Immondice : définition de immondice


Immondice : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMMONDICE, subst. fém.

A. − Au sing., vx ou littér.
1. [Correspond à immonde A] Chose sale, répugnante ou impure qui provoque le dégoût. Synon. ordure.Et, comme une immondice enlevée à ses bords, Teint de fange et de sang le flot roula son corps (Lamart., Chute,1838, p. 1049).Cet air dégoûté de quelqu'un qui ne peut se débarrasser de l'odeur ou du souvenir d'une immondice dans laquelle il aurait marché (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 147).
À valeur collective. Tripes bilieuses et corrompues du lapin de l'autre semaine, celui qu'on exposait classiquement à demeure, dans un coin de la pièce, bénitier d'immondice (Céline, Voyage,1932, p. 347).
2. [Correspond à immonde B] Immondice légale. ,,Impureté légale dans laquelle les Juifs tombaient, lorsqu'il leur était arrivé de toucher quelque chose d'immonde`` (Ac. 1935; dict. xixeet xxes.).
3. [Correspond à immonde C] Au fig. Caractère de ce qui est d'une immoralité extrême, d'une bassesse ignoble. Synon. ignominie, impureté.Durtal écoutait ce torrent de blasphèmes et d'insultes; l'immondice de ce prêtre le stupéfiait (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 165).
B. − Au plur.
1. [Correspond à immonde A] Ordures ménagères; détritus de toute sorte. Le fleuve roule et cache, dans les fanges de son lit, des immondices et des cadavres (Coppée, Bonne souffr.,1898, p. 57).On avait (...) traité son terrain comme un lieu de mépris, voué à la stérilité, et tout juste bon au dépôt des immondices (Bosco, Mas Théot.,1945, p. 111).
2. [Correspond à immonde C] Au fig., littér. Horreurs, saletés. Je suis, à cause de vous, noyé d'immondices par cette même presse qui vous outragea (Bloy, Journal,1894, p. 111).
REM.
Immonditiel, -elle, adj.,hapax. La voirie immonditielle souterraine de Paris (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 520).
Prononc. et Orth. : [im(m)ɔ ̃dis]. Passy 1914 [ɔ ̃:]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1225 immondices « choses immondes » (G. de Coinci, Mir. Vierge, éd. V. F. Koenig, II Dout. 34, 2446). Empr. au lat.immunditia « saleté, ordures », dér. de immundus, v. immonde. Fréq. abs. littér. : 151.

Immondice : définition du Wiktionnaire

Nom commun

immondice \i.mɔ̃.dis\ féminin

  1. Ordure ; se dit surtout au pluriel et désigne les ordures ménagères déposées dans les rues pour y être enlevées.
    • nous eûmes beaucoup de peine à obtenir qu’on nous ouvrît la porte d’une hôtellerie, si tant est qu’on puisse appeler de ce nom un hangar ouvert de tous côtés, sans lit, sans meubles et couvert d’immondices à 20 centimètres de hauteur. — (Jérôme-Adolphe Blanqui, Voyage en Bulgarie 1841, chapitre VII - 1845)
    • Longtemps ces ruines ont été abandonnées aux habitants de la cité, qui ne se faisaient pas faute […] de se servir des tours comme de dépôts d’immondices. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • De toute la grande ville de toile blanche, il ne reste plus maintenant qu'une vaste tache noire : toute la fange et toutes les immondices accumulées en soixante-dix jours par environ seize mille hommes et autant de bêtes. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 116)
  2. (Religion) Dans la Bible, impureté dans laquelle les juifs tombaient, lorsqu’il leur était arrivé de toucher quelque chose d’immonde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Immondice : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMONDICE. n. f.
Ordure. Il se dit surtout au pluriel et désigne les Ordures ménagères déposées dans les rues pour y être enlevées. En termes d'Écriture Sainte, Immondice légale, L'impureté légale dans laquelle les Juifs tombaient, lorsqu'il leur était arrivé de toucher quelque chose d'immonde.

