La langue française

Grigou

Définitions du mot « grigou »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRIGOU, subst. masc.

A. − Péj. Homme d'une avarice mesquine et sordide, généralement de commerce peu agréable. Synon. grippe-sou, ladre, pingre, rapiat.Avait-on jamais vu un pareil grigou! Croire qu'on allait lui emporter trois grains de sa poussière d'or! Toutes ces histoires, c'était de l'avarice pure (Zola, Assommoir,1877, p. 431).Je vous dis... on est mal nourri... on n'a pas de liberté... on est accablé de besogne... et des reproches, tout le temps, des criailleries (...) vous n'êtes pas faite pour rester chez de pareils grigous (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 59).
[Fréq. ds l'expr. vieux grigou] Elle l'appelait son vieux grigou parce qu'il n'y avait rien à faire pour lui arracher un sou au-delà du tarif fixé (Mauriac, Génitrix,1923, p. 353) :
... il ne se résignait pas à dépenser trois sous pour son omnibus. De sorte qu'on avait été obligé de le faire suivre, de payer séparément le conducteur, et de faire croire au vieux grigou que son ami, M. de Persigny, ministre d'état, avait obtenu qu'il circulât pour rien dans les omnibus. Proust, Sodome,1922, p. 910.
B. − Un grigou de + subst.Celui qui n'est pas prodigue de. Au fig. Son Dieu est si difficile à contenter, si méticuleux, si tâtillon, que personne n'irait au ciel si l'on croyait ce qu'il raconte! − C'est un épilogueur d'éternité, un grigou de paradis, ce Dieu-là (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 277).
REM.
Grigouterie, subst. fém.,rare. Attitude de grigou. Il voyait M. Octave alterner la grigouterie et la magnificence; il avait entendu parler des excentricités de Coëtquidan l'ancien (Montherl., Célibataires,1934, p. 884).
Prononc. et Orth. : [gʀigu]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Av. 1650 fam. (Molière, La Jalousie du Barbouillé, sc. 5). Empr. au langued. et lim.grigou « gredin » (Mistral) corresp. (avec i dû vraisemblablement à l'infl. de filou*) au gasc. gregoun « id. » 1610 (G. Ader, Poésies, éd. A. Vignau et A. Jeanroy, 40 ds FEW t. 4, p. 210b), dér. de grec* qui a pris le sens de « filou » dans le Midi, d'où il est possible que Molière l'ait lui-même emprunté. Fréq. abs. littér. : 32. Bbg. Rat (M.). Il n'y a pas de synon... Avare, grigou, pingre... Vie Lang. 1968, pp. 311-314. - Sain. Sources t. 1 1972 [1925], pp. 318-319; t. 2 1972 [1925], p. 323, 370; t. 3 1972 [1930], p. 6.

Wiktionnaire

Nom commun

grigou \ɡʁi.ɡu\ masculin

  1. Celui qui, ayant de quoi vivre, affecte la pauvreté pour servir de prétexte à une avarice sordide.
    • – Voyez-vous le vieux grigou, dit Mme Vauquer à Vautrin, comme ses yeux s’allument ! — (Honoré de Balzac, Le Père Goriot)
    • Écoute, je vais te montrer que je ne suis pas un grigou. Achète mon étalon, je te donnerai les âmes par-dessus le marché. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction d’Henri Mongault, 1949)
    • « On ne peut pas toujours suivre le conseil de ce vieux grigou de Benjamin Franklin.
      – Benjamin Franklin ? répéta son interlocuteur.
      – Mais oui, tourte : « Ça ne coûte rien ; c’est sans danger ; c’est agréable. »
      — (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 105)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRIGOU. n. m.
Celui qui, ayant de quoi vivre, affecte la pauvreté pour servir de prétexte à une avarice sordide. C'est un grigou. Il vit en grigou. Il est familier.

Littré (1872-1877)

GRIGOU (gri-gou) s. m.
  • Terme populaire. Gueux, misérable ; homme avare et sordide. Que maudite soit l'heure où vous avez choisi ce grigou ! Molière, la Jalousie du barbouillé, 5. Fille fringante auprès d'un vieux grigou, le Voyage d'Asnières, Bruxelles, 1748. Pourquoi ne te maries-tu pas, grand imbécile, au lieu de vivre seul comme un grigou ? Scribe, Zoé ou l'Amant prêté, sc. 4.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grigou »

Origine incertaine. On l'a fait venir de gregeois ou grigois, nom des Grecs dans le moyen âge. On a indiqué aussi le bas-latin grigulosus, griguolosus, lépreux, rogneux, qui paraît tenir à l'allemand Grind, dartre, croûte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De l’occitan grigou (languedocien gregoun), dérivé de grec, qui avait pris dans le midi le sens de « malhonnête, pingre ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grigou »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grigou grigu

Citations contenant le mot « grigou »

  • Faulkner et ses Compson l’ont décidément marquée à vie. Lorsqu’elle décide de publier ses confessions au bazooka, Mary sait qu’il lui faut absolument garder le secret jusqu’au dernier moment. Elle crée une société, Compson Enterprises LLC, domiciliée aux Bahamas. Et quand le livre est annoncé, dans un premier temps, sa mystérieuse auteure est une certaine Mary Compson… L’histoire ne dit pas quel personnage de Faulkner pourrait être cette Mary. Mais Donald ? Jason Compson, un personnage aussi cynique, narcissique et grigou que Ze Donald. L'Obs, 10 choses à savoir sur Mary Trump, nièce de Donald et « putois » du clan
  • Ce vieux grigou d’Harpagon et sa fameuse cassette pleine d’or, symbole universel de l’avarice, mais aussi de la tyrannie domestique, de l’égoïsme et du sexisme. Autant de thèmes toujours en vigueur, plus de quatre siècles après la première de la célèbre pièce signée Molière, si souvent adaptée au théâtre et au cinéma, de Jean Vilar à Louis de Funès. CharenteLibre.fr, L’Avare de Molière transforme l’or en eau en Charente - Charente Libre.fr
  • Et le plus drôle, c'est que si tu t'amuses à intercepter un criminel avec ton Cutlass Blue malgré que tu ais réussi ta mission d'affiliation pour la chasse à la prime ... bah tu te manges un CrimeStat, comme les autres.


    Ah les bons plans mystiques de Tonton Roberts, il me fera toujours rire ce vieux grigou. Millenium, Star Citizen : Le Cutlass Blue Flight-ready - Millenium
  • Avare, grigou, grippe-sou, ladre, radin, rapiat, fesse-mathieu....qui dit mieux ! France Culture, L'Avarice : du péché à la vertu

Traductions du mot « grigou »

Langue Traduction
Anglais grigou
Espagnol grigou
Italien grigou
Allemand grigou
Chinois gou沟
Arabe جريجو
Portugais grigou
Russe grigou
Japonais グリゴウ
Basque grigou
Corse grigou
Source : Google Translate API

Synonymes de « grigou »

Source : synonymes de grigou sur lebonsynonyme.fr

Grigou

Retour au sommaire ➦

Partager