Emplâtre : définition de emplâtre


Emplâtre : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EMPLÂTRE, subst. masc.

A.− Remède formé d'une substance consistante et gluante, se ramollissant à la chaleur et adhérant ainsi aux parties du corps sur lesquelles on l'applique. Emplâtre d'herbes, de diapalme, de cire; emplâtre épispastique, vésicatoire. Si les glandes du col sont engorgées, (...) on y appliquera un emplâtre de diachylon gommé, ou de vigo « Cum Mercurio » (Geoffroy, Méd. pratique,1800, p. 312).Le pauvre bourrin saignait souvent des genoux et portait tout le temps des emplâtres de goudron (Duhamel, Terre promise,1934, p. 91).
P. métaph. La philosophie est-elle un emplâtre pour nos blessures ou une recherche désintéressée de la stricte vérité? (Sand, M. Sylvestre,1866, p. 37).
Pop. Gifle, coup. Le sabotier se retourne, plonge la main dans le chaudron et applique à la volée un emplâtre en pleine figure de Benoni (Pourrat, Gaspard,1930, p. 56).
B.− P. anal.
1. Pièce de caoutchouc adhésive servant à réparer un pneu crevé. Même neufs, une jante et son pneu ne sont pas équilibrés. À noter que le non équilibrage peut provenir d'un emplâtre au pneumatique (Chapelain, Techn. automob.,1956, p. 357).
2. Masse compacte formée de matériaux divers. Par-dessus les toits se diluait un brouillard jaunâtre, véritable purée de pois qui gouttait de la suie mêlée à des emplâtres de neige tombés des fenêtres (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 249).
Fam. Personne molle, inefficace. Faites-les sortir et ne bougez pas d'ici, (...) vous n'êtes pas encore parties, petites emplâtres! (Colette, Cl. école,1900, p. 124).Levez-vous, bande d'emplâtres! Venez m'aider à courailler les vaches! (Guèvremont, Survenant,1945, p. 252).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃plɑ:tʀ ̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1165 méd. (B. de Ste-Maure, Troie, 14607 ds T.-L.); 1176-81 fig. « médicament, remède » (Chr. de Troyes, Chevalier Charrette, éd. M. Roques, 1341); 2. 1690 « personne sans vigueur, ni énergie » (Fur.); 3. 1852 « gifle, soufflet » (J. Humbert, Nouv. gloss. genev., p. 173); 4. 1932 automob. « pièce destinée à réparer la déchirure d'un pneu » (Lar. 20e). Empr. au lat. class.emplastrum « emplâtre » (gr. ε ́ μ π λ α σ τ ρ ο ν de ε ̓ μ π λ α ́ σ σ ω « modeler, enduire »). Fréq. abs. littér. : 63. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1972, t. 36, p. 231 (s.v. emplastique).Gottsch. Redens. 1930, p. 240. − Rog. 1965, p. 110.

Emplâtre : définition du Wiktionnaire

Nom commun

emplâtre \ɑ̃.plɑtʁ\ masculin

  1. (Médecine) Médicament solide et glutineux, qui se ramollit par la chaleur et qu'on applique sur telle ou telle partie du corps, après l’avoir étendu sur de la toile.
    • Le traitement par l’obturation canulaire et l'application de l’emplâtre vinrent à bout assez rapidement de la sténose spasmodique, qui, se joignant à la sténose vraie, se produisait quand on décanulait cette enfant. — (Annales des maladies de l'oreille, du larynx du nez et du pharynx, vol. 36, part. 2, éd. G. Masson, 1910, p. 58)
    • […] la « petite », fendue au genou, pelée au coude, saignait tranquillement sous des emplâtres de toiles d’araignée et de poivre moulu, liés d’herbes rubanées… — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, p. 9.)
  2. (Figuré) (Familier) Personne qui n’a aucune vigueur d’esprit, qui est incapable d’agir comme il convient, qui ne fait qu’apporter de l’embarras dans les affaires dont elle se mêle.
    • C’est un pauvre emplâtre. Quel emplâtre que cet homme-là !
  3. (Argot) Coup porté en se battant.
    • Et l’inconnue pleura
      Comme on pleure au théâtre
      En voyant des pantins
      Se foutre des emplâtres.
      — (Léo Ferré, L’inconnue de Londres)
  4. (Horticulture) Englumen utilisé pour accélérer la cicatrisation des arbres.
  5. (Désuet) Pièce que l'on colle sur une chambre à air pour boucher un trou, rustine.