Immondice : définition du Littré (1872-1877)

IMMONDICE (i-mmon-di-s') s. f.
  • 1Chose sale, dégoûtante. Il disait bien; car on n'avait jeté Cette immondice et la dame gâté Que pour qu'elle eût quelque valable excuse Pour éloigner son dragon quelque temps, La Fontaine, On ne s'avise Jamais de tout. Le Juge est obligé de faire enlever le corps de l'exilé, comme une immondice dangereuse aux vivants, Chateaubriand, Génie, I, v, 7.
  • 2Plus souvent au pluriel, débris des halles et marchés, de l'économie domestique, boues, etc. Les rues de Paris, étroites, mal pavées et couvertes d'immondices dégoûtantes, étaient remplies de voleurs, Voltaire, Louis XIV, 2. Elle [Messaline] traverse à pied la ville entière ; de lassitude, elle se jette dans un de ces tombereaux qui transportent les immondices des jardins, Diderot, Claude et Nér. I, 25.

    Immondices de l'atmosphère, nom donné à ces particules qui flottent en nombre immense dans l'air et qui se montrent par exemple lorsqu'un rayon de soleil pénètre en un lieu peu éclairé.

  • 3 En termes de l'Écriture, immondice légale, l'impureté légale dans laquelle les Juifs tombaient lorsqu'il leur était arrivé de toucher quelque chose d'immonde. La sainte Vierge qui… offre avec tant de simplicité le sacrifice pour le péché, c'est-à-dire pour les immondices légales qu'elle n'avait nullement contractées, Bossuet, 3e serm. Purificat.

HISTORIQUE

XIIIe s. Qu'il n'i ait [dans l'eau] nul immondice, Latini, Trésor, p. 173.

XVe s. D'ordures grans, de fians par monceaux, D'immondices…, Deschamps, Poésies mss. f° 350.

XVIe s. Faire porter les bestes mortes et autres immondices loing de la ville, Paré, XXIV, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « immondice »

Étymologie de immondice - Littré

Lat. immunditia, de immundus, immonde.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de immondice - Wiktionnaire

Du latin immunditia (« saleté, impureté »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « immondice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immondice imɔ̃dis play_arrow

Citations contenant le mot « immondice »

  • C’est une publicité dont votre quotidien se serait bien passé : la carcasse d’un ancien véhicule floqué au nom de L’Ardennais qui gît au milieu des bois. Une pollution inconnue jusqu’alors du journal régional qui va enquêter et débarrasser la nature de cette immondice. Journal L'Ardennais abonné, Après la découverte d’une carcasse à Mellier-Fontaine, L’Ardennais enquête et va dépolluer
  • Il était tombé sur cet immondice en prenant sa pause déjeuner. Un tas de déchets de 3-4 mètres de long sur 1,5m, composé de sacs de vêtements, d’une gaine électrique, de nourriture pour animaux, d’une bassine en plastique, de carton et de divers ordures. « De quoi remplir un véhicule utilitaire » selon Maxime, indigné par cette trouvaille : , Dépôt sauvage en forêt de Fougères : les auteurs retrouvés, obligés de nettoyer | La Chronique Républicaine
  • La poule fouille dans le terreau, dans les ordures et même dans les immondices, mais elle n'offre à ses petits que ce qu'elle décèle de meilleur. De Massa Makan Diabaté / Une hyène à jeûn
  • Certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine. De Louis Aragon / Journal du surréalisme

Traductions du mot « immondice »

Langue Traduction
Corse sporcatura
Basque filth
Japonais 汚物
Russe гадость
Portugais sujeira
Arabe رجس
Chinois 污秽
Allemand schmutz
Italien sporcizia
Espagnol inmundicia
Anglais filth
Source : Google Translate API

Synonymes de « immondice »

Source : synonymes de immondice sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires