La langue française

Harnacher

Sommaire

Définitions du mot harnacher

Trésor de la Langue Française informatisé

HARNACHER, verbe trans.

A. − Mettre le(s) harnais à (un animal de selle ou de trait). Harnacher un cheval, un éléphant, une mule. Rocambole passa dans la sellerie, y prit la selle et la bride d'Ibrahim et le harnacha lestement (Ponson Du Terr., Rocambole, t. 5, 1859, p. 276).
B. − Équiper lourdement. Ah! Il était harnaché!... Il en avait lourd sur les os... Tout un attirail de trouffion, un paquetage complet... avec deux musettes! deux bidons! trois gamelles! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 665).
Au fig., fam. Habiller de vêtements de cérémonie qui entravent l'aisance, la liberté des mouvements. Être harnaché en grande tenue, pour des solennités. Vous êtes serré, ficelé, harnaché dans vos habits de bal (Balzac, Ptes mis.,1846, p. 29).Cette dame, qui est harnachée en manière d'officier (Sand, Beaux MM. Bois Doré, t. 2, 1857, p. 178).
Emploi pronom. réfl. S'équiper. Et maintenant, je me harnache : mes lampes de secours nouées à ma ceinture, mon altimètre, mes crayons (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 191).
Se harnacher de.Cet état-major absurde (...) se harnachait de perles, de plumes et de peaux de panthère (Cocteau, Fin Potomak,1940, p. 32).
Prononc. et Orth. : [aʀnaʃe] init. asp., je harnache [ʒ əaʀnaʃ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin du xiies. haneker « carguer (les voiles) » (Denis Piramus, St Edmund, 1458 ds T.-L.); 2. ca 1230 harnesié « (cheval) à qui on a mis le harnais » (Chevalier deux épées, 1121, ibid.); fin du xiiies. harnescier trans. « mettre le harnais à (un cheval) » (St Julien, 2251, ibid.); 3. 1651 harnaché « affublé, accoutré » (Cyrano de Bergerac, Lettres satiriques ds Œuvres diverses, éd. Fr. Lachèvre, p. 120). Dér. de harnais*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 29. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 359. - Guiraud (P.). Mél. d'étymol. arg. Cah. Lexicol. 1970, t. 16, p. 62.

Wiktionnaire

Verbe

harnacher (h aspiré) \aʁ.na.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre le harnais ou les harnais à un cheval de trait.
    • Harnacher les chevaux. - Un cheval bien harnaché. - Une mule richement harnachée.
  2. (Par extension) Mettre le harnachement aux chevaux de course ou d’apparat.
    • À quelques pas de lui, son cheval broutait la glandée. Comme son maître, il était harnaché de la façon la plus fantastique, tacheté et rayé de vermillon, […]. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Derrière eux vient une litière fermée recouverte de maroquin et pourvue, devant et derrière, de brancards entre lesquels marchent des mules richement harnachées. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 118)
  3. (Figuré) (Familier) Vêtir, vêtir d’une manière ridicule.
    • Une personne mal harnachée.
    • Avant la guerre il allait spécial à Nancy chez un tailleur se faire harnacher à sa convenance. — (Alphonse Boudard, Bleubite, La Table ronde, Paris, 1975)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HARNACHER. (H est aspirée.) v. tr.
Mettre le harnais ou les harnais à un cheval de trait. Harnacher les chevaux. Un cheval bien harnaché. Une mule richement harnachée. Fig. et fam., Une personne mal harnachée, Une personne vêtue d'une manière ridicule.

Littré (1872-1877)

HARNACHER (har-na-ché) v. a.
  • 1Mettre le harnais à un cheval.
  • 2 Fig. et familièrement. Mettre des vêtements disgracieux et dont les couleurs ne vont point ensemble.
  • 3Se harnacher, v. réfl. Se vêtir d'une manière ridicule.

HISTORIQUE

XIIIe s. Adont veissiés chevaliers et barons aharnaskiés de chevaus et d'armeures et de pavellons et de quanques il lor convenoit, Chr de Rains, p. 134.

