La langue française

Marcotter

Sommaire

  • Définitions du mot marcotter
  • Étymologie de « marcotter »
  • Phonétique de « marcotter »
  • Citations contenant le mot « marcotter »
  • Images d'illustration du mot « marcotter »
  • Traductions du mot « marcotter »
  • Synonymes de « marcotter »

Définitions du mot marcotter

Trésor de la Langue Française informatisé

MARCOTTER, verbe trans.

ARBORIC., HORTIC. Multiplier (des végétaux) par des marcottes. Marcotter des chèvrefeuilles, des œillets (Ac.). Pendant que le juge dépotait, repiquait, arrosait, marcottait, greffait, mariait et panachait ses fleurs, madame Blondet dépensait son bien en toilettes (Balzac,Cabinet ant.,1839, p.128).Il pouvait indifféremment pêcher le brochet à la carabine, grimper aux arbres, tricoter des chaussettes, scier du bois et marcotter les rosiers (H. Bazin,Vipère,1948, p. 98).
Emploi pronom. réfl. Dans certaines espèces l'arbre se marcotte lui-même, laisse pendre une branche à terre et, de cette branche, il renaît à un autre âge, mais exactement pareil (Cocteau,Diff. d'être,1947, p. 169).
Emploi abs. Et il n'est pas rare que l'on surprenne (...) quelque gardien de nuit (...) grimpé au cinquantième étage, en train de marcotter ou de provigner, parmi les cloches et les caisses à semis (Morand,Eau sous ponts,1954, p. 173).
Prononc. et Orth.: [mɑ ʀkɔte], (il) marcotte [mɑ ʀkɔt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1551 [éd.] marquotter agric. (Cottereau, Les douze livres de Columelle des choses rustiques, p.225). Dér. de marcotte*; dés. -er.
DÉR.
Marcottage, subst. masc.,arboric., hortic. Procédé de reproduction asexué des végétaux consistant généralement à faire développer des racines à une tige, une branche ou une tige à des racines, puis à les séparer de la plante mère afin d'obtenir une plante autonome. Marcottage simple, par racine, par incision; marcottage en butte, en archet, en serpenteaux; marcottage en pot, en panier, en l'air. Dans le procédé de marcottage en cépée, les marcottes résultent de rameaux enracinés issus du pied-mère enfoui sous un monticule de terre (Boulay,Arboric. et prod. fruit.,1961, p.77).La multiplication est la reproduction d'un arbre au moyen d'un fragment de cet arbre. Les procédés de multiplication: greffage, marcottage, bouturage, sont peu employés en sylviculture (Cochet,Bois,1963, p.20).P. métaph. J'allais à la recherche d'autres indices, aussi acharnée à identifier cet ancêtre que si c'était le mien et que si les hommes se reproduisaient par marcottage, quelques générations après leur mort, sans intermédiaires palpables (Giraudoux,Suzanne,1921, p. 112). [mɑ ʀkɔta:ʒ]. 1reattest. 1826 agric. (Bory de Saint-Vincent, Dict. classique d'hist. nat., s.v. marcotte ds Quem. DDL t. 9); de marcotter, suff. -age*.

Wiktionnaire

Verbe

marcotter \maʁ.kɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Botanique) Coucher des branches ou des rejetons en terre pour leur faire prendre racine.
    • Marcotter des chèvrefeuilles, des œillets.
  2. Réutiliser des morceaux de ses anciennes œuvres pour réaliser une nouvelle sculpture.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARCOTTER. v. tr.
T. d'Agriculture. Coucher des branches ou des rejetons en terre pour leur faire prendre racine. Marcotter des chèvrefeuilles, des œillets.

Littré (1872-1877)

MARCOTTER (mar-ko-té) v. a.
  • Terme d'agriculture. Propager par marcottes. Marcotter des œillets.

HISTORIQUE

XVIe s. Le cep du quel on desire tirer de la race, est margotté, en tout ou en partie, c'est à dire préparé à donner des margottes ou chevelues, De Serres, 163. Pour faire marcoter ou cheveler la branche dans terre, De Serres, 554.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « marcotter »

Marcotte ; génev. margotter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de marcotte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « marcotter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marcotter markɔte

Citations contenant le mot « marcotter »

  • Quoi de mieux que le jardinage pour réaliser à quel point le travail et une bonne préparation de l’avenir portent leurs fruits ? Ces fruits et ces légumes que l’été fournit en abondance ont depuis plusieurs mois mûri dans le projet du jardinier qui va les récolter. Plus que les autres mois, août offre ses récompenses tout en exigeant sa part de travail. Cueillir, semer, bouturer, marcotter, arroser… Les verbes principaux que l’on conjugue au jardin en août. Paresser, contempler, s’émerveiller et rêver sont aussi d’actualité, mais seulement une fois que les premiers ont été pratiqués suffisamment pour assurer l’avenir du jardin. Le Telegramme, En août, abondance rime avec prévoyance ! - Jardin - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « marcotter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « marcotter »

Langue Traduction
Anglais layering
Espagnol capas
Italien stratificazione
Allemand schichtung
Chinois 分层
Arabe طبقات
Portugais camadas
Russe наслоение
Japonais 重ねる
Basque layering
Corse stratificazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « marcotter »

Source : synonymes de marcotter sur lebonsynonyme.fr
Partager