La langue française

Hotte

Sommaire

  • Définitions du mot hotte
  • Étymologie de « hotte »
  • Phonétique de « hotte »
  • Citations contenant le mot « hotte »
  • Images d'illustration du mot « hotte »
  • Traductions du mot « hotte »
  • Synonymes de « hotte »

Définitions du mot « hotte »

Trésor de la Langue Française informatisé

HOTTE, subst. fém.

A. − Grand panier, souvent en forme de tronc de cône ou de pyramide, que l'on fixe sur le dos à l'aide de bretelles. Hotte en osier, en bois; hotte de chiffonnier, de jardinier, de vendangeur; hotte pleine de légumes, de grains de maïs; hotte remplie de bois; la hotte du père Noël. Ayant remis sa hotte à l'épaule, il repartit du même pas mesuré (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 208).La voix allègre des garçons qui passaient du côté du soleil, en knickers, leur hotte d'herbe fraîche au dos (Peyré, Matterhorn,1939, p. 39) :
1. ... c'était un spectacle unique de voir les vendangeurs monter, la hotte sur le dos, dans des endroits qui semblent ne devoir être accessibles qu'à des chasseurs de chamois... J.-J. Ampère, Corresp.,1826, p. 389.
Au fig., CHASSE. Porter la hotte. [Le suj. désigne un animal de chasse sur ses fins, dont l'allure penchée et lente rappelle celle d'un vendangeur courbé sous le poids d'une hotte pleine] Être épuisé, à bout de force. Elle [la tache du chien] tourne, elle crochète, elle refuit (...). Et, dans cette grande froidure étale, l'odeur des bêtes étire un persistant sillage (...). Vois-le [le Rouge], mon chien : il porte la hotte, son garrot s'est voûté, il bute (Genevoix, Dern. harde,1938, p. 228).
B. − P. anal., ARCHIT. ,,Manteau de cheminée apparent et de forme pyramidale`` (Adeline, Lex. termes art, 1884). Le vieux réveil qui marquait l'heure sur la hotte de la cheminée (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 113).
TECHNOL. Dispositif servant à évacuer les buées, les vapeurs, les fumées. Hotte de cuisine, de forge, de laboratoire; hotte aspirante. La hotte [au-dessus du fourneau de cuisine] ne remplit jamais bien son office et l'on sent toujours dans les pièces voisines une odeur de cuisine (Ser, Phys. industr.,1890, p. 574) :
2. Elle [la volatilisation du mercure d'un objet recouvert d'un amalgame d'or] se faisait à feu nu, au-dessus d'un feu de charbon disposé sur une sole de briques ou sur une plaque de fonte placée sous une hotte. Gasnier, Dépôts métall.,1927, p. 51.
C. − Argot
1. Automobile. Panaf faisait le faraud avec sa hotte toute neuve qui déplanquait l'usine (Le Breton1960).[Ramon] fonçait (...) au volant de sa traction (...). Ramon était déjà descendu de sa hotte (Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 219).
2. Ventre. Un coup de tatane dans la hotte (Esn.1966).[Voilà nos deux rats]. Dans l'garde-croûte d'un plein aux as; En train de se remplir la hotte (Marcus, Quinze fables,1947, p. 11).
3. En avoir plein la hotte. Être las, fatigué. Toutoune le Rabouin en avait plein la hotte de son doublard [seconde femme d'un souteneur] (Le Breton1960).
REM.
Hotter, verbe trans.Transporter avec une hotte. Hotter la vendange, des raisins. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [ɔt] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xiiies. « grand panier ou cuve, qu'on porte sur le dos au moyen de bretelles » (Merlin, fo37 vods Littré); 2. 1543 « pente intérieure d'une cheminée de cuisine, en forme de hotte renversée » (E. Coyecque, Recueil d'actes notariés, I, 475 ds IGLF); 3. a) 1892 « tête » (d'apr. Chautard, La Vie étrange de l'argot, p. 651); b) 1916 se taper la hotte « bien manger » (Fantasio, 15 août ds Esn. Poilu, p. 475); c) 1947 « ventre » (Marcus, Quinze fables, I, 8); 4. 1924 « voiture » (d'apr. Chautard, loc. cit.). De l'a. b. frq. *hotta, au sens 1, cf. ds les dial. all. du Sud-Ouest hutte, hotte « id. ». 3-4 métaph. arg., 4 prob. d'apr. l'idée de transport de marchandises, plutôt que du norm. hotte « petit tombereau servant à porter le fumier sur les terres » (1866, Littré). Fréq. abs. littér. : 213. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 179, b) 595; xxes. : a) 402, b) 191. Bbg. Behrens D. 1923, pp. 72-73. - Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 651.