XVe s. Le sire Potron de Xantraille Tout harnaché d'orfaverie, Vigiles de Charles VII, t. II, p. 72, dans RAYNOUARD, Gloss.

XVIe s. Il falloit tant de temps à les destacher et harnacher [certains chevaux], Montaigne, I, 365.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HARNACHER. - ÉTYM. Ajoutez : Norm. harniquer, harnaquer, Delboulle, Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 184.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « harnacher »

De harnais.[1]. Le verbe harnescier (« mettre le harnais à un cheval ») étant attesté au XIIIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Harnois ; provenç. arnescar, arnesar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « harnacher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
harnacher arnaʃe

Citations contenant le mot « harnacher »

  • Ce samedi, on y côtoie des lamas et des chèvres, pas farouches malgré la nuée d'enfants les approchant à tâtons. Parmi les visiteurs, beaucoup de locaux. C'est le cas de Stéphanie, originaire d'Arpajon, qui observe avec inquiétude son fils Nathan, 10 ans, s'harnacher avant de faire le grand saut à l'élastique. « Mon cœur va lâcher, là », s'alarme-t-elle. Un cri de Nathan… et le rythme cardiaque de la mère redescend. « Cela faisait deux ans qu'on n'était pas venus, mais on a cédé ce samedi : les enfants adorent les parcours au-dessus du vide », confie Stéphanie. leparisien.fr, Essonne : le parc d’aventure Floreval fête ses 15 ans et vise les 400000 visiteurs d’ici 2030 - Le Parisien
  • À condition qu’il ne soit pas trop lourd. “En Toscane, un papy voulait nous offrir une bouteille de vin et surtout une pastèque à harnacher au vélo, se souvient le cycliste. Heureusement qu’on n’a pas accepté ses cadeaux, car on a monté un col qui n’était pas prévu au programme.” Le Huffington Post, Pour un voyage à vélo, ce que les pros mettent dans leurs sacoches | Le Huffington Post LIFE
  • Un hélicoptère de l’armée américaine a donc déplacer le fameux bus le 18 juin dernier. Quelques cinq heures ont été nécessaires pour nettoyer la zone et harnacher la machine ! Inutile donc de se mettre en danger pour un selfie au pied du fameux véhicule. Il n’est plus là. Les autorités expliquent qu’il sera conservé en lieux sûrs, le temps de décider de son futur emplacement. Il se pourrait bien qu’il soit prochainement beaucoup moins dangereux de se photographier devant lui. Il se murmure en effet qu’on pourrait lui trouver une place dans un Musée de Fairbanks. Altitude News, Le bus mythique d’Into The Wild disparait de sa forêt d’Alaska !
  • Lundi dernier, j’ai vu un écosystème chanceler. Des voix anxieuses rappelaient à quel point l’art salvateur demeure tributaire d’une longue chaîne dont des maillons s’effritent, parfois remplacés par d’autres, effrayant ceux qui sentent le terrain leur glisser sous les pieds. Et quand la comédienne Monique Spaziani soupira : « Je n’arrive pas à voir ce qu’on va faire », un même vertige m’a saisie. L’édifice artistique était déjà si fragile… Le gouvernement ne réglera pas les problèmes de la culture blessée en se contentant de la harnacher, d’éponger ses plaies et de lui trouver de nouveaux pansements. Reste à désamorcer nos propres peurs en renouant avec ses temples adaptés quand leurs portes s’ouvriront. La relance de l’art au Québec relèvera du public aussi. Le Devoir, Une ère d’inquiétude | Le Devoir

Traductions du mot « harnacher »

Langue Traduction
Anglais harness
Espagnol aprovechar
Italien imbracatura
Allemand geschirr
Chinois 马具
Arabe ظفيرة
Portugais arreio
Russe упряжь
Japonais ハーネス
Basque arnesa
Corse arnesi
Source : Google Translate API

Synonymes de « harnacher »

Source : synonymes de harnacher sur lebonsynonyme.fr
Partager