La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « impeccable »

Impeccable

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin impeccable impeccables

Définitions de « impeccable »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPECCABLE, adj.

A. − [En parlant d'une pers. ou, p. méton., d'un état, d'une qualité]
1. THÉOL. Incapable de pécher; dépourvu de péché. S'il s'unit à l'amour dès ce monde, s'il y prend Dieu pour son unique maître, (...) il deviendra impeccable au regne à venir (Saint-Martin, Homme désir,1790, p. 40).Les hommes (...) pris à l'état angélique ou naturellement impeccable, innocents et même objectivement bons (Renouvier, Essais crit. gén., 3eessai, 1864, p. 185).Elle était le lis (...), la pureté précieuse, éternelle, impeccable. (...) rien qu'une flamme vierge brûlant d'un feu toujours égal (Zola, Faute Abbé Mouret,1875, p. 1312).
2. Qui n'a pas de défauts, qui n'a pas commis de fautes. Je n'aime point (...) ces femmes impeccables, au-dessus de toute faiblesse (Chamfort, Caract. et anecd.,1794, p. 172).Cette Angleterre impeccable, incapable de mensonge (Proust, Temps retr.,1922, p. 776).L'erreur même était justifiée, donc abolie. Le passé était net comme un os de seiche et Dubreuilh, une impeccable victime de la fatalité historique (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 487).
3. Incapable de faillir, de commettre des erreurs. M. Zola n'a jamais été un écrivain impeccable ni très sûr de sa plume (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 269).Les « réalisations » de plus en plus complètes de l'impeccable virtuose (Blanche, Modèles,1928, p. 167).
En partic. [En parlant d'une façon de faire, de créer] Style impeccable. Le « faire » lisse et impeccable du peintre de l'Odalisque [Ingres] (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 61) :
1. En vain essayai-je les plus faciles préludes (...) que je jouais ces jours derniers de manière impeccable; rien ne sort de moi que d'hésitant, de saccadé, de confus; le piano même, sous mon jeu sans douceur, avait des sonorités exécrables... Gide, Journal,1917, p. 616.
B. − P. ext. [En parlant de l'aspect extérieur d'une pers. ou d'un inanimé] Synon. parfait.
1. Sans tache, net. Les enfants, propres, impeccables (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 167).Fière de ses meubles, de ses cuivres impeccables (Simenon, Vac. Maigret,1948, p. 71).
2. Très régulier, qui correspond exactement aux critères du bon goût, de l'élégance. Cravate, mise, raie, tenue, toilette impeccable. Quelque chose de très distingué, (...) de coupe impeccable; toujours sombrement et simplement vêtue, le chic de ses jupes éclipse toutes les notairesses (Colette, Cl. école,1900, p. 253) :
2. Comment des traits réguliers, des proportions vraiment canoniques, un profil impeccable peuvent-ils composer un ensemble inexpressif? Autant demander pourquoi un chapelet de scrupules peut fabriquer une intention suspecte : car il arrive qu'un comportement irréprochable en ses moindres détails exhale une odeur indéfinissable d'hypocrisie... Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 84.
REM.
Impec, adj. inv.,pop., synon.Totor tenait fort au pli du valseur impec, comme tiré au fil à plomb (Simonin, Pt Simonin ill.,1957, p. 288).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pekabl̥] ds Dub., Pt Rob. et Warn. 1968 (à titre de 1revar.). Mais [εpεkabl̥] ds Passy 1914, Lar. Lang. fr. et Warn. 1968 (à titre de 2evar.) sous l'influence de la consonne double qui suit, bien qu'elle soit auj. purement graph. ,,3 témoins sur 17 prononcent [-pεkkabl̥]`` ds Martinet-Walter 1973. Pour cette prononc. cf. les dict. anc. (excepté Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 2 1787) comme Land. 1834, Besch. 1845, Littré et DG. L'adj. est att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1478 [éd.] théol. (Livre des saints anges, fo13 vods Gdf. Compl.); 2. 1668 « incapable de faillir, de commettre une erreur » (Racine, Andromaque, 1repréf.); 3. 1856 (de choses) « sans défaut » (Baudel., Hist. extr., p. XXIX); 4. 1926 (de personnes) « d'une propreté, d'une tenue parfaite » (Giraudoux, Bella, p. 70). Empr. au lat.impeccabilis, d'abord attesté au sens de « incapable de faute » puis, chez les aut. chrét., au sens de « incapable de pécher » (Blaise); cf. aussi peccable* « qui est capable de pécher ». Fréq. abs. littér. : 157. Bbg. Duch. Beauté 1960, p. 137. - Gall. 1955, p. 40, 49, 86, 479. - Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Adverbe - français

