La langue française

Enter

Définitions du mot « enter »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENTER, verbe trans.

A.− ARBORIC. Procéder à une ente (v. ente1); greffer. On demandait à Gaspard d'enter les arbres, parce qu'il avait la main à cela (Pourrat, Gaspard,1930, p. 180):
1. alcmène. − Toi tu fais tout exprès, chéri, soit que tu entes tes cerisiers sur tes prunes, soit que tu imagines un sabre à deux tranchants. Giraudoux, Amphitryon 38,1929, II, 2, p. 82.
P. métaph. ou au fig. (S')enter sur.Je sais de science certaine que le père Grandet, en réunissant tous ses biens à la terre de Froidfond, avait l'intention de s'enter sur les Froidfond (Balzac, E. Grandet,1834, p. 231).Son parisianisme [de Capus] était enté sur le porte-greffe provincial (Thibaudet, Hist. litt. fr.,1936, p. 510):
2. Notre civilisation capitaliste elle-même est l'arrière petite-fille de l'économie mercantile qui s'est entée au Moyen-Âge sur l'économie féodale. Les Gds courants de la pensée mathématique,1948, p. 513.
B.− P. anal., TECHNOL. Emboîter deux pièces de bois bout à bout. Les poteaux montants étaient entés l'un sur l'autre (Degrand, Résal, Ponts en maçonn.,1888, p. 630).
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. enté, ée, hérald. ,,Se dit de deux parties de l'écu qui entrent l'une dans l'autre par des échancrures rondes`` (Bach.-Dez. 1882).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃te], (j')ente [ɑ ̃:t]. Homon. hanter. Ds Ac. dep. 1694 (sauf Ac. 1878). Étymol. et Hist. Fin xies. judéo-fr. « greffer » (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 47); 1erquart xiiies. fig. (Reclus de Molliens, Carité, 169, 6, ds T.-L. : [Carités] ... en son cuer autrui mal ente). Du lat. vulg. impŭtare « greffer » attesté dans les gloses (TLL s.v. imputare, 732, 64) dér. de inpotus « greffe, ente » attesté ds la Loi Salique (loc. cit. 733, 29 [lire inputōs]) formé à partir du gr. ε ́ μ φ υ τ ο ς « implanté »; le mot (le φ gr. étant rendu par p et non par f) s'est probablement transmis avec la pratique de la greffe par l'intermédiaire des colonies grecques de Provence avant la venue des Romains en Gaule. Fréq. abs. littér. : 22 (enté : 41).
DÉR.
Enture, subst. fém.a) Arboric. ,,Ouverture où l'on place une ente, une greffe`` (Ac. 1932). Il faut faire l'enture avant que de placer l'ente (Ac.). b) P. anal., charpent. Assemblage par entailles de deux pièces de bois mises bout à bout. Si la pièce de bois utilisée n'est pas assez longue pour y débiter le longeron [d'aile d'avion], on fait un assemblage par « enture » (Guillemin, Constr., calcul et essais avions,1929, p. 101). [ɑ ̃ty:ʀ]. Ds Ac. 1762-1932. 1resattest. a) fin xives. « coupure, entaille » (Gloss. Aalma, 6043, éd. M. Roques, II, p. 207), 1578 « partie entée » (La Boderie, Harm. du monde, p. 755 ds Gdf.); b) 1723 « assemblage par entaille de deux pièces de bois » (Savary); c) 1878 « opération frauduleuse » (Lar. 19eSuppl.); du rad. de enter*; suff. -ure*.
BBG. − Hehn (V.). Kulturpflanzen und Haustiere in ihrem Übergang aus Asien... Berlin, 1902, p. 433.

Wiktionnaire

Verbe

enter \ɑ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Agriculture) Greffer en insérant un scion.
    • Enter un poirier, un pommier.
    • Enter en écusson, en fente, en œil dormant, en bouton, en poupée.
  2. (Figuré) Lier, attacher, joindre.
    • Cette maison, cette famille est entée sur telle autre : Elle y est entrée, et elle en a pris le nom et les armes.
    • Une langue extensible, longue et gluante, pendait hors de sa gueule entée, et pêchait les fourmis qui forment sa principale nourriture. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846) (pp. 302-311).
    1. Se dit d’une personne qui joint ensemble diverses qualités.
      • C’est un diplomate enté sur un financier.
      • Un Gascon enté sur un Normand.
    2. Se dit pareillement de qualités morales, bonnes ou mauvaises, qui viennent se joindre à d’autres.
      • Il a beaucoup de vices entés sur de bonnes qualités.

Verbe

enter \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Placer, faire entrer.
    • une pensee li enta — (Gautier de Couci, Les Miracles de Nostre-Dame.)
  2. Fixer à → voir aanter.
    • le cors d’une piece et les braz entez — (Boileau, Livre des mestier, première moitié du XIVe siècle.)
  3. Greffer sur.
    • Maint mot ont dit d’amours enté — (Du clerc qui fu repus derriere l’escrin, manuscrit 1446 français de la BnF, f. 171r. a.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENTER. v. tr.
T. d'Agriculture. Greffer en insérant un scion. Enter un poirier, un pommier. Enter franc sur franc. Enter sur sauvageon. Enter sur un cognassier. Enter en écusson, en fente, en œil dormant. Enter en bouton. Enter en poupée. Fig., Cette maison, cette famille est entée sur telle autre, Elle y est entrée, et elle en a pris le nom et les armes. Il se dit aussi, figurément, d'une Personne qui joint ensemble diverses qualités. C'est un diplomate enté sur un financier. Un Gascon enté sur un Normand. Il se dit pareillement de Qualités morales, bonnes ou mauvaises, qui viennent se joindre à d'autres. Il a beaucoup de vices entés sur de bonnes qualités.

Littré (1872-1877)

ENTER (an-té) v. a.
  • 1 Terme d'horticulture. Greffer par ente. Enter un poirier, un pommier.

    Fig. Ils entent sur cette politesse un esprit de règle…, La Bruyère, XI. Nous avons enté sur l'olivier franc le germe de l'infidélité, Massillon, Myst. Ferv. Recueillir avec affectation les débris de ces familles antiques et éteintes pour les enter sur un nom obscur, Massillon, Panég. St Franç. de Paule. Le Seigneur fera sécher la racine de votre orgueilleuse postérité, et entera dessus une race qui connaîtra la justice et fera la miséricorde, Massillon, Or. fun. Villeroy.

  • 2Insérer en général. L'amant juge sa dame un chef-d'œuvre ici-bas, Encore qu'elle n'ait sur soi rien qui soit d'elle… Qu'elle ente en son palais ses dents tous les matins, Régnier, Sat. IX.
  • 3 Terme de fauconnerie. Raccommoder une penne de l'oiseau, froissée ou rompue, soit par la jonction d'une penne gardée, soit à l'aiguille ou au tuyau.
  • 4 Terme de charpentier. Joindre ou assembler deux pièces de bois de la même grosseur et dans la même direction.
  • 5Mettre une ente, allonger plus ou moins quand on a préalablement coupé le bout qui était usé ou trop court. Les bouts de ces bas sont mauvais, il faudra les enter. Tous mes bas sont entés.
  • 6S'enter, v. réfl. Être enté. Le prunier s'ente sur sauvageon.

    Fig. Un vice qui s'ente sur un autre vice.

HISTORIQUE

XIIIe s. J'apel leur cuers [des deux amans] leur volontés ; Et leur vouloirs sont si entés Sur un desir qu'entre eus deus ont, Que de deus cuers un voloir font, Blanche et Jehan, 1603.

XIVe s. Ceste science estoit naturellement en leur cueur entée, noée et plantée, Oresme, Prol. [Les métaux] Des elemens prennent leur estre Par vous en l'element terrestre, Et sans semer et sans planter, Sans cultiver ne sans enter, l'Alch. à nat. 478. Se vostre oysel a une penne rompue, vous lui remeterez et enterez en ceste maniere…, Modus, f. XCIV, verso.

XVe s. Une vertu en ton coer ente, Que dame belle, jeune et gente Obeiras et cremiras, Froissart, Espinette amour. Plns heurte li vens aux clochiers Qu'il ne fait aux petits planchiers, Et par fouldre sont crevantez Plus que les celiers bas entez, Deschamps, Poésies mss. f° 567, dans LACURNE. Se argent avez, il n'est enté ; Mais le despendez tost et viste, Villon, Ballade, Leçon aux enfants perdus.

