La langue française

Incruster

Sommaire

  • Définitions du mot incruster
  • Étymologie de « incruster »
  • Phonétique de « incruster »
  • Citations contenant le mot « incruster »
  • Traductions du mot « incruster »
  • Synonymes de « incruster »
  • Antonymes de « incruster »

Définitions du mot incruster

Trésor de la Langue Française informatisé

INCRUSTER, verbe trans.

A. − Emploi trans.
1. Qqn incruste qqc. de qqc.[Le compl. d'obj. désigne l'objet à décorer, le compl. prép. la matière décorative; le plus souvent empl. au passif] Décorer (un objet) avec des fragments d'une matière différente et souvent plus précieuse, en suivant un dessin préparé en creux. Les Égyptiens ne sont pas moins adroits à sculpter le bois de cèdre, de cyprès et de sycomore, à le dorer, à le colorier, à l'incruster d'émaux (Gautier, Rom. momie,1858, p. 231).
Emploi part. passé. Ces messieurs qui louent des ateliers, avec tentures et portières et meubles incrustés de nacre (Ramuz, A. Pache,1911, p. 203).
Emploi part. passé avec ell. du compl. prép. On prit sans discuter, évaluer, peser, comme à une mise à sac. Sièges de prix, lits anciens, commodes incrustées, grandes glaces biseautées (Pesquidoux, Livre raison,1932, p. 60).
P. métaph. :
1. Walter Scott élevait donc à la valeur philosophique de l'histoire le roman, cette littérature qui, de siècle en siècle, incruste d'immortels diamants la couronne poëtique des pays où se cultivent les lettres. Balzac, Av.-pr. Com. hum.,1842, p. XXVIII.
2. Qqn incruste qqc. + compl. prép. de lieu.[Le compl. d'obj. désigne la matière décorative, le compl. de lieu l'objet à décorer]
a) Insérer des fragments décoratifs à la surface d'un objet en suivant un dessin préparé en creux. Il y exécutait alors des mosaïques (...) il se donnait beaucoup de mal pour incruster les pâtes dans le ciment et pour les assembler artistement (France, Puits ste Claire,1895, p. 92).C'est seulement les artisans du fer qui incrustèrent le corail dans les armes des guerriers celtiques (Metta, Pierres préc.,1960, p. 6).
P. métaph. :
2. Car ce n'est pas sans but que la nature incruste Dans l'albâtre vivant de la poitrine auguste L'or du cœur maternel... Sully Prudh., Justice,1878, p. 260.
b) P. ext. Faire adhérer fortement (en enfonçant plus ou moins profondément). Le morceau de planche brisée où la figure de saint François avait été sculptée par son père; (...) il la nettoya avec son couteau (...). Il se proposait de l'incruster le lendemain sur l'extrémité intérieure de la proue (Lamart., Graziella,1849, p. 182).
Emploi part. passé. Il ouvrait la caisse incrustée au mur (A. Daudet, Rois en exil,1879, p. 85).
Littér. Si tu incrustes une semence dure et fermée dans une terre fertile (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 840).
c) Spécialement
BÂT. ,,Remplacer dans un mur une pierre défectueuse`` (Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
BRODERIE. [Le plus souvent au passif et au part. passé] Fixer par une broderie un motif de dentelle dans une étoffe, qui sera ensuite découpée suivant les contours du motif. Pantalons-jupons incrustés de chantilly imitation (Colette, Chambre d'hôtel,1940, p. 161).À 3 cm du bord rouleauté, une valencienne noire de 3 cm 1/2 de large est incrustée au point de Paris (Elle,20 août 1951, p. 12).
d) Au fig. Faire pénétrer profondément. Synon. graver.Ursus avait cultivé en lui [Gwynplaine] le saltimbanque, et dans ce saltimbanque, il avait incrusté de son mieux la science et la sagesse (Hugo, Homme qui rit, t. 2, 1869, p. 75).Il sent sa réflexion impuissante contre la décision irrévocable que chaque mot de cette lettre incruste davantage en lui (Martin du G., J. Barois,1913, p. 473).