Wiktionnaire

Nom commun

hotte (h aspiré)\ɔt\ féminin

  1. Sorte de panier, ouvrage du vannier, qui a des bretelles et qu’on porte sur le dos.
    • Porter la hotte.
      Une hotte.
    • Hotte du père Noël.
      Le père Noël portant sa hotte. Gravure parue dans le Canadian Illustrated News en 1875.
    • Il portait son petit neveu, Et tous nos dieux en une hotte. — (Paul Scarron, Virg., II)
    • Les délices dont M. et Mme. de Marsan jouissent présentement, méritent bien que vous les voyiez quelquefois, et que vous les mettiez dans votre hotte ; et moi je mérite d’être dans celle où vous mettez ceux qui vous aiment ; mais je crains que vous n’ayez point de hotte pour ces derniers. — (Marquise de Sévigné, Lett. du 29 mars 1696)
  2. Appareil électromécanique servant à aspirer les vapeurs de cuisson dans une cuisine (voir hotte aspirante).
  3. (Par extension) Partie inférieure et évasée d’une cheminée, qui recouvre une forge, un fourneau de laboratoire ou de cuisine, et qui doit faciliter l’élévation des vapeurs qui s’en échappent.
  4. Coffrage du conduit de fumée en forme de cône situé au dessus de l'âtre d'une cheminée.
    • Il est vrai que cette impression est renforcée par l'imposante hotte de cheminée qui coiffe l'âtre, tout en assurant un éclairage zénithal, très médiocre à la vérité, dans les constructions les plus anciennes du moins. — (Michel Anselme - 1983, Lorraine Belge: architecture rurale de Wallonie - Page 175)
  5. (Vieilli) Cuvette recevant les eaux des cuisines et des combles.
  6. (Vieilli) Louchet d’un instrument à draguer.
  7. (Normandie) Petit tombereau servant à porter le fumier sur les terres.
  8. (Canada) Panier d'osier servant à la cueillette des fruits sauvages.
  9. Panier où l’on met le bois à brûler.
    • Ah ! décidément, képi de révolte et d’indiscipline, képi de paresse, d’ivresse, de club, de radotages, képi de la guerre civile, tu ne vaux même pas le coin de rebut que je t’avais laissé chez moi.
      À la hotte !…
      — (Alphonse Daudet, Mon képi, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 125.)

Forme de verbe

hotte (h aspiré)\ɔt\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de hotter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de hotter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de hotter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de hotter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de hotter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOTTE. (H est aspirée.) n. f.
Sorte de panier qui est ordinairement d'osier et qu'on met sur le dos avec des bretelles pour porter diverses choses, Hotte à porter de la terre, à porter du pain, à porter de la viande. Porter du linge dans une hotte. La hotte d'un chiffonnier. Par analogie, il se dit de la Pente du tuyau de cheminée en forme de hotte renversée, depuis la barre jusqu'au haut du plancher.

Littré (1872-1877)

HOTTE (ho-t') s. f.
  • 1Ouvrage de vannier, sorte de panier qui a des bretelles et qu'on porte sur le dos. Porter la hotte. Hotte d'un chiffonnier. Il portait son petit neveu, Et tous nos dieux en une hotte, Scarron, Virg. II.

    Il n'est bon qu'à porter la hotte, c'est un homme incapable.

    Fig. Les délices dont M. et Mme de Marsan jouissent présentement, méritent bien que vous les voyiez quelquefois, et que vous les mettiez dans votre hotte ; et moi je mérite d'être dans celle où vous mettez ceux qui vous aiment ; mais je crains que vous n'ayez point de hotte pour ces derniers, Sévigné, Lett. du 29 mars 1696.

    Hottes battues, ou hottes poissées, les hottes qui servent à porter le vin du pressoir dans les tonneaux, elles sont battues, ou serrées, ou poissées de manière que le vin ne coule pas au travers.