XVIe s. Le baptesme nous certifie que nous sommes entez en la mort et la vie de Jesus Christ, Calvin, Inst. 1052. En sa dextre elle ent [mit] la hache Par qui les rois sont irritez, Ronsard, 357. L'enter en fente ou au coin, par d'aucuns en poupée, et en petite coronne ou entre l'escorce et le bois, sont en mesme predicament, parce qu'en l'une et l'autre sorte se sert-on de greffes, les inserans sur les arbres sauvages ou francs, De Serres, 656. Par l'escusson et canon, beaucoup plus d'arbres sont entés que par greffe, De Serres, ib. J'ai enté heureusement en escusson au mois de juin, des arbres dont j'avois tiré les escussons en arbres entés au coin, au precedent mois de mars, De Serres, 659. Vous conserverés vos greffes sains et entiers jusqu'au poinct qu'il les faille enter, De Serres, 660. La maniere d'enter en piece rapportée, a quelque correspondance avec celle à l'escusson, aiant ceci de commun, qu'un seul œillet suffit à faire un ente, De Serres, 674.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENTER, v. act. en Architecture, se dit de deux pieces de bois assemblées bout-à-bout, posées perpendiculairement comme des poteaux-corniers & autres. (P)

Enter, (Fauconn.) c’est lorsqu’un oiseau a une penne froissée, rompue, albrenée, la rejoindre à une autre. Il se dit aussi de la penne qu’on raccommode à l’aiguille ou au tuyau.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « enter »

(XIe siècle)[1] Du bas latin *imputare (« greffer ») différent du latin classique imputare et dérivé de inpotus, inputōs (« greffe, ente ») attesté dans la Loi Salique formé à partir du grec ἔμφυτος, émphutos (« implanté ») — le φ grec étant rendu par \p\ et non par \f\ ; de là l’ancien occitan empeut (« greffe »).
Voir emphytéose, emphytéote, emphytéotique pour des mots partageant le même radical.
Le mot grec s’est probablement transmis avec la pratique de la greffe par l’intermédiaire des colonies grecques de Provence ; le verbe est apparenté[2] au provençal enpeutar, au catalan empeltar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Du latin imputare (voir ci-dessus).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ente ; provenç. empeltar, enpeutar ; cat. empeltar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « enter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enter ɑ̃te

Évolution historique de l’usage du mot « enter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enter »

  • enter the gungeon 😍😍 pourquoi pas de mode online sur console 😥😥 Jeuxvideo.com, Twitch Prime : 5 jeux Devolver offerts, dont Enter the Gungeon et Ape Out - Actualités - jeuxvideo.com
  • Enter Sandman de Metallica est sans conteste la plus grande chanson de Heavy Metal que le monde ait jamais connue. Alors, raisonnablement, pourquoi un groupe voudrait-il reprendre une chanson aussi imposante ? Nous n’avons pas cette réponse, mais nous avons rassemblé les 12 meilleures reprises de ce tube de Metallica. Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’y a pas une surabondance de reprises de Enter Sandman parmi lesquelles choisir, mais ce qui nous reste à trier, c’est un assortiment varié qui va de la reproduction fidèle de l’original à des versions tout à fait uniques où la chanson est reconvertie en berceuse pour enfant. D’une manière ou d’une autre, tout fonctionne. Ouvrez grand vos deux oreilles, et laissez-vous tenter par les 12 meilleures reprises de Enter Sandman de Metallica. MetalZone, Les 12 meilleures reprises de Enter Sandman de Metallica
  • Le résultat est plutôt étonnant. Le songwriting, s’il surprend au départ, finit par dévoiler son étonnante richesse, complexe certes, et montre que ce groupe, qui n’a plus rien à prouver, aurait pu se contenter de tirer les ficelles de proto-tubes à base de riffs saignants. L’originalité prime et on peut même se risquer  à parler d’avant-garde tant la production est innovante. Rolling Stone, Avec "Nothing Is True...", Enter Shikari ne se réinvente pas, il se sublime ! - Rolling Stone

Images d'illustration du mot « enter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « enter »

Langue Traduction
Anglais enter
Espagnol entrar
Italien accedere
Allemand eingeben
Chinois 输入
Arabe أدخل
Portugais entrar
Russe войти
Japonais 入る
Basque sartzen
Corse entre
Source : Google Translate API

Synonymes de « enter »

Source : synonymes de enter sur lebonsynonyme.fr

Enter

Retour au sommaire ➦

Partager