Emploi pronom. Cette mort, je m'y attendais. Elle me fera plus de peine plus tard, je me connais. Il faut que les choses s'incrustent en moi (Flaub., Corresp.,1853, p. 339).
3. Qqc. incruste qqc.Couvrir d'un dépôt en pénétrant dans les interstices :
3. ... ses mains sont corrodées par ce qui ne peut être que de l'encre grasse d'imprimerie; elle incruste toutes les crevasses de la peau, tout le contour des ongles... Montherl., Olymp.,1924, p. 344.
Emploi pronom. à valeur passive. [Dans la chaudière] le tuyau plongeur s'incruste fréquemment (Ser, Phys. industr.,1890, p. 171).Ces carbonateurs s'incrustent de bicarbonate de soude, mais après les avoir vidés, on les nettoie avec un jet de vapeur (Ch. Durand, Industr. minér.,1893, p. 41).
P. métaph. Qu'il me soit permis (...) de m'en revenir, tout altéré, au bon La Fontaine, à cette source naïve et courante qui s'oublie parfois, mais qui ne s'incruste jamais (Sainte-Beuve, Portr. contemp., t. 2, 1839, p. 524).
B. − Emplois pronom. spécifiques
1. Qqc. s'incruste dans qqc.S'enfoncer dans quelque chose et y adhérer. De telle sorte que la substance vénéneuse, au lieu de glisser sur le poli, s'incrustât dans les ciselures (Thierry, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 170).Peu de toitures eussent résisté à la chute de ces glaçons aigus dont quelques-uns s'incrustaient dans le tronc des arbres (Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 200).
À valeur passive. Les violons, eux, décoraient la salle de billard. Ils s'incrustaient dans l'écrin en velours bleu de roi des meubles d'ébène (Cocteau, Portr. souv.,1935, p. 28).
2. Au fig. Qqn s'incruste + compl. de lieu.
a) P. plaisant. S'enfoncer profondément et rester. J'ai été charmé de monter dans la diligence et de m'y incruster chaudement entre deux fortes dames (Nerval, Voy. Orient, t. 1, 1851, p. 17).
b) Péj. S'installer (trop) durablement. S'incruster chez qqn, dans une situation. C'est que la masse des armées allemandes s'incrustait sur notre sol (Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 426).Elle est bavarde comme une pie!... Elle s'incruste chez la fruitière... Elle en finit plus (Céline, Mort à crédit,1936, p. 376).
REM.
Incrusteur, -euse, subst.,technol. Celui, celle qui fabrique des ouvrages incrustés. Cette admirable écritoire de laque noir, à décor de plomb (...) et où le grand incrusteur Korin avait donné un exemple de plus (Toulet, Notes art,1920, p. 61).
Prononc. et Orth. : [ε ̃kʀyste], (il) incruste [ε ̃kʀyst]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Verbe trans. 1. 1555 « couvrir d'une couche poreuse en forme de croûte » (G. du Choul, Des bains et antiques exercitations grecques et romaines, fo7 rods Gdf. Compl.); 2. 1564 parois ... incrustez de marbre (F. Rabelais, Cinquième Livre ds Œuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 3, p. 145); 3. 1694 « remplacer dans un mur une pierre défectueuse » (Corneille). B. Verbe pronom. 1. 1564 méd. « adhérer fortement à une surface » (A. Paré, Œuvres, éd. J.-F. Malgaigne, chap. 35, p. 461b); 2. fig. a) 1680 préjugés qui s'incrustent ... dans l'esprit de l'homme (Lauvergne, Recueil de poésies ds Lar. 19es.). b) 1834 s'incruster dans la maison de qqn (Balzac, Femme de trente ans, Œuvr., t. II, p. 768 ds Rob.); 3. 1820 l'or s'incruste sur le fer (Lav.). Empr. au lat.incrustare « couvrir d'une croûte, d'une couche, d'un enduit », dér. de crusta (croûte*). Fréq. abs. littér. : 262 (incrusté : 95). Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 418, b) 547; xxes. : a) 360, b) 246. Bbg. Gohin 1903, p. 371.

