE, qui devrait privilégier le statu quo avant la pause estivale. Le Figaro.fr, Allemagne : le rebond de l'inflation confirmé en juin (+0,9%)
  • Le taux d'inflation en Allemagne est remonté en juin, atteignant 0,9% sur un an, sur fond de rebond des prix du pétrole, selon des chiffres provisoires publiés lundi par L'Office fédéral de la statistique. Le Figaro.fr, Allemagne : l'inflation repart à la hausse en juin (+0,9%)
  • BRUXELLES, 30 juin (Reuters) - L'inflation dans la zone euro a accéléré en juin après avoir atteint un creux de quatre ans le mois dernier, la baisse des prix l'énergie ayant été moins prononcée, montre la première estimation publiée mardi par Eurostat. Investir, Zone euro : Hausse de l'inflation en juin, à 0,3% sur un an, Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse

Images d'illustration du mot « inflation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « inflation »

Langue Traduction
Anglais inflation
Espagnol inflación
Italien inflazione
Allemand inflation
Chinois 通货膨胀
Arabe التضخم
Portugais inflação
Russe инфляция
Japonais インフレーション
Basque inflazioaren
Corse inflazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « inflation »

Source : synonymes de inflation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inflation »

Inflation

Retour au sommaire ➦

Partager