Forme de verbe

emplâtre \ɑ̃.plɑtʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de emplâtrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de emplâtrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de emplâtrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de emplâtrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de emplâtrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Emplâtre : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMPLÂTRE. n. m.
Médicament solide et glutineux, qui se ramollit par la chaleur et qu'on applique sur telle ou telle partie du corps, après l'avoir étendu sur de la toile. Appliquer, mettre, ôter un emplâtre. Il se dit figurément et familièrement d'une Personne qui n'a aucune vigueur d'esprit, qui est incapable d'agir comme il convient, qui ne fait qu'apporter de l'embarras dans les affaires dont elle se mêle. C'est un pauvre emplâtre. Quel emplâtre que cet homme-là!

Emplâtre : définition du Littré (1872-1877)

EMPLÂTRE (an-plâ-tr') s. m.
  • Terme de pharmacie. Topique glutineux qui, se ramollissant par la chaleur, adhère à la partie sur laquelle on l'applique. Mettre, lever un emplâtre. Il avait un grand emplâtre sur le visage, Scarron, Rom. com. ch. I.

    Fig. Mettre un emplâtre à une affaire, couvrir, réparer ce qu'il y a de défectueux dans une affaire. Nos petites consolations ne sont que des emplâtres sur les blessures de la vie, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 162.

    Personne infirme et maladive, et, ironiquement, personne sans activité, sans énergie. C'est un emplâtre que cet homme-là. Quel pauvre emplâtre !

    PROVERBE

    Où il n'y a point de mal, il ne faut point d'emplâtre.

REMARQUE

Le genre d'emplâtre a été longtemps indécis entre le genre du latin et la terminaison féminine, et dans le XVIIe siècle on le faisait souvent féminin : Une cicatrice que couvrait une petite emplâtre en losange, Hamilton, Gramm. 7.

HISTORIQUE

XIIe s. Isaias le fist tut issi, puis cumandad que l'um figes [figues] li portast, si en fist une emplastre, e fist la mettre sur un clou que li reis out où il se duleit, Rois, p. 417.

XIIIe s. [Le medecin] Tex [tels] emplastres dessus [les plaies] lia, Qu'en quatre jours que Jehans fu à Boulogne, tous garis fu, Bl. et Jeh. V. 4517. [La fortune] Et leur assiet comme marastre Au cuer un doloreux emplastre Destrempé non pas de vin aigre, Mais de povreté lasse et maigre, la Rose, 4914.

XIVe s. Haro ! metés moi une emplastre Sur le coer ; car, quant m'en souvient, Certes souspirer me convient, Froissart, Buiss. de jonece. L'emplastre de nonchaloir Que sus mon coer pieça mis, M'a gueri, pour dire voir, Orléans, Ball. 75.

XVIe s. Il y adjousta cette invention, de contrefaire le borgne… quand il voulut desfaire l'emplastre qu'il avoit longtemps porté sur son œil, il trouva que sa vue estoit effectuellement perdue sous le masque, Montaigne, III, 105. Mettre l'emplastre près de la playe, Génin, Récréat. t. II, p. 244.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EMPLÂTRE. Ajoutez :

Emplâtre brûlé, emplâtre pour lequel la fusion des corps gras, au lieu d'être faite au bain-marie ou en ajoutant un peu d'eau au mélange, est faite à feu nu ; le corps gras se trouve en partie décomposé, et le carbone colore l'emplâtre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « emplâtre »

Étymologie de emplâtre - Littré

Wallon, èplâse ; namur. èplause ; provenç. emplastre, empastre, emplaut, emplaust ; espagn. emplasto ; ital. empiastro ; du latin emplastrum, venu lui-même du grec ἔλπλαστρον, de ἐν, en, et πλάσσειν, former.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de emplâtre - Wiktionnaire

(1170) Du latin emplastrum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « emplâtre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
emplâtre ɑ̃platr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « emplâtre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « emplâtre »