Wiktionnaire

Verbe

incruster \ɛ̃.kʁys.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Décorer une surface suivant un dessin gravé en creux avec des éléments d’une matière différente, ordinairement plus précieuse.
    • Incruster de marbre, de jaspe une colonne, un pilastre, un portique.
    • Incruster un pilastre, un portique, etc.
    • Incruster d’or une tabatière d’écaille.
    • Des lettres d’or incrustées dans une plaque de marbre.
  2. Remplacer une surface préalablement évidée par une autre composée de petits matériaux taillés.
    • Incruster une mosaïque dans le pavé d’un temple.
  3. Laisser une empreinte en creux dans une matière molle.
    • Madeleine marchait légèrement dans les chemins détrempés. À chaque pas, elle y laissait dans la terre molle la forme imprimée de sa chaussure étroite à talons saillants. Je regardais cette trace fragile, je la suivais, tant elle était reconnaissable à côté des nôtres. Je calculais ce qu’elle pouvait durer. J’aurais souhaité qu’elle restât toujours incrustée, comme des témoignages de présence, pour l’époque incertaine où je repasserais là sans Madeleine — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, pages 149-150)

s’incruster \ɛ̃.kʁys.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Adhérer fortement à la surface d’une autre chose, font corps avec elle.
    • Les tuyaux s’incrustent de stalactites. — Ce coquillage s’est profondément incrusté dans la pierre.
    • (Figuré)Entre ce bouillon à prix fixe et l'entrée des Folies, s'incrustait un établissement dénommé le Moulin de la Gaîté. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  2. (Figuré) (Familier) S’installer, sans gêne, dans un lieu où l'on est indésirable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCRUSTER. v. tr.
Décorer une surface suivant un dessin gravé en creux avec des éléments d'une matière différente, ordinairement plus précieuse. Incruster de marbre, de jaspe une colonne, un pilastre, un portique, ou simplement Incruster un pilastre, un portique, etc. Incruster d'or une tabatière d'écaille. Des lettres d'or incrustées dans une plaque de marbre. Il signifie aussi Remplacer une surface préalablement évidée par une autre composée de petits matériaux taillés. Incruster une mosaïque dans le pavé d'un temple.

S'INCRUSTER se dit des Choses qui adhèrent fortement à la surface d'une autre, qui font corps avec elle. Les tuyaux s'incrustent de stalactites. Ce coquillage s'est profondément incrusté dans la pierre. Fig. et fam., Il se dit encore d'une personne dont on ne peut se débarrasser.

Littré (1872-1877)

INCRUSTER (in-kru-sté) v. a.
  • 1Garnir un objet d'ornements engagés dans la surface. Le temple était incrusté de marbre, Fénelon, Tél. IX. L'antichambre n'était, à la vérité, incrustée que de rubis et d'émeraudes, Voltaire, Cand. 18. Les appartements étaient incrustés en mosaïque et garnis de colonnes et pilastres de très beaux marbres, Rousseau, Conf. VII.

    On dit simplement aussi : incruster un pilastre, un portique, etc.

  • 2Engager dans une surface des objets d'ornement. Incruster une mosaïque dans le pavé d'un temple.
  • 3Former une croûte ; couvrir d'une couche pierreuse. Les coquilles ne sont pas seulement développées dans les sables mobiles, mais les pierres les plus dures les incrustent souvent et en sont pénétrées de toute part, Cuvier, Révol. 13.
  • 4S'incruster, v. réfl. Être incrusté. Le marbre est une matière qui s'incruste souvent.

    Fig. Dreux s'appela le marquis de Dreux ; il eut tort ; il fallait prendre le titre de comte, cela se fût mieux incrusté sur les comtes de Dreux sortis de la maison royale, Saint-Simon, 106, 127.

  • 5Se couvrir d'une croûte pierreuse. Les dents s'incrustent de tartre.

