La langue française

Glaçon

Définitions du mot « glaçon »

Trésor de la Langue Française informatisé

GLAÇON, subst. masc.

A. − Morceau de glace. Les glaçons flottants du pôle. La plaine était blanche de neige et la rivière charriait des glaçons (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 241).
En partic.
1. Sorte de stalactite effilée produite par une légère fonte de la neige qui recouvre par exemple un toit. Aux pignons des maisons pendaient des glaçons effilés, brillants comme du cristal (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 115).
2. Petit cube de glace artificielle utilisé pour rafraîchir une boisson. Mettre un glaçon dans son verre (Rob., Lar. Lang. fr.).
Expr. Avoir les pieds comme des glaçons. Tourner au glaçon. Fernand : (...) Oh! quel bon petit brasier vous avez! Clotilde : Dieu merci... car je tourne au glaçon (Feuillet, Scènes et com.,1854, p. 51).
P. compar. Cette âme vouée au lucre, froide comme un glaçon, s'échauffait à la vue d'un chef-d'œuvre (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 131).
P. métaph. Je souffle sur les glaçons de votre froideur la chaude haleine de ma passion (Gautier, Fracasse,1863, p. 395).
Les glaçons de l'âge (cf. les glaces de l'âge, s.v. glace I A). L'âge a ses glaçons; ils se sentent sur les genoux, sur les coudes, sur tous nos nœuds (Joubert, Pensées, t. 1, 1824, p. 219).
B. − Au fig. Personne qui donne l'apparence de la froideur, de l'insensibilité. Avoir l'air d'un glaçon; être un glaçon; avoir un public de glaçons. Elle était merveilleusement faite, mais un vrai glaçon, à ce qu'il prétendait (Zola, Nana,1880, p. 1273).Faire le glaçon. Est-ce que tu crois que si je faisais le renfermé et le glaçon, j'aurais la maison que j'ai, et mes fonctions de maire et de conseiller général? (Arland, Ordre,1929, p. 48).
REM.
Glacillon, subst. masc.Petit glaçon. L'hiver, qu'il fait froid, et que les glacillons pendillent aux fenêtres (Schwob, Monelle,1894, p. 101).
Prononc. et Orth. : [glasɔ ̃]. Ds. Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1175 (B. de Ste-Maure, Chron., éd. C. Fahlin, 3892). Dér. de glace*; suff. -on*. Fréq. abs. littér. : 189.

Wiktionnaire

Nom commun

glaçon \ɡla.sɔ̃\ masculin

  1. Morceau de glace.
    • La vive et légère indigène, comme un chamois dans les roches alpestres, marchait d’un pied sûr au milieu des glaçons. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  2. Petit cube de glace destiné en particulier à être ajouté à une boisson pour la rafraichir.
    • Mais pourquoi donc ? Parce que les carences en fer accompagnées d’anémie entraînent fréquemment un comportement que l’on appelle le « pica ». Il se traduit, huit fois sur dix par une… pagophagie, ce qui signifie une absorption massive de glaces ; glaçons en cube, et non pas des glaces en cornet. — (Jean-Marie Bourre, Les Aliments de l’intelligence et du plaisir, éditions Odile Jacob, 2001)
  3. Colonne de glace créée par l’écoulement d’eau qui gèle.
  4. (Figuré) Se dit d’une personne dont l’abord est d’une grande froideur.
  5. (Nucléaire) (Fusion) Granule constitué de combustible de fusion solidifié à très basse température, qui est injecté à grande vitesse dans un plasma de fusion confiné par un champ magnétique, pour alimenter ce plasma en combustible ou pour en modifier les propriétés.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GLAÇON. n. m.
Morceau de glace d'une certaine dimension. La rivière charrie, elle est couverte de glaçons. Avoir les mains froides comme un glaçon. Au figuré, il se dit d'une Personne dont l'abord est d'une extrême froideur.

Littré (1872-1877)

GLAÇON (gla-son) s. m.
  • 1Morceau de glace. Le bon vieillard très inutile Que vous nommez Anacréon… Achève sa pénible vie Auprès d'un poêle et d'un glaçon Sur les montagnes d'Helvétie, Voltaire, Épît. 108. Ma muse aux durs glaçons ne livre point ses pas ; Délicate, elle tremble à l'aspect des frimas ; Et près d'un pur foyer, cachée en sa retraite, Entend les vents mugir, et sa voix est muette, Chénier, Élég. 1. Sombre hiver, sous tes glaçons Ensevelis la nature, Béranger, Hiver. On lui confirme que, sur ce point, la Bérézina n'est pas seulement une rivière, mais un lac de glaçons mouvants, Ségur, Hist. de Nap. XI, 2. Un vent aigre et violent coupe leur respiration ; il s'en empare au moment où ils l'exhalent et en forme des glaçons qui pendent par leur barbe autour de leur bouche, Ségur, ib. IX, 11. Les feux bien allumés, ils passèrent la nuit à se sécher au bruit des cris, des imprécations, des gémissements de ceux qui achevaient de franchir le torrent, ou qui du haut de ses berges roulaient et se perdaient dans ses glaçons, Ségur, ib. IX, 13.

    Fig. L'un est tout feux, et l'autre tout glaçons, Benserade, Rondeau, dans le Dict. de RICHELET. Dissipe mes glaçons par cette heureuse flamme Qu'allume ton amour, Corneille, Imit. IV, 16.

    On dit aussi d'une personne très froide : C'est un glaçon.

  • 2 Terme d'architecture. Ornements qui imitent les glaçons naturels.

HISTORIQUE

XIIe s. Dunc vint l'iver od [avec] ses glaçons, Od ses neifs [neiges] e od ses gelées, Benoit de Sainte-Maure, II, 1728.

XIIIe s. S'a en li tant fiel et ameir, Que il n'est nus hom qui mesface, Qui jamais puist avoir sa grace, C'est li glasons qui ne puet fondre ; Chacun jor la vodroit confondre Se chacun jor pooit revivre, Rutebeuf, II, 75.

XVIe s. Et bref ce n'est, à ouïr leurs chansons, De leurs amours que flammes et glaçons, Du Bellay, J. VII, 26, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GLAÇON, s. m. Voyez ci-devant l’article Glace.

Glaçons, en Architecture ; ce sont des ornemens de sculpture de pierre ou de marbre qui imitent les glaçons naturels, & qu’on met au bord des bassins des fontaines, aux colonnes marines, & aux panneaux, tables, & montans des grottes. Il se voit de ces glaçons d’une belle exécution à la fontaine du Luxembourg, un des plus beaux morceaux d’Architecture dans ce genre, qui tombe de vétusté faute d’entretien : on appelle aussi ces glaçons congelations. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « glaçon »

Glace ; picard, glachon ; bourg. glaiçon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de glace avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « glaçon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glaçon glasɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « glaçon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « glaçon »

  • La forme peut-être plus importante que la substance. Un glaçon peut faire effet de lentille et créer une flamme. De Georges Iles / Histoires canadiennes
  • Platonique. L'amour platonique est une dénomination totalement aberrante de la relation affective entre un glaçon et un défaillant. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • La seule chose que cet homme ait jamais fait pour cette femme, c'est de lui sortir les glaçons du congélateur. De Eli Wallach / film «Les désaxés»
  • Une photo d’un ticket de caisse montrant le prix excessif d’un verre de Perrier et la facturation de glaçons circule sur les réseaux sociaux. C’est pourtant un montage. Franceinfo, Non, un bar ne facture pas quatre Perrier et 16 glaçons pour 72,80 euros
  • PS : préparez des glaçons bien à l'avance pour plus de fraîcheur. Grazia.fr, Le Spritz blanc : la recette du cocktail ultra rafraîchissant qui fera notre été - Grazia
  • Vous avez un apéritif à organiser à la dernière minute ? Découvrez la solution la plus efficace pour faire des glaçons très rapidement ! Biba Magazine, Découvrez cette solution ultra efficace pour faire des glaçons en 30 minutes
  • Côté cuisson, en revanche, c’est souvent une autre affaire. Etape délicate, elle se joue souvent à la minute près. Pour éviter que la viande soit trop cuite ou ne brûle, il existe pourtant une ruse quelque peu... originale. Il suffit de déposer, à mi-cuisson (une fois que les deux côtés ont été retournés), un glaçon au centre de la viande. L’eau va retarder le brunissement extérieur de la pièce tandis que le cœur pourra prendre le temps de bien cuire. Les faces extérieures du morceau ne commenceront à se colorer que lorsque l’eau du glaçon se sera évaporée. Résultat : le cœur de la viande restera moelleux et juteux, l’extérieur sera, lui, bien brun et grillé. Bien sûr, cette astuce fonctionne aussi bien avec une belle pièce de bœuf, un steak haché, de la volaille, des côtes d'agneau… , Barbecue : cet ingrédient inattendu permet de rendre la viande encore plus juteuse et savoureuse
  • Au début de l’aventure, en 1864, c’était dans un cabanon en bois que Joachim Moinat stockait sa glace tirée de la surface du lac de Sylans, gelé de décembre à avril. Limonadier à Nantua, il l’utilisait tout simplement pour refroidir ses boissons. Il venait d’inventer le glaçon. En 1869, sa petite entreprise était devenue une affaire florissante et la cabane de bois avait laissé sa place à une construction en dur de près de 150 mètres de longueur, capable d’y recevoir un train complet comprenant entre 20 et 30 wagons. , Culture - Loisirs | Glaçons extraits par des forçats : découvrez l'histoire des glacières de Sylans
  • Révélé pour la première fois l’été dernier avec une sortie prévue pour coïncider avec les Jeux olympiques de Tokyo de 2020, le climatiseur portable de Sony est enfin disponible à la vente. En effet, l’entreprise japonaise a lancé la commercialisation de son accessoire Reon Pocket, la semaine dernière. L’appareil se place à la base du cou, dans la poche intérieure d’un t-shirt spécial vendu avec l’engin. Directement en contact avec la peau, il produit un effet de refroidissement proche de celui d’un glaçon. Cette douce sensation ne se limite pas au cou de son utilisateur, elle se répand dans tout le corps grâce à l’effet Peltier, un phénomène physique de déplacement de chaleur en présence d’un courant électrique. News de Conso, Gadget : Sony lance enfin son mini climatiseur portable Reon Pocket | News de Conso
  • glaçons Kiss My Chef, les cocktails de l’été 2020 en 25 recettes - Kiss My Chef

Images d'illustration du mot « glaçon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « glaçon »

Langue Traduction
Anglais ice cube
Espagnol cubo de hielo
Italien ghiaccio
Allemand eiswürfel
Chinois 冰块
Arabe مكعب ثلج
Portugais cubo de gelo
Russe кубик льда
Japonais アイスキューブ
Basque izotz kuboa
Corse cubu di ghiaccio
Source : Google Translate API

Synonymes de « glaçon »

Source : synonymes de glaçon sur lebonsynonyme.fr

Glaçon

Retour au sommaire ➦

Partager