impeccable \ɛ̃.pɛ.kabl\

  1. De façon parfaite, impeccablement.
    • Et voilà ça marche impeccable merci beaucoup — (site forum.macbidouille.com)

Adjectif - français

impeccable \ɛ̃.pɛ.kabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Théologie) Qui est incapable de pécher.
    • Il n’y a que Dieu qui soit impeccable par nature.
    • Il n’y a point d’homme impeccable.
  2. Qui est incapable de faillir.
    • J’ai pu faire une faute, faillir, je ne suis pas impeccable.
    • En jugeant le roi, la France fera voir aux autres nations, que les rois ne sont que des hommes, et ordinairement rien moins que des hommes ; que ces faux dieux ne sont plus des arches saintes, des oints du seigneur, impunissables comme impeccables; notre exemple les éclairera, leur sera utile et salutaire. — (Opinion de Michel Azéma, député du département de l'Aude, membre du comité de législation et de la section chargée de la faction du code français par l'Assemblée nationale législative, et membre du même comité de la Convention nationale, sur le jugement de Louis Capet, dernier roi des Français, Imprimerie nationale, Paris, 1792, page 12)
  3. (Par extension) Qui est absolument régulier ou correct.
    • Le parfait gentleman qu'est mon vieil ami Jacques arborait ce soir-là une suave écharpe de soie, d'impeccables chaussures vernies, un pardessus du bon faiseur et un chapeau d'au moins vingt louis. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il allait, tête haute, serré dans un complet avantageux, la cravate impeccable, le chapeau désinvolte. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 122)
    • La tenue idéale pour un auto-stoppeur est le short blanc bien repassé, la chemise impeccable, les chaussettes blanches et les chaussures de tennis.— (André Halimi, Drôles de vacances, Librairie Hachette, 1961)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPECCABLE. adj. des deux genres
. T. de Théologie. Qui est incapable de pécher. Il n'y a que Dieu qui soit impeccable par nature. La Vierge n'a pu être impeccable que par grâce. Il n'y a point d'homme impeccable. Il signifie aussi, dans le langage ordinaire, Qui est incapable de faillir. J'ai pu faire une faute, faillir, je ne suis pas impeccable. Par extension, il signifie Qui est absolument régulier, correct. Sa conduite fut impeccable. Tenue impeccable. Toilette impeccable.

Littré (1872-1877)

IMPECCABLE (in-pè-kka-bl') adj.
  • 1 Terme de théologie. Incapable de pécher. En qualité de médiateur, il [Jésus-Christ] devait, quoique exempt de péché et quoique impeccable même, tenir une espèce de milieu entre l'innocence et le péché, Bourdaloue, Myst. Circoncis. de J. C. t. I, p. 54.
  • 2Dans le langage général. Qui ne peut faillir. En faisant l'Église infaillible, nous ne faisons pas pour cela les peuples et les chrétiens particuliers impeccables, Bossuet, Déf. Var. 1er disc. § 5. Les supérieurs ne sont point impeccables, non plus que les inférieurs, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 458.

HISTORIQUE

XVIe s. C'est bien l'extremité et comble de la folie, de se vouloir rendre de soi-meme impeccable et chercher si fort les occasions du peché, Marguerite de Navarre, Nouv. XXX.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impeccable »

Du latin impeccabilis (« pas assujetti au péché »), dérivé de peccare (« pécher »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. impeccabilis, de in négatif, et peccare, pécher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « impeccable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impeccable ɛ̃pɛkabl

Fréquence d'apparition du mot « impeccable » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « impeccable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « impeccable »

  • Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque.
    Coco Chanel
  • La vie à un est une vie en deux. Les célibataires passent du rire aux larmes, de l'apparence impeccable au style débraillé, de l'activisme au repli foetal.
    Jean-Claude Kauffmann
  • Cette photo fige de jeunes sportifs locaux du passé. Ils ont fière allure et l’esprit rempli d’idéaux, prêts à défendre les couleurs de leur club - ici l’US Toul. On notera l’impeccable tenue de leurs accompagnateurs. Et l’autocar d’une autre époque. Sortie d’un carton d’archives, elle ne précise ni l’identité des figurants, ni l’époque. Lecteurs toulois, vous reconnaissez-vous sur cette photo ?
    Autres | Les jeunes conquérants d’autrefois
  • Ce que les hommes apprécient le moins chez leur compagne : une impeccable femme de ménage !
    Louise Maheux-Forcier — L'Île joyeuse
  • VIDEO – Le prince Charles s'exprime dans un français impeccable face à Emmanuel Macron
    Gala.fr — VIDEO – Le prince Charles s'exprime dans un français impeccable face à Emmanuel Macron - Gala
  • Ils dorment, pas seulement l’âge, les tranquillisants. Et aussi le vin. Les vieux. Laure, elle, fera une petite vieille impeccable. Elle tiendra le coup très bien. Elle est increvable. Elle restera digne jusqu’au dernier souffle, alors que Gabriel, sûrement, finira gâteux, bredouillant, crachant sa soupe et sucrant les fraises. Vous croyez qu’on leur en file, des fraises, aux vieux, dans les hospices ?
    Catherine Rihoit — Les petites annonces

Traductions du mot « impeccable »

Langue Traduction
Anglais impeccable
Espagnol impecable
Italien impeccabile
Allemand einwandfrei
Chinois 无可挑剔
Arabe لا تشوبها شائبة
Portugais impecável
Russe безупречный
Japonais 申し分のない
Basque zaindua
Corse impeccable
Source : Google Translate API

Synonymes de « impeccable »

Source : synonymes de impeccable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impeccable »

Combien de points fait le mot impeccable au Scrabble ?

Nombre de points du mot impeccable au scrabble : 20 points

Impeccable

Retour au sommaire ➦