    Fig. Dangeau faisait ses dieux du roi et de Mme de Maintenon, et s'incrustait de leurs façons de penser, Saint-Simon, 464, 38.

HISTORIQUE

XVIe s. La partie de l'urine plus crasse et gluante, en passant sur une petite arene ou pierre, s'adhere contre, et s'incruste, Paré, XV, 35. On trouve ces tonneaux tellement incrustés de lie…, De Serres, 204. Je contemplay les paroys, lesquelz estoyent tous incrustez de marbre porphyre à ouvraige mosaycque, Rabelais, V, 38.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « incruster »

(Siècle à préciser) Du latin incrustare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. incrustare, garnir d'une croûte (voy. ENCROÛTER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « incruster »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incruster ɛ̃kryste

Citations contenant le mot « incruster »

  • Livapp est une application française de retransmission en direct, disponible sur iOS, développée par Clement Gasner. Cette dernière permet ainsi de diffuser du contenu en direct, peu importe où l’on se trouve. Autre point clé de l’application, elle offre la possibilité d’incruster une présentation directement dans la vidéo. Grâce à Liveapp il n’est plus nécessaire d’avoir un ordinateur à proximité ou une caméra pour réaliser un live de qualité. Liveapp est un outil pratique pour les conférences, les formations d’entreprises, les meetings à distance, etc. Siècle Digital, Livapp : l'application pour diffuser en direct sur n'importe quelle plateforme
  • Dans la veine d’un Warhol ou d’un Burroughs, son film, inspiré par les récits de fantômes thaïlandais, se compose d’éléments disparates, que le cinéaste fait converger vers des questionnements existentiels profonds : qu’y a-t-il dans l’au-delà ? Peut-on tout expliquer ? Pourquoi certains individus sont-ils victimes de tragédies quand d’autres en sont épargnés ? Dans une scène à la fois cruelle et puissante, il filme un jeune en chaise roulante lynché par ses camarades, avant d’incruster une archive d’émission télévisuelle qui loue béatement les dons d’un bébé miraculé ayant survécu à un crash aérien. Si ce « mystérieux objet » filmique est moins sensoriel que la suite de son oeuvre, on en sort tout aussi hypnotisé. TROISCOULEURS, [LE FILM DU SOIR] « Mystérieux objet à midi » d’Apichatpong Weerasethakul, sur mk2 Curiosity - TROISCOULEURS
  • « Un, dos tres, quatro ! » Vous les entendez les violons tonitruants du générique qui nous faisaient vibrer sur M6 ? Chaque fin d’après-midi, en rentrant des cours, c’était notre rituel : suivre les péripéties et les bonheurs des jeunes danseurs de l’Académie de Carmen Arranz. Lola, Silvia, Pedro, Roberto ou encore Ingrid, ils étaient nos héros des arts de la scène et on rêvait d’être à leur place. Ce « Fame » à la sauce madrilène nous passionnait et faisait battre le cœur des apprentis danseurs qui sommeillaient en nous. Mais aussi nos cœurs de fashionistas. En effet, si les personnages passaient la plupart de leur temps en tenue de sport, ça ne les empêchait sûrement pas d’avoir un style inimitable et très audacieux. Qui a pu oublier les guêtres iconiques de Lola ou les robes sulfureuses de Silvia ? 18 ans après, on rêve de s’incruster à nouveau dans l’Académie tenue d’une main de fer par la légende Carmen Arranz, pour espionner l’évolution stylistique des personnages. , Un, dos, tres : comment s’habilleraient les personnages en 2020 ? - Elle

Traductions du mot « incruster »

Langue Traduction
Anglais encrust
Espagnol incrustar
Italien incrostare
Allemand kruste
Chinois 包壳
Arabe لبس بقشرة
Portugais incrustar
Russe инкрустировать
Japonais 覆う
Basque encrust
Corse incrustà
Source : Google Translate API

Synonymes de « incruster »

Source : synonymes de incruster sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « incruster »

Partager