Grommeler : définition de grommeler


Grommeler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GROMMELER, verbe

Familier
A. − Emploi intrans. Exprimer son mécontentement, sa mauvaise humeur, de façon indistincte, entre ses dents. Synon. bougonner, grogner, maronner (fam.), marmonner, maugréer, murmurer, ronchonner (fam.).Je l'entendis souvent grommeler contre sa fille (Stendhal, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 135).Il grommelait en crachottant sur ses bottes, symptôme connu de hargneuse préoccupation que les camarades respectaient (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 13).
P. anal. [Le suj. désigne un animal] Émettre des grognements sourds. Synon. grogner.Alors un homme tombe Dans la fosse où grommelle un lion favori (Dierx, Poèmes,1864, p. 31).
B. − Emploi trans. Prononcer quelque chose à voix basse, de manière indistincte, généralement sur un ton bougon ou plaintif. Synon. grogner, marmonner, murmurer.Paul exaspéré nous suivait en grommelant des choses désagréables (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Sœurs, 1884, p. 1274).Il grommelle des paroles indistinctes (Camus, Caligula,1944, I, 3, p. 13).
[En incise] « Vieux cadavre! » grommelait François et il murmurait toutes sortes d'insultes contre les bouches inutiles, contre ceux qui encombrent les maisons (Queffélec, Recteur,1944, p. 173).
REM. 1.
Grommelage, subst. masc.Synon. rare de grommellement (infra dér. a).Parfois on rit de ses grommelages, parfois on le punit (Barrès, Amit. fr.,1903, p. 78).
2.
Grommelant, -ante, part. prés. en emploi adj.,rare. Ils entendirent les chasseurs qui s'éloignaient, grommelants et vaincus (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 245).L'abbé l'avait disposé [le suaire] devant l'autel avec l'aide de Didine grommelante (La Varende, Amour sacré,1959, p. 238).
3.
Grommeleur, -euse, adj.,rare. Entre deux baisers mielleux et grommeleurs (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 233).
4.
Groumer, verbe intrans.a) [Correspond à grogner A 1] La laie qui groumait dans la boue (Genevoix, Marcheloup,1934, p. 105).b) [Correspond à grogner A 2] Ça lui venait en ronchonnements... des insultes dans le fond de son assiette, toutes rauques... toutes sourdes... : « Nom de Dieu! Nom de Dieu de merde!... » Il recommençait à groumer (Céline, Mort à crédit,1936, p. 565).
5.
Groumasser, verbe intrans.Synon. région. de grommeler (supra A).On aime qui l'on aime et qui on aime on suit, en groumassant ou en silence (J. Aicard, Maurin des Maures,1908ds Quem. DDL t. 9).
Prononc. et Orth. : [gʀ ɔmle], (il) grommelle [gʀ ɔmεl]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1342 grumeler « murmurer entre ses dents » (La femme du Roy de Portigal, 1490 ds Miracles N.D., éd. G. Paris et U. Robert, I, 201); b) 1382 grommeler « id. » (Juvenal des Ursins, Charles VI ds Gdf. Compl.). Dér., à l'aide du suff. -eler* (cf. sauter/sauteler; écarter/écarteler), de l'a. fr. grommer « gronder » (xiiies. Isopets I, éd. J. Bastin, 63, 8), lui-même empr. du m. néerl. grommen « gronder, grogner » et conservé dans de nombreux dial. (v. FEW t. 16, p. 93a et b), mais peut aussi avoir été empr. à l'all. grummeln « grogner » en usage en Rhénanie et en Allemagne du Nord (ibid., p. 94 a). Les formes dial. gremeler (ibid., p. 66a) et grimoler (ibid., p. 65b) représentent le néerl. grimmelen « geindre, se plaindre doucement » (composé de grimmen/gremmen « gronder, grogner » qui est une var. de grommen et du suff. dimin. -elen). Fréq. abs. littér. : 301. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 173, b) 602; xxes. : a) 332, b) 608.
DÉR.
Grommellement, subst. masc.a) Action de grommeler; p. méton. ce que l'on grommelle. Synon. bougonnement, grognement, marmonnement, ronchonnement.Ces lents mouvements, les contenances pesantes, le piétinement, le sourd grommellement de propos, tout donnait à cette lourde foule on ne savait quoi de sauvage (Pourrat, Gaspard,1930, p. 79).Un gardien pénètre dans le kommando (...) et crie le traditionnel « aufstehen! » (debout!), invariablement suivi de « ta gueule! » étouffés et de grommellements (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 187).b) P. anal. [À propos d'un animal] Synon. de grognement.Un bougonnement d'impatience, un grommellement d'animal (Goncourt, Sœur Philom.,1861, p. 8). [gʀ ɔmεlmɑ ̃]. Une attest. d'une forme grommèlement (cf. Gautier, Poés., 1872, p. 234). 1resattest. a) xiiies. grumeslement « grognement (des souris) » (Isopets, I, éd. J. Bastin, 62, 2), b) 1567 grommelement « glapissement » (H. Junius, Nomenclator omnium rerum, p. 379); du rad. de grommeler, suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 11.
BBG. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 650 (s.v. groumer).

