La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gnangnan »

Gnangnan

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin gnangnan gnangnans

Définitions de « gnangnan »

Trésor de la Langue Française informatisé

GNANGNAN, GNAN-GNAN, GNIANGNIAN, GNIAN-GNIAN, adj. et subst.

I. − Adj. Qui manque d'énergie, de ressort physique ou intellectuel; dont le rythme (de vie) est trop lent. Synon. cucu(l) (fam.), indolent.Personne, scène gnangnan. Mais elle parle!... elle s'anime!... elle déchire!... elle mord!... Et moi qui la croyais gnan-gnan!... quelle vivacité! (Labiche, Point de mire,1864, III, 15, p. 470).Je l'aimerais peut-être s'il avait plus de colère au cœur, s'il était moins gnangnan, s'il était homme, enfin (Huysmans, Marthe,1876, p. 97).Elle disait cela d'une voix bébête, incolore, gnangnan (Vialar, Tournez,1956, p. 165) :
... d'après leur façon de commander, ces dames m'avaient jugée du premier coup : une fille pleine de bonne volonté, capable de comprendre le service, mais gniangnian, comme on est à la campagne. Cette appréciation me vaudrait un affable mépris... Frapié, Maternelle,1904, p. 32.
Emploi subst. neutre. Faire du gniangnian. Ce n'était plus le gnangnan wagnérien, sentimental et lourdaud, comme une grosse fille du Rhin. Mais le gnangnan franco-belge ne valait pas mieux, avec ses minauderies et ses bêtasseries de salon (Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 698).Il l'appelait de quelque diminutif bébête, du plus écœurant gnangnan, et avec des clignements de l'œil, une mine confite (Arnoux, Roy. ombres,1954, p. 75).
II. − Subst. Personne gnangnan. Quel gnangnan il fait! Une gnangnan (Ac. 1932). Depuis ma naissance, on m'impute à tort d'avoir l'oreille fine et le bec effilé; je suis sourd comme un pot et muet comme une tanche; un gnian-gnian! − Oui-dà? − Je le jure (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 314).Il n'était, en effet, ni hardi ni gai. Auguste pouvait être classé parmi ces gens que le peuple appelle des « gnan-gnan » (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 69).
Prononc. et Orth. : [ɳ ɑ ̃ ɳ ɑ ̃]. Ac. 1932 gnangnan (au plur. des gnangnans). Les dict. donnent aussi : gnan-gnan (Littré, DG, Rob.), gniangnian (Lar. encyclop.), gnian-gnian (Rob., Lar. Lang. fr. et Richepin, M. André, 1879, p. 41); gnian gnian n'est attesté qu'au xixes. ds Besch. 1845. Étymol. et Hist. 1825 des gnans-gnans (Lett. de Talma à MlleBourgoing ds Larch.); 1842, adj. (Anicet-Bourgeois et E. Brisebarre, Le Tambour-major, sc.1). Soit redoublement de l'onomat. gnan*; soit forme redoublée de l'adj. nient/niant/gnant « niais », « nul », « paresseux » forme adj. de néant* influencée sémantiquement par faignant (cf. fainéant). Pour une répartition géographique des sens, v. B. Müller ds R. Ling. rom. t. 38, p. 386. Fréq. abs. littér. : 18.

GNANGNAN, GNAN-GNAN, GNIANGNIAN, GNIAN-GNIAN, adj. et subst.