  • 2Cuvette recevant les eaux des cuisines et des combles.
  • 3Louchet d'un instrument à draguer.
  • 4Nom qu'on donne à la pente intérieure d'une cheminée, en forme de hotte renversée, dans les cheminées des cuisines.

    Partie inférieure et évasée d'une cheminée, qui recouvre un fourneau de laboratoire, une forge, et qui doit faciliter l'élévation des principes volatils ou gazeux qui s'en échappent.

    Fausse hotte, hotte sans issue, élevée perpendiculairement sur le manteau d'une cheminée.

  • 5En Normandie, nom d'un petit tombereau à porter le fumier sur les terres.

HISTORIQUE

XIIIe s. Le roy meismes y vis-je mainte foiz porter la hotte aus fossés, pour avoir le pardon, Joinville, 269. Or voil ge que tu m'ensaignes comment ge porrai la terre oster. Et Merlins dist : à chevax et à charretes, et à homes à cox, et porter loig à hotes, Merlin, f° 37, verso.

XVe s. À ung portefays qui porta en une hote le dict chien es greves et l'enterra…, Comptes de l'hôtel de ville de Tours, Bibl. des chart. 4e série, t. I, p. 169.

XVIe s. Là il arriva qu'une femme en deschargeant sa hotte eut le col couppé d'une coulevrine, et pour ce que sa charge tomba sur sa teste separée, on disoit qu'elle avoit enterré sa teste, D'Aubigné, Hist. I, 174.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HOTTE. Ajoutez :
6 Porter la hotte, se dit du lièvre sur le point d'être forcé ; son dos arqué décrit alors un axe convexe, Chasse illustrée, t. II, p. 115.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HOTTE, s. f. (Gramm. & arts méchan.) panier d’osier, ou même de bois, étroit par en bas, large par en haut, qu’on fixe sur les épaules avec des bretelles où les bras sont passés, & qui sert à porter différentes choses. Le côté qui touche aux épaules est plat ; l’autre est arrondi. Cet instrument sert aux jardiniers, aux fruitiers, aux vendangeurs. Il y en a de serrées qu’on appelle batais ; il y en a d’ardoisées, de gauderonnées, de poissées, selon les différens usages auxquels elles sont destinées.

C’est-un ouvrage de mandrerie ou du vannier. Il est composé d’un fond de bois, oval sur le derriere de la hotte, & droit sur le devant, dans lequel on plante trois maques, deux à chaque coin du devant, qu’on appelle maques simplement ; & l’autre au milieu du derriere pour soutenir l’ouvrage, & qui se nomme maque plate. Voyez Maques & Maque plate. On fait des hottes pleines ou à jour, mais les unes & les autres ont des maques, des cotonailles, des torches, des faisses & un collet. Voyez ces mots à leur article.

Hotte de cheminée, (Architecture.) c’est le haut ou le manteau d’une cheminée de cuisine, fait en forme pyramidale.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hotte »

Du mot dialectal originaire de Suisse hutte (« hotte »), de l'allemand dialectal Hotze (« corbeille »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. lotte (par fusion de l'article l') ; du suisse hutte, hotte ; allemand provincial, Hotze, corbeille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hotte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hotte ɔt

Citations contenant le mot « hotte »

  • Les hottes de cuisine sont conçues pour éliminer les graisses, les odeurs et les vapeurs de cuisson en suspension dans l'air de votre cuisine. Personne ne souhaite que les zones environnantes deviennent graisseuses lorsqu'elles cuisinent, n'est-ce pas ? La socialisation, l'ameublement et la détente ne vont pas de pair avec l'odeur de friture. Futura, Comment choisir une hotte aspirante ?
  • « Le marché Ventilateurs de hotte mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. Lintérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de lexpansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Ventilateurs de hotte devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD dici la fin de 2027. » Thesneaklife, Impact du marché Ventilateurs de hotte mondial de Covid-19 (2020 à 2027) | BSH Group, Electrolux, Whirlpool, Elica, ROBAM – Thesneaklife

Images d'illustration du mot « hotte »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « hotte »

Langue Traduction
Anglais hood
Espagnol capucha
Italien cappuccio
Allemand kapuze
Chinois 引擎盖
Arabe غطاء محرك السيارة
Portugais capuz
Russe капот
Japonais フード
Basque txano
Corse cappucciu
Source : Google Translate API

Synonymes de « hotte »

Source : synonymes de hotte sur lebonsynonyme.fr
Partager