Grommeler : définition du Wiktionnaire

Verbe

grommeler \ɡʁɔm.le\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Murmurer, se plaindre entre ses dents quand on est fâché.
    • Drôle de pistolet, grommela Carrouge. Comme si la politique avait quelque chose à voir là dedans ! — (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, Plon-Nourrit & Cie, 1898)
    • Ça va ! grommela Bob impatienté. L’autre n’insista pas et se mit à regarder par la portière. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Aussi n’avais-je encore que six ans lorsqu’il tenta pour la première fois de me violer. Heureusement qu’un valet survint et mon père dut reboutonner sa culotte en grommelant des propos peu aimables pour le bonguieu. Le valet s’appelait Théodulphe et ce fut lui qui me dépucela trois semaines plus tard malgré moi bien entendu. — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, p. 195)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Grommeler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GROMMELER. (Je grommelle; nous grommelons). v. intr.
Murmurer, se plaindre entre ses dents quand on est fâché. Qu'avez-vous à grommeler? Il est familier.

Grommeler : définition du Littré (1872-1877)

GROMMELER (gro-me-lé. La syllabe mel double l'l quand la syllabe qui suit est muette : je grommelle, je grommellerai)
  • 1 V. n. Terme familier. Murmurer, se plaindre entre les dents. Rameau consentit en grommelant et répétant sans cesse que ce devait être une belle chose que de la composition d'un homme qui n'était pas enfant de la balle et qui avait appris la musique tout seul, Rousseau, Conf. VII.
  • 2 V. a. L'on n'entend point ce qu'il grommelle entre ses dents. Quand j'eus bien remercié l'académicien de l'Académie des sciences de m'avoir mis au fait, je m'en allai tout pantois louant la Providence, mais grommelant entre mes dents ces tristes paroles : vingt écus de rente seulement pour vivre, et n'avoir que vingt-deux ans à vivre, Voltaire, l'H. aux 40 écus, Aventure avec un carme.

HISTORIQUE

XVe s. Je voy envis rire et jouer, J'ay grant plaisir à grumeler, Deschamps, Poésies mss. f° 344. Il s'en va si fort grumelant Qu'il semble qu'il doye desver, Patelin, 734. Tien, roingne et ne grumele mie, Mart. de St. Ét.

XVIe s. Ce qui les avertit de se lever fut un petit tonnerre commençant à grumeler, Yver, p. 625. Ils voulurent grou meler, disants avecques grands blasphemes, qu'on leur faisoit tort, Carloix, II, 18. Et d'un horrible tour [la mer] Se roule en groumelant aux rives d'alentour, Ronsard, 844. Tout le tourment qui me poinct C'est quand mon ventre groumelle Faute de ne boire poinct, Adam Billault, le Menuisier de Nevers, Chansons bachiques. C'est ung passe temps, quand je bats le villayn, que de l'ouyr grommeler, quand j'ay le dos tourné, Palsgrave, p. 642.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GROMMELER. - HIST. Ajoutez :

XIVe s. Vous en convient il grumeler, Sire chetiz ? Miracles de Nostre Dame par personnages, t. I, p. 201, Paris, 1876.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grommeler »

Étymologie de grommeler - Littré

Wallon, groumî ; Berry, groumeler, grimoner, grimouner ; lorrain, grimoner ; une mère grimon, une femme grognon ; bourguign. grimôlai ; picard, grumeler ; du germanique : dialecte d'Aix-la-Chapelle, grome, groumen, grommeler ; anc. allem. grummeln ; flam. grommelen ; angl. to grumble. Montaigne a dit rommeller : Ceulx que nous oyons rommeller, II, 5. ; comp. le dan. rumle ; angl. rumble. Montaigne a aussi grommeler, IV, 157.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de grommeler - Wiktionnaire

(1375) Dérivé, à l’aide du suffixe -eler (→ voir écarter et écarteler), de l’ancien français grommer emprunté du moyen néerlandais grommen (« gronder, grogner »). (XIIIe siècle) grummeler. (XIIe siècle) grommer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grommeler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grommeler grɔmle play_arrow

Conjugaison du verbe « grommeler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe grommeler

Citations contenant le mot « grommeler »

  • «Il n'y a rien de pire que la faim. Il n'y a rien de pire que d'écouter ton estomac avant d'aller te coucher et tu n'entends que grommeler. Tu n'as rien à manger, tu n'as pas d'autre choix. News 24, Siya Kolisi: un héros du rugby aide les cantons pendant le verrouillage - News 24
  • Une petite pop-up s’affichera pour vous demander votre avis sur ce choix. Vous pouvez ne pas y répondre, mais vous perdez le droit de grommeler que c’était mieux avant quand la version définitive sera déployée. Numerama, Comment activer la nouvelle interface de Facebook
  • Alors là, on a droit à un remake amplement justifié. Oui, de temps en temps on peut grommeler quand on nous annonce une énième revisite d’un jeu sorti voilà quelques années seulement (GTA 5, elle est pour toi). Mais alors là, on est dans le pur fantasme. Oui, carrément. Et pourtant, on ne parle pas d’un hit ultra-populaire, pas sûr que beaucoup de monde a pu jouer à Bob L’Éponge : Bataille Pour Bikini Bottom, lors de sa sortie en 2003. Nous, c’était sur Gamecube, une console merveilleuse, malheureusement un peu délaissée par les éditeurs tiers. Alors, en tant que fan absolu de la licence de Nickelodeon, on ne pouvait pas passer à côté de ce qui promettait d’être un jeu de plateforme 3D dans la moyenne de l’époque. Surprise, c’était en fait au-dessus, et des qualités inattendues faisaient de cette adaptation autre chose qu’un simple objet marketing. Alors oui, quand le très actif éditeur THQ Nordic lance un remake, très justement sous-titré Réhydraté, on ne pouvait que sauter dessus. Culturellement Vôtre, [Test PS4] Bob L'Eponge Bataille Pour Bikini Bottom Réhydraté
  • À regret, on pourrait grommeler que Canon aurait dû arriver dès le début en 2018 sur le secteur des hybrides plein format avec l'EOS R5 et l'EOS R6 plutôt qu'avec un EOS R bancal. Pour autant, observer le passé ne le changera pas et l'année 2020 risque d'être intéressante à plus d'un titre. Canon finit par indiquer que l'abandon de la gamme reflex n'est pas envisagé, mais que les ressources en développement sont maintenant pleinement dirigées vers la gamme à monture RF. , Hybride EOS R5 : 8K, 4K 120 i/s, reconnaissance des animaux, Canon rattrape et surclasse la concurrence - Les Numériques

Traductions du mot « grommeler »

Langue Traduction
Corse murmurula
Basque grumble
Japonais 不平
Russe ворчать
Portugais resmungar
Arabe تذمر
Chinois
Allemand murren
Italien brontolare
Espagnol queja
Anglais grumble
Source : Google Translate API

Synonymes de « grommeler »

Source : synonymes de grommeler sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires