La langue française

Gel

Définitions du mot « gel »

Trésor de la Langue Française informatisé

GEL, subst. masc.

A. − [Le gel est consécutif au froid]
1. Temps de gelée. Jours de gel; matinée, nuit de gel; par crainte du gel. Ce matin, c'est le grand gel et le silence (Giono, Regain,1930, p. 29).Les mouettes, qui remontent le fil de l'eau pendant les semaines de gel, riaient et criaient sous les arches des ponts, pêchaient les détritus (Arnoux, Paris,1939, p. 200) :
1. Avec mars, des froids terribles étaient revenus du nord, des hargnes de grésil, des nuits de gel où les grands arbres craquaient du pied jusqu'à la cime, dans l'air limpide et bleu, sous les feux verdissants des étoiles. Genevoix, Raboliot,1925, p. 290.
2. Congélation de l'eau courante (ou non) et de la vapeur contenue dans l'atmosphère. Gel au sol; le gel des rivières. Les arbres, que le gel et le dégel ravagent sans cesse (Bern. de St-P., Harm. nature,1814, p. 174).Le gel bloquait les canaux. Des péniches attendaient dans la glace, entre Selsaete et Gand (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 311) :
2. C'est à cette époque où ce gibier [la bécasse] est le plus succulent, en automne et au commencement de l'hiver, qu'on le chasse dans nos contrées. Plus tard il est à peu près introuvable. Il a disparu avant les grands gels. Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 205.
3. Congélation de l'eau de constitution des matières organiques (...) ou de l'eau d'infiltration (cf. Poiré). Gel des eaux de fusion; gel racinaire. Et le sol durci de gel résonnait sous les sabots de Rossinante (Toulet, Mar. Don Quichotte,1902, p. 97).Les feuilles atteintes par le gel pleuvaient toute la matinée cependant que les brouillards couraient la campagne (Barrès, Cahiers, t. 4, 1906, p. 249).
4. Produit de la congélation de l'eau. Particules ou morceaux de glace. Cristaux de gel. C'est ce brouillard de décembre, glacial, tout en paillettes de gel suspendues, qui vibre autour des becs de gaz en halo irisé, qui fond sur les lèvres avec un goût de créosote (Colette, Vagab.,1910, p. 11).Et, qu'est-ce que tu veux faire, dit-il après avoir soufflé sur la vitre et dérouillé un beau morceau de gel, le ciel est raide comme du fer (Giono, Que ma joie demeure,1934, p. 66).
B. − Au fig.
1. État de contraction, d'immobilité. Le gel de toute sa personne. Laisse-toi émouvoir, si le gel du sommeil n'a pas contracté ton cœur (Claudel, Endormie,1883, p. 15).Notre adolescence a été brusquée, trop tôt durcie, tout son pouvoir de sympathie paralysé, mis en poussière par le gel des années sombres (Abellio, Pacifiques,1946, p. 314).
2. Dans les domaines de l'Administration, de l'Économie, ou des Finances.Suspension d'un état, d'une activité; blocage momentané de fonds, de capitaux, de la circulation de monnaies. Gel d'un poste, d'une réforme; gel des armements; gel des crédits, des négociations, des prix :
3. Mais la crise et le gel des monnaies, qui interdit à toutes sortes d'Allemands, d'Argentins, de Siciliens et de Brésiliens de se déplacer facilement, ont en quelque sorte « sélectionné » les hôtels. Fargue, Piéton Paris,1939, p. 226.
C. − BOT., CHIM., MÉD. Substance assez ferme, élastique et transparente, résultant de l'évaporation d'un liquide contenu dans une suspension colloïdale. Gel cytoplasmique; gel cohérent, élastique; gel d'alumine, de pétrole; à l'état de gel. Sans entrer dans la théorie des colloïdes, disons que leur manière d'être revêt plusieurs formes : 1o(...) 2oL'état ou forme « gel » c'est-à-dire gélatineux (Larchevêque, Fabric. industr. porcel.,1898, p. 43).La dissolution du gel nucléaire (Roussy dsNouv. Traité Méd., fasc. 5, 2, 1929, p. 362).Un gel, optiquement vide à l'ultra-microscope (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 39).
COSMÉTIQUE. Gel teinté, coiffant, traitant, moussant. Grâce aux nouveaux « gels », à texture fine et transparente, il [le marron à lèvres] colore sans farder (L'Express,26 août 1968, p. 68, col. 2).
Prononc. : [ʒ εl]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) ca 1100 « froid qui provoque la gelée » (Roland, éd. J. Bédier, 2533 : Veit les tuneires e les venz e les giels); b) 1584 « fait d'être gelé (en parlant de l'eau) » (Luc de la Porte, trad. d'Horace, Odes, 1, 9); c) 1939 p. anal. écon. pol. Gel des monnaies. (supra, ex. 3). Du lat. gelu « gelée, glace, grand froid ». Fréq. abs. littér. : 149.

Wiktionnaire

Nom commun

gel \ʒɛl\ masculin

  1. Solidification de l’eau en glace.
  2. (Par extension) Température en dessous de zéro degré Celsius.
    • Confirmant les observations déjà réalisées sur la coupe de Ménil-Lépinois, les blocs crayeux, en surface comme sur toute la profondeur de pénétration du gel (10 à 12 cm), sont entourés d'une enveloppe de glace de cryosuccion. — (Annales de la Société géologique du Nord, 1997, vol.5, page 377)
    • Le gel a détruit la récolte.
  3. Solution colloïdale qui est surtout liquide paraissant un solide.
    • La gélatine est un gel.
  4. (Politique) Arrêt.
    • Le gel des salaires.
    • Le gel des relations diplomatiques entre l’Iran et les États-Unis.
    • Au début de juillet, le conseil d’administration a également annoncé dans un courriel interne un gel des adhésions, dénoncé une « action de dénigrement et de déstabilisation » de l’association, et menacé des wikipédiens de poursuites judiciaires. — (Morgane Tual, Damien Leloup, Démissions, subvention amputée, gouvernance mise en cause : crise ouverte chez Wikimédia France sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 29 juillet 2017, consulté le 29 juillet 2017)
  5. (Coiffure) Gel permettant de fixer les cheveux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GEL (jèl) s. m.
  • Temps de gelée. L'incertitude sur la densité de la glace se révèle par les indications très variées que l'on rencontre dans les ouvrages, sur l'expansion subie par l'eau au moment du gel, Dufour, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIV, p. 1079.

HISTORIQUE

XIe s. [il] Veit les toneires et les vens et les giels, Ch. de Rol. 181.

XIIIe s. En esté chante, En yver plore et me gaimente, Et me desfuelle aussi com l'ente, Au premier giel, Rutebeuf, 26.

XVIe s. Les herbes ont chascune leur proprieté, leur naturel et singularité ; mais toutes fois le gel, le temps, le terrouer ou la main du jardinier ou adjoustent ou diminuent beaucoup de leur vertu, La Boétie, Servitude volont.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gel »

Provenç. gel, gil ; espagn. yelo ; portug. et ital. gelo ; du latin gelu ; sanscr. jala.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin gelu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gel ʒɛl

Évolution historique de l’usage du mot « gel »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gel »

  • Le gel ne brûle pas l’ortie. De Proverbe tchèque
  • Quand le coeur est gelé, le cerveau s'échauffe et file sa toile. De Georges Meredith / Histoires Brèves
  • L'indécis laisse geler sa soupe de l'assiette à la bouche. De Miguel de Cervantès / Don Quichotte
  • Six mois de plus! Les prix des gels et solutions hydroalcooliques ainsi que des masques à usage unique vont rester encadrés jusqu'au 10 janvier 2021, selon un arrêté publié samedi au journal officiel (JO). L'échéance était initialement fixée à ce vendredi soir avec la fin de l'état d'urgence sanitaire. leparisien.fr, Covid-19 : le prix des gels hydroalcooliques et des masques reste encadré - Le Parisien
  • Entré dans le quotidien des Français depuis le début de la crise sanitaire, le gel hydroalcoolique présente-t-il des risques s’il est exposé au soleil ? "Il n’y a pas de dangerosité avec le gel sur la peau", répond à LCI Isabelle Gally, vice-présidente du syndicat des dermatologues. "Il faut tout de même que le gel dispose du marquage 'CE' et que sa composition soit réalisée selon les bonne normes." LCI, Plage, moustiques, gel et soleil... Ce qu’il faut savoir pour ces vacances placées sous le signe du coronavirus | LCI
  • Face à la propagation de l’épidémie de COVID-19, il est recommandé de très souvent se laver les mains ou à défaut, d’utiliser des solutions hydroalcooliques pour se protéger. Prenez toutefois garde, car l’usage de certaines marques de gels n’est pas sans conséquence. La FDA pointe surtout du doigt les gels hydroalcooliques dont la composition contient du méthanol, un produit très dangereux pour la santé. Fredzone, La FDA met en garde contre des marques de gel hydroalcooliques qui contiennent du méthanol
  • SANTÉ - Une idée simple, originale qui a rapidement viré au cauchemar. Hervé Domar, commerçant du 6e arrondissement de Paris, a vécu un 2 juillet qu’il n’est pas prêt d’oublier. Après le déconfinement, il a ouvert un bar à gel où les clients confectionnaient eux-mêmes leur produit hydroalcoolique en y ajoutant du parfum. Le Huffington Post, Ce bar à gel hydroalcoolique parfumé a fermé, voici pourquoi | Le Huffington Post LIFE
  • On le sait, tous les gels hydroalcooliques ne sont pas efficaces pour lutter contre le nouveau coronavirus. Pour que le produit fonctionne, il faut en effet un taux d’éthanol suffisant afin de tuer tout résidu du virus sur les mains. Dans ce cadre, ce type de produit est surveillé de près par les autorités sanitaires françaises pour signaler tout problème dans son usage face au Covid-19. Dans ce cadre, un gel hydroalcoolique fait l’objet, depuis jeudi 25 juin, d’une campagne de rappel de la part de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Capital.fr, Campagne de rappel pour du gel hydroalcoolique inefficace - Capital.fr

Images d'illustration du mot « gel »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gel »

Langue Traduction
Anglais gel
Espagnol gel
Italien gel
Allemand gel
Chinois 凝胶
Arabe جل
Portugais gel
Russe гель
Japonais ゲル
Basque gel
Corse gel
Source : Google Translate API

Synonymes de « gel »

Source : synonymes de gel sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gel »

Gel

Retour au sommaire ➦

Partager