I. − Adj. Qui manque d'énergie, de ressort physique ou intellectuel; dont le rythme (de vie) est trop lent. Synon. cucu(l) (fam.), indolent.Personne, scène gnangnan. Mais elle parle!... elle s'anime!... elle déchire!... elle mord!... Et moi qui la croyais gnan-gnan!... quelle vivacité! (Labiche, Point de mire,1864, III, 15, p. 470).Je l'aimerais peut-être s'il avait plus de colère au cœur, s'il était moins gnangnan, s'il était homme, enfin (Huysmans, Marthe,1876, p. 97).Elle disait cela d'une voix bébête, incolore, gnangnan (Vialar, Tournez,1956, p. 165) :
... d'après leur façon de commander, ces dames m'avaient jugée du premier coup : une fille pleine de bonne volonté, capable de comprendre le service, mais gniangnian, comme on est à la campagne. Cette appréciation me vaudrait un affable mépris... Frapié, Maternelle,1904, p. 32.
Emploi subst. neutre. Faire du gniangnian. Ce n'était plus le gnangnan wagnérien, sentimental et lourdaud, comme une grosse fille du Rhin. Mais le gnangnan franco-belge ne valait pas mieux, avec ses minauderies et ses bêtasseries de salon (Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 698).Il l'appelait de quelque diminutif bébête, du plus écœurant gnangnan, et avec des clignements de l'œil, une mine confite (Arnoux, Roy. ombres,1954, p. 75).
II. − Subst. Personne gnangnan. Quel gnangnan il fait! Une gnangnan (Ac. 1932). Depuis ma naissance, on m'impute à tort d'avoir l'oreille fine et le bec effilé; je suis sourd comme un pot et muet comme une tanche; un gnian-gnian! − Oui-dà? − Je le jure (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 314).Il n'était, en effet, ni hardi ni gai. Auguste pouvait être classé parmi ces gens que le peuple appelle des « gnan-gnan » (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 69).
Prononc. et Orth. : [ɳ ɑ ̃ ɳ ɑ ̃]. Ac. 1932 gnangnan (au plur. des gnangnans). Les dict. donnent aussi : gnan-gnan (Littré, DG, Rob.), gniangnian (Lar. encyclop.), gnian-gnian (Rob., Lar. Lang. fr. et Richepin, M. André, 1879, p. 41); gnian gnian n'est attesté qu'au xixes. ds Besch. 1845. Étymol. et Hist. 1825 des gnans-gnans (Lett. de Talma à MlleBourgoing ds Larch.); 1842, adj. (Anicet-Bourgeois et E. Brisebarre, Le Tambour-major, sc.1). Soit redoublement de l'onomat. gnan*; soit forme redoublée de l'adj. nient/niant/gnant « niais », « nul », « paresseux » forme adj. de néant* influencée sémantiquement par faignant (cf. fainéant). Pour une répartition géographique des sens, v. B. Müller ds R. Ling. rom. t. 38, p. 386. Fréq. abs. littér. : 18.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

gnangnan \ɲɑ̃.ɲɑ̃\ nom masculin

  1. (Côte d’Ivoire) Nom vernaculaire de la plante Solanum torvum, sorte de petite aubergine amère.

Nom commun 1 - français

gnangnan \ɲɑ̃.ɲɑ̃\ masculin et féminin identiques

  1. (Par extension) Celui, celle qui est mou, lent, mièvre ou pleurnichard.
    • C’est ma foi vrai! approuva Nozdirov. Je déteste ces gnangnans. Que le diable t’emporte! Va-t’en tenir l’écheveau à ta femme, jean-foutre! — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)

Adjectif - français

gnangnan \ɲɑ̃.ɲɑ̃\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Qui est mou et lent ; qui se plaint au moindre effort.
    • Je l’aimerais peut-être s’il avait plus de colère au cœur, s’il était moins gnangnan, s’il était homme, enfin. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • [...] la personne flasque, effacée et un tantinet gnangnan de Jackson [...] — (William Faulkner, Sartoris, traduction de René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éditions Gallimard, 1937, réédition Folio, page 417)
    • Et tandis que d’un doigt elle lui tapotait le crâne, elle me chuchota sournoisement : « Il est un peu gnangnan… » En réalité, c’était un grand type taciturne, sa poignée de main avait chaleur et fermeté, mais aux yeux de Rita-La-Régente, les neuf dixièmes de l’humanité manquaient d’énergie et d’ambition. — (Pierre Mérot, Arkansas, Paris : Robert Laffont, 2008, 2012, chapitre 9)
  2. (Familier) Mièvre ; florianesque ; pleurnichard.
    • L’idéal femme gnangnan, aseptisé, sur mon parcours, je le trouve toujours lié à la bourgeoisie et si je sentais que le sort des filles sages était préférable à celui des folles, c’est qu’il s’auréolait de sécurité, d’harmonie. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 359)
    • Et allez donc, envoie la ritournelle
      De la chanson gnangnan et chauvine et vieux jeu
      Réveille un peu le piano à bretelles
      À chaque fois qu’on l’entend, on a les larmes aux yeux.
      — (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis, 1977)
    • Débarrassez le ballet de ses afféteries gnangnan, de son tulle, de son académisme et de ses chignons romantiques : vous constaterez qu’il restera quelque chose et que cette chose est énorme. — (Amélie Nothomb, Robert des noms propres, Éditions Albin Michel, Paris, 2002, page 134)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GNANGNAN. n. des deux genres
. Celui, celle à qui le moindre effort arrache des plaintes. Un gnangnan. Une gnangnan. Il est très familier.

Étymologie de « gnangnan »

Doublement de l’onomatopée gnan.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gnangnan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gnangnan ɲɑ̃ɲɑ̃

Citations contenant le mot « gnangnan »

  • Katia Goldman, alias Verdée, propose des marches ponctuées de haltes musicales à la Teste-de-Buch les mercredis 15 juillet et 12 août. Katia Goldman a sorti son premier album en janvier dernier, judicieusement intitulé « Dans nos pas ». Une chanson mêlant intimisme électro, sons organiques de végétaux et minéraux et une poésie des sentiments jamais gnangnan. Les 15 juillet et 12 août à 11, 17 et 18 heures. Gratuit mais réservations obligatoires au 05 57 73 69 20. ou par mail à [email protected] SudOuest.fr, Gironde : nos 5 idées de sorties de mardi 14 juillet
  • Ça lui prend d'un coup à 40 ans : Frédéric veut un bébé, Claire elle n'en a jamais voulu et ils étaient bien d'accord là-dessus. Il commet l'impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan. , « Énorme »: synopsis
  • Énorme:  Ça lui prend d’un coup à 40 ans : Frédéric veut un bébé, Claire elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan. France Bleu, Gagnez vos places pour le Ciné Cool
  • Ça lui prend d’un coup à 40 ans : Frédéric veut un bébé, Claire elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan. Tel est le synopsis d'Énorme, une comédie emmenée par Marina Foïs et Jonathan Cohen. Les deux amis se retrouvent à l’écran quelques années après Papa et Maman 2, dans la nouvelle réalisation de Sophie Letourneur, qui s’attaque à un sujet plutôt délicat : celui de le la désappropriation du corps de la femme… AlloCiné, Bande-annonce Énorme : Marina Foïs, Jonathan Cohen et un enfant dans le dos - Actus Ciné - AlloCiné
  • Ça lui prend d’un coup à 40 ans : Frédéric veut un bébé, Claire elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan. AlloCiné, Jamie Foxx dans un film d'action Netflix, des comédies avec Alexandra Lamy et Jonathan Cohen... Les bandes-annonces à ne pas rater - Actus Ciné - AlloCiné
  • Que c'est gnangnan Laurent et Maud...j'ai envie de les frapper !!! #adp2019 pic.twitter.com/vPe3NsMekk purebreak.com, Maud (L'amour est dans le pré 2019) trop "gnangnan" avec Laurent ? Jean-Michel "gênant" ? - Purebreak

Traductions du mot « gnangnan »

Langue Traduction
Anglais gnangnan
Espagnol gnangnan
Italien gnangnan
Allemand gnangnan
Chinois 江南
Arabe غنانغنان
Portugais gnangnan
Russe gnangnan
Japonais 江南
Basque gnangnan
Corse gnangnan
Source : Google Translate API

Synonymes de « gnangnan »

Source : synonymes de gnangnan sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gnangnan »

Gnangnan

Retour au sommaire ➦

Partager