  • Atteindre ses objectifs passera pour elle par comme elle le dit : "Saucissonner au strap les corps fatigués, quelques tapes magiques effet placebo, les masser au mieux, quelques emplâtres d’argile, quelques patchs et même si je n’ai aucune formation dans ce domaine, faire aussi un peu de psychologie." ladepeche.fr, Julie, kiné au RCS XV - ladepeche.fr
  • De la maternelle au lycée, les classes débordent d’élèves, empêchant le travail enseignant. Partout le manque de matériel et de formation a empêché les élèves de garder le contact avec leurs professeurEs pendant le confinement. Aussi cette mesure est au-delà du dérisoire, emplâtre homéopathique sur une jambe de bois vermoulu. Pire : cet accueil de vacances pourrait se révéler contre-productif. Son financement repose sur des moyens confisqués, ce qui empêche des tentatives de remédiation pendant la période scolaire. C’est pourtant bien en cours d’année, avec leurs professeurEs que les élèves peuvent progresser. Les plus découragés d’entre elles et eux subiront sans doute durement la mesure, ce qui les éloignera pyschologiquement encore un peu plus de l’école. Se fondant sur le volontariat, cela renvoie aussi aux familles la prétendue responsabilité de l’échec scolaire alors que c’est bien l’école qui, par son fonctionnement, laisse de côté les élèves les plus fragiles. Cette éviction scolaire a été exacerbée pendant la crise sanitaire. , Vacances apprenantes : pourquoi joindre l’inutile au désagréable ? | NPA
  • Il semble que cela soit dans son intérêt… Les soignants, qui sont restés au front pendant plus de deux mois, en sont revenus plus déterminés que jamais. Ils ne se contenteront pas d’un Ségur de la santé au rabais, et encore moins d’un emplâtre sur une jambe de bois… Les organisations syndicales devraient d’ailleurs confirmer une nouvelle journée de mobilisation le 30 juin.  , Soignants en colère : plus de 3000 manifestants à Montpellier | Métropolitain
  • On a fait une estimation et on avait demandé de pouvoir distiller au minimum 3 millions d’hectolitres. Il semblerait qu’il faille plutôt 4 à 5 millions d’hectos. Les 2 millions accordés pour l’instant ne seraient qu’un emplâtre sur une jambe de bois. On craint que si on se retrouve avec du surplus, il y ait effondrement du marché. midilibre.fr, Vignerons de l'Hérault : "Distiller 2 millions d’hectos, un emplâtre sur une jambe de bois" - midilibre.fr
  • "Si l'idée de fournir un service bancaire de base aux entreprises peut paraître à première vue séduisante, il s'agit en fait d'un emplâtre sur une jambe de bois qui ne résout aucunement le problème de fond, à savoir la détection régulière de transactions financières suspectes et, en conséquence, la mise à l'écart des personnes morales objectivement suspectes", ajoute la fédération. Le Soir, Febelfin s'oppose à un service bancaire de base pour les entreprises - Le Soir
  • •  Le zona se traite avec des médicaments antiviraux, type aciclovir ou valaciclovir. Et contre la douleur, on prend du paracétamol ou un dérivé opiacé sur ordonnance en cas de résistance et pour une durée très limitée. Un emplâtre anesthésiant, à appliquer sur la zone douloureuse peut également être proposé. Maxi, Avec les conseils d’un médecin-ostéopathe : comment traiter le mal de dos - Santé - maximag.fr
  • Un cataplasme est une préparation pâteuse à appliquer sur la peau dans un but thérapeutique. Connu depuis l'Antiquité, il était autrefois appelé emplâtre. Le cataplasme est aujourd'hui utilisé en phytothérapie ou naturopathie. Il repose sur l'effet décongestionnant et les bienfaits supposés de la matière première agissant à travers la peau. Futura, Définition | Cataplasme - Emplâtre | Futura Santé
  • Les négociations aboutissent aujourd’hui aux 600 millions et s’ajoutent aux 400 millions du fameux « fonds blouses blanches » décroché avant la crise par une majorité ad hoc au Parlement, au titre d’emplâtre sur les manques et les paroles d’un gouvernement. Le Soir Plus, De l’argent pour le personnel soignant: le respect, enfin, d’anciennes promesses - Le Soir Plus
  • Tu croises des gens qui dorment dehors, En bas des hôtels tout confort. Tu donnes des sous par ci, par là, Un emplâtre sur une jambe de bois. De Louis Chedid / Courir Derrière
  • Un mari est un emplâtre qui guérit tous les maux des filles. De Molière / Le médecin malgré lui

Traductions du mot « emplâtre »

Langue Traduction
Corse gesso
Basque igeltsuzko
Japonais 石膏
Russe штукатурка
Portugais gesso
Arabe جص
Chinois 石膏
Allemand gips
Italien gesso
Espagnol yeso
Anglais plaster
Source : Google Translate API

Synonymes de « emplâtre »

Source : synonymes de emplâtre sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires