La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « grognonner »

Grognonner

Définitions de « grognonner »

Trésor de la Langue Française informatisé

GROGNONNER, verbe intrans.

Fam., rare
A. − [Le suj. désigne le porc ou p. ext. un autre animal] ,,Pousser des petits grognements continuels`` (Lar. Lang. fr.).
P. anal. [En parlant d'une chose concr.] Faire entendre un petit bruit sourd. Le téléphone grognonne dans sa boîte (Genevoix, Éparges,1923, p. 245).
B. − [Le suj. désigne une pers.] Faire le grognon. Synon. bougonner, grogner, grommeler, ronchonner.Il est là, toute la soirée, bougonnant, grognonnant, avec quelque chose de la mauvaise humeur boudeuse d'un gros enfant grondé dans sa petite blouse d'école (Goncourt, Journal,1882, p. 164).Le baron (...) se plaignait de ses rhumatismes et grognonnait (Gide, Isabelle,1911, p. 625) :
Je n'ai jamais vu un homme plus exigeant, moins satisfait de l'énormité de sa fortune que le nommé Zola. Charpentier me racontait qu'il avait passé tout un dîner à se plaindre, à geindre, à grognonner [it. ds le texte]... Goncourt, Journal,1878, p. 1229.
Rem. La docum. atteste l'emploi trans. au sens de « exprimer quelque chose de manière plus ou moins articulée ». Il [le patron] s'éloigna en grognonnant on ne sait quoi (Arnoux, Rossignol napol., 1937, p. 130).
REM. 1.
Grognonnant, -ante, part. prés. en emploi adj.Qui grognonne. L'incompréhension boudeuse ou grognonnante de la princesse pour tout ce que je dis (Goncourt, Journal,1890, p. 1223).
2.
Grognonnement, subst. masc.; grognonnerie, subst. fém.Action de grognonner; résultat de cette action. Le grognonnement d'un enfant qui fait ses dents et d'une petite fille qui a, le soir, du sable dans les yeux (Goncourt, Journal,1864, p. 69).Un peu d'inappétence additionnée de grognonnerie et d'un petit, tout petit début d'entérite (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 119).
Prononc. : [gʀ ɔ ɳ ɔne]. Étymol. et Hist. [1634 ds Bl.-W.3-5]; 1712 « grogner comme un pourceau » (Fénelon, Dial. des morts anc. dial., 6 ds Littré). Dér. de grogner*; suff. -onner*. Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Verbe - français

grognonner \ɡʁɔ.ɲɔ.ne\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Variante expressive de grogner (pour une personne)
    • Vlan ! dans l’œil ! C’est la moustache du voisin qui m’aveugle pour la quatrième fois. Seulement, ce coup-ci, j’ai compris ce qu’il me grognonne aux oreilles depuis un bon quart d’heure. — (Jules Vallès, L’Insurgé, G. Charpentier, 1908)
    • Les assiettes en s’entrechoquant dans le baquet faisaient du bruit, l’homme grognonnait des choses ; — (C. F. Ramuz, Amour, éditions Bernard Grasset)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GROGNONNER (gro-gno-né) v. n.
  • 1Grogner comme le pourceau. J'aime mieux grognonner [moi Grillus] que d'être aussi éloquent que vous [Ulysse], Fénelon, Dial. des morts anc. dial. 6.
  • 2Faire le grognon, gronder habituellement et sans motif.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grognonner »

De grogner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Grognon. On trouve groignoier, en un sens assez semblable, dans la Rose, 20020.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grognonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grognonner grɔnjɔne

Évolution historique de l’usage du mot « grognonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « grognonner »

  • L’article 322 est un peu bizarre parce que moi je le considère comme un piège. Tenez ! On te dit que si ton locataire a déjà fait 62 jours sans payer ton loyer et qu’il refuse de vider les lieux, tu pourras aller lui porter plainte. Sauf que quand tu vas finir de grognonner devant Mr le commissaire, ce dernier va te demander que « Donc le grand immeuble-là c’était pour toi ? » Et ensuite il va te demander pourquoi tu n’avais jamais payé les impôts sur ce local…
    camer.be — Notre nouveau code pénal n’est pas camerounais :: CAMEROON
  • de se rouler dans la boue, s’ébrouer dans la fange, fouailler de son groin dans les détritus, couiner, grogner, grouiner, grognonner, tout en dévorant à belles dents épluchures et tout ce qui s’offre à lui…
    La Croix — Joues de porc braisées
  • Le gouvernement surprend ainsi nombreux de ceux qui s’attendaient à une prolongation de l’État d’urgence en début de semaine prochaine. Si la situation coûtait financièrement à l’État – ration pour les militaires et policiers en nombre dans les rues, carburant, primes d’astreinte, etc. -, elle désorganisait tout aussi la vie économique avec ses embouteillages monstres freinant la productivité et faisant grognonner les populations du fait de certains excès de zèle des forces de l’ordre.
    Gabonreview.com | Actualité du Gabon | — Gabon : Fin de l’état d’urgence ce lundi 11 mai à 24h | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |

Traductions du mot « grognonner »

Langue Traduction
Anglais growl
Espagnol gruñido
Italien ringhiare
Allemand knurren
Chinois 咆哮
Arabe تذمر
Portugais rosnar
Russe рычание
Japonais うなり声
Basque growl
Corse crescenu
Source : Google Translate API

Synonymes de « grognonner »

Source : synonymes de grognonner sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot grognonner au Scrabble ?

Nombre de points du mot grognonner au scrabble : 12 points

Grognonner

Retour au sommaire ➦